Alain Guionnet – Journal Revision

20 juillet 2012

COMMENT RECONNAÎTRE LE JUIF

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 15:08
Tags: , , ,

Il y a moins de deux siècles en France, c’était simple. Pour reconnaître le juif, on faisait baisser le froc du bonhomme. Si sa verge était coupée, il y avait de fortes chances qu’il fût guinal. Méthode révolue, car il y a énormément de coupés de nos jours et il faut être expert pour distinguer ceux du huitième jour des autres (sarrazins, nègres, goys, y compris pâles).

Le grand docteur Montandon, adoré par le Frère Emmanuel Ratier, a augmenté la liste des signes permettant d’identifier le juif : nez crochu, lippu, oreilles décollées, pansu, dos voûté avec l’âge, etc. Sans oublier sa sexualité sadique façon Dominique Strauss-Kahn.

C’est nous qui donnons cette précision, car il s’agit d’augmenter le nombre des critères permettant d’identifier le juif (qui intéressent antisémites et philosémites).

Voici donc révélations : le juif a doigts crochus, ce qu’on repère car ils se replient nerveusement. Il a langue de serpent, qui se termine en V ou de façon cornue selon les interprétations.

Ainsi, quand vous avez un doute, comme sur Bobo, de race tzigane ou juive, il suffit de lui faire ouvrir la bouche pour trancher (pas pour la couper). Sa pilosité, non évoquée précédemment, est indication. Elle est à gratter.

(Nous avons essayé de renouer avec les « tags », catastrophe ! Le calculateur ne comprend pas que Bobo est nom propre.)