Alain Guionnet – Journal Revision

19 janvier 2018

GUIONNET, LELANDAIS ET LES AUTRES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:17

Lelandais suspect des meurtres de Noyer et Araujo, affaires intéressant tout le monde. Revision assure que Macron est eunuque, Russiatoday le traite d’homme inachevé, ce qui revient au même. Autre gars de gérontophile. Tout le monde est au courant. Avantage de l’eunuque, il négocie contrats avec tout le monde, il n’a pas de principe à la con, sinon business is business.

Pourquoi croyez-vous que hussards montaient hongres ? Parce qu’ils étaient dociles et ne hennissaient pas en voyant jument, truc connu de tous. Y compris du chinetoque, qui fait maintenant réclame à Revision. À commencer par Lenovo, boîte montée après avoir recruté anciens ingénieurs d’IBM. Or Lenovo fait réclame  au passage où elle vante l’action des Mages ayant massacré eunuques de Babylone.

Avantage de Babylone, ville confondue avec Bagdad même si léger doute subsiste sur son antique emplacement, elle est connue de tous. À commencer en Chine dont habitants connaissent mieux les parcours des trois routes de la Soie que nous, même si elles étaient empruntées par Turks. Bref, Mages auraient tué eunuques à Babylone, tout chinetoque comprend. Ce n’était pas exploit militaire, mais Mages sont essentiels en histoire.

Sans mages Jésus fût inconnu. On suppose souvent qu’il étaient trois, tandis qu’on se demande si le présumé futur roi des juifs est né à Bethléem ou à Nazareth. Crèche d’Issy représente un des mages tirant un chameau, précieuse indication signifiant qu’ils étaient venus de loin et avaient traversé le désert ; conclusion, leur patrie se trouvait en Basse-Mésopotamie. Il n’y a qu’en françois que mage a donné image, Bild, kép, picture dans les grandes langues barbares, rosbifs ayant seulement conservé imagination.

Autre époque sans rapport direct avec Lelandais. Mère de Maëlys croit avoir identifié sa fille grâce à un détail de sa robe dans les clichés pris de la sinistre Audi A3 noire. C’est possible, car gendarmes savent maintenant actionner Photoshop, bien que douteux. Assassinat de Noyer dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 est peut-être plus vraisemblable parce que de pleine lune, truc que mage et taulard repèrent.

Laïcards journalistes et juges font mine d’ignorer calendrier lunaire, mais il est à examiner quand on se penche sur les disparitions d’enfants ou d’adultes, c’est presque pareil, pleine lune étant pousse au crime. Étudiez le climat le jour et surtout la nuit de chaque disparition. Si ciel est nuageux, ondes de pleine lune sont moins sensibles, mais elles passent en tête de dérangé du bocal.

Jacquot observe : « Tu te prétends courageux, Alain, même le professeur Faurisson l’a dit, mais je te connais, tu es trouillard. À chaque nuit de pleine lune, tu te planques dans ton fort Chabrol, comme tu dis. » Mage rétorque : bon principe ne vaut que si on l’applique à soi-même. J’ai peur et combats pleine lune, les deux vont ensemble.

Supposons complot chinetoque à Issy. Miresse d’Alain Nguyen a presque avoué qu’elle est de race indochinoise, c’est-à-dire chinetoque si on remonte un peu (5 % de la population mais race dominante au Vietnam), sa psychiatre du Centre Chimène, super bien maquillée et de grande taille, a refusé de répondre quand Alain lui demanda sa race asiatique ; joueuse de tennis de Meudon avoua en revanche son origine chinetoque. Omerta règne  tandis que renseignement pékinois semble envoyer femelles à Issy qu’il juge douées pour infiltration initiale.

Consigne apparente des services secrets chinois, ne pas attaquer directement Paris mais passer par la bande, par Issy, ville de Lin Piao et Mao Zedong, excusez du peu, d’abord en y envoyant gros culs. En les priant de se méfier d’Alain, petit-maître du contre-espionnage.

Petit-maître est locution d’émérite feu Jean Marquès-Rivière ; franc-maçon ayant viré sa cuti, ses écrits demeurent remarquables. Il avait pigé l’essentiel, le F∴ souffre de narcissisme. Sitôt adoubé maître il se prend pour dieu, avant d’être souvent atteint de cordonnite, mot du passé grand-maître de Puteaux Jean Verdun exclu pour son exotérisme ; parisois respectable car on peut être franc-maçon sans être con.

Ratier a avoué à Alain au bigophone son appartenance à Pisan, seule DGSI peut préciser date et heure. Il causoit selon lui à frère sans tablier. Et il eut tort de ne pas évoquer que Valls fut membre du Grand Orient de France pendant plus de dix ans à la télé, secret de polichinelle. Défense pour lui, même tactique que Faurisson consistant à garder argus en réserve, mais elle est perdante, il s’agit d’entrer dans le lard de l’ennemi. Qui ose gagne comme on dit.

On écrit sans doute Lin Piao Lin Biao en pinyin, mais le gars est connu sous ce nom. Les deux zouaves sont passés par Issy car sud-ouest parisois était lieu de concentration d’industrie automobile. Citroën à Javel, Peugeot à Issy, Renault à Boulogne, villes réputées prolétariennes à l’époque. Ce qui n’est plus le cas. Issy et Boulogne sont polluées par bobos. Issy est la plus riche malgré sa maigre population en comparaison de Boulogne.

Plan de miresse chinetoque présumée, déporter Alain à BB pour sa prétendue érection permanente. Explication, BB ne signifie pas Bney Brit mais Boulogne-Billancourt. Puis Alain ne bande plus tout le temps, c’est passé depuis deux jours. Plan présumé des empoisonneurs maçonniques, pousser Alain à violer tout homme, femme ou enfant qu’il croise dans la rue, a échoué.

Autre plan suivra. Sexe est basique mais il existe autres moyens d’attaquer l’homme. Projeter benne à ordures dans la gueule d’Alain, par exemple, est possible. Mais il maigrit, il devient de plus en plus souple, ce qu’il fut toujours. Esquive est truc basique en savate. On esquive d’abord, on cogne ensuite.

Sur Lelandais infos de Francebleu Savoie : son père se prénomme Jean-Pierre, ce qu’on aurait dû savoir dès la première heure. Bistrot de Domessin s’appelle Bar du Centre. Ce n’est pas hameau mais village. Ses habitants sont heureux que Domessin soye maintenant connu partout, mais certains amalgament Sven et Nordahl. «  Ils sont terribles » disent-ils, comprenez terrifiants.

Savoyards causent maintenant français, nous ne sommes plus à l’époque du fabuleux Masque de fer où ils jasoient rital. Tout évolue sans le moindre darwinisme, mais Issy a choisi d’entrer en mêlée savoyarde. À tort ou à raison ? Nous le saurons plus tard, mais trop de gens disparaissent en Isère.

Frankiste Alain Jakubowicz a décidé de défendre Lelandais, pourquoi ? Mystère. Maints juifs choisirent de prénommer leur enfant Alain après-guerre car ils avaient eu trouille d’Holocauste, mais pourquoi le juif polac a-t-il accepté de défendre Lelandais, jugé indéfendable par son premier conseil ? Sur ordre du CRIJF ? Bien sûr, Lelandais peut être patronyme juif, mais prénoms du vioque, Jean-Pierre, sont étonnants.

Sur ordre d’État ? C’est possible. Tu discréditeras LICRA et CRIJF mais nous te soutiendrons Jakubowicz, monstre Alain n’aura rien gagné. Il s’en prendra à ses plumes, même si son coiffeur sarrazin pédé juge qu’elles sont touffues.

Dans leur Protocole, sages musulmans disent en substance que c’est grâce au ventre fécond de nos femmes que nous conquerrons le monde. Trappes et dix-huitième arrondissement de Paris, comme partie de Seine-Saint-Denis sont passés à l’ennemi non islamiste mais musulman, tandis que roicos continuent de se prosterner dans la basilique à la mémoire du roi deux fois raccourci Louis XVI. C’est à se taper la tête contre les murs, quand pape dit François recommande d’accueillir toujours plus de migrants, ces parasites. Avec le soutien du F∴ Collomb qui n’expulsera aucun clandestin.

Pendant ce temps Jakubowicz réclame libération de Lelandais dans l’affaire de la fillette, le parquet s’y oppose, puis il fera appel avant éventuellement de se pourvoir en cassation, voilà à quoi magistrats du siège passent partie de leur temps. Nouvelle équipe d’une dizaine de gendarmes vient d’être affectée à enquêter sur l’éventuel passé criminel de Lelandais. Deux pistes écartées, disparition d’Estelle Mouzin, tuerie de Chevaline.

On pouvait s’en douter, d’autres suivront. Mais État s’inquiète de la question posée dans la presse : Lelandais est-il tueur en série ? Problème, pour obtenir ce titre, il faut avoir refroidi au moins trois personnes. De toute évidence, disparitions les plus récentes sont à fouiller, de 2015 et 2016 en particulier, en Savoie mais pas uniquement. Car Lelandais roule assez vite comme on l’a vu à Chambéry, en évitant seulement de se faire flasher.

Gendarmes sont au jus qu’il leur faut dépasser étroites limites départementales, ils enquêtent déjà en Haute-Savoie et dans le Gard, consigne est passée. Quand vous voyez képi, ne vous dites pas automatiquement que tête de celui qui le porte est celle d’un con, bien qu’il obéisse aux ordres des juges, ou plutôt des jugettes à la con. Flics et gendarmes causent des jugesses, pas Revision qui part du principe que jugette est destinée à tailler sucettes.

Conseil donné aux nouveaux enquêteurs, observez possible concordance des dates des disparitions et du calendrier lunaire. Cela ne figure pas dans votre protocole mais c’est piste à suivre. Auquel cas vous pourrez conclure que le présumé coupable est dérangé mental comme Lelandais, soumis à influence astrale, pouvant être à la fois bestial et rusé, ce qui ne simplifie pas les choses.

Parents de Maëlys ont fait appel à des voyants pour faire avancer l’enquête. Erreur, car mages sont plus compétents que charlatans.

Ossements ont été trouvés à côté des restes du crâne d’Arthur Noyer. Première question, leur identification, deuxième, permettent-ils de déterminer cause de sa mort ? S’il a été tué d’une manchette dans la nuque au niveau des vertèbres cervicales ce sera signé Lelandais, car on apprend à tuer comme ça à armée. Peut-être après avoir pris coup de pied dans les couilles, mais toute trace aura disparu. Découverte du squelette est bonne nouvelle, surtout qu’os ont été conservés en assez bon état ces deux derniers mois sous la neige.

Hélicoptère de gendarmerie les a découverts vendredi après-midi près de Montmélian, à 16 kilomètres de Chambéry, après plusieurs heures de vol. Imaginez moyens techniques réunis et leur coût, le prole en perd son françois. Pendant ce temps jeunes sarrazins commettent viols, vols à l’arraché avec violence, etc., sans être inquiétés, gendarmerie étant mobilisée sur l’affaire du siècle.

Personne n’est dupe, matons, après flicards, réclament plus de prérogatives. Près de 2 000 islamistes en taule, va falloir bientôt leur ouvrir CC. Au cas par cas, dit Macron, soit, leur dangerosité n’étant pas identique, mais nous avons débuté politique d’extermination des barbus aux Hauts d’Issy. Pour nous mieux vaut employer polac, portos ou armingo que barbu. Race armingote est peu répandue en France mais a envahi Issy (près de 3 000 âmes). Les bêtes sont domestiquées, presque civilisées, Aznavour se dit prêt à accepter joug du Front national que Marine passe son temps à détruire.

Moulin dit : « Tu dénigres les barbus, chef, mais tu es toi-même barbu. » Pas de réponse, sinon nombreux rois de France furent barbus. Comme le roi Dagobert qui a mis sa culotte à l’envers, légende répandue en Bretagne, région d’arriérés du bocal. Moulin râle : « Tu passes d’un racisme à l’autre Alain, tu cries vive la Bretagne ! le 14 janvier, tu tapes maintenant sur cette province, ne t’étonne pas si peu de gens te suivent. »

Voire, petite montée des vues dimanche (78) due aux affaires Lelandais. Lecteurs souhaitent information fiable difficilement trouvable en presse. Revision en donne version partiale condensée émaillée d’issisismes. Mais Alain n’y peut rien si Sven et Nordahl sont nés à Boulogne, sa seconde ennemie après Paris. Dès lors affaires Lelandais cessent d’être savoyardes, elles deviennent Bas Hauts-de-Seinoises, placées sous la compétence juridictionnelle de la Maison Forte d’Issy.

« Mais ta maison forte fut détruite il y a plus de deux siècles Alain, réveille-toi. Tu as montré fièrement vestiges d’un de se murs à un touriste, tu te demandes si une maison aux murs fortifiés n’en faisait pas partie, mais renseigne-toi, bouge ton cul. » On ne parle pas ainsi à son chef Jacquot. S’il est nommé guide touristique, ou même avant, Alain enquêtera. Toujours est-il que prénoms scandinaves Sven et Nordahl auraient été donnés à ses fils par leur père parce qu’il bossait pour une entreprise finlandaise selon Juifkipédia, mais ça cloche.

D’abord parce que ces prénoms sont aryens, pas finnois, mais supposons que le père Lelandais aye voulu judacer. Tout nom de ville ou de pays peut être juif. Vient ensuite son prénom Jean-Pierre. Pierre est juif, tandis que Jean, prophète chrétien d’Apocalypse, peut être présumé vassal de Pierre, Peter en grandes langues barbares.

D’où nouvelle hypothèse, juif polac Jakubowicz, ancien président de LICRA dit-on, aurait décidé de défendre Nordahl Lelandais parce que voyant en lui coreligionnaire putatif. Se doutant de sa culpabilité il sait en même temps que tuer goy n’est pas crime selon Talmud.

17 janvier 2018

DEUX TEMPS, TROIS MOUVEMENTS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 02:28

Vous croyez quoi ? MI5 et MI6 ont fait embaucher Ramadan à Oxford parce qu’il est doué. Il cause mieux françois que Laibi. Ses explications d’arabe sont limpides. Avec lui on croit aussitôt comprendre djinn et selem. Djinn à ne pas confondre avec jean, même prononciation. Le fût, pas le gars.

Encore invention française, mais nous n’y pouvons rien si Français ont inventé plein de choses en Amérique. Bref, le Galois préfère Cambridge à Oxford, erreur du renseignement britannique d’avoir nommé Ramadan dans ce trou. Pourtant il est doué. Le violeur en série, dit-on, va se reconvertir au Katar après avoir excité jeunes de Bagnolet avec l’appui des trotskards, dixit Soral.

Que valent propos du complotiste ? Presque rien, mais il a mobilisé ses antennes. Bref, Ramadan ne sera pas cuit en deux temps, trois mouvements.

Autre piste, mort d’Emmanuel Ratier, de Pisan, par arrêt cardiaque. Revision en a douté, mais Maître Éric Delcroix l’a informée qu’il avait été victime peu de temps avant d’anévrisme. Anévrisme suivi de crise cardiaque au sortir d’une grotte, tout semblait coller. Mais voyez YouTube, chaîne performante. Peu de temps avant sa mort Ratier avait publié  Le vrai visage de Manuel Valls, ce qui lui a peut-être coûté la vie.

Valls fut ministre d’Intérieur puis premier ministre, il lui était facile d’appuyer sur bouton rouge. Ratier nettoyé ? C’est possible. Voyez sa verve rogue contre Valls et n’oubliez pas qu’il fut toujours copain d’Alain, ce monstricule.

Son tort ? Peut-être passé de dos à la télé, visage masqué, car craignant d’être assassiné. Il révèle que père et grand-père de Valls furent franquistes, comprenez partisans de Franco. Or Manuel Valls est susceptible, il tient à ses multiples images, tantôt de gôche propalestinoque, tantôt ardent sioniste marié à guenon juive. Qu’il aye ordonné de liquider Ratier est possible. Crise d’anévrisme à 58 balais suivie d’arrêt cardiaque au sortir d’une grotte est possible, mais le grand San Antonio se fût interrogé à ce sujet.

Mourir en lieu public entraîne autopsie, mais elle a pu être bâclée, tandis que diagnostiquer mort d’arrêt cardiaque semblait évident. Pas besoin d’examiner son sang ? Quelle erreur ! Poison maçonnique fut longtemps réputé indécelable, mais temps ont changé, c’est maintenant calculateur qui juge examens radiologiques ou échographiques. C’est sans doute pareil pour analyse de sang, machine pouvant voir trucs inaperçus de l’humain.

Ratier était peu sportif à notre connaissance, mauvais pour son cœur, mais il ne fumait ni buvait alcool, doubleplus mauvais. Alerté par sa crise d’ANV il n’aurait pas dû visiter grotte de l’Aven-Oignan, en Ardèche, le 19 août 2016, soit.

Delcroix est parvenu à recruter équipe valable pour reprendre le flambeau de Faits & Documents, dit-on, que Ratier envoya gracieusement à Alain pendant une décennie. Puis il y eut rupture imputée à Pisan. Peut-être dommage pour toi, Ratier, car tu fusses encore en vie. Tu as eu tort de passer visage masqué à la télé. Affreux sarrazin Ramadan et juif polac Finkiekraut se présentent à visage découvert et ça marche. Recette, dites je suis galois, voyez mon vit et mes batoches au besoin, je n’ai peur de personne.

Journaliste d’I-Média Martial Bild, au nom boche signifiant image, t’as prévenu le 25 avril que ton livre est bombe. Tu as répondu maladroitement Ratier le normandaud « bombe pacifique ». Tu as connu beaucoup de bombes pacifiques ? Moi pas.

Tu savais que tu pouvais être tué. Comme il est dit en Protocole, sages de Sion peuvent librement tuer maçons, comme toi Ratier. Mais tu as poussé le bouchon loin. Tout le monde sait maintenant que Valls est fils et petit-fils de franquistes marié à une grognasse juive.

14 janvier 2018

MACRON INACHEVE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:46

Censure règne en France de façon abominable. Tout le monde savait que Pierre Bergé était pédé mais pas qu’il avait fait manger sa merde à Yves Saint-Laurent, révélation de Fabrice Thomas qui a dû se réfugier au Québec pour publier son livre après avoir en vain passé coups de fil à 300 journalistes, c’est lui qui le dit en réponse à Salim Laibi.

Bergé était monstre sacré parce que juif tenant maison de haute couture. Il n’atteignait pas le niveau d’Auschwitz, camp adoré de tous, les uns rêvant de pousser juifs dans la chambre à gaz, les autres pleurant sur le sort des victimes, bien qu’il y eût près de 50 % de détenus juifs ayant cassé leur pipe à Auschwitz, précision indispensable. Règles d’histoire, on dit que Zevi fut contraint de se convertir à islam, ce que ne fait pas Laibi, et qu’il y eut près d’un million de morts en liaison avec la politique antijuive hitlérienne et de ses alliés. Ce que tait Faurisson, qui feint d’oublier que Germanie avait alliés, mais massacre de milliers de juifs de Moldavie sont imputables à armée roumaine.

Pour les chiffres, toujours pareil, Revision procède par approximation. Combien de juifs morts au service du travail hongrois ? Elle ne sait pas. Des dizaines de milliers morts du typhus, des bombardements soviétiques, de marche forcée ou exécutés. Alain a visité archives militaires sur la butte de Bude, résultat est flou. Personne n’en parle car le maréchal Horthy fut innocenté par les vainqueurs. Sauf à Sorbonne, où un juif amerloque a souligné la dangerosité du Magyar avec son aigle noir.

Français de l’orateur était presque impeccable, mais on dit touroul en frangyar, pas aigle noir. Confusion des deux est tentante, touroul étant oiseau mythique contrairement à aigle noir, appelé aigle royal en Corse et en Savoie, départements récemment francisés. Récemment signifie il y a deux ou trois siècles dans la boche de l’historien qui n’a pas même rapport au temps que le toutime.

Idem à Bude et à Issy, il nous faut un monticule et une source pour bâtir hameau, puis village, bourgade, enfin bourg. Issy ne prétend pas rivaliser avec Judapest. Issy est bourg, seconde capitale mondiale du numérique après Silicone Valley. Et crussiez-vous qu’Issisois ne lussent pas Revision ? Nenni.

Comme Russiatoday, qui révèle que Macron aurait été violé par Brigitte à l’âge de 15 ans. Possible et impossible. Brigitte se sera assise sur son zizi avec son vagin dominateur et Macron n’aurait pas bandé car il en est incapable. Voyez, Revision traite d’eunuque Macron, Russiatoday d’homme inachevé, c’est pareil.

Alain vient de se faire plaisir hui en criant « Vive la Bretagne ! » puis « Vive Issy ! À bas les Moulineaux ! » Gens ont fait mine de ne rien entendre, mais bretocs (près de 3 % de la population) sont ultraminoritaires, comme gars de la butte ou des bosses. Alain court droit au suicide. Pourtant il s’en fout, il est trop bête pour penser. Lobby juif lui casse les couilles ? Il va le dégommer. Tout espoir de réflexion supérieure de sa part est exclu.

Soral tente maintenant de se rattraper en égratignant Ramadan, selon lui agent de l’empire américano-sioniste. De surcroît soutenu par les trotskistes mondialistes. Il est vrai que Plenel, au patronyme bretoc, la fout mal dans sa vitrine, mais tous deux font partie du système. Ramadan vient d’être touché mais pas coulé, idem pour Plenel.

Financé par Katar, écriture turque, et fourbe Albion, Ramadan est désopilant. Turc, török en hongrois, est trop souvent négligé, pourtant ses transcriptions du sarrazin ou d’arabe, on peut dire les deux, sont bonnes. Török a été remarqué à chaire de turc, et on devrait peut-être dire turuc, magyar étant plus pure langue touranienne, bien qu’altérée de françois et de germain, que turc. Vous avez pigé le truc du Turc ?

Soral est désagréable parce que vulgaire. N’ayant pas décroché son bac il souffre de lésions cervicales en sa qualité d’ancien boxeur, car chaque coup de poing pris au visage interrompt irrigation sanguine du cerveau. Ôtez lui ses deux locutions de prédilection de sa bouche, praxis et empire américano-sioniste, l’ancien boxeur ne dit rien, il est perdu. Lui et son pote Dieudonné font-ils partie du système ? C’est possible.

Alain est réputé mage chaldéen avec sa barbe à la con. De surcroît magyar, pas turc comme fille des Épinettes, car Turcs et armingos voisinent dans ce quartier. Escalier roulant du führer Santini ne marche pas car idiot n’a pas compris qu’il fallait le protéger des intempéries. Bombardé de chiures de pigeons, il claque à la moindre tempête, voilà comment État dilapide argent du contribuable. Mais tyran y a sans doute renoncé.

Bilan, vues en baisse. Nous sommes passés entre 50 et 90  ces derniers jours, c’est déjà pas mal. Mais vous hésitez à donner étoiles à Revision. De quoi avez-vous trouille ? De Macron eunuque ? Tout le monde le sait. De la volonté de Guionnet de descendre lobby juif ? Mais c’est son choix. Dentelle, il ne connaît pas.

Remontée des vue grâce à Facebook, tandis que lecteurs de plus en plus nombreux cherchent guionnet, c’est eux qui écrivent le nom ainsi. Forcément, l’animal est différent des autres. Il prétend tenir Issy, mais il est apprécié par touristes quand il leur conte histoire de la vergne. Là, ancien mur de Maison Forte, là Peugeot, là aéroport, bobos sont ravis. Despote Santini devrait l’embaucher comme guide touristique à 600 € par mois. Pas à plus, car il veut cumuler sa retraite et son salaire, mais il acceptera pourboires.

Guionnet montrera tout, bien que sa spécialité soye surtout la butte. 95 kilos, il la monte maintenant presque comme une chèvre. 92 kilos est envisageable, mais moins est difficile, voyez sa carrure d’ancien boxeur, plus de savate que de boxe anglaise. À chacun sa tradition, boxe anglaise pour Alain Soral, savate pour Alain d’Issy. Mais tu es plus vieux, vient d’objecter Olivier. Soral au moins 57 ans, Guionnet 63 ans, combat est inégal, mais vrai Alain sortira coups de dessous les fagots.

Aigle Noir est aimé par jeunes à Issy, ils s’imaginent qu’il est maous costaud, mais impossible de combattre seul lobby juif. Essayez, vous allez vous allez vous rétamer.

Catherine Deneuve rejoint positions anti-féministes, c’est bien. Quand on frotte grosse en métro bondé, c’est naturel, comme quand elle jouit parfois quand elle est violée. C’est loi de nature qui veut ça.

16 janvier, semi vieille nana aux bas noirs dans le métropolitain, elle est prenable, dommage que voiture ne soye pas bondée. Coup du frotti frotta s’ensuivît, gueuse fut consentante. Nous l’avons dit, n’allez pas chercher réflexion élevée chez Alain. Deneuve, née en 1943 à Paris, quand France était en cours de purification raciale, est chique fille.

Procès imaginaire : « Monsieur Alain Guionnet, cela fait vingt ans que vous n’avez pas comparu devant notre chambre, mais vous voulez à présent pousser juifs dans la chambre à gaz, c’est grave au regard de la loi. » — Je n’en ai pas conscience. Et puis je parle d’autres gens, je suis incapable de pousser tous les juifs dans la chambre à gaz. » « Mais vous le souhaitez, avouez-le. » — S’ils me cassent vraiment les couilles je le ferai pour défendre l’honneur d’Issy, ma patrie. »

Audience sans issue. Il n’y a plus de place en prison tandis qu’emmater quelqu’un pour issisisme la fout mal. Gardiens de prison disent qu’ils sont mécontents de leur boulot, il faut savoir écouter masse.

Accrochage dimanche avec une Savoyarde. L’idiote ne voyait pas l’aéroport, elle imaginait qu’un héliport se trouvait plus loin. Suivit flopée d’injures. Tu es miboche miritale, ta potesse polca est meilleure que toi. Savoyarde ne voulut plus causer à Alain, qui dit à la polca qu’elle pouvait être aimable. Garce répondit oui, avant d’avouer que ses ancêtres sont venus en France sous Napoléon, car Issy fut envahie par polacs. Immigration dont Revision parle peu, mais séminaire de la bosse est polac.

Polcas sont facilement reconnaissables. Poil blond, œil bleu, tour de taille élevé, traditionnellement alliées de magyarie. Trucs trop souvent ignorés.

Salope savoyarde a parlé de ses couilles imaginaires avant de dire putain, toutes les filles causent comme ça maintenant. Il aurait été vain de lui signaler déclinaison d’ancien françois (pute cas sujet, putain cas objet, comme copain/compagnon, gars/garçon). Quand tu dis putain, Savoyarde, tu désignes femme objet, nullement sujette. Alain préfère dire pute vierge ! Pute est sujette, c’est elle qui décide.

Nuance inconnue en Savoie. Je te plains. Tu es miboche miritale mais aussi suissarde. Rassure-toi, suissard n’est pas compliment, même si gens de cette race se précipitent en ce moment sur Revision. Forcément, Ramadan est de nationalité suisse tandis que Reynouard et Soral sont soupçonnés d’origine judéo-helvétique. Et les Galois dans tout ça ? Il y en a surtout un qui brandit son imaginaire drapeau hussard à Issy, sans compter sur renfort facho ou ultragaucho. Il filera droit devant. Parmi ses lacunes il ignore la peur.

 

12 janvier 2018

ALAIN D’ISSY DANS LE PETRIN

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 23:18

Il a voulu jaser du frankisme, thème succulent, mais il a merdouillé. Il s’est perdu dans ses issisismes et ses histoires d’amour dont tout le monde se fout. Se plaignant de son érection presque constante, sa miresse vient de rétorquer : « Ce n’est pas de ma compétence, allez aux urgences à Ambroise Paré en urologie ! » Mais Paré se trouve en banlieue et il n’est pas sûr qu’Alain bande après six heures passées en salle d’attente. Son drapeau est hussard, qui n’existe pas selon l’historien, mais nous l’inventerons. Il arborera noir, rouge et jaune.

Amour de Salim Laibi est récent, il avait paru doué précédemment mais vas-y mon gars, défèque sur le frankiste, tu as trouvé bonne cible.

En faisant toutefois gaffe à tes approximations. Zevi se serait converti à islam contraint et forcé, à préciser. Alain cite chaire de turc d’Asnières qui n’existe pas à Marseille. Maintenant ligne directe de métro entre Issy et Aubervilliers, nous attendons seulement sa prolongation jusqu’à Bas-Meudon. Encore affaire issisoise, certes, mais nous t’invitons au palais des sports d’Issy, surtout pas de Paris, en compagnie de Shlomo Sand, bon juif tel-avivois.

Près de 5 000 places. Hussard d’Issy et renseignement assureront votre sécurité. Avantage du renseignement, ses porte-flingue, avantage du hussard son nuntchaku, mot étranger d’arme pouvant faire ravages. Car monstre Santini interdira à Alain d’entrer armé dans la salle, mais nuntchaku passera inaperçu. Il est en bois, pas en fer, détecteur de métal sera HS.

Alain a introduit frauduleusement bombe lacrymogène au palais de justice de Paris, il sait comment y introduire arme à feu en sautant brigade criminelle. Secret défense.

Conseils : frankisme est petite bière, impossible de ne pas évoquer néologie qu’a loupée Esther Benbassa dans son dictionnaire du judaïsme. Les deux grands fondateurs du sionisme et la plupart des historiographes d’Holocauste sont néologues juifs hongrois, mets-toi ça dans la tête Saliminou. Heureusement, éditeur hongrois du dico de la vieille conne a ajouté entrée sur le néologisme, aussitôt dévorée par Alain après que Benbassa lui eut fait cadeau de cette édition.

Bien ton propos sur le fait qu’antijudaïsme est autorisé au frankiste. Tu vois, à Parisalem Benbassa fut généreuse avec l’antijuif bien qu’elle le notât mal à cause de son mauvais français imaginaire. Marrane turque la guenon ? question disputée en Bretagne, région où tu es connu l’alibi.

Mais fais gaffe à ton narcissisme, tu veux parler de tout et n’importe quoi, concentre-toi sur quelques thèmes. Démolir Ramadan ? Très bien, mais il est presque mouru. On ne frappe pas homme à terre, dicton hussard.

Ramadan aurait abusé de filles de 15, 16, 17 ans au collège où il enseigna en Suisse, délit mineur, vagin étant souple et filles ayant espéré bonnes notes en échange. Tu feins d’être choqué par emploi du mot bougnoul, mais on dit comme ça. Le bougnoul est originaire du Maghreb, occident en arabe selon toi, tandis que nous parlons des sarrazins pour désigner Arabes d’Orient et leurs nombreuses tribus.

Tu sais la diversité des dialectes arabes Saliminou l’Alibi, mais évite de parler de troll ou de buzz, ça fait désordre, car il subsiste Galois défendant françois vernaculaire.

Revision est lue dans sa colonie amerloque, surtout à Frisco, Jew-Pork et Miami. On ne sait pas pour l’instant si Nouvelle-Orléans a accroché, cette vergne étant peuplée de péquenauds. Contrairement à Issy, où on combat bec et ongles. Dans ascenseur de Monoprix gueuse a dit ce soir : « Je ne monte pas avec vous, Monsieur. » Garce est sans doute esclave de Santini, mais son Monsieur, ou mon seigneur, est remarquable.

Tu vois, on se bat à Issy tandis que tu te branles sur la bataille des Tuileries. Faut évoluer grand gamin, Issy t’accueille, ne refuse pas son invitation. Tu pourras dire n’importe quoi nous te protégerons. Un seigneur sera là, toi et Sand ferez un carton.

8 janvier 2018

DIABLE FRANKISTE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 08:09

Imposteur Soral prétend Veuve satanique, c’est maigre. Veuve, surnom de guillotine, qui vous envoie à Orient éternel, signifie surtout franc-maçonnerie qui se casse la gueule en Amérique, fléchit au Royaume-Uni, se maintient tant bien que mal en France, même si Catherine de Pisan a pris coup dans ses ovaires au début du millénaire. Nous appelions autrefois Grande Loge Nationale Française Bineau parce que siégeant dans cette rue, maintenant Pisan. Idem pour Cadet (Grand Orient de France) et Puteaux (Grande Loge de France), trois plus grandes sectes diaboliques auxquelles s’ajoute BB (Bney Brit).

Tous ces ordres sont en crise, tandis que leurs chefs revendiquent part du gâteau dans la toute-puissance mondiale, or Salim Laibi, bougnoul présumé marseillois, fait avancer le schmilblick en dénonçant l’axe du mal : le frankisme ; nom ayant rapport éloigné avec France, car les Ottomans appelèrent ainsi le juif polac quand il faisait commerce de pierres précieuses dans leur empire. Frank était nom donné aux étrangers venus d’Europe.

Jacob Frank fut d’abord sabbatéen ou sabbataïste, on peut dire les deux. Il avait retenu de la conversion forcée à islam de Sabbatai Zevi, écriture turque, Sabbataï Tsevi en novlangue, ses avantages. Des juifs imitèrent Zevi, ce qui leur permit de payer moins d’impôts et d’entrer dans les institutions, principe du frankiste étant le loup est beaucoup mieux dans la bergerie. Frank fraya alors avec islam.

Puis il retourna en Pologne où il créa sa secte. Opposé au Talmud, il organisa cérémonies orgiaques en partant du principe que c’est du mal que surgira le bien. Veuve est héritière de ce principe avec son slogan ordo ab chaos. Suivez le raisonnement, Daech est création frankiste longtemps renforcée et financée par puissances occidentales, but de l’opération étant de favoriser construction du troisième temple juif à Yierouchalaem.

Mais n’anticipons pas. Propagande antifrankiste et antimaçonnique se répand sur toile avec ses hauts et bas. Pierre Hillard rend retourné (dönme) par apostat. Il se range derrière le Vatican, État infesté de francs-maçons, de frankistes et de satanistes, les trois étant difficiles à distinguer.

Pour le frankiste péché de chair n’existe pas. Vous pouvez, comme feu Pierre Bergé, faire manger vos excréments à votre gigolo, tandis que crimes rituels et pédocriminalité vont de soi selon Laibi. À cette réserve que lesdits crimes n’étaient plus juifs, puisque les milliers de frankistes de Pologne au dix-huitième siècle s’étaient convertis au catholicisme romain. Comme les marranes autrefois, ils étaient goys à l’extérieur, juifs à l’intérieur.

Avant de citer quelques noms des célèbres frankistes deux précisions s’imposent. Tivadar Herzl, prétendu fondateur du sionisme, en fait partie, mais il était néologue comme de nombreux juifs hongrois, qui ne voulurent pas se référer à Frank au dix-neuvième siècle. Nouvelle logique signifiait qu’ils faisaient mine de s’assimiler sans abandonner le judaïsme. Le mot était plus clair que frankisme. Herzl fut ensuite « tué par les sionistes » selon sa femme, en un temps où la plupart des rabbins voyaient en frankisme et sionisme hérésies, ce qui n’est plus le cas.

Puis sionisme contemporain fut fondé par deux juifs hongrois fils de néologues, Herzl le laborieux, Südfeld dit Nordau la tête. Bien que féru de talmudisme, le père Südfeld envoya son fils au lycée calviniste de Pest où ils’étonna du libéralisme de l’établissement. Avant d’obtenir son diplôme de médecin, profession qu’il exerça peu car il préférait se consacrer à sa passion de publiciste, à la fois journaliste, auteur de pièces de théâtre de boulevard et romancier historique. En boche, pas en magyar, langue provinciale selon lui, surtout qu’il vivait à l’époque de la prétendue osmose germano-juive.

Habitant Paris près du parc Montceaux, Nordau fit mine de ne pas jaser français, mais cet idiome est facile pour gens parlant boche et hongrois. Seules difficultés, genre, accord des mots, conjugaisons, dictons. Le mecton est vraisemblablement l’auteur du Protocole des sages de Sion car il n’y en eut qu’un.

Nouvelle à ébruiter, mais qui le fera, toi Laibi ? Non seulement tu es sarrazin adipeux, barbu, mais tu causes imparfaitement françois. Tes films sont pas mal, tu montres que tu es bon prof d’arabe, ce pauvre idiome. Que ton bide s’explique par le fait que ton foie aye augmenté de volume est possible. Menacé par l’ordure Soral et par le satyre Ramadan, tu passes partie de ton temps devant la dix-septième chambrette, que tu boives coup quand tu en sors se comprend, mais gros foie la fout mal pour un musulman.

Tu l’es sur le papier comme Soral se dit catho’, Reynouard sédévacantiste devenu unitarien, Riri anarchiste libertaire converti au gudisme, Joël Bouard dit Bête Immonde maintenant à la rue, prétendu agrégé de math’ royaliste, fan du frankiste Louis XVI, pour ne citer que quelques exemples de victimes de la dix-septième. Toutes narcissiques, toutes prétendant avoir raison, toutes le nez dans la merde, mais ce n’est pas ton cas Saliminou.

Hypothèse, tu as gagné maints procès car tu bosses pour le renseignement, comme Jean-Christophe Attias, vrai faux juif de haut vol. Tes connaissances d’arabe et du Coran impressionnent, tu as très bien descendu Tarék Ramadan le 5 janvier. Mais dis-moi, tu ne récoltes pas tous tes tuyaux toi-même, ou bien t’es champion. Tu vois en Dortiguier, Hillard et Vernochet entre autres branches vermoulues utiles, tu as raison.

50 auditeurs à ta première conférence à Marseille, maintenant tantôt 300 tantôt plus de 900, bravo ! Désormais bien relayé par YouTube, tu vas rattraper Ramadan et ses deux millions de supporteurs.

Tu as trouvé mot juste pour qualifier prétendus maîtres du monde, en traitant FF∴ et juifs dirigeants de narcissiques, ce qui les perdra. Il a fallu longtemps à Alain d’Issy pour juger Nordahl Lelandais, présumé sataniste de Savoie, narcissique. Puis mot serait passé, très bien.

Retour au texte. Idiots prétendent que Mustafa Kemal n’aurait pas seulement été frankiste mais aussi dönme. Un mouton le bêle, les autres répètent, surtout en milieu facho, espèce demeurée. Cela devient certitude pour le troupeau, mais non. Kemal vécut partie de sa jeunesse à Salonique, ville réputée juive de l’empire, mais Ottomans aussi l’habitaient. Nous disposons de très peu de documents sur jeunesse de Mustafa. Certains historiens prétendirent plus tard que sa mère était très pieuse. Ce qui ne signifie rien. Ou bien elle le fut, ou bien elle voulait donner le change en sa qualité de retournée.

Dönme signifie accessoirement lâche ou balance, nous sommes loin de la traduction apostat donnée par le faussaire Hillard. Puis Kemal se destina à carrière militaire. Il apprit le français, langue d’enseignement des officiers d’armée de terre, tandis que celle des officiers de marine était l’anglais. Rien n’indique que Kemal fut dönme dans sa jeunesse. Puis il ramassa pouvoir vacant. Dirigeants des Jeunes Turcs, athées stupides, avaient cru rallier musulmans à leur cause en exterminant partie des chrétiens, arméniens et assyro-chaldéens. Résultat, maints Arabes musulmans prirent les armes contre l’empire.

Avec le soutien du MI6, performant service secret britannique. Bref, nous savons que Kemal à créé Turquie à partir d’un empire en miettes, qu’il était champion d’alcoolisme, comme Churchill peu après, mais nous doutons qu’il fût dönme.

Incidemment, saluons Jeune nation qui vient de sortir papier fouillé sur François Szálasi. Source présumée renseignement hongrois. Malheureuse, cette institution ne peut pas s’acoquiner avec Alain d’Issy ni avec vache maigre Marine Le Pen, du coup elle se rabat sur publication satellite identitaire. Car renseignement règne partout. C’est lui qui a appris à Laibi que le père de Tarék Ramadan, Saïd, fut agent de CIA, information ne se trouvant pas en boîte de conserve.

Laibi a raison, ne cherchez à convaincre personne, donnez tuyaux avérés, gens feront avec. Louis XVI fut peut-être racialement en partie d’origine frankiste ; coupé prétendument pour phimosis, argu souvent bidon, il finança construction de synagogue à Metz, émancipa le juif et soutint révolution maçonnique en Amérique. Son aumônier appartenait au Grand Orient de France. Cétacé pour le roico ?

Interlude sur le film de Saliminou « Qui a protégé Tariq Ramadan ? » du 5 janvier 2018, note 17/20, mention très bien en dépit de tes imperfections. Tu peux t’en vanter, surtout que Revision est sévère. Film de Paul-Éric Blanrue sur Veuve par exemple a été noté 4/20. Très bien de commencer par dénoncer escrocs Dieudonné et Soral qui défendirent d’abord odieusement Ramadan. Tu expliques parce qu’ils songeaient à leur fonds de commerce, deux millions de supporteurs du frankiste étant magot.

Eh oui, frankistes furent initialement de race juive polaque, mais le mouvement s’est étendu, il y a maintenant frankistes chamites comme Ramadan, arabes, plus rarement nègres comme la succube Taubira. Ce bétail a rallié la secte car elle tient le pouvoir selon lui.

Ton film est bien foutu, Salim, ton scénario en deux temps bien alambiqué : d’abord certitudes, puis thèses douteuses étayées, car tu interroges le spectateur, tu ne prétends pas asséner vérité comme la plupart des révisos.

Excellente tactique de Saliminou face au monstre Ramadan, il l’accuse de crimes. Encore que violer femme soye délit, non crime. Dieu créa femme pour être sautée par homme. Mais inverse se produit parfois, comme dans le cas d’Emmanuel Macron qui aurait été violé par Brigitte à l’âge de 15 ans. Pas de chance pour elle car son zizi ne s’élevait pas. Mais peu importe pour femelle voulant dominer homme avec son vagin.

10 janvier, article est long et difficile à écrire, mais tout le monde a compris, Laibi est bon cheval. Donnez lui tape sur ses fesses, il trottera ou galopera, c’est à vous de décider. Alain d’Issy a cogné Louis XVI, tout le monde le suit. Famille royale britannique serait racialement d’origine frankiste, rumeur connue. D’origine juive dit le facho. Alain s’est planté sur la sucette, ce n’est pas lui qui a inventé l’expression tailler une sucette mais Gainsbourg quand il écrivit chanson de France Gall. Souvenez-vous : « Annie aime les sucettes, Les sucettes à l’anis, Les sucettes à l’anis d’Annie donnent à ses baisers un goût anisé. » Gainsbard habita peut-être quatorzième arrondissement de Paris, comme, plus tard, déesse Rita Mitsouko, immortelle vedette de films pornographiques.

De quoi défriser la cathocratie. Pour le catho’ de base Atatürk était dönme, Louis XVI fut dernier grand roi de France ; passe pour les orgies frankistes, mais débauche est arme diabolique dont emploi est recommandé par les sages de Sion pour anéantir toute résistance du goy souvent abruti par l’alcool. Laibi est bon bougnoul nous apprenant quelques sourates du Coran.

De nombreux propagandistes courtisent Vatican. Soral l’exhibitionniste en se disant catho’ et en clamant son respect d’islam, Reynouard, condamné à 15 mois de prison ferme en Grande-Bretagne pour pédophilie, qui s’est longtemps prétendu sédévacantiste, façon de dire qu’il respectait l’État catholique avant Vatican II. Trucs d’Hillard et Laibi ont été évoqués, mais on peut ajouter à cette liste Faurisson, qui ne cesse de faire appels du pied à l’église, avec son culte de la vérité notamment. Tous s’imaginent qu’il leur faut s’appuyer sur du solide pour combattre le judaïsme, mais voyez garnison vaticane, elle ne fait peur qu’aux pigeons.

Pédérastie est délit mineur dans l’église. Couilles pendantes du curé de Camaret sont partout connues. Tentez l’expérience, allez vous confesser, dites au père que vous avez envie de soulever sa robe, il vous dira dans certains cas passez me voir à la sacristie. Là, quand vous lui ferez le coup du tire-bouchon et qu’il dira paix à votre âme ! une religieuse entrera inopinément. Elle sera fascinée et regardera attentivement la scène avant de s’asseoir, de relever sa robe, d’écarter ses jambes et de branler le gland de son clitoris.

Excellent scénario de film de cul, mais cathos ont prétendues barrières morales que n’a pas le frankiste. Pour lui toute perversion est bonne et souhaitable. Il ne marche pas à l’alcool parce que coupé, mais surtout à la cocaïne. Comme Simon dit Sigmund Freud, incestueux, qui s’inspira initialement des études de l’hystérie du professeur Charcot à Paris.

Encore ce rapport entre Paris, frankistes et sages de Sion. Maintenant Grand Paris, épicerie kascher précédemment taguée venant de cramer à Créteil. Maison Poulaga est mobilisée. Première piste, l’auteur des tags et l’incendiaire ne feraient qu’un, auquel cas il serait sans doute juif, mais ce n’est pas sûr. Souvenez-vous de l’incendie de la synagogue de Trappes, ses commanditaires étaient barbus. Ils furent en partie identifiés mais pas arrêtés afin de ne pas semer trouble entre communautés.

Pas de chance pour le barbu françois et pour le barbu musulman élastique comme Laibi, mais barbu a pris acception de musulman dur, indécrottable. Comprenez que le mage chaldéen d’Issy est paumé dans tout ça. Il est barbu conformément à sa tradition datant de plus de cinq millénaires, il pleure parce que mages ont disparu du parvis de Saint-Étienne le soir de la fête des mages.

Heureusement, Laibi tape avec ses gros sabots sur l’oumma ou houmma, avec h discret français nullement arabe. Autrement dit sur la prétendue communauté arabo-musulmane qui serait bidon selon lui. Assemblez Laibi et Alain Daech sera anéanti. Pas militairement, mais au plan des idées. Nous combattrons Seytan, mot turc, bonne transcription de l’arabe.

Seytan ou Satan ne dort jamais. Quand vous roupillez il intrigue en autre partie du monde, il serait invincible, thèse à laquelle Revision s’oppose. Mais elle sera vaincue, comme dit Laibi de son côté, pourtant il résiste et la façon dont il descend Ramadan est remarquable. Tu vois, Laibi, François de race galoise te soutient. Tu as gros foie et gros cul, c’est vrai, mais cela n’a jamais tué un homme. Tu es doué pour le spectacle, ton public augmente sans cesse, idéal serait que tu tiennes ta prochaine conférence à Issy. Pas au palais des sports Charpentier dont salle beaucoup trop grande est réservée à Pécresse et à hommes politiques, mais plutôt dans l’ancien théâtre ou au Musée Français de Musique.

Tu trouveras là près de 500 places assises, hussards assureront ta protection. Tu pourras déblatérer sur l’oumma qui n’existe pas selon toi, égratigner lobby juif. Tu entreras ainsi de plein pied dans la capitale, Paris étant banlieue d’Issy.

11 janvier, encore propos raciste, Paris n’étant pas officiellement banlieue d’Issy. Vues du Royaume-Uni augmentent, mais c’est vrai, MI6 est remarquable. Il ne laisse rien filtrer ou fuiter de ses actions, contrairement aux maîtres-espions français qui déballent beaucoup de choses à la presse. Même petit Alain a fait parler Yves Bonnet à son domicile sans le torturer.

Autre anecdote, pendant que frankisme gagnait en puissance en Pologne (plus de 20 000 adeptes à la fin du dix-huitième siècle), France envahissait Corse. Prise des villes et bourgs du littoral fut facile, mais il fallut envoyer hussards combattre dans le maquis, petite guerre étant leur spécialité. D’où actuel respect du Corse pour le hussard dont les soldats continuent d’entonner chants hongrois sans les comprendre. Comme à la yeshiva, école juive où enfants apprennent par cœur dictons hébraïques.

Moule d’où est sorti Zemmour, comme Laibi fut baigné dans le Coran. Bref, Laibi, hussards assureront ta protection à Issy-les-Moules. Discrets, comme tout agent du MI6, ils observeront et noteront le moindre pet de travers dans le public, bite de cheval ! (Bite de cheval est locution hussarde.)

Nous déroulons pour toi tapis rouge, Laibi, comme nous le faisons avec Shlomo Sand, notre pote, historien tel-avivois d’origine polaque, ancien gauchiste ou ultragauchiste. Idéal serait que vous veniez tous deux au palais des sports. Coup de Coran par ci, coup de Talmud par là, tout le monde sera content. Vous serez en même temps à côté de l’aéroport, lieu destiné aux envolées.

Coup de fil de Bretagne, France est surtout peuplée de péquenauds, le faux bretoc acquiesce. Il comprend mal l’engagement de Revision en faveur de la sans doute défunte Maëlys, comme haine opposant Boulogne et Issy. Le gars se trouve à Quimper, ville juive d’évêché où rayonne loge de stricte observance.

« Tu exagères comme toujours, chef, râle Jacques Moulin. Ce n’est pas parce qu’il y eut près de 300 juifs à Quimper au dix-huitième siècle que la ville est juive. Et que dirais-tu si on affirmait qu’Issy est ville juive parce que peuplée de près de 1 500 juifs arabes ? Tu fermerais ton clapet. »

Par delà, nouveau poison judéo-maçonnique vient d’être découvert. Victime Alain témoigne : « Je bande tout le temps, j’ai envie de sauter homme, femme ou enfant en permanence, que faire ? » Vas voir ta miresse, elle te soulagera. « Peut-être, j’éjaculerai mais rebanderai sitôt après. »

Yannick, pour ne pas le nommer, aimerait être victime du poison. Il habite Concarneau, ville qui porte bien son nom. Si sages de Sion ont décidé d’anéantir résistance goye à coups d’aphrodisiaque, bravo ! Exception à la règle, on n’appelle pas l’habitant de Concarneau concarnasois mais concarnassier, allez savoir pourquoi. Rendez-vous, dans le sens hongrois ou français du mot, est pris pour demain avec la miresse Thi Kim Anh Nguyen. Alain se plaindra d’être toujours en érection, maladie qui plaît aux femmes. Nguyen examinera son vit, suite étant indicible. Mais Nguyen vient de dire ça roule à Alain, locution de français populaire suggérant qu’elle a notions d’argot.

Eh oui, vous croyez quoi, Revision est oriflamme de la vergne d’Issy, mais c’est en partie faux. Le bourg est avant tout allié à Clamart et Meudon tandis que Vanves et Boulogne sont ennemies. Ce que le concarnassier a du mal à saisir.

Discours direct,  Alain dira à Guigui t’es venue en France à cause de ton intérêt pour l’argot, baisse ta culotte. On ne sait pas si femme s’exécutera. C’est aventure à suivre. Vous ne saurez pas le résultat. Si Alain saute Guigui, ce sera mystère.

Mais revenons à nos moutons frankistes, juif polac Junius Freys fut raccourci par Veuve en 1794. Après s’être converti au catholicisme  il avait suivi culte de déesse Raison et mal lui en prit. Lecteur, laissez tomber cultes des déesses vérité et raison, elles ne vous attireront qu’emmerdes, comptez sur vos pattes.

3 janvier 2018

MOUCHOIR POUR KÖNIG

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 04:48

Pleurez, braves gens, Émilie König, roi en boche, 31 ans, née dans le Morbihan, terroriste mère de trois enfants, fille de gendarme, vient d’être serrée en Syrie par les forces armées aryennes kurdes. Sa mère l’a jointe au biniou (on dit comme ça en bretoc), elle serait selon elle repentie, moyen classique de défense.

Halmos n’a pas encore analysé son cas, mais elle imputera sans doute sa conversion à l’hérésie à son problème familial : au lieu de tomber amoureuse de son père boche, elle l’aurait détesté ainsi que l’État qu’il défend. On trouve de tout à la gendarmerie : un père autoritaire ne sachant pas se faire aimer de ses enfants et au moins deux adjudants-chefs tueur ou violeur en série. Avantage pour eux, ils ne vont quasiment pas en prison, le premier parce qu’instruction fut interminable et qu’il mourut de maladie au bon moment, le second parce qu’exempté de peine car il n’y a plus de place en prison.

Bref, sortez vos mouchoirs pour essuyer vos larmes en songeant à Émilie, qui risque d’être emprisonnée en France pendant des années à l’isolement, comme Inès et Lelandais. Coût estimé : 500 euros par jour par tête, mais État ne compte pas quand il dilapide argent du citoyen.

Solution Revision, interner Émilie en camp de concentration pour durée indéterminée. Avantages, nourriture du détenu 2 €, infirmerie réservée à quelques privilégié 5 €, garde 40 €, montant peu élevé, essentiel de discipline étant assuré par capos. Par jour s’entend. Auxquels s’ajoutent frais de terrassement, assuré par détenus mâles, et travail administratif pour lequel femelles libres seront mobilisées. Mais matériels de construction ont un coût, comme employés administratifs. Résultat, on s’en tirera à moins de 75 € par jour par détenu quand le camp sera rôdé.

Éventuel régime spécial pour Émilie, elle pourra tailler sucettes à soldats de retour d’opération. En échange, ses rations alimentaires seront doublées, surtout ses cochonnailles, mais il lui sera interdit de copuler.

Le musulman est macho. Pour lui place de la femme est au lit à faire des enfants, tradition d’inspiration juive. Mage chaldéen est antiféministe, point de vue incomparable. Mais propagande laïciste, pédérastique et féministe les choquent, elle renforce culte du djihad. Elle révolte aussi le corsicaud. Selon lui, femme peut dire ce qu’elle veut mais ne pas chercher à imposer sa dictature. Culture corse fut longtemps clanique et patriarcale, féminisme ne passe pas dans l’île.

Sondage d’opinion va bientôt sortir. Nous constaterons alors que Corses sont plus favorables à autonomie qu’à indépendance. Et nous conseillons de libérer Colonna. Franceinfo a dit que Corses doutent de sa culpabilité, mais parigos aussi. Peut-être pas beaucoup, mais quand Alain a jugé Santini corsicaud dégénéré lundi bobos ont compris. Vain discoureur vient de dire libération de Colonna inadmissible sur les ondes de radio d’État précitée. Non, elle est envisageable sinon prioritaire.

Issy fut envahie par armingos puis par corsicauds, nous avons vaincu ces deux races en les respectant. Même sarrazins et nègres aiment Alain bien qu’il ne soye pas tendre avec eux.

5 heures, tempête se lève, va falloir résister. C’est foutu pour biclard hui. Alerte hier matin, vues des États-Unis dépassaient celles de France, situation heureusement rétablie. Italie arrive en troisième position. Forcément, Savoie intéresse ce pays. Napoléon III a-t-il eu raison ou tort de rattacher définitivement Isère à empire français ? Nous ne savons pas. Nous jugeons seulement Lelandais doublement étranger au département à cause de son patronyme et parce que né à Boulogne le 18 avril 1983.

Accolez les deux mots, frimeur boulognois, tout semble s’expliquer. Gars de la plaine déporté en Savoie, né à proximité du domicile du frimeur Soral, ces deux olibrius jurant avant tout sur leurs biscotos, enquête aurait dû partir du coin de Boulogne, surtout de sa principale ennemie. Merci à télé russe de nous avoir communiqué cette information.

Popofs sont bien, renseignements français et russe collaborèrent au début du siècle écoulé, puis Yves Bonnet, manchois ancien directeur de DST, assura que France ne rencontra aucun problème avec espions hongrois. Forcément, Alain l’interrogeait à son domicile de Vaugirard, ancienne propriété de grand Issy, et le sous-espion lui parla surtout de Hongrie, qu’il connaît beaucoup mieux que Russie.

Bref, nous aurions tort de nous fâcher avec le popof ou le Magyar, ils ne sont pas nos ennemis. En revanche avec prétendues élites françaises, oui. Voulez-vous côte de franc-maçon dans votre ragoût de juif ? demande le cuisinier, réponse oui.

Notes annexes. En cas d’infraction grave au règlement, par exemple sortie du rang à cause d’une soudaine envie de pisser, Émilie sera conduite dans la chambre à gaz. Nue, elle sera enfermée 20 minutes dans la pièce obscure pleine de toiles d’araignée et de boules puantes.

Au plan international, États-Unis ont sans doute provoqué ruine d’Iran ayant entraîné  violentes manifestations. Téhéran accuse Paris de les avoir suscitées avec le soutien qu’elle apporte aux moudjahidin. C’est possible, France étant suspecte de tous les coups fourrés. C’est surtout elle qui a monté l’Holocauste, même s’il est d’inspiration juive, surtout américaine.

On trouve à chaque fois Amérique et France derrière les coups foireux, États-Unis dans le fauteuil, France sur le strapontin. Pendant ce temps, Israël cherche à séduire le facho. Il projette d’exterminer 40 000 migrants en situation irrégulière en mars en leur laissant le choix entre départ et prison. Ils sont principalement éthiopiens et soudanais, autrement dit nègres, ce qui fait bander le facho affolé de voir Europe envahie par sarrazins et nègres le plus souvent musulmans.

Voyez politique du Kahal : encourager migration massive d’allogènes en France, pratiquer purification raciale en Israël. Mais Israël va trop loin comme toujours. Il menace une palestinoque de 16 ans de prison à vie pour avoir giflé soldat israélien !

Sur affaires Lelandais, signalons qu’il y eut tueur en série d’enfants et d’adultes en France, comme Michel Fourniret. Tuer enfant et adulte n’est pas incompatible pour le psychopathe, heureusement jugé responsable de ses actes dans 98 % des cas.

Scandale bidon, croix gammées taguées sur deux commerces juifs de Créteil, une autre dans le quatorzième arrondissement. L’auteur est sans doute juif, comme d’habitude. Il est vraisemblablement le même, voyez plan du métropolitain, où il fut filmé.

Il existe enfin une autre Émilie Koenig, candidate à l’élection de Miss Alsace il y a quelques années. Elle est bien foutue et à ne surtout pas confondre avec son homonyme. Elle pourra être embauchée dans l’administration du camp. König ou Koenig sont même mot. Prononcez dans les deux cas eu long. Dans l’ignorance nous avons traité père König de boche, mais il se pourrait qu’il soye alsaco, créature primaire adorant roi et couronne.

Et voilà Alain, dit Jacques Moulin, après t’être déchaîné dans tes nombreux racismes tu vilipendes l’alsaco qui ne t’a rien fait. Peut-être, mais c’est comme ça qu’on se fait respecter, en faisant fureur, dis-tu. Tu délires. Tu fais ricaner la galerie avec ton projet d’ouvrir camp de concentration avec chambre à gaz spéciale. Tu joues sur les mots. Selon toi gal, grand en kiènguigeois, imagé par une sorte de trident, Gale, Galois, Galate, galant, galerie, gallinacée sont liés. Tu as peut-être raison, mais tu as surtout pour soutiens Gall et Mohatch, deux vieux cons comme toi.

Tu ne vaux pas une brique. Tu clames que dialectique peut casser des briques, à voir. Tu craches sur Sorbonne, mais tu en es fils. Tu méprises plaine des Moulineaux et de Boulogne, tu te prétends montagnard, mais c’est faux. Tu dépèces gueuses du Bas Issy étrangères mais elles ne t’ont rien fait, sauf donné leçons de morale.

T’es injuste Alain. Tu abomines le frimeur boulognois Lelandais, mais toi aussi es frimeur. Tu le jalouses. Il se serait lancé dans le meurtre en série, toi dans le verre en série. Tu auras succès, tailler sucette passera en langue vulgaire, mais fais gaffe, ne te prends pas pour dingir, ciel, seigneur, soleil en kiènguigeois, car tu ne l’es pas.

Alain : voyez, nous ne craignons pas contredit. Jacquot : tu te rétames Alain, tes vues sont en chute libre. Tu continues de jouir du soutien de ta principale colonie, États-Unis, mais tu seras seul quand État mettra ta tête dans le sac. Alain : je m’en fous, j’aurai combattu à la hussarde.

Cela dit, cas Fourniret est intéressant. Né en 1942, prétendue proie d’une mère incestueuse, il fut militaire dans troupe de choc comme Lelandais. Eh oui, maîtres-chiens militaires peuvent à tout instant être affectés au front, en Afghanistan par exemple. Arrêté tardivement pour ses crimes majeurs, à l’âge de 61 ans, Fourniret aurait tué trois mineures de 15 ans dont une de 12 ans, une autre de 13 ans.

Ne discutons pas de la question de savoir si filles de cet âge sont femmes, mais Fourniret a tué enfants pour le vieux con. Avec complicité de sa seconde femme, Monique Olivier, car il s’agit toujours de chercher femme derrière le tueur en série. Cas Lelandais, sa mère est innocente parce que trop vieille. Mais pas ses anciennes amantes. Deux d’entre elles l’accusent de menaces et de violence, elles sont principales suspectes.

Il fallut longtemps pour coincer Fourniret pour de bon. Revision indique pistes à suivre par maison Poulaga. Nous t’avons donné indications de la dangerosité de Nordahl Lelandais parce que boulognois. Nous avons indiqué la suspicion entourant son poil, qui ne blanchit généralement pas à l’âge de 34 ans. Nous te conseillons de suivre piste de gueuse, car femelle est souvent coupable derrière mâle.

Conseils entendus ? Forcément, Issy et Levallois étant en ligne directe. Suivis d’effets ? C’est moins sûr. Certains conseils de Revision sont fiables, d’autres pas. Mais il s’agit entre autres de consulter calendrier lunaire, car criminels passent souvent à l’acte nuit de pleine lune, ce qu’on apprend en taule. Or ça colle : mardi 11 avril 2017 pleine lune. Or Noyer fut peut-être tué à ce moment-là par Lelandais.

Alain d’Isi regrette ancienne grand rue des Noyers qui conduisait du château Conty à Saint-Étienne, maintenant en partie appelée Jean Jaurès, cet imposteur socialiste antisémitique. Toujours et encore issisisme, mais peuplade est ravie d’entendre diatribes du guide. Bec Dur était très élégante le 28 décembre, elle voulait le séduire.

Amitié avec le barbare the Savoisien s’explique par plusieurs raisons. Il tente d’écrire françois et est sans doute d’origine boche. Près de 30 % de boches en France il y a quelques décennies, quelle horreur ! Mais c’est du passé, maintenant Maghrébins et Turcs dominent. Ils imposent loi islamique, comme à Trappes, où filles sont persécutées tandis que salopes féministes ne prennent pas leur défense.

Alain Guionnet et Jacques Moulin

2 janvier 2018

CIBLE LELANDAIS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:28

Dernières nouvelles : Nordahl Lelandais, faux savoyard, serait né à Boulogne-Billancourt, ce qui explique la haine que lui porte l’Issisois, abbaye de Saint-Germain-des-Prés ayant décidé au sixième siècle qu’Isi dirigera Bas-Hauts-de-Seine et partie de Paris. Soit un tiers de l’actuelle superficie de la capitale. Vaugirard, Balard, Vanves, etc., étaient placés sous l’autorité d’Isi, village d’une centaine d’habitants qui portaient parfois noms latins ou romains selon fouilles archéologiques.

Rive de Seine de Boulogne, sur une largeur de 5 mètres, appartenait aussi à la capitale. Normal, car bateliers issisois halaient les bateaux. D’où mépris de l’Issiois pour le boulognois, car c’est lui qui bosse, boulognois apparu récemment étant feignant.

Pas de chance pour toi Nordahl, tu ravives vieille haine. Après ta sortie de prison anticipée tu aurais séjourné en hôpital psychiatrique à Chambéry pour alcoolisme en 2013. Mais alcoolisme + usage de stupéfiant, ton addition grimpe. Ces délits sont tolérés à Issy quand le coupable n’est pas dangereux. Idem pour le Savoisien alcoolique suspect de fumer calumet de la paix, semi réviso antijuif. Pote d’Alain, délit n’entraînant pas prison à vie.

Tu veux qu’on te tombe sur la gueule le Savoisien et moi ? Lui avec ses potes, moi avec mes hussards, car nous n’avons pas même tradition. Tu as appris à armée que hussard est redoutable. Nous pouvons surgir de surcroît avec Mohatch, médecin présumé sorti de Polytechnique qui ne soignera pas tes blessures.

Nous en apprenons tous les jours sur toi. Chef de DGSI dit, devant commission d’Assemblée nationale : je sais que mesdames Anne Sinclair et Claude Halmos, messieurs Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn, entre autres, souhaitent que nous tuions monsieur Alain Guionnet, mais ce n’est pas simple. Il a émules et un de nos agents dont je ne cite pas le nom qui habite Essonne, à côté des Hauts-de-Seine, qui infiltre monsieur Alain Guionnet depuis plusieurs années, nous déconseille de le tuer car il pourrait être pour nous idiot utile. Et puis j’applique la loi que vous avez votée qui nous interdit de tuer directeur de publication domicilié en France.

Race boulognoise de Nordahl nous rappelle que Sven a accent de cette plaine inondable. Issisois et Boulognois sont proches, mais accent d’Issy est plus subtil et raffiné. Suivez cette piste enquêteurs. Lelandais est dur aux interrogatoires, mais quand vous secouez le boulot il tombe.

Autre piste, concordance des dates à laquelle juif attache énorme importance : 18 avril 1983 naissance du monstre présumé, 12 avril 2017 disparition et sans doute meurtre du caporal Noyer, 25 avril 2017 Nordahl s’informe sur la décomposition d’un cadavre. Revision l’avait dit, témoignages ont peu de valeur, disque dur du calculateur peut parler en revanche, date et heure à l’appui.

Comparez avec celui du monstrinet Alain d’Issy : peu de consultations d’images pornographiques et pédophiliques ; plus sur satanisme, mais c’est obligé, diable ayant laissé son empreinte en histoire ; rien sur sorcellerie et vaudou. Magie noire n’est certes pas à négliger, surtout que cette discipline fascine classe politique, mais ledit petit monstre lui préfère magie blanche.

Pensez aux dates, enquêteurs, jouez à l’historien pour qui chronologie est capitale. En traversant le temps, en notant que 12 avril se trouve six jours avant l’anniversaire du narcissique Nordahl, 25 avril sept jours après, 6 et 7 étant liés depuis au moins des millénaires. Conseil accessoire donné afin de faire avancer le schmilblick, comme on dit en bretoc.

Et à calendrier lunaire, nuit du mardi 11 avril 2017 fut de pleine lune.

Poils de barbe et de tignasse de Lelandais blanchissent à l’âge de 34 ans, signes possibles de sa culpabilité ou de ses abus d’alcool et de stupéfiants. Vioque de 63 balais témoigne : c’est suspect à son âge, peut-être lié à ses soucis, car c’est dur d’être emmaté à l’isolement et de presque passer pour ennemi public n° 1. Avantages, il bénéficie de télé où il peut parfois se voir, et d’un avocat juif renommé.

26 décembre 2017

SVEN COMPLICE ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:42

Question lancinante qui revient dans le courrier comme dans l’esprit des enquêteurs. Quand flics serrèrent Alain en 1991, ils perquisitionnèrent le domicile de sa sœur, innocente de crime de la pensée. Boches débarquèrent à Montereau en 1943 ou 1944 pour arrêter un prétendu résistant. Ne l’ayant pas trouvé, ils envoyèrent sa femme en camp de concentration.

Bref, flicards s’intéressent à Sven, comme le patron du bistrot de Domessin qui chérit ses clients. Revision ne déclenche pas hostilités pour l’instant. Mais avoue, Sven, que ton SMS de septembre à un cousin de Maely, où tu écrivis « je ne te louperai pas », était de trop. Sans soutenir famille de Maelys dont nous jugeons la mère criminelle car ayant encouragé Nordahl.

Elle est infirmière, comme la croulante de musculation du gymnase Jules Guesde où Alain est le plus fort sauf en course à pied. Vétéran 4 maigre, plus d’1,90 mètre, est arrivé troisième à la corrida de Noël. Alain est descendu à mairie, il comptait encourager le  champion même si son cerveau était peu oxygéné, Alain aurait crié allez Jules Guesde ! le gars aurait fini par comprendre.

Au lieu de ça, infirmière retraitée de Guesde s’est vantée d’avoir soigné ses patients sans distinguer leur race. Erreur, car on met curare dans transfusion sanguine du sarrazin, acide cyanhydrique dans ballon d’oxygène du nègre. À ne pas appliquer, mais Alain est doué en littérature, tous ses anciens profs de français l’ont admis, il peut se permettre de dire pis que pendre du juif, du sarrazin ou de Sven.

Tu refuses maintenant de répondre aux questions des journalistes, Sven, ces ordures, mais nous t’attendons à Issy. Qui gagne Issy gagne le monde comme on dit.

Myriade de lecteurs s’interrogent sur toi ou demandent « Sven Lelandais complice » ? À  notre avis oui. À Babylone, nous, Mages, avons massacré les eunuques au sixième siècle avant notre ère, dixit Hérodote. Nous étions simplement Mages, modeste tribu, puis nous sommes devenus tribu sacerdotale. Nous mages, médecins et astronomes, avons identifié l’enfant Jésus. Erreur ou gageure ? Nous ne savons pas. Mais nous savons que toi, Macron, es eunuque,

Issy, Issi ou Isi, nom païen qu’on écrivoit sans doute Isi au sixième siècle, vérification sera faite car histoire  n’attend pas. Alain a inventé le mot immédiateté avec lequel Franceinfo nous casse les oreilles. C’est semi germanisme (unmittrlbarkeit). Hé oui ! à Isi on jase magyar, mais aussi boche. Et on bouffe accessoirement le Viking.

Levallois-Perret : Chef, Alain d’Issy menace de tuer monsieur Sven Lelandais que nous devrions peut-être placer sous protection rapprochée. Le chef : Et quoi encore ?

Suite censurée par Levallois-Perret, infâme bourgade. En Hauts-de-Seine on doit se taper plein de bleds, comme Boulogne-Billancourt et Levallois-Perret. Heureusement, Issy est maîtresse du palais des sports Charpentier, Isi est voisine de Clamart et Meudon-la-Forêt, bourgades fréquentables quand on oublie que Soral vécut à Sèvres, à côté de Meudon.

Flics n’ont pas oublié contrairement à Alain d’Issy qui fait semblant de ne pas recorder Soral. En janvier 2015 État a fait tuer un de leurs collègues par les frères Kouachy, qui connaissaient bien les services secrets. Le malheureux avait pour mission de protéger les malfrats de Charlie-hebdo avec son pétard. Il fut navré par arme de guerre, par Kalatch comme on dit en banlieue.

Sports d’hiver obligent, le site en baisse tourne maintenant autour de 150 visites par jour. Sven Lelandais arrve en tête des termes de recherche avant juif doigt crochu, avant enfin Alain Guionnet, au nom difficile à écrire. C’est désormais aux aiglons de s’occuper de Sven. Quant aux doigts crochus du juif, c’est thème de propagande antisémitique, pas antijuive. Regardez toutefois si Anne Sinclair née Schwartz ou Schwarz n’a pas doigts crochus.

Sinclair s’extasie devant bite de Strauss-Kahn, elle est forcément coupable. Chef de DGSI comptait parler de l’assassinat du juif allemand Goldman, copain de Daniel Cohn-Bendit, braqueur converti au terrorisme comme de nombreux jeunes sarrazins en ce moment, quand il fut coupé par la censure. Comme maints juifs, Goldman voulut se mêler d’affaires étrangères, de la cause basque en l’occurrence. Manque de chance pour lui, il fut nettoyé à Paris par un mystérieux groupe nommé Honneur de la police.

Renseignements pris, il y avait barbouzes, flics et au moins un agent de DST parmi ses tueurs, même si un seul a appuyé sur la détente. Élysée, et surtout Pasqua, sont suspects d’avoir commandité le crime. Élysée ne voulait surtout pas se brouiller avec Espagne à un moment où SAC commettait bavures en liquidant prétendus terroristes basques.

Renseignement français est connu dans le monde pour ses bavures, raison pour laquelle Alain d’Issy, ni Finkielkraut, ni Geismar, ni Jakubowicz, ni Krivine est pour l’instant épargné. Il y va fort avec Sven Lelandais, mais il pourrait avoir raison. Il ne crache pas sur Honneur de la police qui a fait son boulot, bien qu’il déteste les cognes.

Presse tire à boulets rouges sur le présumé tueur en série, mais disparitions ont toujours été nombreuse en Isère. Et puis Nordahl a bossé près de cinq ans dans une entreprise dont le patron l’a viré il y a une huitaine de mois apparemment pour instabilité caractérielle, même reproche lui ayant été fait à l’armée. Jugement confirmé, car Nordahl aurait menacé d’incendier la boîte de son ancien patron.

Et ce n’est pas avec salaire de cariste qu’on peut s’acheter deux voitures et une moto d’une propreté impeccable. Ni avec allocations chômage, mais plutôt en vendant drogues comme cocaïne ou ecstasy, qu’on peut acheter en boîtes de nuit que Lelandais fréquentait assidûment. Puis ce fut sa chute, Nordahl aurait tué un caporal le 12 avril, moment auquel il étudia sur toile décomposition d’un cadavre. Signe qu’il était novice, sans doute pas encore tueur en série.

Son assassinat d’Arthur Noyer semble plus vraisemblable que celui de Maelys. Trace d’ADN de la fillette a été trouvée mélangée à celui de Nordahl sur le bouton des phares par laboratoire de gendarmerie après que boîte privée ne l’eut pas découverte. Normal, État délègue partie de ses pouvoirs à boîtes privées, adeptes de rentabilité et du travail bâclé. Or pandores sont comme les inspecteurs Dupond et Dupont, ils pensent vite après avoir réfléchi longtemps.

Nordahl avoue que Maelys est montée dans sa voiture en passant par la portière avant passager. Possible erreur de sa part car le tableau de bord ne se trouve pas là. Il aura songé c’est moi qui actionne le commutateur des phares, personne d’autre. Narcissisme de Nordahl ? C’est possible, il est plus narcissique que son frangin aîné Sven. Nordahl est en même temps mythomane et mégalomane. Toutefois Aigle Noir conseille à ses aiglons d’épargner Sven pour l’instant.

Accessoirement, Alain jase de frangin comme Sven, bien qu’ils soyent de races opposées. Alain a dragué dame Bédu, issioise d’adoption, à midi. L’hypocrite lui a dit vous n’êtes pas méchante, fille fut ravie, mais la gueuse l’avait insulté précédemment. Elle lui avait dit vous êtes intelligent, ritournelle fréquente dans sa bouche. Mais affreux, sale et méchant, sous-entendait-elle, vous êtes le plus sale de mes clients, a-t-elle dit (elle en a une cinquantaine).

Alain adore le Viking, pas seulement sa chair, mais aussi l’homme. Guillaume le Conquérant n’aurait jamais envahi Grande-Bretagne sans l’aide des bretocs, qui s’appelloient souvent Alain.

Puis Nordahl aurait tué Maelys, thèse légèrement douteuse, son frère ayant trouvé  bon argu en sa faveur : « Il y avait dix fichés sexuellement au mariage. » 10 fichés sexuels sur 178 convives, ça fait beaucoup, sans compter les inconnus. Mais pourquoi vouloir sauter Maelys ? Parce qu’aguichante ? Oui. Pourtant ça ne suffit pas. La tuer aussi est bizarre, sauf pour un malade mental.

Alain a pigé depuis longtemps : Macron, avec ses yeux bleus et son regard morve, est eunuque. Parole de mage chaldéen. Maquereau veut tout réformer à la fois en commettant erreurs. Il ferait bien de commencer par les cours d’assises dont arrêts sont parfois douteux parce que trop favorables aux tueurs juifs et sarrazins.

En 1926, le juif allemand Schwarzbard assassina Simon Petlioura, ancien président de la République d’Ukraine, à Motparnasse sur ordre de Moscou, avant d’être acquitté par les assises de la Seine, bien que coupable avéré, à la suite d’une campagne de LICA, qui calomnia Petlioura, coupable selon elle de pogroms qu’il aurait organisés avec ses cosaques. Et l’assassin fut transformé en justicier.

Dans les années 70, acquittement de Goldman pour braquages, dont un meurtrier, fut douteux. Mais il avait appuyé sa défense sur sa condition de petit juif allemand persécuté par les antisémites. Libéré, il fut embauché à Libération comme journaliste bidon où il prêcha sa bonne parole, qui reposait sur la lutte armée. À l’époque s’illustraient bande à Baader et Brigades rouges. Plus tard Action directe en France, groupe manipulé quand il assassina le général Michel Audran et le directeur de FNAC Georges Besse, ancien patron de Renault, cette fois encore à Montparnasse.

Ajoutez à cela que Goldman fut tué près de rue d’Allègre et de Tolbiac, dans le quatorzième arrondissement de Paris, et vous conclurez que crimes politiques ont surtout lieu sur rive gauche de capitale. Ce qui n’est pas le cas des assassinats islamistes massifs se déroulant rive droite.

Mais venons-en au midi. D’abord, condamnation de Colonna pour le meurtre du préfet Érignac est douteuse parce qu’il était coupable idéal pour l’État et que condamnation d’un suspect sur la base d’un ou deux témoignages ne vaut quasiment rien. Bénéfice du doute devrait profiter à l’accusé. Macron serait inspiré de placer Colonna en liberté conditionnelle. Colonna pourra alors dire Alain d’Issy est pointu respectable.

Retour sur Action directe. Son chef Rouillan était mauviette, mais il avait deux tueuses sous ses ordres, Aubron et Ménigon, d’origine petite bourgeoise dont les noms riment avec Macron, alors que Colonna est de race semi bourgeoise, ce que juges professionnels ne lui ont pas pardonné en cour d’assises située au sud du palais de justice de Paris. Alain a voulu assister à son procès avant de reculer car ça sentait trop le soufre. Et puis histoires corsicaudes n’étaient pas siennes.

Autre cas, celui d’Omar, tueur présumé d’une bourgeoise méridionale. Maître Henri Leclerc prononça sans doute son meilleur réquisitoire dans cette affaire. « OMAR M’A TUER » était selon lui évident, tandis que lobby laïciste défendait le sarrazin. Il pinaillait sur la faute de français, mais journaliste en commettent des tonnes, au point que femme hésite à présent à dire m’a tuée, loi du genre faisant ravages. La victime a estimé que quand elle sera morte, elle sera asexuée, elle avait raison.

Nous devrions maintenant pleurer sur le sort des ratons du désert, rapatriés de Mossoul ou de Rakka, de nationalité française à cause de droit du sol. Psychanalyste juive hongroise Claude Halmos, dont nom fut d’abord écrit à tort Almos, nous y invite sur les ondes de Franceinfo. Ces malheureux seraient victimes de choc posttraumaique selon elle. Il faudrait leur venir en aide en claquant milliers d’euros.

Vérifiez, presque tous les journalistes de France portant patronymes magyars sont juifs hongrois. Et voilà juive qui invite François à pleurer sur le sort des pauvres enfants coupés sarrazins musulmans. C’est pure provocation.

Halmos semble sévir sur rive droite de Paris, dans le douzième arrondissement, où assassinats politiques sont rares. Seul Goldman y aurait fait carton en zigouillant bobo dans une pharmacie. Vous direz que tuer bobo n’est pas grave, d’accord, mais nous avons pour mot d’ordre d’épargner bobos.

Dame Bec Dur dite Bédu est bobote, comme son nom l’indique, mais Alain en est fol amoureux. Emmanuelle a deux enfants, une fille et un garçon qui tombent malades quand Alain a rendez-vous avec elle. En magyar, rendez-vous est forcément galant, mais le Hongrois est barbare. Un tiers calviniste, deux tiers catholique romain, souvent sans foi religieuse. Écoutez radio, Hongroise cause rosbif de façon incompréhensible, elle trahit sa race.

Récapitulons ce que nous savons sur Nordahl Lelandais, présumé tueur en série accusé de deux meurtres, une fille de 8 ans et un homme de 23 ans, ce qui ne colle pas avec ce qu’on croit savoir des tueurs en série. À chaque fois à la suite d’une soirée dansante où il aurait vendu drogue, même si c’est douteux à Pont-de-Beauvoisin. Meurtre du soldat semble se comprendre, qui aurait passé trois heures en sa compagnie au volant de son Audi noire près de Chambéry.

Lui-même ancien militaire pendant cinq ans, dont le contrat fut renouvelé, Nordahl a été réformé pour instabilité, son principal trait de caractère. Il fut sans doute classé P3, bien que son dossier militaire nous soye inconnu. Impulsif, resté trois heures dans sa voiture, le capital aura pu dire chose lui ayant déplu, par exemple qu’il était fier de sa carrière militaire. P4 corrige BFMTV, après trois ans de service, mais aucun propos journalistique n’est fiable.

P4 signifie proche de la folie, mais il est P3 selon Revision, sa responsabilité pénale ne pouvant être que légèrement atténuée. Nordahl est malade mental, c’est clair, mais beaucoup de tueurs et d’hommes politiques le sont.

Lelandais aurait été condamné a douze mois de prison ferme en 2009 pour cambriolage et incendie d’un snack-bar (on parle ainsi en Savoie). Il aurait été placé en liberté conditionnelle en 2012, longtemps  avant fin de sa peine. Normal, car condamnations à quelques mois de prison ferme sont maintenant rarement appliquées. Sauf pour les mal- pensants, Alain s’étant farci un mois de prison ferme en 1991 pour les gueules de LICRA et d’André Santini, membre d’honneur corsicaud dégénéré de l’association de malfaiteurs.

Majeure partie du squelette de Noyer sera trouvée après fonte des neiges. S’il a été tué d’un coup de machette à la nuque, ce sera indice que Nordahl est coupable, car cette technique est enseignée à l’armée. Comme près de Mourmelon, où le tueur en série adjudant-chef de gendarmerie assassina ses victimes à proximité, jeunes autostoppeurs, en faisant nœud militaire, ce que petits juges n’ont pas remarqué. Au lieu de lire uniquement presse par paresse, juges et jugettes feraient mieux d’étudier leurs dossiers.

Ils devraient écouter conseils des militaires et des taulards. Ces derniers savent que dealers ne sont souvent pas costauds, mais Nordahl si, avantage dans sa carrière. Cet homme est dangereux et condamnable, même s’il est innocent (il y a plus de 2 % d’innocents en France en prison, moins qu’en Amérique, où camp de concentration règne).

Bref, Nordahl Lelandais est châtiable, même si son éventuel meurtre de la jeune Araujo est incertain. Le 25 avril, tu t’es renseigné sur la durée de décomposition du cadavre, indice que tu as tué Noyer le matin du 12 avril. Puis tu es passé en mode avion entre 3h57 et 7h06 le 29 août, signe que tu as pu déposer cadavre de Maelys dans la nature, à plus d’une centaine de kilomètres, car tu savais qu’il se décomposera plus vite.

En département adjacent d’Isère, car tu sais que flics et gendarmes ne dépassent pas limites territoriales de leur département, surtout qu’ils sont placés sous autorité du croulant F∴ Gérard Collomb dit le sérénissime.

Vous voulez coincer un criminel ? Taulard diplômé, maître de mate, s’efforce de le faire. Points communs entre les meurtres de Noyer et Araujo, leur heure tardive ou matinale après soirée dansante et ta funèbre bagnole. Noyer fut peut-être victime de sa propagande jacobine, cette infection, Araujo de crétinerie, car s’étant extasiée à Fatima et ayant pu croire à tort que tout le monde est beau et gentil.

29 décembre, terroristes sarrazins continuent de tuer : 10 coupés coptes en Égypte, 11 blessés à Saint-Pétersbourg, ancienne des trois capitales de Russie, Kiev n’en faisant plus partie, par bombe artisanale. Que coupés sarrazins liquident coupés chrétiens en Égypte est peu choquant, Nagui et Ramadan ne diront pas le contraire. Mais qu’armée israélienne blesse par balles 50 palestinoques est nouveau.

Tsahal a enfin compris que tuer palestinoques ne sert à rien, mieux vaut les blesser en tirant dans leurs membres, car les secourir démoralise l’ennemi. Encore une fois Israël aux élites européennisées est en avance. Mais en retard sur Revision, qui sait depuis longtemps la méthode redoutable. Bon, israéloques ne tuent plus maintenant palestinoques, anciens sujets ottomans et du calife. Sarrazins d’Égypte, même s’ils sont chamites ou hamites pour le puriste, bien que largement arabisés, voyez le monstre Ramadan, tuent coptes, c’est naturel.

Pape jésuite François ne protestera pas en tant qu’esclave du sacro-saint lobby. Lui aussi est en partie responsable des éventuels meurtres de Noyer et Araujo. Ainsi qu’idéologie laïciste en général, girondine ou jacobine, car nous ne faisons plus le détail, nous enfermons prétendus girondins Macron, Onfray, dits jacobins Charkeuzy, Hollande, Lelandais dans le même bâtiment de notre camp de concentration.

Tu voulais voir, Nantois, ce qu’un métis bretoc est capable de faire ? Il commence par fourrer presque tout le monde en camp de concentration, il voit après.

30 décembre, fin du tour de piste approche, mais nous aurions tort de l’achever sans fustiger culte de laïcité imposé par Veuve, « religion des religions » selon elle. Maelys est sans doute morte à cause de son éducation chrétienne mâtinée de laïcisme. Non, ma fille, tout le monde n’est pas beau et gentil, Nordahl n’a jamais été ton parrain ou ton tonton, aurait dû lui dire sa mère. Nounou aussi est fautive, elle n’aurait pas dû quitter le dortoir des enfants à une heure, mais elle n’avait pas été payée pour rester plus longtemps, les cons d’organisateurs ayant prévu que tous les enfants roupillassent passée cette heure.

Enseignants laïques hystériques, dont pédés et féministes, interrompent film de cinéma pour enfants car bêtes parlent. Mais c’est règle du dessin animé, qui montre aussi scènes de violence opposant animals. Qu’enfant comprend car étant le plus cruel, dit-on, à l’âge de 3 ans. Combien Veuve les paye-t’elle pour leur scandale d’opérette ? Nous ne savons pas, mais enfant peut être violent comme bête, homme étant un de ses plus proches prédateurs, surtout du mammifère.

Alain d’Issy serait au pouvoir agitateurs fileraient droit en CC pour y purger peine de six jours. Durée suffisante pour remettre idées en place. Réveil cinq heures du mat’, café et miche de pain vite avalés, en réalité eau chaude saumâtre mêlée d’un peu de chicorée, avant appel d’au moins deux heures dans la cour, quelque temps qu’il fasse, puis travail de terrassement souvent inutile. Pause déjeuner à midi. Menu : tranche de siflard avec fayots produisant gaz. 18 heures retour au bloc. Exténués, vous regardez le capo piller vos colis, vous mangez soupe avec quelques morceaux de lard, car on bouffe cochon en CC français, avant de vous coucher sur votre paillasse.

6 jours de ce traitement suffisent à plupart des détenus pour se couler dans le monde désormais politiquement correct, celui de l’homme nouveau. Pas 7, parce que ce chiffre est juif bien qu’inventé pas les Assyro-Babyloniens ayant jugé que l’esclave ne travaillera pas un jour sur sept.

À école nous enseignerons aux enfants notions d’histoire des religions et de leur symbolisme. Nous leur dirons que croissant du musulman est d’origine lunaire, pas lunatique, dont croissant de boulangerie fut tiré. Que juifs et musulmans ont culte comparable d’holocauste, ces deux superstitions étant machistes selon féministes et surtout juives, chrétiens étant à part, ayant longtemps hésité sur culte d’holocauste avec leur inspiration païenne.

Niveau de formation supérieure : grande partie des électeurs d’Hamon et Mélenchon sont salafistes. Ils partent du principe que droits de l’homme profitent à islam car leur vote est plus religieux que politique. Affreux récent issisois Hamon fut maire et député de Trappes, où État Islamique a recruté nombreux combattants. Censure maçonnique nous interdit injustement de voir décapitations d’otages par djihadistes. Mais elles sont traditionalistes, comme le fait qu’ils jouaient au foot avec tête humaine en Bosnie, même si sport est interdit au pieux musulman.

Violence est arme de propagande du djihadiste à laquelle laïcard n’a rien à opposer. Mais c’est avec violence qu’on combat violence. Philosophe boche Hegel l’a dit, il avait raison. Erreur de nier l’horreur, on doit faire avec.

Revision soutient Marine sur ce point : elle a eu raison de montrer homme décapité par islamiste. Comme le Magyar, vous direz que Guionnet et Guillotine c’est pareil. Tant qu’il ne voit pas tête tomber dans le panier il n’est pas content. Mais le Hongrois est de mauvaise foi.

Avant d’étudier piste Lelandais, Alain était formé car s’étant penché sur histoire d’Issy-l’Évêque.

Ah ! nous oubliions, croix du Christ est vraisemblablement tirée de dingir ou digir, seigneur ou ciel en kiènguigeois imagé sous forme d’astérisque. Plus tard mages venus d’Our ou d’Ourouk, nous ne savons pas, virent en Jésus fils de dieu. Ces astronomes et médecins avaient-ils raison ? Mystère. Leurs épigones allèrent-ils simplifier l’astérisque par une croix ? Nous l’ignorons, mais le mage adorait  le soleil, pas la lune, contrairement au juif et au musulman.

Vous pouvez maintenant rencontrer mage chaldéen à Issy. Sale et barbu, il est plus lourd que Nordahl Lelandais.

Vues d’Israël montent en flèche, peut-être parce que conseil de blesser palestinoques plutôt que les tuer est bien reçu. Ou encore parce que le juif est réputé intelligent, reproche fait à Alain par gueuses d’Issy. Nous ne savons pas.

Issisois de la capitale avons étudié histoire d’Issy-l’Évêque en Isère, en Savoie pour attardé du bocal. Nous avons cru conclure qu‘isi est mot galois signifiant élévation. Au dix-huitième siècle bourg était appelé ville alors que sommet de la butte, ou bosse, n’était pas encore habité, sauf par les cadavres qui dormaient au cimetière, ou simetier comme nous disions. Puis Issy, au dix-neuvième siècle, culminant à près de 65 mètres, commença à mépriser habitants d’Issy-l’Évêque et de Levallois-Perret qui ne dépassent pas 36 mètres d’altitude.

Nous remercions la Savoyade d’Issy-l’Évêque de nous avoir répondu aimablement. Mais solution d’énigme ne se trouve pas en ouest de France, où il existe lieu-dit Issy, elle peut être trouvable à Issoire ou Issoudun, isi ayant vraisemblablement signifié monticule en galois.

Lundi fête de Circoncision adorée du chrétien. Nous craignons bain de sang. ÉI n’est plus que débris, mais il peut encore tuer bobos sur rive gauche de Paris puisqu’autorités étatiques l’y encouragent.

Branleurs peuvent s’étonner de collaboration du flic et du taulard, mais ils mangent en même râtelier

Dimanche soir, Alain descendra vite de son monticule à vélo. En moins de 25 minutes il liquidera un à un malfrats sarrazins, bien qu’il ne dispose que de huit balles dans sa cartouchière. Mais il finira le boulot à coups de crosse de son fusil à pompe. Pareil coup porté par homme de 97 kilos en point vital fait le ménage.

Premier janvier 2018, affaires Lelandais ne sont pas closes. Revenant Mohacsounet nous apprend qu’un tueur en série amerloque aurait nettoyé plusieurs adultes et un enfant de 6 ans, Nordahl ne serait donc pas exception, piste à explorer.

Mohacsounet se dit Mohatch, nom de ville hongroise où se déroula catastrophe militaire face aux Ottomans à la suite d’une trahison sans doute ourdie par France. Même San Antonio a évoqué la mort du roi de Hongrie et de son cheval noyés dans ru en crue au mois d’août dont le tirant d’eau ne dépasse pas vingt centimètres à ce moment-là.

San Antonio n’est pas allé jusqu’à accuser France car ce n’est pas boulot d’un romancier, tandis que preuves furent effacées. Mais remembrez dix-septième siècle, France était en conflit avec Charles Quint et savait que puissance militaire du royaume d’Autriche, qui allait peu après devenir empire, reposait en grande partie sur valeur au combat des soldats hongrois. De telle sorte qu’amputer Hongrie aux Habsbourgs revenait à leur couper les couilles.

Puis France fut fidèle alliée de Sublime Porte jusqu’au jour de 1914 où deux des trois chefs Jeunes Turcs décidèrent de lui faire la guerre. En partie pour effacer dettes de Turquie vis-à-vis de France, auprès des sociétés Gaz et Électricité de France en particulier.

Bref, Mohacsounet est médecin vraisemblablement retraité habitant en Essonne près d’École polytechnique. Il fait honneur à tradition antisémitique des blouses blanches. Nous le soupçonnons d’être agent de DGSI sans preuves, mais tout le monde n’a pas étudié histoire des tueurs en série. Le nègre Guy Georges est célèbre pour avoir violé et tué femelles. Il fut arrêté tardivement à cause de nullités de justice et police.

C’est ça que tu veux, Mohacsounet ? Qu’Alain culbute police et justice pour te faire plaisir ? Nenni. Le Gall aussi nous tombe sur le paletot. Vieil obsédé sexuel présumé âgé de 83 ans, angevin, il porte pseudonyme bretoc. Revision maudit bretoc et Magyar mais personne n’est dupe, elle aime ces deux races.

Gall demande à Alain s’il ne magyarise pas avec son français de phacochère, bien sûr que si. Il écrit frangyar avec anciens et moyens mots françois sur les bordures car il ne supporte pas auxiliaires être et avoir, soye et aye passent mieux à son ouïe. Au subjonctif présent, mais il adore aussi subjonctif parfait, mode que le juif nomme coordinatif, le Magyar mot sur lequel on met ou plutôt élève l’accent.

Je n’y peux rien, le Magyar jase de mot, pas de verbe, il a toujours eu raisons que raison ignore. C’est à ça, lecteur, que Revision vous invite : un peu de raison et déraison.

Mohacsounet nous conduit à revoir notre bilan. D’abord Claude Almos s’appelle Halmos, importante précision insoupçonnée du Français parlant hongrois basique. D’abord parce que h n’est quasiment plus prononcé, ensuite parce qu’almos est limpide, ce mot signifiant dormeur, pris de sommeil selon le puriste. Halmos est d’emploi rare, ce mot signifie couvert de collines, mamelonné, bossué, voire bosselé, comme c’est le cas d’Issy.

Il est lié à halmoz, verbe signifiant entasser, accumuler le fric en particulier, caractéristique du juif. Tu n’y pourras rien, Claude, cette rumeur te poursuivra toute ta vie. Quoi que tu fasses, que tu pleures sur le sort des malheureux enfants sarrazins ou non, ta réputation de juive cupide te collera aux fesses.

Nous soupçonnons ensuite Mohacsounet d’avoir bossé à Polytechnique : P3, instabilité caractérielle, P4 folie en cours, P5 fol dangereux. Or limite entre P4 et P5 n’est pas claire. Nous soutenons accusation. Nous serons au moins aussi efficaces que chasseurs alpins pour courir sus à Lelandais.

Jakubowicz a plaidé nullité de la procédure de la première garde à vue de Lelandais, moyen victorieux prévu dès septembre. Puis il plaidera irresponsabilité pénale de son client, argu auquel jurés sont sensibles car ils imaginent difficilement qu’un homme tue adulte et enfant. Mais oui, Lelandais est dément, cependant accessible à sanction pénale. Il doit finir ses jours en prison si indices de sa culpabilité sont confirmés.

Alain fut examiné par deux experts-psychiatres. Le premier conclut qu’il est « rationalisateur » et que sa responsabilité pénale peut être légèrement atténuée. Autrement dit, Alain cherche la merde en trous de souris.

Boulot qu’il a accompli hui à Issy. Il a commenté panneaux d’exposition murale à deux bobos du coin. Peugeot, avec ses belles berlines, jusqu’en 1946. CNET, peut-être à partir de 1948, on ne sait pas. Exposition dit 1955, mais elle est œuvre de faussaires. Chaque fois qu’un gouvernement change, noms des sociétés nationales changent. Vous vous étonnez de voir pelouse à l’ouest, mais c’était notre aéroport. Enfants d’Issy, maintenant interrogés par Franceinfo, disent souvent qu’ils souhaitent devenir aviateurs ou astronautes. Désir d’élévation est ancré dans le bourg.

Lacune d’Alain, il a peu causé d’Issy-l’Évêque, bourgade de 3 000 habitants passant loin derrière Issy-les-Moules sur toile, avec ses hôtels, ses restaurants, ses putes, ses anglicismes, etc. En revanche, noms d’Issoire et Issoudun ont fait tilt, villes qui furent sans doute construites sur puis autour d’une élévation ou plutôt d’un monticule. C’est à vous de vérifier lecteur. Gars de la bosse d’Issy vous met sur la piste, suivez-là.

Deux éléments furent jadis indispensables pour bâtir une agglomération : une source ou un cours d’eau, grand Issy ayant joui des deux, et une bosse. Participative management destiné au lecteur comme on dit en novlangue.

Mohatch est le plus doué dans ce domaine. Il a notions d’argot et de magyar, il cause même verlan quand il se lâche. Il a jasé d’ouf en commentaire, comprenez fou ou fol. Revision a feint de ne pas apercevoir ce barbarisme car elle s’intéressait à substantifique moelle de son message. Mohatch se dit nationaliste français, espèce en cours de disparition, raison peut-être pour laquelle il renoue avec le guide ultragauchiste de la bosse.

On peut dire bosse ou butte, emploi des deux mots étant autorisé à Isi, qui te provoque. Tu la connais celle-là : et on encule, et on encule, et on encule les Essonnois ? Mohatch jugera tu cherches à te faire plaisir Alain, mais je m’en fous. Reste sur ta bosse, services secrets te protègent, mais ne secoue pas trop le cocotier.

24 décembre 2017

PARTI DES PAUVRES PÂLES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 17:43

Parti des pauvres pâles est difficile à créer car il lui faut trois membres fondateurs selon loi maçonnique. Ce matin, coup de biniou en Bretagne à Jean-Michel, coupé, fils de gendarme, longtemps soumis à l’autorité de sa mère tyrannique. On dit coup de fil en français, coup de biniou en bretoc. Bref, Jean-Miche répond niet, avant de conseiller à Alain de lire Libération qui cause d’Aigle Noir, c’est-à-dire de lui.

Le militant pourra dire avec fierté je suis servile et le resterai. Chef veut clouer Fourest au pilori, je trouverai clous. Chef souhaite crucifier Zemmour, je deviendrai menuisier.

Bref, nous attendons candidats. Pas un trésorier qui fuit avec la caisse, mais un secrétaire général qui dira n’importe quoi, camelot de préférence. Ainsi brebis seront protégées du loup.

Alain a foiré, il n’a pas su protéger Maelys. Mais ce n’est pas sa faute, il ignorait existence de Pont-de-Beauvoisin et de Domessin, à quatre kilomètres de la bourgade. Sorti de son bourg, car Issy est fortifiée, il est paumé. Au bistrot de Domessin, mot d’origine russe, touristes affluent et langues se délient. Vox populi range Nordahl et Sven dans le même casier. À méditer.

Patron demande à Alain quelle sauce voulez-vous avec votre cuisse de viking ? Hunnique, au paprika frais. Mais j’oubliais, il n’existe pas de liaison aéroportuaire directe entre Hongrie et Pont-de-Beauvoisin, mettez du poivron rouge, ça ira.

Place de l’Église, mages ont réapparu à Issy. Ils sont trois barbus en robe au poil noir alors que rien ne le prouve. Mais rite catholique romain fait fureur, hélas pas rite assyro-chaldéen. Visiteurs se retournassent, ils vissent passer mage chaldéen avec son vit en érection. On vécut comme ça à Our, dont Issy est lointaine banlieue. Mais mettez Rachel devant Aigle Noir, il va la sauter.

Erreur, chef présumé des mages porte barbe grise, tandis que le troisième, apparemment bédouin, traîne un chameau, il deviendra sans doute soufi. Zemmour maudit en bloc le musulman, pas Alain, qui respecte plus ou moins soufi, bektachi, alévite et derviche-tourneur, ainsi que membres d’autres sectes, ce qui devrait ravir féministes car les soufistes ont une prophétesse.

Au lieu de ça, chefs de DGSI projettent d’envoyer bataillon de femmes en chaleur courir sus à Alain. Mais affaire n’est pas tranchée car Alain est hun. On peut être en effet hunnique et membre du Parti des pauvres pâles.

Histoire de clocher contée pendant que le diable déguisé en pape conte les vertus d’immigration intempestive. Comprenez bobos que nous répudions rite catholique romain contrairement à Hitler.

Candidatures tardent à venir. Mais DGSI voudra tuer le chef, pas ses comparses. Vous ne risquerez rien dans vos pantoufles. Puis vous pourrez dire mon adhésion au Parti des pauvres pâles est due à égarement de ma part, j’ai confondu PP et PPP.

22 décembre 2017

REVANCHE DE BANLIEUE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 23:35

Départ aux sports d’hiver, souvent en Savoie, lente chute annoncée des visites. 2 900 Audis A3 en Savoie, on se croit presque en bochie. Mais banlieue, à une lieue du ban ou de la vergne, se révolte. Médias disent du mal d’elle. À commencer par Issy, suprême bourg putride. Quelle injustice ! car on y trouve seigneurs, comme le camarade Lesieur qui habite rue d’Alembert, à proximité d’hôtel des impôts. Ouvrier du livre de 78 ans, il fume la pipe comme une locomotive à vapeur, signe que papier de cigarette est peut-être aussi toxique que nicotine. Johnny Halliday, mort à 74 piges de cancer du poumon, aurait pu en témoigner.

Comme Lelandais, Johnny était frimeur, raison pour laquelle partie de la gent féminine les adore. Johnny habitait Hauts-de-Seine, là s’arrête sa parenté avec Revision. Fraudeur fiscal, il ne voulait pas changer le monde. Reproche que son addictologue fait à Alain. Il ajoute que tous ceux qui l’ont tenté ont raté.

Mais nous voulons défendre avant tout couleurs de banlieue royale, jaune et bleu. Actuel conflit de Catalogne est bidon, car grande partie de Catalogne appartenait autrefois à Issy, seule autorité fondée à trancher litige. Remembrez-vous massacres dits de la nuit de Saint-Barthélemy consécutifs au mariage à Paris de Marguerite de Valois avec un noble huguenot. Leur historien est Alexandre Dumas dont écrits sont travestis en novlangue. Dumas écrit que Margot était à moitié nue, son éditeur à demi nue, quel faussaire !

Puis Margot habita Issy en disant pis que pendre des réformés, mais elle était reine de Navarre. Voyez Catalans, qui causez françois dégénéré, qui jasez d’egalita et independencia, vous êtes héritiers de Margot. Catalans, Revision soutient votre autonomie. Issisois y sont plus favorables qu’à celle des Corses, car nous domptons corsicauds et armingos à Issy.

Cadeau de Noël, Alain d’Issy, qui porte maintenant barbe chaldéenne par souci d’économie, est pour l’instant seul à jaser d’armingo. Mais prof de piano de cette race a jugé le mot joli. Le gars habite rue du général Leclerc, dans le prolongement de rue Ernest Renan, illustre bretoc antisémite fils de capitaine au long cours, qui fut issisois au séminaire Saint-Sulpice. Le gars cause impeccablement russe, maladie fréquente de l’armingo. Russifié, il est poivrot. Plus grave, il est marié à une sarrazine fille d’un chef du FLN.

Moralité, prétendus nationalistes du FLN se font soigner à l’hôpital en France, chez les croisés, où ils envoient vivre leur smala. Au moins eux reconnaissent la supériorité de la race françoise, contrairement à Macron.

Quant au voyou sarrazin, il se fiche du Coran. Seul le musulman est maître, le mécréant son esclave le fait bander. Jugement de banlieue porcine reine de Navarre.

Alain est mal parti dira tout observateur. Il voit main du diable et ses doigts crochus partout. Nous comptions sur lui pour garder nos enfants, mais il nous faudra repasser. Voilà ce qui arrive quand on habite ville de bobos.

À ne pas exterminer, car ils sont beaucoup trop nombreux. À de sujet, Dumas emploie exterminer dans son acception vulgaire, signe que décadence de France avait débuté sous Ancien Régime. Or on ne refait pas histoire et quiconque prétend changer le monde se brûle les ailes. On doit se taper bêtes du cirque : Dieudonné, Finkielkraut, Fourest, Onfray, Zemmour, etc., il n’y a pas le choix.

Avec avantage à Zemmour, peut-être le seul à pouvoir jaser de Margot, or Margot et Catalogne ne font qu’un.

« Viking Nordahl », vieux papier du 15 décembre, a maintenant énorme succès. Nous savions ahl suffixe germanique, a long pour le béotien, bien que le François ne distingue plus voyelles longues et courtes depuis des lustres, n’en déplaise à Littré. Bref, Lelandais est de race nordique, peu poilue et velue.

Contrairement à Alain, aussitôt repéré en magyarie, au poil noir couleur café. Mais ne jasons pas du suppôt, qui se fait couper les tifs chez le sarrazin de Clamart. Pour 10 euros, vous trouvez mieux ? Le gars a causé cyclisme au vélocipédiste. Il a corrigé, pas bois de Clamart, confusion répandue à Issy, mais de Meudon. Il est assimilable, surtout s’il ne fait pas couper ses enfants.

Puis Alain a frimé à épicerie sociale. Il comptait dire à Rachel, ou Raquel, horrible prénom juif, comme l’appellent certaines de ses collègues parce que présumée de race espingouine, voyez que je suis sexy ! 28 décembre, accès à épicerie sociale sera sans doute refusé par la commission à Alain parce que touchant plus de 12 euros par jour. Ce qui renforcera son engagement dans le Parti des pauvres pâles.

Page suivante »