Alain Guionnet – Journal Revision

30 août 2018

MOULINADE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 09:49

On peut dire les deux, moulinade ou moulinerie, mais moutarde monte au nez de Jacques Moulin quand il s’écrie : « Chef, tu causes de toi et d’Issy quand n’as plus rien à dire. Tu te débrouilles assez bien avec les affaires Benalla, comme avec celles de Lelandais, mais ne pose pas ta tête sur ton oreiller en rêvant à femelles qui vont t’ouvrir leurs bras ».

— Soit,mais plouc m’a appelé pour me féliciter car c’est Issy qui a fait sauter courant de gare Montparnasse. Ensuite, je ne tue pas Benalla pour l’instant, non par paresse ou par lâcheté, mais parce qu’il s’agit de faire le voyou inculte avancer. Et puis Jacquot, je fus le premier à soutenir que le nom de Moulinsart, château de magnifique cantatrice Castafiore, est peut-être tiré de Moulineaux, ça devrait te faire plaisir. »

Non, Issy n’est pas forcément plus glorieuse qu’autres vergnes, mais elle tient Macron ce parangon pour ennemi du Galois à supprimer. Vous avez entendu ce que le monstre a dit des « Gaulois » au Danemark ? Oui, ils sont réfractaires et vont finir par te trouver Macron.

Parangon est mot trop aimable mais c’est ruse de guerre. Quand vous voulez tuer quelqu’un vous avancez masqué et le complimentez au besoin. Voyez Benalla boulevard de l’Hôpital, il portait capuche.

28 août 2018

BENALLA

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:14

Silence radar sur les affaires Benalla dit un blogueur dont le film arrive en tête des visites sur Google. Selon lui oligarchie a condamné Benalla fin juillet au bon moment, trois jours après la fin de la coupe du monde, institution a feint de vilipender Benalla-Macron.

Têtes juives montent au feu comme Attali et Minc, qui soutient que Macron risque de provoquer insurrection. Ennemi du peuple, favorable à invasion musulmane, le dictateur a dit : « s’ils cherchent un responsable de cette affaire, il est devant vous, c’est moi et moi seul (…) qu’ils viennent le chercher. ! » en sachant que constitution l’interdit. C’est cependant aveu, responsable des opérations Benalla est Macron.

Film du blogueur est tellement bien tourné, mélangeant fiction cinématographique et réalité, que Soral l’a volé sur son blog. Le gars cause bien,  il ne commet qu’une faute de françois quand il dit sans qu’on ne sache. Or c’est double négation, nous préférons dire sans qu’on sache, subjonctif indiquant action virtuelle. Il pourra argüer que ne ne marque pas négation mais est explétif, subtilité de vain discoureur dans ce cas. Je crains qu’il ne vienne passe, où ne est explétif, et Macron aurait pu dire je crains qu’ils ne viennent me chercher.

Résultat, Soral faisant fuir de nombreuses gens avec sa grossièreté, « Macron recadré par l’oligarchie ? » ne figure plus qu’en deuxième page du palmarès Google derrière grand presse ce 29 août. En tête France-Inter, avec son comique troupier d’une gueuse, Point, Marianne, Figaro, Vingt minutes, suivis par Sputnik et Médiapart, mais ni Paris-chien ni Closer, qui enquêtent contrairement à grand presse.

Macron n’est pas assez subtil pour dire je craignis qu’ils vinssent me chercher, tandis qu’il avoue « j’ai pas d’ami ». Français rudimentaire, mais le monstre est sincère, quand on est eunuque on n’a ni ami ni amie. Presse anglo-saxonne s’interroge « affaire Benalla va-t-elle couler Macron ? » Question claire. Il accroît déficit de France en vendant ses bijoux à l’étranger, aéroport de Toulouse à escrocs chinetoques, partie de Thomson à rapaces amerloques, les mêmes qui ont acquis équipe de foot’ de Bordeaux pour y foutre la merde en plaçant à sa tête entraîneur uruguayen corrompu. Macron accroît en outre déficit de France en traitant sa Führerin, guidesse, Brigitte comme une reine.

Ne cherchez pas dans le dico, Führerin n’existe pas. Mais Brigitte dispose d’une aile de six pièces d’un bâtiment administratif, d’un directeur de cabinet, un chef de cabinet et de deux secrétaires. En même temps d’un gigolo, Benalla, mais c’est difficile à prouver. Presse pipole enquête à ce sujet. Benalla avait clé de la villa de Brigitte au Touquet, il y pénétra quand Brigitte s’y trouvait, mais aucune preuve de sa pénétration de Brigitte n’existe. Just a gigolo dit chanson amerloque. Graine de voyou au collège avant de devenir voyou à part entière.

Le vidéaste ne cause pas argot mais emploie mot familier cake. Il dit que, convoqué par les flics, Benalla est allé au nouveau TGI des Batignolles avec sa somptueuse Renault Talisman élyséenne, avec gyrophare et inscription police sur sa visière, que peu de gens ont remarquée. Il s’est garé en stationnement gênant. Hélas ! anciennes pervenches, maintenant agents de police municipale, ont fait embarquer splendide véhicule à la fourrière.

Képis détestent Benalla contre qui ils sont partie civile. Mais agents de police municipale ne veulent pas passer pour cons. Anecdote se poursuit le Z7 juillet, quand Benalla voulut récupérer « sa » voiture à la fourrière. Mais le blogueur la conte mieux que nous.

Le jeune blogueur au cheveu noir semble métis bougnoul, mais ce n’est pas étonnant, nombreux ratons d’Algérie ayant plébiscité France, qui dépensait son fric à construire routes, hôpitals, écoles en Algérie, sans se préoccuper du sort des agriculteurs. Au point que paysan françois conduisait charrue tandis que boche pilotait tracteur.

Rumeur court que Benalla bosserait pour service secret marocain, qui l’aurait recruté pour qu’il infiltrât milieu politique après ses bagarres aux collèges d’Évreux et L’Aigle de 2001 à 2005 ayant entraîné ses exclusions. Il aurait ensuite débuté sa carrière comme nervi bénévole du Parti socialiste dont les chefs se réjouissaient d’avoir bougnoul à leur service.

Silence radar est en partie faux, car Point et Marianne ont remis ça. Point de façon documentée, Marianne en réclamant sous à ses lecteurs pour qualité de son travail journalistique consistant à emplir vide par vide. Point cite presse pipole, Closer et Paris-chien. Paris-chien ne passe généralement pas pour presse pipole, mais vu que conservatrice de médiathèque juge Paris-Match presse pipole Paris-chien entre dans cette catégorie.

Closer révèle que Benalla est polygame. Il avait engrossé sa concubine quand il continuait de draguer sur toile. Il se faisait appeler Mars, planète rouge précédant Jupiter. Paris-chien nous informe que Myriam a disparu. Elle est partie à l’étranger, dit Benalla. Faux, son portable fut balisé près d’avenue Foch dans le seizième arrondissement. Myriam est complice de Benalla car c’est elle qui aurait déchiré le scellé de police de leur appartement dans la nuit du 20 au 21 juillet pour dérober les quatre pistolets et le coffre-fort.

J’ai demandé à un ami de prévenir ma femme, dit Benalla, preuve qu’il dispose d’un réseau, Benalla et Crase n’étant que partie émergée de montagne de glace. Contenu du coffre, des glocks 17, 19, 26, armes du GIGN, et un Remington.

Du coup, ben Alain ne va pas tuer Benalla pour l’instant, c’est son réseau qui l’intéresse. Benalla et Crase n’ont pas agi seuls. Myriam porte prénom juif. Benalla bosse-t-il pour service secret marocain ou pour Mossad ? Nous ne savons pas. Selon Panamza Benalla fut recruté en 2016 en macronie par un F∴ pro-israélien ancien agent de DGSE. Thèse plus vraisemblable que la première, même si les deux ne sont pas contradictoires. F∴ + service secret + soutien d’Israël, réseau Macron semble intouchable.

Myriam a 32 ans, Benalla 26. Conclusion, le polygame aime vieilles peaux. Mais ce n’est pas étonnant quand on sait à quel point il est adipeux.

Macronie n’a pas baissé les armes, elle mise sur deux tableaux : pousser comiques à parler de l’affaire car ils susciteront confusion ;rter intermédiaires pouvant devenir gênants, comme le procureur Molins, invité à ne pas étudier le dossier Benalla, possible suspect d’actes terroristes au service de l’étranger. Première ministresse britannique se réjouit des affaires Benalla en tout cas. Elle est en merde politique au plan intérieur et voit en France obstacle dans ses négociations de sortie d’Union européenne, Royaume-Uni ne souhaitant qu’avantages pour lui. Du coup, Theresa May est venue voir l’eunuque au fort de Brégançon, où il était prévu que Benalla assurât sécurité de Macron.

Politique de Marche en avant, accorder promotion à intermédiaire pouvant être dérangeants. Et c’est ainsi que Molins devrait être promu avocat général près la cour de cassation fin novembre, excellente fin de carrière.

Blogueur ne parle pas du F∴ Benalla, là est sa grosse lacune, car le complotiste est de type maçonnique. Comme les têtes de la bande à Macron Collomb et Le Drian. Contrairement à grand presse Revision prononce toutes les lettres de Collomb sauf le deuxième l, car il est ridicule de jaser de côlon. Or colombes du Grand Orient de France ont autrefois promu Société des nations puis guerre à Hitler, présumé barbare bien que d’éducation catholique romaine demeuré fidèle à sa foi.

Hitler était mystique, il a fait tout ce qui était en son pouvoir pour épargner vie du juif, bien que Slaves et païens voulussent parfois avoir sa peau. Résultat, nous ne sommes pas seulement sous dictature de Macron et du réseau maçonnique, mais aussi sous celle du juif allemand.

Voyez le résultat, trois génies juifs allemands : Cohn-Bendit, pédéraste langoureux,  agent présumé de CIA, Évariste, fouteur de merde, Gainsbourg, fumeur alcoolique. Crussiez vous que nous nous révoltassions pas dans ces conditions ? Ou encore vrai visage de Veuve, qui se dit humaniste. À l’école Benalla frappait garçons plus faibles que lui, comme il l’a fait place Contrescarpe. Initié vraisemblablement à Puteaux en 2017 sans enquête préalable de personnalité contrairement à l’usage en sa qualité d’homme du pouvoir, il assista à tenures fermées à côté de juges et d’officiers supérieurs de police.

À côté du F∴ avocat juif Jakubowicz, austro-polac dont âme est celle d’un voyou, à côté de pédocriminels que justice protège. En 1813, duc de Sussex a commis regrettable erreur d’admettre juif en maçonnerie, institution initialement d’inspiration chrétienne, voilà le résultat. Plouc dit il y a pédocriminels à la Veuve mais de haut grade. Il y a vénérables, dix-huitièmes, c’est certain. Veuve se défend en soutenant qu’il y en a aussi en église, c’est tout aussi sûr, car torturer et tuer enfant est jouissif pour hommes d’âge mûr.

Recette est simple : vous avez peur de la mort ? Tuez enfant, ça vous soulagera. Car tout est lié, Benalla n’est pas seulement suspect de terrorisme mais aussi d’être pédocriminel en puissance. C’est cette réputation Puteaux que tu souhaites que Revision colporte ? Tu sais que toile a désormais plus d’influence que grand presse. Nous ignorons qui liquidera Benalla, mais essentiel est que boulot soye fait.

Dernière nouvelle, Revision avait depuis longtemps Ismaël Emelien dans son collimateur à cause de son prénom figurant en Genèse et Coran mais n’osait pas en parler car il s’agit de franchir le Rubicon au bon moment. C’est Vigi, ancienne CGT police, qui balance ce haut fonctionnaire élyséen. Occasion de voir sa photo. Le gars a cheveu noir, mais teint pâle, nez non busqué, oreilles non décollées, non lippu. C’est à lui que Benalla a confié films de police dérobés de Contrescarpe sans doute en partie par instinct racial. Mais il a oublié que grande partie des bougnouls soutient France, comme le second vidéaste grenoblois de Contrescarpe, comme le lettré Hindi ou l’affreux de Panamza dénoncé par Manuel Valls, homme politique en survie artificielle grâce à Macron.

Antisioniste obsédé, bougnoul de Panamza vient de faire le lien entre Auschwitz et les attentats du 11 septembre 2001. De façon laborieuse, mais il faut le comprendre. Pour le musulman Auschwitz n’existe pas car le prophète n’en a pas parlé. Bougnoul = musulman est presque toujours vrai, mais pas vraiment celui de Panamza qui s’émancipe lentement et maladroitement d’islam. Il cite Hajo Meyer (1924-2014), sans doute déporté à Auschwitz pour motif racial, physicien qui voyait en sionistes criminels nazis et était convaincu à 100 % que destruction des trois tours de Jew-Pork était due à explosifs.

Le bougnoul bande comme un phoque quand il voit juif traiter sionistes de criminels nazis, mais il se plante sur la date du jugement de Meyer : ce n’est pas le 10 septembre 2001 qu’il fut convaincu de l’emploi d’explosifs à Jew-Pork, c’est impossible. Hélas ! il est comme le quart de jésuite Faurisson, il ne corrige jamais ses erreurs. Joël Labruyère a eu raison de pousser brigandes à chanter l’arnaque du 11 septembre, étroitement liée à celle d’Auschwitz.

Résumons selon sioniste, il y aurait eu symbiose judéo-allemande suivie de l’horrible Auschwitz avant magnifique coup fourré du 11 septembre.

Chaque chose et chaque homme ayant nom, Banane nous apprend que Benalla se prénomme Osef. Banane est appellation de l’excellent blogueur dont YouTube diffuse films. Le jeune est polyvalent, littéraire, économiste, juriste. Antoine est presque ridicule avec son fût-ce par rapport à Banane qui dit fussent-ils.

Bible l’a dit, verbe est capital, voire dieu. Alain d’Issy a vanté talent de Banane, YouTube l’a suivi. Minuscule toile d’araignée Revision a influence. Elle a fustigé Google qui boudait papiers du Paris-chien, maintenant Google cite Paris-chien. Benalla convoqué au tribunal des Batignolles le 28 septembre par trois jugettes d’instruction ? Mais c’est trop tard. D’une part, il sera peut-être occis avant, d’autre part il faut cueillir le fruit quand il est mûr. Or tout le monde lui est hostile, oligarchie et chevau-légers. Sa place est en cellule à Fleury à côté de Ramadan, même si ce dernier est innocent de la plupart des crimes dont il est accusé. Suite est connue, Benalla cantinera kascher avec sa fortune, il sera obèse à l’âge de trente ans.

Google cite maintenant Russia today France, qui se réfère à Médiapart et fustige Ismaël Emelien, bras droit de Macron né à Grenoble ayant fréquenté têtes de coterie juive. Entente entre juifs et musulmans n’est pas nouvelle. Macron est comme le pape, deux partisans du syncrétisme. Myriam risque en théorie cinq ans de prison pour soustraction d’éléments de preuve, mais parquet de Paris lui accorde paix royale. Comme à Ismaël Emelien, dont Guillaume Larrivé a en vain demandé l’audition par la commission d’enquête d’assemblée nationale. Il est pourtant tout aussi coupable de recel des films que les trois officiers de police suspendus pour cette raison et que Benalla qui vit comme coq en pâte.

Ou plus encore, car c’est le conseiller spécial de Macron en communication qui a dérobé, recelé et répandu les films en macronie le 19 juillet aux fins de propagande, avant de faire marche arrière. Amateurisme des laquais de Macron est incroyable.

Prénom Ismaël fut bien trouvé en 1987, car pouvant passer pour juif ou arabe, but de ses parents étant de trouver prénom favorable à sa carrière. Or SOS-Racisme régnait à l’époque. Discrimination positive du juif existait depuis longtemps, tandis que celle de l’Arabe semblait devoir bientôt s’imposer. Au demeurant, Ismaël a habité près d’un an au Caire en 2007 où il aurait appris arabe. Deux avantages, pour tout arabophone hébreu est facile à apprendre, Emelien voyagea ensuite en Syrie où il négocia et supervisa installation d’une succursale de l’entreprise de son père.

Son père ingénieur s’appelle Jean-Pascal Emelien, prénoms chrétiens, Emelien contenant suffixe gentilé tiré d’Ancien Testament. Sa mère institutrice se nomme Cristel Descrozaille. En 1962 elle fut une des premières à s’appeler Cristel, prénom rare ayant pour variantes Christelle, Christiane, Christine, Descrozaille étant sans doute toponyme. Or juifs portent souvent gentilés ou toponymes comme patronymes. Ajoutez à cela qu’Ismaël est surnommé Isma, diminutif hébraïque d’Ismaël. Un député de République Emmanuel Macron s’appelle Descrozaille.

JDD du 2 septembre surenchérit en titrant un de ses papiers : « Benalla : des proches de Macron en ligne de mire ». À savoir le préfet Patrick Strzoda, directeur de son cabinet, François-Xavier Lauch, chef de son cabinet, Alexis Kohler, secrétaire général d’Élysée, que Benalla a prévenu qu’images du premier incident connu avaient été tournées. Tous portent noms d’origine étrangère car le dictateur tient à placer métèques à la tête de sa police politique. Tout en accroissant le poids de la bureaucratie.

Sous Hollande 148 directeurs de cabinet, chefs de cabinet, etc., étaient nommés par le président, sans parler des chargés de mission, il y en a maintenant 170, résultat dysfonctionnements, tandis que chacun ignore le champ exact de ses attributions, car se trouvant sur siège éjectable actionné par le dictateur. Chef des armées ose petite remarque critique sur le budget, viré, comme un ambassadeur, ministre de France à l’étranger. En revanche Macron impose par décret son désir de nommer son apologiste Buisson consul de France à Los Angeles.

De deux choses l’une, ou bien nous vivons sous république bananière, ou bien sous dictature, aussi presse britannique et Médiapart ont tort. Que régime fût monarchique sous De Gaulle et La Francisque est concevable, mais actuel système est dictatorial. Il ouvre droit à insurrection. Comme responsable d’ancienne CGT police Langlois l’a dit en substance : Macron a défié les Français en proférant qu’ils viennent me chercher ! Eh bien nous les laisserons faire.

Syndicat des képis estime à plusieurs dizaines le nombre des vigiles de Macron, euphémisme car ils sont sans doute près de 200 flics et voyous, tradition barbouzarde du SAC oblige. Ils sont beaucoup moins forts et nombreux qu’argotiers et flicards outragés par abolition des lois d’une république en partie imaginaire.

Si nous arrivons à convertir brigandes à insurrection ce sera quasiment gagné. Même si une d’elles s’appelle Sarah, prénom juif en vogue. Puis ce sera merde car diriger insurrection victorieuse est incroyablement compliqué.

Si insurrection triomphe, comme c’est de plus en plus vraisemblable, nous commencerons par pendre nus en place publique Emmanuel et Brigitte par leurs sexes. Supplice pour Macron d’être pendu par ce qui lui reste de queue et de breloques, mais la gars est fluet, il s’en sortira. Impossible en revanche de pendre Brigitte par son trou noir ou par le gland de son clitoris, aussi corde lui serrera les hanches. Bonne méthode pour maigrir. Gigotera-t-elle ou non ? Paris sont ouverts.

Spectacle fera vite tour du monde. Bonnets rouges, avec leurs volontaires étrangers surtout bocho-magyars, feront le buzz. Mais ils dépendront leurs victimes au bout de 45 secondes pour les conduire au nouveau CC de sous-Bois d’Arcy en cours de construction par les détenus. Auschwitz fut érigé en zone marécageuse, mais nous pouvons imiter le boche quand il a bonne idée. Seules mouettes seront furieuses car n’ayant pas accès au sous-sol de Bois d’Arcy.

Vexée d’avoir été grillée par JDD, rédaction de Paris-chien en rajoute. Elle titre :  « Collomb et Delpuech interrogés ? » Hélas ! monstre Collomb ne parlera peut-être que sous la torture qui lui est conseillée d’un point de vue médical. Quant au préfet de police de Paris Delpuech, au nom encore une fois d’origine étrangère, il est proche de sa retraite et balance Benalla à demi-mots.

Système est pourri disent insurgés, inutile de couper branche, but est de l’exterminer. Et de le manger aux petits oignons. Au paprika et au poivre dit le frangyar incapable de discernement.

3 septembre, Europe 1 ou radio CIA vient de trouver nouveau témoin, cette fois françois, sur Benalla, Sébastien Lecornu, comprenez Lecocu, secrétaire d’État à écologie. Corrompu, le gars est prêt à bosser sous les ordres de Daniel Cohn-Bendit si le dictateur le décide. Il prétend avoir commandé peloton de gendarmerie de 2012 à 2014 et que Benalla fut très bon gendarme.

Lecocu filera droit en camp de concentration si insurrection vainc. Pour peine temporelle car goy corrompu est délit mineur. À sa libération nous lui offrirons boulots de magasinier ou de bagagiste. Car nous manquerons de bagagistes après avoir viré les chariatistes.

4 septembre, Marianne et Valeurs actuelles pillent Parichien. Ces magazines accusent Collomb qui n’en peut mais. Pardon pour Parichien, mais Revision suit ou précède mode agglutinante. Chose est sûre, bilan Benalla n’est pas tiré. Braves d’un côté, monstres de l’autre, car Benalla n’est pas seul. Nous décapiterons volontiers Benalla et Cohn-Bendit, mais ne nous en demandez pas plus, à impossible Issisois n’est pas tenu.

Berlines rue d’Alembert, Renault Espace et luxueuse bagnole Citroën. Leurs propriétaires se croient en sécurité. À tort, car Alain protège petits écoliers, pas guimbardes de snobinards.

Issy est quartier tranquille comme celui de Damas-est. Nous pouvons y régler affaires en rosbif comme en français. Tu causes françois, Lion, dis quelques mots en ce patois, ils auront succès. Par exemple, j’emmerde États-Unis d’Amérique, masse comprendra.

23 août 2018

DIX QUESTIONS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 08:59

Vous gémissiez, pleuriez ou trépigniez dans l’attente des dix questions inquisitoriales. La première est facile, puis ça se complique.

1°) Quelle est la brigande préférée d’Alain ?

2°) Évariste fut doué, mais quelle est sa race ?

3°) Ben Alain navrera-t-il Benalla ?

4°) Aéroport d’Issy appartient-il au passé ?

5°) Combien de fric Benalla a-t-il gagné en juillet 2018 ?

6°) Révolution goye est-elle imaginaire ?

7°) Alain colonise Amérique, pourquoi ?

8°) Comment Trappes envahit-elle Issy ?

9°) Créer station Auschwitz plage est en projet, qu’en pensez-vous ?

10°) Alain d’Issy est ultracon, pensez-vous qu’il peut survire ?

Jacques Moulin dit : « Tu parles trop de toi Alain, comme si histoire débutait et s’arrêtait à Issy. Pour ta gouverne, sache que nous te suivons mais pas aveuglément. » Réponses : 1°) Marianne, Alain bande comme un phoque quand il te voit. 2°) Évariste est de race juive allemande, il s’appelle Joël Sternheimer, habitant d’étoile. 3°) On ne sait pas, gars se bousculent au portillon pour tuer Benalla, mais à notre avis c’est à Issy de laver son linge sale. 4°) Oui et non, aéroport a disparu mais irrédentistes sont partisans de sa réouverture. Trois avions à atterrissage court et leur décollage par jour sont préférables au vrombissement des hélicoptères qui polluent la ville. 5°) Fachos disent 10 000 euros , Revision 12 000, mais ne croyez ni les uns ni l’autre. Il était prévu d’abattre le mur mitoyen rue Branly pour faire appartement de 180 mètres carrés. Cela suffit pour se faire idée de la fortune du voyou.

Pause, vous avez découvert qu’Alain bande parfois comme un phoque, locution allant passer en usage. Qu’on peut répondre à question par oui et non, ce n’était pas prévu dans votre Golgotha. Mais c’est à vous de vous adapter, vous avez décidé de lire prose du gourou de Revision, assumez-en les conséquences.

Poursuivons. 6°) Révolution goye est-elle imaginaire ? Oui et non. Marianne et Alain en sont ardents partisans mais ils sont ultraminoritaires. 7°) Alain colonise Amérique parce qu’il cause mieux yankee que british d’une part, mais aussi parce qu’amerloques le désirent. Ils aiment sa littérature avec son style carré. Ils ont énormément apprécié quand il a jasé de remugle. 8°) Trappes envahit Issy via Hamont dont tout le monde connaît l’adresse. Lui et ses enfants ne sont pas inquiétés. À Trappes, bougnoul fiché S vient de tuer sa sœur et sa mère, flics l’ont descendu. Pour une fois ils ont fait leur boulot. 9°) Auschwitz plage, rêve pour vous, fachos et ultragauchos. Vous voudrez tous vous faire bronzer et rapporter vos photos, mais attention, été est plus court en Pologne qu’en France. Déjà qu’il pleut comme vache qui pisse à Issy, imaginez Auschwitz,, ce n’est pas station balnéaire. 10°) Bien sûr qu’Alain peut survivre en société de cons. Tout le monde lui reconnaît son statut d’ultracon.

Interview en exclusivité : « Monsieur Alain Guionnet, où allez-vous de ce pas ? » — Tuer Benalla. » « N’avez-vous pas peur ? — Non. » « Tout le monde connaît votre plan, renseignement et nous-mêmes, ne croyez-vous pas votre plan faisandé ? » — Et alors ? Vous croyez que la grande Jeanne s’est posée ce genre de question. Elle a quitté sa Lorraine natale, moi je défends mon patelin. »

Cow-boys ont pigé, tout dialogue avec Alain est impossible. Laissons-lui son confetti d’Issy, il n’ira pas loin avec. Il nous fait rire avec ses balivernes. On peut le laisser tuer Benalla puis il bandera comme un phoque, sujet d’étude pour le zoologue.

Encore un mot sur Marianne, elle est extra et en a dans le citron. Au lieu de sortir banalités sur la lie médiatique elle bousille le Siècle. Elle a raison, c’est la tête qu’il faut frapper pendant que Joël Labruyère radote avec ses « les gens pensent que… » Mais tout le monde s’en fout. Siècle est chasse gardée d’élite révolutionnaire.

Si anarchistes du tournant du siècle écoulé vivaient encore ils n’auraient pas à se casser la tête pour introduire bombe en chambre des députés, c’est tellement plus facile de faire sauter le Siècle, surtout que presque personne ne s’y attend. Marianne a certes prévenu, mais une fille pose rarement bombe, surtout qu’il faut la fabriquer. On parla des pétroleuses pendant Commune de Paris. Filles auraient pillé maisons bourgeoises avant de les incendier, bobard parmi d’autres, obus du F∴ Thiers étant souvent incriminés. Mais il est vrai qu’il est facile de cramer maison avec bouteille de pétrole, fille peut le faire.

C’est artillerie de Thiers qui a enflammé l’ancien château du duc de Conty, dont petite porte d’entrée est en cours de réfection car Issy bouge son cul. C’est encore elle qui a détruit hôtel de ville de Paris, lieu symbolique de résistance des fédérés. On peut dire les deux, communards, mot péjoratif, ou fédérés, mot plus juste au plan historique. Car il y eut au départ trahison des FF∴ et des juifs de République du 4 septembre. Tout le monde est d’accord, défilé des uhlans prussiens fut impressionnant, mais moins leurs Landwehrs. Issy s’est tapée Bavarois, vaincus à Sadowa en 1866, c’est presque honteux.

Bah, Alain t’aime Marianne, c’est le principal. Il tuera Benalla pour te séduire. Il bandera comme un fol pour toi. Tout le monde est primaire à Issy. Tyran Santini pense que propagande d’Alain est bonne pour le commerce en sa qualité de fils de bistrotier. Mais Renault 4 a disparu ce jour,vendredi 24 août. Pourquoi ?

Question compliquée.  On dit parfois komplikalt en magyar, langue barbare. Car il y a deux langues en hongrois comme en hollandois, une locale, l’autre internationale. Petits peuples se démerdent comme ils peuvent. Hollandois est fier qu’on l’appelle ainsi. Habitants du pays furent influencés par jansénisme. Plus calvinistes que luthériens, leur foi religieuse laisse à désirer. Mais cela ne résoud pas le mystère de Renault 4.

Apparue à Alembert lors de l’éclatement de l’affaire Benalla, elle y est restée plus d’un mois. Deux prunes de 35 euros pour stationnement interdit, ce n’est pas cher, surtout qu’elles ne seront pas payées. DGSI a ses privilèges. D’ailleurs Alain a protégé la caisse en sa qualité de bon toutou.

Déclarer guerre à Levallois-Perret est une chose, la livrer est plus tordu. Marianne, aide-moi. Alain ne va pas exploser seul Levallois-Perret. Siècle est dans sa boîte, affaire réglée. Joffrin sera occis comme de nombreux autres, hélico’ vrombit dans le ciel, Marianne, Alain a besoin de toi.

Menaces de mort ? Peut-être, mais navrer Benalla et Joffrin est faire le ménage. Personne ne les pleurera. Avoue-le Marianne, tu lis Revision. D’ailleurs tu fais gaffe, tu dénonces les grands médias, pas les médiaticules.

« Promenade des Anglais » est pas mal. Mais dénoncer raison d’État est vague, alors que l’instigateur de l’attentat est connu, il s’appelle Squarcini dit le Squale à Levallois. Parlez-en sous forme elliptique dans votre chanson, comme vous savez le faire. Dites par exemple qu’il y a squale qui rôde près de promenade des Anglais, tout le monde comprendra. Allusion et dérision sont vos armes.

Alain s’est d’autre part aperçu que vous jasez parfois de Navarre, bien, c’est votre coin. Issy est obsédée par hélicoptères qui rendent malades certains de ses habitants. Vous avez fait un tour chez les ritalingues niçois, haut lieu de pédocriminalité, soit, mais vous feriez peut-être mieux de regarder alentour. Cathares ont forcément laissé traces comme Navarre.

Marianne et ton pote Antoine tapez sur jésuites et franc-maçonnerie, très bien. Mais Antoine méfie-toi d’Alec Mellor, fourbe de Pisan. Il prétend que FF∴ étaient souvent légitimistes avant la révolution. Lis Marie-Antoinette, tu verras que Versailles était nid de francs-maçons ayant facilité la révolution à ses débuts. Ensuite, pe

rsonne ne fut responsable de la terreur de Robespierre, mais selon Zemmour les girondins en seraient les instigateurs car ayant bêtement déclaré guerre à presque toute l’Europe. Terreur devait s’ensuivre. Puis chouans se sont révoltés, non parce qu’ils étaient royalistes, mais ils refusaient de s’enrôler et de combattre dans l’armée du directoire. Antoine et votre gourou embrayent sur la fable du génocide franco-français, or il y eut massacres, c’est tout.

Et puis changez de questionneur à radio Brigandes, le vôtre est stupide. L’imbécile date la franc-maçonnerie d’il y a 2000 ans ! Antoine est heureusement plus intelligent. Lui aussi a étudié la pénétration de la Compagnie de Jésus par les marranes, juifs faussement convertis au catholicisme romain. Sauf qu’Antoine parle des converts alors qu’on dit conversos en issisois. Il faudra peut-être un jour accorder nos violons. En tout cas, Antoine, un goy des goys, pas goyim. Tu veux jouer au facho connaissant pluriel hébreu, mais peu de fachos jasent hébreu. Même ton gourou royaliste a sérieusement étudié cet idiome pendant un an.

Hé oui ! Alain se tape tous les enregistrements des brigande, ce n’est pas de la tarte. Mais quand les quatre mamans et la Catalane vont-elles s’arrêter ? Sept albums en quatre ans c’est beaucoup. Vous êtes pipelettes en réalité. Votre enfer est pas mal, vos soixante-huitards passent bien, mais votre gourou a oublié d’indiquer que le dragon est ailé, importante précision.

Nuisance des jésuites et des francs-maçons est certaine. Mais vous avez oublié de parler de Faurisson qui étudia cinq ans chez les jésuites et ne s’en est jamais remis. Pour le pape François mention bien, vous avez étudié la question. Bravo aussi pour avoir démasqué le successeur juif d’Ignace de Loyola.

Parution de votre prochain album vers le 15 septembre. S’il vous plaît, ajoutez un squale dans « Promenade des Anglais ». Squarcini sera content car vous causerez de lui, Niçois n’ont toujours pas compris. Finistèrois sont à peine supérieurs au Niçois.

Vous évoquez bretoquitue, bien, mais c’est gars de race bretoke par sa mère qui vous invite à Issy. Arrêtez de vous produire sur scène uniquement devant fachos, vous valez mieux que ça. Vous êtes douées les filles, même si votre arrangeur Maxime ne fait pas toujours miracles.

22 août 2018

VOUS ÊTES PRÊT ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:15

À chacun selon ses compétences dit Joël Labruyère au prénom juif. Il a raison. Dieu a créé Alain d’Issy pour dominer Amérique, sa colonie comme il dit. Diplomate, il cause des cow-boys, pas des vachers. Il traite ses potes amerloques de coupés, mais dit au cow-boy que sa verge est souvent décapuchonnée.

Ça passe mieux, y compris chez les filles qui savent que capuchon protège leur gland.

Hélicoptères déferlent à Issy, donnez à Alain missile sol-air ou simple bazooka, il réglera ses comptes. Juges disent que quand Guionnet dit quelque chose, il la fait.

Rassurez-vous cow-boys, nous songeons à vous, mais trouver dix questions à vous poser est compliqué. Sans parler du François, dernière roue du carrosse. Alain sera peut-être accusé de racisme antifrançais, mais il combat pour Issy, pas pour France.

Cow-boys imaginez le mal d’Alain pour trouver dix questions tordues. Ils  croient qu’elles sont dans sa chair, génétique oblige. Alain n’a pas encore tué Benalla parce qu’il est planqué sur son monticule. Crussiez-vous que les dix questions tombassent avec coup de cuiller à pot ? Nenni.

21 août 2018

JEU RACCOURCI

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:56

Alain d’Issy emmerde tout le monde avec ses longs papiers qui demandent réflexion. Bon, il est tombé fol amoureux des brigandes, de Marianne en particulier. Notez qu’il écrivait initialement Brigandes, jaser des brigandes est pour lui anoblissement car tout est inversé dans sa tête.

Idem pour Issy, qui serait capitale du monde selon lui. De Gaulle a décollé en 68 de l’aéroport d’Issy pour Baden-Baden, Issy vient récemment d’exploser gare Montparnasse, tout le monde le sait. Ce n’est pas cela qu’on lui reproche, mais le vieux con imagine maintenant que Benalla habite bord de Seine. Soit, mais vas-y avec ta démarche de pachyderme, tu visiteras peu d’immeubles sans clé de facteur. Restent bistrots peu nombreux, mais il faut souvent soudoyer gens pour être informé or t’es fauché.

Paris sont ouverts à cent contre un, chances de gagner du voyou sont de 99 %, celles du petit Alain de 1 %. Combat inégal, mais c’est face à adversité qu’on se forme, pas vrai brigandes ?

Bref, nous vous proposons jeu d’été, recette marchant bien. Seulement trois questions, mais réfléchissez avant de répondre.

1°) Issy serait seule ville du monde sans femme, vrai ou faux ?

2°) Qui est chanteur préféré de Joël Labruyère ?

3°) Pourquoi parlons-nous du barbare ?

Questions difficiles auxquelles nous allons répondre. Meilleurs d’entre vous ont deux bonnes réponses sur trois, mais ça s’arrête là. 1°) Issy débarrassée des femmes est vrai, car il n’y a que garces, grosses, gueuses et salopes dans la vergne. 2°) Labruyère adore le juif Bob Dylan ayant introduit couplets surréalistes dans ses chants. 3°) Nous causons du barbare parce que ce mot rime avec magyar.

Dernière question était la plus difficile, mais le Hongrois est doué en natation, escrime et équitation. Son lobby français se trouve surtout à Issy. Ne l’oubliez pas brigandes, Europa est aryenne mais aussi un peu touranienne (Estonie, Finlande, Hongrie, Laponie). Juif Urbain a montré exemple en refusant entrée de musulmans sur territoire de Hongrie millénaire. À notre avis Antoine est trop tendre avec le musulman, il est victime de propagande gauchisante, en réalité du capital financier. Qu’il fasse un tour à Trappes ou en Seine-Saint-Denis, ville et département tombés à l’ennemi, ou simplement près de gare du Nord, le François y est étranger.

Tu te dis superviolente Marianne mais Alain peut l’être aussi. Tu connais beaucoup de gars ayant cogné au ventre le commissaire d’Issy ? Nous vous proposons de fumer calumet de la paix brigandes bien que vous ne fumiez pas. Montez à Issy, ultagauche et skins vous protégeront. Demandez à Napoléon Bonaparte comment on prend le pouvoir,en force, et recordez l’adage qui tient Issy tient Paris. Ce sera alors début de vos soucis car on ne dirige pas France comme un harem, mais ultragauche sera là. Elle conseillera tantôt coup à gauche, tantôt à droite.

C’est elle qui a explosé Auschwitz, pas Faurisson. Faites attention les filles, il y a pièges devant vous, bourgeoisie ne renoncera jamais à son pouvoir. Elle se fout de la peau de Benalla. Son plan est de pousser petit Alain à faire son boulot. Il tuera Benalla, c’est inscrit dans ses gènes, puis le vieux pourrira en mate car il aura été identifié.

Alain sera interrogé dans la cour : c’est toi qui as tué Benalla ? Oui. Pourquoi vieux t’es tu lancé dans cette galère ? Parce que je veux éblouir brigandes. Son cas est irrémédiable.

States of America arrivent en tête des visites, c’eût pu être prévisible car cow-boy aime jeux à la con. Amerloque est plus souple d’esprit que le François malgré sa queue souvent décapuchonnée.

Il y a parfois coups de pied au cul qui se perdent, pas vrai brigandes ? Demandez à votre gourou de baisser son froc, il est sans doute coupé du huitième jour. Seul expert peut distinguer un huitième jour d’un autre, mais cela s’apprend comme toute chose. Et voyez Antoine, il a appris à jaser popof basique en quelques semaines, mu par son adoration de Poutine, et Joël aurait étudié hébreu pendant vingt ans ? Foutaise.

Antoine est doué, mais il ne faut pas le lui dire, Marianne merveilleuse. Nous vous suivrions tous deux volontiers au paradis. Hélas, nous chassons Benalla, maintenant bord de Seine, quartier de nouveaux riches proche de BFM et de Microsoft.

Le vieux ne tiendra pas la route disent mauvaises langues, mais s’il tue Benalla il entrera en histoire. Brigandes sauront chanter son exploit, car tout devrait finir en musique. Tu as vu Alain an dernier Benalla quand tu montais la côte. Tu le savais ennemi et tu avais raison. Maintenant, si Alain te tue, ce sera normal.

Rappelez-vous de Cagoule, qui avait surtout un tueur dans ses rangs, jamais identifié par les flics car ses meurtres étaient ciblés. Il ne liquidait pas le con militant, seulement les têtes. Idem peut-être hui. Si Alain nettoye Benalla flics se perdront en conjectures. Benalla fut tué d’une manchette à la nuque, mais tout le monde est capable de le faire, même une fille. Il s’agit peut-être d’un complot étranger, nous soupçonnons MI6.

Et Alain pourra continuer de folâtrer sur son monticule. Il se vante d’avoir frappé commissaire de police d’Issy mais n’avouera jamais avoir liquidé Benalla. Il inventera alibi, du genre j’étais au bistrot marocain à la Ville de Saint-Flour. Le patron dira : « Je m’en souviens, je ne peux pas vous dire l’heure exacte car j’ai trop de travail. Sa corpulence a bu café sans sucre au comptoir, son visage n’était pas celui d’un tueur. Je m’en rappelle d’autant plus que le monstre nous a traité de bougnouls, moi et ma clientèle.  »

C’est faux mais ça passera pour vrai. Quand vous êtes dans la merde bottez en touche. Vidéosurveillance aura filmé Alain tuant Benalla mais enregistrement disparaîtra. Képis jubileront. Pour une fois flics et argotiers feront la fête.

Cependant Alain n’a d’œil que pour Marianne. Je veux te croquer lui dit-il, je tuerai Benalla pour te séduire.

REPOSITIONNEMENT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 05:57

Rentrée approche, fourbissez vos armes. Chez les brigandes relève de Labruyère est assurée par le Comité de salut public à la tête duquel se trouvent Marianne de race peut-être vendéesoise et Antoine, 21 ans. Ils sont palpitants. Marianne nous apprend qu’une brigande habite Paris, une autre en Espagne. Certains morceaux sont enregistrés en différents endroits avant de passer dans les mains d’un arrangeur, ingénieur du son en novlangue.

Marianne n’est pas engagée politiquement mais en a dans le raisin. Elle avoue que le plus gros coup des brigandes fut « La Loge des Jacobins ». Elle a raison. Que n’eusses-tu point connu Alain d’Issy quarante ans plus tôt ? ce fut grand amour. Surtout que c’est chic d’avoir ultragaucho dans son moteur.

Antoine apprend le popof, langue facile parce qu’aryenne malgré ses infernales déclinaisons pires qu’en boche. Mais le jeune binoclard n’a pas peur, pas plus que Marianne prête aux combats « superviolents ». Elle n’est pas blonde contrairement à de nombreuses brigandes, mais châtain clair.

Antoine emploie subjonctif parfait sous forme fossile (fût-ce) mais tous les verbes se conjuguent à ce temps. Marianne parle souvent d’absolu sans savoir qu’absou en assyro-babylonien signifie enfer. Conseil, absolu est mot médiatique à éviter, remplace absolument par totalement. Absolu n’existe pas.

Front d’Issy, où femme est inconnue, où il y a seulement garces, gueuses, grosses, salopes, voire pimbêches. Brave cherche adresse de Benalla. Il tomba sur grosse fonctionnaire cliente de Monoprix, façon de parler car elle était svelte, peu après éclatement de l’affaire, mais elle ignorait adresse du voyou. Rebelote vendredi à médiathèque. Alain pleure dans les jupes d’une conservatrice  : je cherche Benalla. Grand presse a capoté, vous n’avez pas presse pipole ? Non, gueuse songe seulement à Paris-Match.

Elle connaît adresse de Hamont, lâche ayant abandonné Trappes face aux musulmans durs qui l’avaient élu et dont il a profité, mais pas celle de Benalla. Chouchou de Macron habite peut-être plus au sud ou bord de Seine.

Malgré leurs faibles moyens limiers d’Issy traquent Benalla avec assentiment d’une grande partie du public. Ils ne tuent pas pour argent mais pour cause en partie imaginaire.

Marianne, je t’en prie, ne dis pas ultragauche bidon, mais tu ne le fais pas. Chacun défend sa cause, toi celle des troubadours du quinzième siècle, Alain d’Issy celle de Kièngui, pays du roseau majestueux d’il y a cinq mille ans et plus. Univers que ton gourou n’a pas exploré.

Paroles en l’air ? Mais brigandes savent pianoter, calculateur et instrument de musique sont presque pareils ; une brigande joue accordéon, ses copines clarinette, flûte, harpe, violon, etc. Gamines sont douées. Quand vous trouvez trésor vous ne le jetez pas.

Quant à Benalla rien ne presse. Nous avions d’abord cru que grand presse avait abandonné cette proie à cause de trêve estivale, mais non, il y a remugles. Rassure-toi Macron, Revision priera brigandes de te coudre joli linceul. Elle est même prête à payer partie de sa fabrication.

12 août 2018

DECLARATION D’AMOUR

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:16

Ultragaucho antigaucho d’Issy vous aime Brigandes. Il est plus antitrotskard qu’antimao, tradition locale, mais ne dites pas que tous les médias vous dénigrent, c’est faux. Vous avez été menacées dans votre village ou bourgade le 4 août par antifas, mais faites attention aux mots, antifa est bochisme. Or on ne va pas s’aligner sur Bochie.

Bochie est pays merdique, voyez Merkel. C’est elle qui a inventé malgré elle le mythe d’Auschwitz, tout au moins cautionné, mais essentiel fut élucidé. Méfiez-vous d’une fille de pasteur luthérien stalinien, elle ment comme elle respire. Votre groupe fut en partie décimé après attaque antifachote du 4 août. Normal, attaques antifachotes usent, surtout que Labruyère est vieux con s’écoutant parler.

Conseil, alliez-vous à ultragauche issisoise. Elle vous aime et protège filles braillant dans la rue. Vous n’étiez peut-être que quatre à Montretout, confirmation possible que vous êtes en déclin. C’est possible et dommage car vous êtes douées. Taper sur pédé Philippot et garce Marion étaient sans doute inutiles. Le vieux ne vous a sans doute pas filé un radis pour votre prestation car il est radin.

Braillements des filles ont cessé dans la rue vers 21h30, normal un dimanche. Mais fille engueule son mec à 23 heures. Alain n’intervient pas, ce ne sont pas ses oignons. À part buter Benalla et Crase il ne sait rien faire.

Avocat au nom boche Castelnau (bosquet ou bois du château) accuse les prévenus d’avoir commis au moins vingt délits, il exagère, peut-être un peu moins, bien que Benalla fût coupable d’usurpation d’identité, abus de pouvoir, censure, détournement des fonds secrets d’État entre autres. Macronistes n’ont rien à répondre à ces accusations. Outre à celle de coups et blessures volontaires sans intention de donner la mort et à toutes celles retenues. Député bretoc bretonnant de Macron l’a compris, il a rendu son tablier. D’autres suivront tandis que Macron se casse la gueule dans les sondages. C’est quoi l’homme nouveau ? Celui qui paye gigolo de sa femme avec argent du fisc tout en enrichissant les riches ?

Étoiles ou soleils commencent à arriver. Vous avez pigé les gars ? Petit Alain d’Issy adore Brigandes. Il renouvelle son invitation, radinez-vous à Issy, Alain assurera votre protection. Vous vous produirez d’abord place de la Mairie, la plus fréquentée, public estimé à 400 personnes, puis vous monterez faire récital devant saint-Étienne,  centaine de personnes, avant de roupiller sur moquette de son petit appartement. Lors de vos représentations nous apporterons paniers pour recueillir pèze du public à vous destiné. Puis nous surveillerons leur contenu comme des matous ou des molosses, au choix, et ôterons billets de banque quand il y en aura trop car Issy est ville de voleurs et d’escrocs.

Vous ne le saviez peut-être pas mais escroquerie et meurtre sont spécialités locales. On ne compte plus le nombre d’Issisois ayant dit lors de leur procès j’ai tué ma femme parce que je l’aimais. Vous serez en même temps protégées par volaille et BAC, poulailler se trouvant à moins de cent mètres. Je déclarerai vos spectacles au tyran dans la journée, il n’aura pas le temps de répondre. Surtout qu’ils sont autorisés par la loi et que battant du despote flanche. Son cardiologue juif l’aura prévenu :  « Monsieur Santini, ne prenez surtout pas de risque cardio-vasculaire. Si l’affreux Alain veut se branler devant ses Brigandes, laissez-le faire, il et elles ne sont pas dangereux. »

Son cardiologue est vélocipédiste bord de Seine. Alain ignore son adresse privée mais tout le monde espionne tout le monde à Issy. Si Alain veut connaître à tout prix l’adresse de Benalla au pied de l’ancien village il la saura demain. Encore qu’il aime bien voir gigoter le gigolo et que ce soye peau de Macron qu’il veut.

Ensuite Alain ne viole pas son harem. Suivra petit déjeuner avec café et pain de mie complet confituré sans beurre et sans beur. Ce n’est pas un rêve, mais c’est mieux qu’à Auschwitz où menu n’était pas excellent, n’en déplaise au fanatique Reynouard. Puis il vous conduira au métro ou au RER, au choix, mais métro est mieux pour aller à la gare.

Il cause de vous mais vous mate en même temps Brigandes. Votre meilleur morceau est selon lui «  La Loge des Jacobins », tandis qu’il s’interroge sur votre prétendue alliance avec juifs de Sarcelles. Juif arabe Éric Zemmour, marocain comme Benalla, ne vaut pas un clou. Vous évoquez Montpar’, jadis quartier bretoc, bien, mais on voit que  vous l’avez peu fréquenté, pas plus que Sarcelles.

Vous n’avez pas visité Sarcelles. Refusez cibiche à deux ou trois voyous sarrazins à station RER, vous risquez vos couilles, votre moule dans votre cas. Alain l’a fait mais il faisait jour, station était sous vidéosurveillance. Il fut courageux, certes, mais sans plus. Avec son avantage de peser 90 kilos à l’époque.

Mais tout ça est fini. Vous avez maintenant bête de 95 kilos à Issy Brigandes à votre disposition. Votre chanson « J’élucubre à Sion » est appréciable. Au départ, Alain n’a pas compris, heureusement il pige vite quand on lui explique longtemps.

Cherchez la femme, adage du flic et de l’historien. Mais Alain n’a d’abord pas saisi le rapport entre Benalla et Brigitte, pourtant évident. C’est sa faute, mais ce n’est ni la première ni la dernière. Voyez photo où Benalla accompagne Emmanuel Macron et mate Brigitte, elle en dit long. Tout ça est maintenant public. Le mieux serait pour Emmanuel de se suicider, puis ce sera bordel car France est ingouvernable. Seuls commerçants soutiennent encore le dictateur, mais eux aussi vont le lâcher.

Donner plus parole à plèbe ou au prolétaire est seule solution. Pendant vacances élyséennes faux est propagé par YouTube. Il est signé Ludovik, au montage réussi. On y voit le voyou taser jeune mariée et gazer malheureux gars, outre frapper le Hellène à terre, avant que ses nombreux supporteurs crient Benalla, Benalla, Benalla ! Ludovik serait inspiré de tourner reportage à Issy montrant indigènes hurlant ben Alain, ben Alain, ben Alain !

Il sera faux, mais ben Alain surveille tous les jours Renault 4 de DGSI, il a même songé un instant à nettoyer son capot sali avant d’y renoncer. Le véhicule est muni d’une antenne sans doute pour recevoir radio Poulaga et d’un pignon à l’arrière afin de tirer petite remorque contenant deux ou trois cadavres.

Stupide plouc habitant pas loin de forêt de Brocéliande reproche à Alain de dire Macron eunuque, mais tout le monde le sait. Première ministresse croate a tiré par la main Macron comme Trump indique Asselineau, qui observe en même temps le regard méprisant de Poutine sur Macron à Moscou quand il feint de sauter de joie lors du premier but marqué par France au tour final de coupe du monde de football.

Paris ridicule, nous le savons depuis le dix-septième siècle, mais France ridicule est création de Macron. Asselineau estime qu’heure d’insurrection approche. Il ne le dit pas comme ça car ayant étudié aux grandes écoles. Selon lui, militaires et grande partie de volaille seraient opposés à Macron. C’est possible, rappelez-vous de Hongrie dans les années vingt. Hongrie n’est certes pas exemple pour le commun des mortels, mais nous disons que 1956, 1968, 2018, pour nous c’est pareil. Zigouillons Macron sans souffrance, honneur de France en dépend.

Plan, nous tuons Emmanuel et Brigitte Macron, tradition révolutionnaire oblige, puis nous délibérons, personne n’étant d’accord sur rien. Flics et militaires ne peuvent pas former parti, ils le savent. Ils trouveront secours à Issy, capitale du numérique, et ailleurs. Ils ont besoin d’aide de civils.

Insurrection est en marche. Plan qu’Alain a longtemps cru en grande partie imaginaire, mais il y participera. Il prônera modération. Il dira : « Pas besoin de liquider Emmanuel et Brigitte puisque nous les avons sous la main. » Il limitera sa haine du flic et du pandore car ils auront contribué à révolution nationale.

Aurions-nous tort ? C’est possible. Mais ce n’est pas mieux dans le microcosme mal-pensant. Herr Faurisson a insulté Paul-Éric Blanrue au tribunal de Paris. Il est comme ça, à l’entendre lui seul aurait raison. Il a craché dans sa soupe car Blanrue fut son larbin avec son film « Un homme », relaxé en première instance au tribunal de Paris pour vice de forme conformément à argu de l’avocat de Blanrue, plus doué que celui de Fofo.

Vincent Lapierre, de race vénézuelienne par sa mère, longtemps laquais d’Alain Soral, au moins quart de juif, a colporté fadaises du professeur, c’était son boulot, avant de rompre avec son Führer comme F∴ Cohen, pendant des années bon juif de Soral. Bref, deux dictateurs se cassent la gueule, Macron et Soral.

Vous pigez mieux maintenant pourquoi Brigandes on voit en vous souffle d’air frais ? Nous avons fini par comprendre « J’élucubre à Sion », coup de deux-chevaux fut bien trouvé, tandis que nous vous jalousons, monticules d’Issy étant ridicules comparés à vos montagnes. Dernière question : combien y a-t-il de bretoques ou bretokes parmi vous ?

Mais votre gourou se place apparemment au-dessus des races tout en défendant les pâles. Il a notions d’ésotérisme, voire d’occultisme. Alain a vu en lui gourou après l’avoir écouté jaser sur les sectes pendant plus d’une heure, principale accusation portée contre vous. Selon Juifkipédia vous seriez communistes. Vous vivriez à Salvetat dans une communauté de près de vingt personnes. Vous mettriez vos biens en commun tandis que presque personne ne travaillerait. Soit, mais vie ne peut pas se dérouler éternellement ainsi. D’où défections possibles dans vos rangs.

Vous tapez sur les francs-maçons et sur le pape jésuite François, très bien, n’en déplaise au dictateur soi-disant traditionaliste de Rivarol Jérôme Bourbon. Sur ces points Revision vous soutient. Vous avez pour ennemi un gars de France insoumise dans votre bled, là encore la revue vous soutient car elle voit en Mélenchon crotte comme vous dites. L’idiot ne jure que pas Danton, Marat et Robespierre, ces lumières comme il dit, mais histoire est plus compliquée.

Vous prenez le parti des chouans, mais il n’y eut pas que parigos qui les tuèrent, bretocs aussi participèrent à la curée, surtout gallos. Car il y a deux races en Bretagne, le bretonnant et le gallo, souvent petit bourgeois citadin. Or vous chantez gallo Brigandes, c’est tout à votre honneur. Communistes, vous défendez intérêts de plèbe et du petit bourgeois, ne sortez pas de cette ligne.

Les chouans oui, mais à dose homéopathique. Votre vieux gourou est nul en histoire, cela arrive parfois, cette science et ésotérisme ne faisant pas bon ménage. Renseignement pris, Salvetat-sur-Agout, commune d’Occitanie peuplée de 1 121 habitants en 2015, ne se trouve pas en Provence comme nous l’avons d’abord cru. Vous tournez vos scènes montagnardes en Pyrénées, pardon de notre erreur. Vous montez peut-être à Paris en descendant gare Montparnasse. Mais cette gare est à côté d’Issy, nous avons fait sauter son courant haute tension récemment. Plus de feux de signalisation à Issy, mais automobilistes furent sages, ils n’écrasèrent pas piétons. Plus de 5 000 foyers privés d’électricité, panne réparée lendemain car hiérarchie s’impose, d’abord Issy, Montpar’ ensuite. Vous comprenez Montpar’, mais vous ignorez que Montparnasse-Bienvenüe est nom d’un F∴ ingénieur boche, car on ne sait pas tout à Salvetat.

Jacques Moulin dit : «  Chef, tu la ramènes trop avec Issy sans jaser des Moulineaux. Tu crois que les Salvetatois ont quelque chose à foutre de tes pannes de courant ? Moi pas. »

L’une de vous montre ses cuisses dans un film, excellente idée, mais vous êtes dépassées par la femme de Le Pen qui adore se montrer à poil et par la sarrazine Ayem Nour qui exhibe ses fesses selon presse pipole. Nature ayant horreur du vide, grand presse lâchant du terrain presse pipole la remplace. Benalla n’aurait pas été longtemps au chômage, il se serait engagé au service d’Ayem et de son mari Ayvim dès le 30 juillet comme garde du corps.

Danny, agent possible du renseignement, était au jus avant nous. Tactique de femme est connue, elle ne pose pas à poil mais avec sous-vêtements ajourés ou transparents. Elle peut laisser poils de son pubis dépasser limites de sa culotte. Nouvelle mode. Avant filles s’épilaient et se rasaient afin de ne pas puer comme les mâles. Maintenant elles se tatouent et portent fièrement poils, retour à mode d’Ancien Régime. Femme pue comme calandos disait-on jadis, on ne s’en portait pas plus mal.

Féministes ne vous font pas peur Brigandes ? Je m’en doute, vous devriez les allumer, Caroline Fourest est bonne cible. Il est toujours possible aussi de taper sur mectons, mais votre fin de « Loge des Jacobins » est bonne quand vous évoquez sacrifice d’un F∴ par d’autres FF∴ Plouc n’aura peut-être pas pigé mais c’est de ça qu’il s’agit. Bien joué, allusion étant souvent préférable à démonstration.

Vous pourriez aussi vous lancer sur Auschwitz avec précaution en employant son nom polac Overcim. En évoquant les écuries de Birkenau, bois de bouleaux, et son agriculture. En disant mot de sa chambre à gaz, car il n’y en eut qu’une au départ, création franco-soviétique, justice militaire française ayant voulu à tout prix montrer qu’elle avait gagné guerre contre le mal absolu, dixit Balladurian.

Vous êtes invitées à chanter en gallo, comme à votre habitude, surtout que votre accent occitan laisse à désirer. Je fusse occitan je serais outré, je me demanderais où sont passés les manichéens cathares. C’est simple, ils furent anéantis. Autre idée de chanson, cette fois locale, vantez le combat courageux des cathares contre roi de France et pape, sinistre alliance, vous aurez nouveaux supporteurs.

Corbeau croasse sur le monticule, il fait fuir les moineaux. Je veux bien me battre pour fille et orphelin mais pas contre corbeau. Votre gourou dit oiseau de mauvais présage, mais nous nous en foutons, nous défendons pauvre Sorbonne et académie du royaume d’Argot. Quant à Alexandre Benalla, c’est un porc, c’est académie qui le dit. Sorbonne nouvelle arrive en trente-sixième position dans le classement des universités mondiales parce que maintenant associée à Paris VI-Jussieu, le classement étant effectué d’après le nombre des publications scientifiques de chaque établissement, presque toujours en rosbif. Or Paris VI se démerde dans ce domaine beaucoup mieux que Sorbonne, ancienne université jésuitique fréquentée par de nombreux vains discoureurs.

Voyez qu’on se rejoint. Revision traite presque le jésuite de vain discoureur après avoir lu sa propagande du dix-septième siècle sur le mont Sion. Vous comprenez mieux pourquoi petit Alain fut interloqué en découvrant le titre de votre chanson « J’élucubre à Sion » ? Car le jésuite aussi élucubre sur Sion. D’autant plus facilement qu’il eut conversos dans son ordre, des supermarranes d’origine juive qui, non contents de s’être officiellement convertis au catholicisme romain ont fait carrière dans les ordres religieux.

En songeant à votre coin, vous pourriez chanter gloire du royaume de Navarre, maintenant disparu bien qu’il en reste des traces, dont reine fut l’issisoise Margot. Son prénom était Marguerite mais tout le monde l’a vite appelée Margot. Elle a fait construire son château à Issy, proche et lointaine du gros bourg de Paris sur la route de Versailles, où elle arrivait en fiacre en moins de deux heures.

Navarre renvoie à Margot et à la sinistre nuit de Saint-Barthélemy que votre gourou connaît mal car l’affaire n’est pas claire. Ne prenez surtout pas parti, huguenots n’ayant  pas eu tous les torts. Comme sur les cathares, vous trouverez documents dans votre coin, mais il est indispensable d’évoquer Margot et de dire quelques mots sur son caractère et ses turpitudes. Toutefois là encore rien n’est clair. Petit Alain se tape en ce moment romanciers Alexandre Dumas et André Castelot, mais il est difficile de distinguer histoire et littérature.

Dumas était en partie d’origine mulâtre, il versait dans la voyance. Il a reconstitué tous les événements et conversations de Saint-Barthélemy comme si il y était, au surplus dans plusieurs pièces du palais. Quant à Castelot, il commence par parler d’autre chose que de reine Margot, titre de son ouvrage. Mais nous finirons par trouver deux ou trois vers bien sentis sur elle, qui a légué son château aux sulpiciens.

Voilà information. On parle surtout de l’opposition jésuites/jansénistes sous Ancien Régime, mais il y avait aussi séminaristes sulpiciens qui étudiaient sciences politiques outre théologie et satanisme, les deux allant de pair. Or Margot aurait refusé de choisir entre jésuites et jansénistes, elle aurait préféré voie sulpicienne qui ne prenait pas position dans le conflit dont elle était informée. Et c’est elle qui nous a fait découvrir argot issisois du dix-huitième siècle différent des parlers clamartois et meudonois.

Prétendre que Margot fut reine de Navarre et Issy est exagéré, mais si vous cherchez la femme d’Issy elle s’appelle Margot. C’est elle qui a provoqué nuit de Saint-Barthélemy en épousant huguenot, c’est elle qui fut à l’origine de notre connaissance d’argot d’Issy, qu’à gneu ne plaise !

« Loge des Jacobins » est réussie car public aime histoire en raccourci. Lancez-vous sur cathares, Margot et Navarre, voire sur l’ordre du Temple et les conditions de son extermination. Vous pourrez dire tas de choses, historiens étant dans le pétrin. Votre gourou s’interroge sur la tuerie du temple solaire, chantez la persécution des chevaliers du temple. Il y a histoire d’argent derrière, le roi voulait remplir ses caisses car vénalité ne fut jamais seulement bourgeoise, elle a toujours existé.

Ruse destinée entre autres à ôter label secte d’extrême-droite qui vous colle à la peau. De mémoire, vous avez évoqué jeune fille lorraine Jeanne d’Arc et le roi Saint-Louis, mais vous avez enfoncé portes ouvertes. Histoires des cathares, ordre du Temple, Margot et extermination des huguenots sont plus sombres. Vous avez seulement à y faire allusion en ne les jugeant pas. Vous pourrez bien sûr dire que tortures infligées à Molay furent horribles ou que Margot avait nichons bien pendus, personne ne vous blâmera.

Petit Alain songea un instant écrire histoire en bande dessinée, mais on peut le faire aussi en musique. C’est votre mission Brigandes.

Vincent Lapierre a tourné bon reportage sur votre clan, comme vous dites. On y découvre que vous habitez maison proprette bien meublée. Avec la salle de vos répétitions musicales quotidiennes, variété des instruments dont vous jouez, magnifique table des chevaliers de la table ronde autour de laquelle peuvent s’asseoir vingt convives. On voit de l’extérieur du bâtiment dans une vitrine attirail maçonnique. Certaines d’entre vous s’adonnent à l’aquarelle.

Avantage, elles reproduisent modèles d’ancienne mythologie nordique, tandis qu’une brigande a étudié peinture. Au moins une toile a été vendue en Bochie. Quant aux gars, il y a un caméraman et un ingénieur du son parmi eux, plupart d’entre eux bossant sur les chantiers. Le gourou se nomme directeur artistique. Il dispose d’un bureau, c’est lui qui fournit inspiration des chansons en partant de la zique avant d’imaginer les paroles. Pas d’allusion de Lapierre à agriculture. Personne ne fume apparemment tabac ou cannabis, proscrit dans le clan. Apparaît aussi jeune enfant.

But du clan, combiner compétences des uns et des autres en écornant division des tâches. Il ne forme pas secte, laquelle se fonde sur trois piliers : société secrète, son jargon compréhensible des seuls initiés, sa soumission à autorité unique. Or clan des Brigandes n’est pas société secrète, il cherche à rendre son argot accessible au profane. Reste son gourou de 70 ans pouvant faire figure d’autorité unique. Mais il se définit à la fois gnostique et manichéen opposé à la prétendue sainte inquisition. Il rompt avec pensée unique. Il en connaît même un rayon sur les cathares au plan mystique, sur le rapport qu’ils entretenaient entre âme et esprit.

A contrario ordres maçonniques sont sectes à part entière, tandis que religions passent  pour superstitions à caractère sectaire. Gourou ou directeur artistique du clan n’est pas infaillible, il aurait confondu GLNF et GLDF le 26 juillet, non encore vérifié, mais il est vrai que ces deux abréviations peuvent facilement prêter à confusion. Que membres du clan emploient entre eux mots de jargon secret est vraisemblable, mais c’est normal dans un clan. Qu’il eût caractère sectaire plus marqué dans le passé est vraisemblable, pendant la période des vaches maigres. Une ancienne blonde du groupe parle d’enfermement, mais elle a pu partir vivre en Normandie.

Tous les morceaux ne sont pas magnifiques, notamment certains chantés en duo. Quant au gourou, mot à acception parfois nullement péjorative, qui indique la direction, la voie à suivre, on décèle vite son éducation royaliste. Comme de nombreux nobles autrefois il a longuement étudié hébreu, ce qui est plus facile maintenant que jadis, quand l’idiome était presque moribond, alors que c’est accent juif arabe qui prévaut maintenant en Yisraêl, où hébreu est devenu langue vivante.

Lacune du guide, il n’a pas étudié histoire et philologie mais hébreu et ésotérisme. C’est ainsi qu’il confère à élu acception positive sans s’apercevoir que ce mot passe mal en françois. Nous disons peuple, clan ou tribu élu, mon cul ! Un peu de vulgarité est conseillé, crotte de bique !

10 août 2018

CONFESSION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 08:04

J’avoue tout. Alain et son complice plouc m’ont démasquée. J’ai tenté en vain de violer Emmanuel à l’âge de quinze ans puis l’ai poussé à vendre bijoux de France à l’étranger pour bouchées de pain. Alexandre Benalla est mon morveux. J’ai conçu ce voyou pour nuire à France. Mais Issy et Moscou sont contre moi, je ne peux rien faire face à cette sordide alliance.

Brigitte Macron

Aveu de Brigitte passe apparemment inaperçu, mais il se répandra sur toile. Bien sûr Issy est mal vue, c’est ville de Commune de Paris où eurent lieu les plus durs combats, mais ce n’était pas de la faute de ses habitants. Ils se trouvaient en quinconce entre enclume et marteau sans avoir d’avis. Maintenant ils jugent Brigitte coupable, c’est leur opinion.

Tu as même âge qu’Alain, Brigitte, on peut se battre. Mais Alain sera galant, il est plus fort que toi pourtant ne t’écrasera pas comme Crase. Tu peux monter à Issy lui casser les couilles, tu sortiras indemne, intacte dit l’amerloque.

Tu ne passeras pas l’été Brigitte, ni à Brégançon ni ailleurs. Presse se déchaîne sur toi, elle a raison, tandis qu’elle épargne pôvre réviso Alain d’Issy dont retraite ne dépasse pas 633 euros par mois. Avec ça il est furieux contre toi. Il te mettrait volontiers coup de pied fouetté médian au foie, mais cette locution est trop savante pour toi. Il est souple Alain, disait sa prof’ de body tonic mariée à un armingo. Elle mouille moins qu’avant mais demeure sexy.

Fille de body tonic a remercié Alain pour sa présence, filles d’Alembert peuvent aussi le faire car matou ou molosse les protège. Elles peuvent piailler quand bon leur semble. Nous ne faisons pas qu’écouter vols d’hélicoptères à Issy, nous avons autres choses à foutre. Heure déconseillée deux heures du mat’ pour vierge, c’est sortie de bistrot, bougnouls et tos se baladent dans la rue tandis qu’Alain roupille le plus souvent. Mais aucune affaire de viol aux Hauts d’Issy à notre connaissance. Nouvel hélicoptère dans le ciel, bien que directives ayent été données aux pilotes. On leur a dit de ne pas survoler montagne car il y a espion à cet endroit.

Tu vois, Brigitte, Issy t’espionne, comme Benalla et Élysée, palais que tout le monde sait indéfendable. Nous n’attaquerons pas le palace lors de l’insurrection. Suite du plan est tenue secrète. Balade ce soir à Convention peu avant minuit. Filles sont moins arrogantes qu’à Issy. Elles  suspectent le mâle, surtout le barbu, mais Alain les protège. Sa barbe est chaldéenne ou kiènguigeoise, surtout pas musulmane. Encore qu’il devrait se raser moustache et mouche, ce qu’il n’a pas fait depuis longtemps. Mais rasoirs et mousse à raser coûtent incroyablement cher quand vous touchez 633 euros par mois.

Plus en réalité, car Alain touche rente d’accident du travail. Hélicoptères survolent de nouveau Issy, ça chauffe dur au gouvernement. Macronistes essayent de se défendre sur Benalla par twits, mais ce sont les peaux d’Emmanuel et de Brigitte que nous voulons.

Renseignement pris, ce n’est pas de Brigitte dont parle Danny mais d’Ayem Zamen Nour, ancienne vedette algéro-tunisienne de téléréalité née à Lyon en 1988, pute d’Hanouna entre autres. C’est elle qui aurait poussé Benalla à devenir garde du corps de Macron. C’est possible mais faites l’addition : Algérie, Tunisie, Maroc, le rêve de Macron, partisan de Transméditerranée. Elle attendrait enfant. Vous trouverez plus amples informations dans presse pipole sur Brigitte, par exemple dans Vingt minutes en France, car tout le monde s’y met.

Démon a lancé l’assaut, Médiapart a pris le relais mais emmerde tout le monde avec son idéologie, Canard enchaîné se mêle à la farce tandis que le bougnoul de Panamza ne veut pas louper le train. Difficile cependant pour lui de rapprocher Benalla et Israël. Il y a grands escrocs dans ce pays, ce n’est pas le cas de Benalla. Il y parvient cependant, il titre « Benalla fut recruté par un ex-agent secret pro-israélien. » Il ajoute qu’il fut « initié en 2017 à la maçonnerie ».

Alain s’en doutait mais n’osait pas le dire, initiation étant indispensable pour accéder aux arcanes du pouvoir. Alain est toujours en vie parce que profane, maçon se voyant administrer poison maçonnique s’il trahit sages de Sion, c’est écrit dans leur protocole. Autre menace pour Benalla. Initié en 2017 à l’âge de 25 ans, le voyou est à peine petit maître. Si FF∴ supérieurs le décident, il sera nettoyé sans que hordes issisoises interviennent. C’est toujours ça de gagné.

Corbeau croasse, souvent c’est coucou qui chante. Nous sommes en montagne, ne l’oubliez pas. Mais dans quel ordre Benalla a-t’il été initié ? À Puteaux ou à Pisan ? Ou peut-être à Cadet qui accueille volontiers les migrants et les femmes, ces guenons. N’attendez pas subtilités d’Issy, la vergne en est incapable. Salope Martine Ract-Madoux a dit Alain subtil mais elle avait tort.

Quel rapport  peut-il exister entre Nour et Benalla ? Une journaliste et le chargé de mission présidentiel ? On le voyait partout à côté de Macron, il était homme de pouvoir à la barbe toujours bien taillée, il pouvait exciter une pimbêche. Alain n’a pas gobé le coup de grand presse ayant traité Benalla de bagagiste. Le délégué général de Macron n’a pas dit ça, il est beaucoup trop respectueux de son patron. S’il l’a nommé à ce poste le chef avait de bonnes raisons selon lui. Benalla était chargé de logistique de ses déplacements et de porter ses bagages.

Discrète trace de mépris de sa part, mais le film des violences de Benalla et Crase à Contrescarpe était passé en boucle, comme la première vidéo de leur brutalité au Jardin des Plantes. Or ils la foutent mal, y compris pour le CRS et le gendarme qui se respectent, même s’ils ne sont pas très nombreux. Ordre leur avait été donné le premier mai de cogner le moins possible. Interpellations oui, mais pas de passage à tabac. Khélifa, le gars alpagué au Jardin des plantes se tapa 48 heures de garde à vue, aucune charge retenue contre lui.

Propagande de Russia today aussi est douteuse. Le Grec et sa gueuse ont-ils lancé projectiles sur CRS ? Nous ne savons pas. Pour un Moscovite et un Pétersbourgeois, Kiev n’étant plus une des trois capitales de Russie, tout paraît simple : le gars aurait lancé bouteille sur CRS tandis que sa gueuse aurait tenté de jeter table dans la gueule des flics. Vous connaissez beaucoup de nénettes qui balancent table au visage des flics ? Nous pas. Remarquez Alain n’est pas à l’abri, il peut se faire amocher par table jetée par fille à tout instant.

Elles ne son pas toutes d’accord avec son projet de planter trois chênes place de l’Église. Mais on peut les planter dans l’impasse est à côté à condition de l’élargir. Elle donne sur vieux bâtiment religieux, peut-être celui des nounous qui accueillaient autrefois enfants trouvés. Issy est maintenant illuminée la nuit comme tour Eiffel. En plaine, flanc de l’église du séminaire Saint-Sulpice, le plus visible des touristes. En hauteur, église Saint-Étienne des pieds au clocher, et voilà comment despote Santini dilapide artiche du contribuable.

Mais Alain ne pleure pas, il respecte presque plus saint-Étienne que Jésus-Christ. Fils de Dieu, messie du chrétien Jésus ? Peut-être. Mais Étienne fut brave, il tint tête au Sanhédrin avant de se faire lapider. Étienne marque renaissance du christianisme au cinquième siècle après invasions barbares. Premier roi de Hongrie Étienne fut excellent bien que métis boche selon nos sources, car on se balade bord de Tissa à Issy, pas seulement sur rive du Danube, qui n’est pas bleu mais gris, incroyablement pollué.

Sur hélicos, truc est simple, ils n’arrêtent pas de tourner. Avion est plus rapide, mais atterrissez à Orly ou au Bourget, vous perdrez temps dans les embouteillages. Atterrissez à Issy en revanche, taxi vous conduit à Élysée en quinze minutes. Vous pigez maintenant pourquoi Macron et ses ministres prennent hélico’ ? Bien sûr espion Alain peut descendre Macron ou Collomb, mais il ne dispose pas de missile sol-air. Nous pouvons essayer coup du bazooka mais sans garantie. Alain connaît héliport comme sa poche, mais vous croyez qu’il passera inaperçu parc Lenguen avec son bazooka ?

Renault 4 de DGSI est passée du trottoir ouest à est d’Alembert. Elle signifie à Alain qu’elle le défend au cas où il n’aurait pas compris. Mais s’il descend tuer Macron parc Lenguen avec un bazooka, il est cuit. C’est à d’autres que lui de faire le boulot.

Danny est drôle. Il se mélange pinceaux entre GLNF et GLDF, mais attends, Alain va tomber sur garces héraultoises nommées Brigandes. Elles sont montées à Saint-Cloud le fêter le quatre-vingt-dixième anniversaire de Jean-Marie du 30 juin, elles auraient pu faire un saut à Issy, presque à côté. Mais elles sont trop politisées. Contrairement à leur habitude elles n’étaient pas sept mais quatre. Elle tapèrent au passage sur Philippot et Marion, choix discutable. Leur gourou s’appelle Joël LaBruyère. Il s’emmêle sur les sectes entre moonistes, réaliens et témoins de Jéhovah. Il a pu confondre Puteaux et Pisan, mais différence est capitale en dépit des vases communicants existant entre eux.

Pisan est régulier, pas Puteaux, même s’il y existe loges écossaises de rite ancien réformé et accepté. Or on ne confond pas moines bénédictins et cisterciens, pas plus avec dominicains ou chevaliers du Temple, ou encore jésuites et jansénistes, ces ennemis jurés, avis des séminaristes de Saint-Sulpice ayant été partagé à ce sujet. Encore histoire d’Issy, mais c’est là qu’eut lieu dur combat entre les deux au dix-huitième siècle. Avant extermination des jésuites et victoire des jansénistes à la Pyrrhus sous la Révolution.

Alain imagine Benalla plutôt à Puteaux, car il se fiche du Grand Architecte de l’Univers, ce minable songeant avant tout à sa réussite personnelle. Il n’a d’ailleurs peut-être pas trois ans, ce minus. Rien de plus facile que le liquider pour les FF∴ supérieurs, parmi lesquels de nombreux juges et officiers de police. Or Benalla leur a déclaré guerre, ce qui ne se fait pas. Le voyou s’est cru plus malin que tout le monde.

Tu es très mal Benalla, même Juifkipédia te descend en flammes. Prétendue encyclopédie s’est bien documentée sur ton matricule. Elle a lacunes en revanche, elle n’indique pas que le jeunot que tu as cogné à Contrescarpe est vraisemblablement grec, car Juikipédia feint de faire abstraction des races. Mais prends conscience, Issisois, Nantois, Occitans sont unis contre toi, sans parler des autres.

Je peux me tromper, mais tu seras bientôt à la rue. Tu feras manche sur le parvis de saint-Étienne, je ne te donnerai pas un sou. Conseil, retourne au Maroc. Le roi Mohammed VI est pédocriminel, tu seras bien là-bas. Ton avenir y est assuré, ta réputation de mignon ou chouchou de Macron te précédera, même si elle est fausse car tu fus seulement son lèche-cul. Tu pourras rouler sur l’autoroute Chirac et découvrir ta vocation de pédocriminel.

Pardon de parler en initié de façon imparfaite car on dit du petit maître qu’il a trois ans et plus, mais tu es grillé à Puteaux Benalla. Même Jakubowicz ne t’accueillera plus bras ouverts, car tu as contrevenu aux lois d’Israël. Revision ne sait ni comment ni pourquoi, mais cette infraction est gravissime. Il est vrai que t’es melon ayant voulu péter plus haut que sa queue.

Melon est mot d’argot flicard à cause des lois antiracistes que cognes sont supposés appliquer. Mais ce sont deux tziganes qui ont blessé sept jeunes bougnouls dans l’est à coups de carabines à plomb. Melon passe presque inaperçu. Tu l’emploies comme rebeu, Benalla barbarisme verlan tiré de beur, Arabe. T’es le meilleur quand tu jases voyou, tout le monde te comprend.

Enfin vérité apparaît. Tu as détenu clé de l’appartement de Brigitte Macron au Touquet Benalla, riche fille de chocolatier d’Amiens née en 1953, car tu la forniquais. Brigitte fait partie des femmes obsédées sexuelles, elle adorait avoir ta jeune bite coupée dans son vagin que son mari ne pouvait pas honorer. Voilà pourquoi France t’a payé plus de 12 000 euros par mois, pour ton talent de gigolo.

Lecteurs pudiques ne lisez pas ces lignes. Moscou et Issy sont les seuls à crier que Macron est eunuque, mais tout le monde le sait. Qu’une vioque de 65 balais se fasse sauter par un blanc-bec basané de 25-26 ans ne choque personne depuis longtemps, surtout à Paris, ville placée sous autorité des gouines et pédés depuis des lustres. Pardon Mimile Littré, tu jugeais depuis des lustres barbarisme, mais voyes qu’on t’a lu et te respecte, ne te retourne pas dans ta tombe s’il te plaît.

Volaille a pigé l’embrouille longtemps avant presse pipole, mais voilà qu’elle s’y met. Tout le monde est ligué contre toi, arrogant melon. Poulets t’ont depuis longtemps dans leur collimateur, argotiers les joignent avec joie. Demande au maton ce que peut donner alliance du matard et du flicard, elle peut être terrible. Nous n’attaquerons pas Élysée lors de l’insurrection, ni vieux cons souvent francs-maçons d’Assemblée nationale, nous ne reproduirons pas l’erreur des ligues d’extrême-droite d’entre-deux guerres. Nous trouverons d’autres cibles. Caroline Fourest devra faire gaffe à ses miches par exemple, bien qu’elle soye cible secondaire. Journalistes aussi morfleront.

Tout se trouvait en JDD du 29 juillet. Photo du p’tit Macron de profil vieilli, fesses serrées. Point commun entre Charkeuzy, Hollande et Macron, aucun n’est grand. Moins de 48 heures de garde à vue, petit voyou Benalla a beaucoup avoué. On sait maintenant tout sur toi. Tu as niqué grosse Brigitte et fus rudement bien payé en échange. Tu n’es pas mignon mais chouchou de Macron.

9 août 2018

WIKIPEDIA S’AMELIORE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 02:11

Son article sur Alain Guionnet est plus précis. Mais il ne fut jamais chef du groupe maoïste Oser lutter, oser vaincre. Il frappa seulement le commissaire de police d’Issy d’un fouetté au foie, délit prescrit. Il s’est tapé au moins trente condamnanations pour délits de presse. Tantôt pour provocation à la haine raciale, tantôt pour injure raciale, tantôt pour contestation de crime contre l’humanité. Alain n’a pas peur des cognes, il les dévore au petit déjeuner.

Vous connaissez beaucoup de gars comme lui ? Moi pas. Alain impressionne tout le monde. Il est seigneur d’Issy. Alain visita gars et fille d’Oser lutter, oser vaincre dans la plaine, c’est vrai, quand Renault Billancourt régnait sur grande partie d’Issy, mais il ne fut jamais mao. Ni même spontex, courant de pensée répandu à Buffon où on entendait crier ploum, ploum, tralala, anarchie vaincra ! Outre Mao, Sheila, âge tendre et tête de bois ! Cela dit pour le Nantois prêt à descendre à Issy prêter main forte à Alain contre Benalla, mais nous n’avons pas besoin de toi camarade. Drague tes plouquettes.

Alain est triste. Sa maigre de Monoprix est prise, elle est mariée. Remarquez, c’est elle qui a dit qu’elle était prise, ça n’empêche pas de tromper son mari.

Lacune de Juifkipédia, elle signale à peine qu’Alain fut séminariste d’études juives à Sorbonne en 2003-2004, peut-être cas unique pour un antijuif. Il préférait Jean-Chistophe Attias à sa grosse Esther Benbassa, plus intelligent et qui bosse peut-être pour le renseignement. Car il y a espions en France, pas seulement en Grande-Bretagne. Jean-Christophe s’est ensuite rattaché à la foi catholique romaine, il en a dans le cigare.

Ce qui choque Alain car il aime bien le mot séminariste, bac + 6. Et il envoie chier le bretoc coupé Jean-Michel, parigo fils de gendarme. Jacques Moulin dit : « Il y a plein de Jean-Michel en Bretagne, tu ne balances pas ton pote, tu es grand voyou. Pas étonnant que flics ne te serrent pas, ils en sont incapables. Philippe Randa et François Brignault auraient prétendu en 2001 que tu te tapes procès pour chaque numéro de Revision, mais c’est faux. Tu ne subis plus de procès depuis avant an 2 000. Tu passes pour un héros, Alain. Ne joue pas à la pleurnicheuse. Tu te sais gagnant. Ton public est dérisoire, certes, mais qui tient Issy tient Paris, comme tu dis dans ton jargon de gougnafier. » Jojo va se renseigner sur la signification de gougnafier qui n’est pas évidente, même pour le François. Mais amerloque est doué en langues étrangères, sauf peut-être en magyar, spécialité issisoise.

Russia today se mêle de la farce de la Contrescarpe, elle cause  parigo. Selon elle le jeune couple aurait lancé projectiles sur forces de police, ce qui ne fait pas de lui casseurs selon leur avocat au nom boche Schand Sander. Mais lapider CRS accrédite version de Benalla, Issy menant instruction à charge et à décharge. Elle n’a pas donné ordre de tuer Benalla pour l’instant, seulement conseil. Nouvel hélico’ sur Issy à dix heures du soir, c’est indice que ça chauffe au gouvernement. Ajoutez rémunérations de Benalla aux vols d’hélicoptères, Issy précipite déficit de France.

Filles piaillent dans la rue, mais nous avons l’habitude, nous les protégeons. Défendre filles n’est pas de tout repos, mais c’est coutume locale. Vous avez nénettes qui se baladent le soir à Alembert.

Moscou met temps à démarrer, mais elle cite maintenant Canard enchaîné et Marianne. Le jeune homme serait de race grecque parlant français. Normal, français est facile pour Grec ou Hellène. Le François a du mal à apprendre poutsi et mouna, con et bite en grec, c’est plus facile pour le Grec de causer françois. Bon, Benalla aurait violenté Grec de seize ans place de la Contrescarpe, c’est lâche. On finira par tout savoir. Alain ignore pour l’instant ton adresse à Issy Benalla, mais il finira par la connaître.