Alain Guionnet – Journal Revision

31 mars 2018

MAFIA REVISOTE ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:12

Nous n’y croyons pas. Aucune mallette n’a été proposée à Alain, dont le lobby est maigre. Il ne tient pas Faurisson qui file comme une anguille. Tout au plus Berclaz, Graf, Mattogno et Rudolf. Il représente France à leurs yeux.

Ou œils car on dit les deux. Que va faire Alain sur son rocher bidon ? Il va boire un coup puis roupiller.

Bref, mafia révisote n’existe pas, nous le jurons. Elle est composée de francs-tireurs dont Alain est le dernier représentant en France, Fofo étant de mère scotuche. Ce devrait être une fierté pour Danny le nantois, Alain étant un peu de sa race. Mais non, il s’imagine qu’existe mafia révisote.

DGSI espionne Alain du matin au soir, elle a infecté son calculateur. Le protège-t-elle ? Je ne sais pas, mais services secrets sont capables de tout. Tu veux chercher un mafieux ? Descends à côté, tu le trouveras, Danny, en la personne du vieux pédéraste Santini.

Le présumé polytechno Mohacs t’a rejeté il y a quelques années, il t’a jugé minable, moi je fais avec la masse. Si polytechnos et normalsupiens m’accompagnent, libre à eux, je ne leur ai rien demandé. Je conduis ma barque sur Seine. Mais fourre-toi ta mafia révisote dans l’cul.

En revanche, un livre d’Hervé Ryssen n’a pas été condamné, La mafia juive, juges ayant reconnu son existence. Pour l’écrire, Riri s’est tapé les faits divers dans la presse, bravo. Revision aussi verse maintenant dans le fait divers, elle a tout de suite vu en Lelandais bon et gros poisson dont la capture a coûté fortune à État. Vous savez combien l’heure de boulot d’un gendarme médecin légiste ou anthropologue est payée ? Moi pas. Moins cher que dans le privé, mais État a vidé ses fonds de tiroir dans l’enquête, loin d’être finie.

Quatre ou cinq autres meurtres pourront être attribués à Lelandais, en Hérault notamment, patrie des brigandes. Ça ne changera rien pour lui. Jakubowicz demandera confusion des peines, il aura raison. Mais le culturiste est coincé, page presque tournée.

Que va faire Revision ? Retourner à Auschwitz ? Nenni, elle en a marre. Attaquer DGSI à Levallois-Perret, ville de Balkany et Ryssen ? Inutile, le juif hongrois a ruiné la vergne, une des plus endettées de France. Au point que levalloisois pètent de trouille, car si époux Balkany tombent il va leur falloir éponger dette abyssale. Qu’ils se démerdent, Balkany a fait ses classes à Issy, mauvais présage, ils n’avaient qu’à ne pas élire l’escroc. Pourtant Revision les avait prévenus, Balkany est juif hongrois comme feu Bérégovoy, or juif hongrois est le plus dangereux. C’est Levaï qui, le premier, a explosé Faurisson.

Point de détail pour le levalloisois, mais c’est qui qu’a raison ? Qui qu’a est inélégant, mais quand mafia révisote tape sur le juif elle ne prend pas de gants. Crochet, direct, uppercut, c’est tout ce qu’elle connaît. Avec manchette au cou, truc basique en autodéfense, appelée pompeusement self-defence en gendarmerie. Noyer a-t’il été tué d’une manchette au cou, Maelys d’un pin dans la gueule ? Nous ne savons pas.

Gendarmerie est contente tant qu’Alain verse en fait divers il n’est pas dangereux. Truc consiste à ne pas l’exciter.

Danny râle en commentaire. Il se dit innocent comme Sarközy, mais c’est faux dans les deux cas. Danny prétend respecter Hauts d’Issy, c’est moindre des choses. Mais qui tient Paris ? Hauts d’Issy. Château Margot se trouve dans la plaine, celui du duc de Conty, nom picard, un peu plus haut. Mais il y a irrédendistes au sommet, mot passé en hongrois. Tu ne fais pas le poids, Danny, face à l’irrédentiste, tu le sais.

Lelandais est retourné en psy, médecins vont l’abrutir encore plus. C’est mieux que taule pour lui. Sa tête est mise à prix, taulard qui le tuera passera pour un héros. Il ne faut parfois pas élever niveau de réflexion, pas vrai Danninou ?

Danny reproche au guide, nom que se donnait Kadhafi, son injustice, c’est possible, mais le guide tranche, il coupe têtes, c’est son boulot. Voisin d’en face, de l’autre côté de rue Sainte Clothilde, est diplomate tos. Il habite luxueux immeuble, voilà où passe partie des impôts du contribuable portos. Il y a trois ans il s’est inquiété de voir fenêtre d’Alain, qui habite au rez-de-chaussée, souvent ouverte. Erreur de sa part, car Alain aère ses poumons.

Voilà, vous savez presque tout sur histoire des Hauts d’Issy où nous domptons armingos et tos, mais pas sans mal. Araujo, nous aimions ta fille que nous avons vainement tenté de secourir. À distance, mais pour nous Isère et Savoie sont territoires inconnus. Et voyez, même monstre Danny juge Alain injuste mais respectable.

Alain possède colonie en Amérique du Nord, voyez rapports de DGSI, initialement formée au contre-espionnage, pas à surveillance interne, boulot traditionnel du RG. Or Sarközy, Hollande puis Macron ont mélangé les genres. Ils ont foutu le bordel. Avis que partagent agents de DGSI.

Quand on combat quelqu’un ou une institution il s’agit d’abord de se renseigner sur lui ou elle. Alain prétend guerroyer contre DGSI, en vain, mais son nom sera gravé en histoire car il a osé le faire. Avantage du gros juif allemand Alain Bauer, paysan, passé grand-maître de Cadet, il est lucide. Il dit que DGSI est vouée au contre-espionnage, pas au renseignement intérieur.

Pour mémoire, irrédentiste signifie en hongrois partisan de Hongrie plus que millénaire, c’est sujet presque tabou à bibliothèque nationale de Bude, Alain d’Issy s’est bien sûr précipité sur ce fichier.

Alain vient de complimenter fille pour ses chaussures noires bien cirées et son pantalon blanc. Il l’a jugée élégante, mot passé en magyar. Fille lui a dit merci. Voilà vie de tous les jours aux Hauts d’Issy.

Nouvelle insulte, Danny traite Alain d’imbécile sentimentaliste aryen, mais il n’y peut rien. Il aime filles kurdes et est en partie de race touranienne, turke pour le profane. Il n’est pas seulement aryen, fils de bonne famille selon le nazi boche.

Alain parle trop de lui, c’est vrai. Depuis sept mois il s’acharnait sur Lelandais. Il dépiautait presse, bien qu’on ne dispose malheureusement pas du Dauphiné libéré ou de Corse matin à la médiathèque. Il va demander à sa direction de s’y abonner, comme à Sud-Ouest, Ouest-France, Courrier picard, DNA, mais pas au Provençal ni à Nice matin. Drame pour une prétendue capitale de l’univers. Vous pouvez y ajouter le Soir, Tribune de Genève et presse montréaloise qui arrivera avec retard. Ça ne coûte presque rien tandis qu’Issy roule sur l’or. Car l’Issisois a billes, couilles ou batoches en or. On dit comme on veut, sa vergne étant capitale française du numérique.

Macron dit vouloir lancer France dans conquête d’intelligence artificielle, sa base de vie sera forcément Issy. Il faudra prolonger sa ligne de métro, mais c’est facile. Bâtir entreprise Samsung est possible. Au besoin, il n’y aura qu’à virer locataires bougnouls. Dans la plaine, bien sûr, car ingénieurs n’aiment pas monter côtes.

Bagnoles sont bruyantes à cause de grève SNCF. Malins ont pigé que c’est facile de monter à Paris en passant rue d’Alembert. Pas d’embouteillage, puis vous montez à Vanves carrefour de l’Insurrection avant Porte de Vanves, vous êtes presque arrivés au turbin. Car il y a renards parmi les grands parisois.

Enfin nouvelle d’Alexandra, sœur de Sven et Nordahl Lelandais. Mariée, elle a changé de nom et habite région parisoise. Elle a écrit aux parents de Maelys, elle s’excuse pour l’acte stupide de son frère après avoir longtemps cru à son innocence. Mais tu n’es pas responsable Alexandra, ton frère est malade mental. C’est bien d’avoir écrit aux parents Araujo pour t’excuser et les consoler.

Malade mental mais responsable. Tueurs en série sont très souvent psychopathes, mais 98 % d’entre eux sont lourdement condamnés aux assises. Jakubowicz jouera cette carte, mais il devrait être condamné à prison à perpétuité comme son client.

Son grand-père arrivé en France en 1933, dit-il, peut-être date limite, loi sur les juifs étrangers ayant été rétroactive, mais s’il avait été déporté en bochie en 1942, il n’y aurait peut-être pas à présent d’Alain Jakubowicz, passé président de LICRA et du CRIJF lyonnais. Alain d’Issy est réputé tendre et sentimental, c’est vrai, mais pas avec Jakubowicz.

ETUDIANT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 17:45

Tu te révoltes contre Macron, bien, mais écoute conseils du vieux loup. Alainou, il avait à peine 14 ans, a manifesté aux Champs-Elysées fin mai 68 contre guerre civile. Grosse du seizième lui a marché sur  le pied. Alain ne l’a pas cognée, ce qu’il ne ferait plus maintenant. Son but était éviter guerre civile.

Alain n’était pas doué en histoire, il n’avait pas encore obtenu 18/20 dans cette matière au baccalauréat, mais il savait guerre civile merdique.

T’as vu à Nantes ? 300 manifestants contre CRS et BAC. Fini 1968, on ne peut plus maintenant cogner le CRS blindé et ignifugé. Brigade anticriminalité est prenable mais sournoise, elle avance en petits groupes. Bref, il n’y a pas photo, flics auront le dessus.

Vous voulez rejouer mai 68 ? Erreur, car c’était simulacre de révolution juive. Vous applaudissez Dieudonné au Zénith, mais il est homme d’affaires métis nègre. Vous voulez inviter le mage issisois dans votre vergne ? Oui, il viendra. Il vous communiquera les flux d’Issy la bienheureuse, Il souhaitera être accompagné des brigandes car elles savent chanter contrairement à lui. Alain chante comme une casserole

Vous voulez rigoler nantois ? Invitez Alain d’Issy. Il est lâche, mais il ne se dégonfle pas. Baste ! Vous croyez en cheminots, mais ils sont prolétaires privilégiés. Associations sportives gratuites, billets de train gratos, retraite à 58 ans. Et vous allez les plaindre, connards ?

Cheminots furent braves sous l’Occupation. Ils transportèrent en bochie soixante-dizaine de milliers de juifs étrangers déportés de France pour motif racial dont beaucoup moururent à Auschwitz, surtout ceux des premiers convois. Nous le savons grâce aux recherches de l’espingouin Enrique Aynat. Il a pris depuis lors poudre d’escampette à cause des provocations antijuives de feu Léon Degrelle, de race belge mais espingouin d’adoption, et du vote de loi antirévisote qui a suivi, heureusement abrogée par le tribunal constitutionnel.

À chaque pays son jargon, l’espingouin parle de tribunal constitutionnel. Revision est bien sûr favorable à autonomie de Catalogne. Pour elle c’est la Navarre qui s’étend jusqu’à Bilbao, mais n’allez pas dire ça au madridois, sinon vous filerez droit dans l’arène. Encore incident diplomatique possible. Bref, étudiants nantois, plutôt que d’imaginer un nouveau mai 68, passez partie de vos vacances de Pâques en Navarre où français est seconde langue.

Contagion s’étend. À la différence de 68, elle part du grand ouest, Bordeaux, Montpellier, Nantes, Caen, Rouen, seule Paris I, comprenez Panthéon-Sorbonne, est touchée. C’est tempête dans un verre d’eau. Ne risquez pas vos billes dans l’affaire, c’est coup fourré. Cheminots ont eu raison de conspuer élu socialiste jeudi dernier, mais combat est mal engagé. CGT veut montrer ses gros biscotos qu’elle a de moins en moins.

Issy la bienheureuse n’a jamais été appelée comme ça, c’est pure utopie. Nom approchant fut employé au lendemain de la révolution, lisez Historim car Issy possède son historiographie. Historim est écrite par directrice salope d’Historia. Interrogatoire de police : «  Monsieur Alain Guionnet, vous avez traité madame la directrice d’Historia de salope, ce n’est pas gentil ? » Oui. « Ne le regrettez-vous pas ? » Non. Affaire classée sans suite.

Voilà comment répondre aux bourres. Nouveau mot argotique pour l’étranger. Disons que le bourre est bourrin, il vous tapait autrefois dans la gueule pour pas un rond, mais il est filmé maintenant. Finis coups de bottin sur le crâne, vous serez peinards, étudiants, au commissariat. Vous aurez droit à plateau repas certes merdique parce que composé de bouffe industrielle salée et sucrée, mais souvenez-vous du temps de Victor Hugo, on en bavait avant d’être conduit au bagne.

Comme toujours, Alain a tort et raison. Affaire est mal engagée. Tout le monde souhaite faire sauter Macron, mais qui le remplacera ? Désordre est prématuré, insurrection science. Elle n’est malheureusement pas enseignée à université, pas plus que maçonnolgie, mais loup conseille à étudiant de se calmer. Qu’il fasse un tour en Navarre, c’est facile quand on habite Montpellier ou Bordeaux.

4 avril, contagion étudiante se répand en région parisoise, Paris I, III, IV, VIII, X sont maintenant touchées, éboueurs font grève dans quelques quartiers, même bureau de poste principal d’Issy serait contaminé, mais ce mouvement ne débouchera sur rien de sérieux. À moins que nous divorcions avec Bruxelles, mais Marine ne fait pas le poids. Conseil, reculons pour mieux sauter. Bobos ont élu Macron, homme à tête vide selon son promoteur Jacques Attali, qu’ils se mordent les doigts. Avantage de Macron, il n’a pas peur pour ses couilles.

Affaire mal barrée. Étudiants, faites un tour en Navarre pendant vos vacances de Pâques. Vous verrez, le pays est pas mal. Sans vous enthousiasmer pour Catalogne libre comme notre copain Jojo Blair dit George Orwell, c’est là encore prématuré. On ne sait d’ailleurs toujours pas si le garçon de café a bossé à Issy. Mais nous enquêtons avec notre pas de pachyderme, nous avons piste à suivre.

Étudiants, ne vous montez pas la tête, vous êtes confrontés à Attali et Rothschild dans votre combat contre Macron, ils sont costauds.

KURDISTAN DE MERDE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:28

On a prétendu hier matin que Macron était prêt à envoyer troupes au sol pour défendre Kurdes, faux. Incident diplomatique.

Kurdes sont dans la merde pour de bon. France n’a pas les moyens de guerroyer contre Turquie. Seul espoir, ours russe. Kurdes savent rarement qu’ils sont aryens à la base et que leur langue fut infestée de mots musulmans. Ils aiment jaser françois, leurs filles sont belles et se battent bien, mieux que les musulmanes (voyez films).

Ils sont presque seuls, mais vas-y Macron, titille ours russe pour lui faire comprendre que Kurde est aryen comme lui. France est peu de chose au plan militaire, Russie est plus costaude. Russie fait guerre à Turquie depuis des siècles, elle seule peut secourir les Kurdes.

France a râlé contre massacre des Kurdes opéré par armée turque. Mais elle n’enverra pas troupe au sol, elle est trop lâche et hypocrite. Tout le monde le sait, mais c’est avertissement. Tu le sais, Erdogan, nous te descendrons quand nous voudrons. Bouton rouge et hop ! merveille technologique française.

Massacre en Israël. 16 morts palestinoques, près de 1 400 blessés dont 750 par balles. Les ottomans s’appellent tantôt Mahmoud, prénom ottoman, tantôt Mohamed, prénom sarrazin. Israéloques ont fait le ménage se réjouissent fachos. Droit au retour du musulman en Yisraêl, attiré par le fric, est bidon. Le musulman est sangsue. Propos plus radicals que ceux du youtron Zemmour, ce branleur qui dit et répète ses banalités. Le musulman ferait mieux de se demander pourquoi il est bidon.

Kurdes continuent d’être massacrés par F16 turcs cependant, combat de pot de terre contre pot de fer, ou plutôt d’acier. Combat inégal. Et petite Revision prend parti, elle soutient Kurdes. Elle est peu de chose, mais Kurdes sont ravis d’avoir son soutien.

Tu brasses de l’air Macron, mais tu as reçu « terroristes » kurdes, bien. Ton ancien garde des sceaux Bayrou a refusé mallette, tu l’as viré. Tu as en partie raison car il est catholique romain modéré, cependant tout fuite sur toile. S’agit de mettre fin aux prétentions hégémoniques d’Erdogan. Pas dans l’intérêt d’Israël, qui mise sur État kurde, mais de France, ce vieil pays.

Samedi 31 mars 16 heures statistique parle : France 29 visites, États-Unis 8, Suisse 6. Ouf, France dépasse sa colonie, mais que viennent foutre les allobroges ? C’est peut-être le plan d’évasion de Lelandais pour Syrie via Suisse qui les motive. On ne sait jamais avec le suissard. Il est moins ou plus rusé que le boche.

Nouveau ou nouvel mot d’argot, nous jaserons dorénavant du suissard. Académie du royaume l’a décidé. Pas vrai Berclaz ? Tu as monté la butte puis je t’ai accompagné à la station RER Val-de-Seine. Tu t’en souviens, tu m’envoies ta propagande. Je ne lis pas tous tes fascicules car Bocage me casse les couilles et j’en ai marre des rengaines de Faurisson. Mais Revision peut s’entendre avec le suissard.

30 mars 2018

AVEU DE LELANDAIS !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:29

Contrairement à nos prévisions, Lelandais a avoué jeudi après-midi avoir tué le caporal Arthur Noyer. Même tactique que pour Maelys, gendarmes l’ont conduit sur le lieu du crime et Lelandais s’est effondré. Il nous déçoit.

Les psys en sont sans doute en partie responsables, ces charlatans l’ont abruti de médicaments. Sérum de vérité n’existe pas en France, mais on trouve produits pharmaceutiques comparables. Macron dit France douée en intelligence artificielle, capable de rattraper Chine et États-Unis, c’est possible.

Ou de les dépasser. Israël vient d’avouer avoir explosé centrale nucléaire en Syrie il y a dix ans, mais satellites espions américains et français ont filmé la scène, et si les flics deviennent intelligents c’est le monde à l’envers. Bien d’avoir fait parler le caporal Lelandais, c’était son grade quand il fut réformé. Il peut sans doute être accusé d’autres crimes, mais il est d’ores et déjà passible de perpétuité avec 22 ans de sûreté. Il pourra alors aller en maison centrale en Alsace pour pédés, tueurs et violeurs d’enfants.

Centrale est plus confortable que maison d’arrêt, ce baltringue. On se comprend mieux entre détenus condamnés à lourdes peines. Bref, nouvelle vie t’attend Lelandais aux frais de la princesse. Dans quatre ans, car il y aura formalités avant. Tu devras répondre à au moins trois experts psychiatres, ce qui tombe bien car tu as réponse à tout. Certains de tes poils seront prélevés, moins tes cheveux car ils sont trop courts pour examiner ta consommation de cocaïne au moment des faits. Tu te rends compte des sommes astronomiques que dépense État pour ta pomme ?

Toi non, moi si. Tu es de Boulogne, moi d’Issy, nous sommes ennemis, Seine nous sépare. Et tu gâches le boulot. Nous avions prévu que tu t’évadasses de l’hôpital Lyon-Sud, mais non. À moins que ce soye ruse de ta part. En avouant meurtre d’Arthur Noyer tu te dis que pandores seront contents, ils auront fait leur boulot. Ils vont roupiller et je pourrai m’évader. J’irai en Syrie via Suisse. État Islamique manque de combattants bien que soutenu par Turquie. Je vais montrer mon talent de maître-chien. Hic, gens pensent comme toi.

Tu as de la chance Lelandais, simple képi te garde, mais autorités sont prévenues de ta prochaine tentative d’évasion, ta garde sera doublée. Biens première et deuxième personnes du singulier, comme ça tout est clair. Tu ne feras pas le coup de la sardine, tu ne nous fileras pas entre les doigts.

Sardine est surnom d’un ami mafieux de Sarközy, étudiez le dossier le concernant. Nous ne savons pas tout sur le monstre, mais nous avons ouï des agapes d’Agadir de décembre 2006 où convives fêtaient sa future élection. Nous avons trous sur sa biographie, mais beaucoup de choses fuitent en France au grand dam des jugettes.

À ce sujet, proc’ Coquillat a démenti que trace ADN de Maelys fut trouvée sur un canapé du domicile des parents Lelandais. Observateur juge Lelandais narcissique, manipulateur, caméléon, il a raison mais sans doute pas quand il le dit bisexuel car le monstre n’a jamais assumé ses pulsions homosexuelles selon nous. Qu’il aye touché bites est possible, mais enculer un adulte ou se faire enculer par lui plus compliqué.

De la même manière que Macron est homme inachevé selon presse russe francophone, Lelandais semble pédé inachevé. Voyez sa vie, il a presque tout foiré. Mais le caméléon garde deux armes en défense, il n’a toujours pas dit comment il a ou aurait tué Maelys et le caporal Noyer. Il a seulement dit qu’il était rond comme une queue de pelle quand il l’a pris en stop, il dit sans doute vrai. Patron de la boîte de nuit témoigne : Noyer est sorti puis revenu prendre sa veste qu’il avait oubliée, comportement typique d’un poivrot.

Noyer est mort à cause de son ivresse. Sa caserne se trouvait à cinq kilomètres. Le plus simple était d’y aller à pied. À 23 ans. près de 45 minutes de marche, mais il déambulait en zigzaguant. Autrement dit 8 kilomètres pour lui. Nous ne défendons pas Lelandais, mais Noyer porte partie de responsabilité de son assassinat. Désolé pour ses parents, mais Issy ignore le sentiment. Hormis pour les brigandes, ses chéries.

Lelandais a ou aurait assassiné Maelys Araujo car ce n’est pas certain. Experts pontoisois sont invités à étudier thèse du complotiste et de Revision suivant laquelle elle a pu être sacrifiée pendant la nuit d’équinoxe d’automne par réseau pédocriminel. Elle semble de plus en plus en plus douteuse mais pas à écarter. Pontoise est riche, elle dispose de médecins légistes et d’anthropologues.

Pontoisois s’imagine qu’Issy est Paris, faux car guerre oppose les deux villes depuis plus de mil ans. Noyer assassiné nuit de pleine lune, comme celle pendant laquelle Lelandais a tué Noyer, Maelys peut-être nuit d’équinoxe, ça colle. On n’arrive à rien sans étudier calendrier lunaire. Alain fut excité hier, c’était nuit de pleine lune. Vous disposez de pistes sur quatre ou cinq possibles de meurtres de Lelandais, notamment à Bagnols-sur-Cèze, suivez-les.

Tueur en série peut liquider hommes, femmes, enfants, comme Fourniret et Heaulme, mais il s’agit de regarder la lune. Ce n’est pas enseigné en manuel de police soi-disant laïque, mais tout le monde le sait à Bois-d’Arcy, maison d’arrêt pourrie de Versailles. Regardez la lune que le mage vous montre du doigt.

Enquête n’est pas terminée.

27 mars 2018

EUNUQUE MACRON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:37

Fi  les intermédiaires, Alain d’Issy s’adresse à toi directement. Tu as commis grave erreur en enfantant Rebouane Lakdim. Ta dénonciation des crimes contre l’humanité qu’aurait commis armée française dans sa politique coloniale est odieuse.

Alain combat tous les jours montée des bougnouls sur la butte, mais ils sont prêts à lui planter couteau entre ses omoplates. Et toi, Macron, fais gaffe à tes pendantifs, car tu n’as plus de roubignoles depuis ta naissance, ou bien elles sont vides.

Lakdim est héros pour trois raisons : 1°) il a descendu les deux occupants de la voiture qu’il a volée, un jeune et un vieux, un tos et un descendant de cathare ; 2°) il a tué boucher du Super U d’une balle dans sa gorge à bout portant avant d’éclater de rire ; 3°) il a saigné lieutenant-colonel de gendarmerie comme un cochon. C’esti pas merveilleux pour certains bougnouls et pour les islamo-trotskistes ? Redouane va faire école. Province est menacée, avant tout Occitanie au sens large et Côte d’Azur, mais d’autres régions aussi, personne n’étant à l’abri.

À Issy, bien sûr, nous tuerons les terroristes et leur famille, pas besoin de flics. Alsace-Moselle est elle aussi un peu civilisée, sauf que l’alsaco-mosellois ne tuera pas famille du terroriste. À chacun ses mœurs.

Il y a deux ou trois ans, Alain a maté djihadiste barbu, moins de la trentaine, qui montait la côte en direction de l’église. Il en est sûr car il a croisé son regard. Il n’a pas songé à appeler maison Poulaga. Il l’eût fait, il tombât sur une greluche persuadée que témoignages sont rarement fiables comme il est écrit en manuel de police. Alain ne pouvait pas filer le présumé criminel car il l’avait repéré. Il est parti à Vanves.

Résumons Macron, tu as mis feu aux poudres. Attentats vont te péter à la gueule d’ici quelques semaines. Tu disposes de quelques places-fortes comme Ivry et Issy, mais elles ne suffiront pas.

Arnaud n’était pas seulement con mais doubleplus con car de race bretoque par sa mère. Tu sais le racisme d’Alain d’Issy envers le bretoc Macron, mais n’en profite pas. Alain encule le bretoc comme à peu près tout le monde, mais dés sont jetés. Province est avant tout menacée par ta faute. Ivry et Issy tiendront comme en 1870-1871. Mais n’espère pas en profiter, tu es mort-vivant comme ton pote Nicolas Sarközy. Issy se battra à ma place, crois-tu, mais non. Issy appliquera tactique des soldats hongrois à Sadowa (1866), qui déguerpirent et laissèrent soldats ostracs se démerder tout seuls. Ils furent écrasés. D’où le slogan il faut toujours avoir Magyar dans son moteur. Mais tu ne l’as plus Macron, frangyar te déclare guerre.

« Et moi, et moi, et moi et moi, gémit Jacques Moulin. Chef a déclaré guerre à DGSI il y a plusieurs années, nous avons fini par nous y habituer, mais voilà qu’il part en guerre contre Bruxelles et Macron ! » À cœur issisois rien d’impossible, connard.

Coup de biniou ce soir, c’est bochinou qui appelle Alain. Ils sont potes tous les deux depuis longtemps. Alain aurait souhaité lui demander ça vati dans ton coin ? Alain aurait pu ajouter que Seine, sa propriété, est toujours dégueulasse. Péquenaud pense au Rhin plutôt qu’à Seine, c’est son choix.

Fais le bilan Macron : 1 500 juifs arabes à Issy, aucun incident antisémite signalé ces dernières années ; c’est parce que nous tenons djihadistes en laisse, mais ça ne va peut-être pas durer. Tu fous la merde, arrivera moment où nous ne pourrons plus tenir chiens djihadistes.

Bien sûr, le pédologue Naccache du 7 rue d’Alembert a fui en Israël il y a trois ans pour frauder le fisc, car Hauts d’Issy sont huppés. T’as pigé Macron ? Ce n’est pas Issy, mais les Hauts d’Issy qui te déclarent guerre.

Nous sommes dans le caca, pour parler comme un enfant. Non, judaïsme et islamisme ne sont pas religions comme les autres, mais peste et choléra. Tu as fait embastiller grosse de Redouane, bien, mais elle sera libérée d’ici deux ou trois mois sur décision d’une jugette du Syndicat de la magistrature. Ça ne sert à rien, comme tout ce que tu fais.

DGSI s’est récemment aperçue que son fichier S était merdique car il comprenait noms de nombreux islamistes et de quelques antijuifs durs, dont certains anti-islamistes. Je ne te parle pas de Soral, qui consacre partie de son temps à passer brosse à reluire sur les babouches du musulman. Résultat, il s’est pris une fatwa, bien fait pour lui, mais des quelques antijuifs comme moi qui bouffons du juif au déjeuner, du djihadiste au souper, ou l’inverse. Toutefois j’avoue, chairs du juif et du djihadiste sont indigestes, même avec le paprika frais que je me fais livrer par avion de Hongrie.

Il y a parmi vous mauvaises têtes, lecteurs, nous le savons, gens doutant qu’Alain se fasse livrer deux fois par semaine paprika de Hongrie. Qu’ils aillent au supermarché, au Super U de Trèbes par exemple, acheter paprika, ils ne seront pas déçus, il y a tromperie sur la marchandise.

Problème du réviso, quand il dénonce imposture il ne s’arrête pas. Jean-Marie Le Pen l’a pourtant dit, paprika est point de détail de l’histoire.

Encore un Hauts-de-Seinois, mais vieux Le Pen a serré paluche d’Alain d’Issy, événement peu connu. Ils sont un peu de la même race mais cela n’explique pas tout. Reproche, Jean-Marie ta fille Marine est archiconne. Sa dernière bourde, elle défend le monstre Sarközy et accuse le juge Tournaire d’être membre du Syndicat de la magistrature, ce qui est faux. Cette vache pense sans doute séduire l’électorat républicain, mais sa ficelle est grosse. Avoue-le Jean-Marie, dis que tu as enfanté Marine par malchance.

Nous ne t’oublions pas Macron. Tu es en stand by comme tu dis. Prétentieux, tu as pu croire un instant que le petit Alain ne jasait pas rosbif, nenni. DGSI t’a informé à ce sujet, elle t’a appris qu’Alain parle engluche avec un curieux accent, mélange de bas seizième et du Montparnasse. Nous continuons de regarder ta photo où tu embrasses langoureusement un émir, car tu cherches à séduire.

Idée qu’eunuque n’a pas de sexualité est fausse, voyez Hollande et Macron, ils cherchent à séduire, ils souhaitent être aimés. Macron lit beaucoup, il veut avant tout savoir ce qu’on dit de lui. Il tombe bien avec Revision. Mage te conseille de dire au djihadiste, Macron, finie la plaisanterie, tu as assez joué comme ça. Finies allocations familiales et prestations sociales. Tu casses tout dans les cités, y compris les ascenseurs, tu vas découvrir la schlague. Pardon pour ce bochisme, mais quand l’âne renâcle on le bat.

Lelandais sur la touche, Alain parle de lui. Il est mage, comme ses ancêtres ayant massacré eunuques de Babylone. Il est barbu par cupidité, seigneur par paresse. . Mais il pleut comme vache qui pisse à Issisalem. Imaginez la chanson : « Issisalem, ma ville sainte, Issisalem sur un rocher », vous trouverez facilement adeptes.

Solution se trouve dans les Brigandes, filles merveilleuses. Pas besoin de connaître Issy pour chanter cette chanson. Nous combattons depuis des décennies à Issy pour la race françoise. Nous sommes de culture ultragauchiste mais ça ne vous fait pas peur. Bossez pour Issy qui a tenu face au prusco et pour vous. Vos décors champêtres et vos montagnes sont bien trouvés, mais votre plus belle réussite est le film que vous avez tourné dans le temple maçonnique thermidorien, il est plus vrai que nature.

Car il vous arrive d’entrer dans bâtisses, vous n’êtes pas péquenaudes comme les autres et macadam d’Issy ne vous fait pas peur. Je vous cacherai les endroits honteux, les grands immeubles des Épinettes construits en dépit du bon sens, les rues défoncées du bus 169 en direction de mairie qui ruinent l’État, car il faut sans cesse réparer amortisseurs, la synagogue, ce blockhaus, une horreur. Nous pouvons envisager tour dans le quartier armingo, animal maintenant à peu près dompté. Vous verrez au passage escalier électrique de Santini, total fiasco.

Ma vocation est celle de guide touristique et voilà que je reprends mes tics. Mais vous monterez à Issy pour conquérir la vergne, c’est ça que l’Issisois attend de vous.

Liaison directe en bus par le 323, de moins en moins polluant, entre Issy et Ivry. Alain pense à toi Sylvie l’ivrisoise. Vie nous a séparés, mais tu fus magnifique la dernière fois au plumard. Issy n’oublie pas Ivry. Alain a voulu te dire, Sylvie, qu’il t’aime toujours. Même s’il est vieux con à barbe surtout blanche. Tu as combattu à Paris VII comme Alain, que tu sais fidèle à sa cause. Tu es parachutiste, tu n’as pas peur du vide. Déclaration d’amour, Sylvie sera contente.

Et zou ! Alain espère bientôt coucher avec une brigande, il ne songe qu’à son zizi. Faux, car il défend avant tout honneur de race françoise, mais il aimerait bien se taper une brigande après avoir bouffé avec elle gouillache. Hic, il ignore sa recette. Si vous la connaissez, dites-la nous.

Issisalem, ma ville sainte, Issisalem sur un rocher, aura énorme succès. Issisois ne râlera pas, il sera fier. C’est parfois facile de faire plaisir aux gens.

Baste ! enfin. Nous protégeons depuis des années le youtron d’Issy contre les morsures des chiens djihadistes, mais cela ne durera pas toujours. Nous sommes prêts à décamper. Voyez Sadowa, sans troupes hongroises, ostracs ont ramassé une gamelle. Idem maintenant, sans renfort frangyar Macron est cuit.

Anecdote marrante, Marine et Mélenchon ont été virés d’une manif à la mémoire d’une vioque juive de 85 ans, Mireille Knoll, rescapée de la rafle du Vél’ d’Hiv’, décédée lors d’un fait divers. F∴ Mélenchon est antisémite, c’est archiconnu, mais pas Marine qui fait la danse du ventre pour être accueillie à Jew-Pork et en Israël. Le coupable bougnoul pourra dire qu’ils n’a fait qu’opération d’euthanasie.

Deux suspects ont été serrés, il n’y a donc peut-être pas un tueur mais deux. Remarque géographique, 9-3 est passé sous la coupe des Frères Musulmans, qui y paradent. Onzième arrondissement, étape suivante, est logique, sauf que peut-être prématurée. Hordes attilaïques, ou éthyliques comme disent mauvaises langues, ne viendront pas au secours du juif. Il a inventé islam, qu’il se démerde avec.

Le 9-3 est maintenant presque pur de juifs, délinquance des bougnouls les a fait fuir. C’est simple, vous prenez couteau et vous crevez pneus de la bagnole du gros juif du coin. Vous ne risquez quasiment rien et le nez crochu est dans la merde. Cette technique a obtenu d’excellents résultats en Suède. Où fuir ? Dans le 9-2 et le 7-8 bien sûr. Mais pas partout. À Issy, pas à Malakoff. À Issy, le juif bénéficie d’une double protection, du séminaire et de l’antijuif de service, car Alain tient à avoir ennemi visible. Il va jusqu’à serrer la main de l’ancien rabbin, il n’a jamais menacé ni frappé un de ses voisins juifs.

Jeter Marine du défilé se comprend au motif qu’elle est vache, jeter le m’as-tu vu Mélenchon aussi, mais Alain songe aux brigandes. Il rêve de les sauter toutes à la fois, pure utopie, cependant vous ne lui ôterez pas cette idée de la tête. Transmettez sujets, il y a bon coup à faire avec les brigandes.

Il va vous falloir sortir d’Hérault, les filles, monter à Issy. Quatre plans s’imposent : 1°) devant le château de reine Margot ; 2°) devant celui du duc de Conty dont seule entrée subsiste ; 3°) bord de Seine ; 4°) dans la vigne. On peut éventuellement ajouter devant le fort ayant fait la réputation de la ville. Sans oublier Saint-Étienne, jolie église, cœur de la vergne.

Si vous êtes d’accord, je négocie avec monstre Santini pour qu’il vous paye voyage et hôtel, il faut bien que deniers publics servent à quelque chose. Pour la chanson c’est à vous de voir. Seul impératif Issy, ou Issi, on peut écrire les deux, devra y figurer. Vous verrez, je suis vieux barbu gentil bien qu’un peu fort en gueule.

Ce qui me rappelle que ma barbe pousse vite, je vais devoir la tailler. Je songe accessoirement à organiser concert avec vous comme vedettes place de Mairie. Truc encore un peu difficile à négocier avec vieux pédé Santini, mais il craquera, j’en suis sûr. Vous serez sous la protection de Revision et de police des Hauts-de-Seine, car il n’y a que deux centres de police dans le département, Issy et Nanterre.

Voilà proposition de sortie de votre province brigandes. J’ai invité Fofo en vain, je vous invite à présent. Dites-moi oui ou merde, peu importe car je vous aime.

Sur autre front, Lelandais aurait été transféré en hôpital général vendredi (Parisien et Dauphiné libéré), il projette de s’évader. Tu diras que c’est prévu, qu’un planton est posté devant sa chambre. Mais un boxeur contre un planton, il n’y a pas photo. Lelandais va être extrait jeudi après-midi pour être entendu par une jugette de Chambéry sur la disparition du caporal Noyer. En vain, car il ne dira rien, il a pour modèle Sarközy.

Même problème en Savoie et à Carcassonne. Comme Sarközy, tu défends État de droit et communautarisme Macron, deux politiques suicidaires. Lelandais a qualifié ton État de n’importe quoi, tandis que Redouane fut pur produit du communautarisme. Résultat, il tua Français avant d’éclater de rire.

Alerte, voiture vient de foncer sur des militaires près de Grenoble. S’il s’agit d’un attentat islamiste il n’aura pas traîné. Indice, le chauffeur a insulté les soldats avant de tenter de les écraser.

D’après nos informations, toujours douteuses, chauffeur de la Peugeot, non volée car propriété de sa femme, aurait vociféré en arabe. Tentative de crime d’un bougnoul en partie improvisée. Surtout qu’il était alcoolisé selon premiers résultats de l’enquête. Nous n’en savons pas plus, mais porc bougnoul picole en France, c’est certain, monstre a été serré.

Enfants braillent rue d’Alembert, Alain ne sera toujours pas là pour les protéger. Proc de Grenoble Coquillat vient de passer à table, l’affaire n’est pas terroriste. L’apprenti criminel est certes bougnoul, il s’appelle Anouar Hanoun. Il frappe sa femme comme de nombreux sarrazins. Ce repris de justice boit comme un trou. Il fut coincé sans résistance au volant de la voiture de sa femme car il dormait, autrement dit il cuvait. Il a attaqué deux groupes de 4 et 7 soldats près de leur caserne mais aussi de la maison d’arrêt de Varces. Il va se prendre trois ans pour pétage de plombs, conduite en état d’ivresse étant délit mineur.

Hanoun a insulté les soldats en arabe basique que deux recrues comprenaient. Il leur a dit fils de pute, nikomog. Mais circulez, il n’y a rien à voir, ce fait divers n’est pas terroriste à proprement parler. Adrénaline monte cependant à la tête du bougnoul. Au moins 20 000 salafistes en France, qu’allons-nous faire avec ? Question est posée.

26 mars 2018

ISLAMO-TROTSKISTES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:37

Il y a trois camps après le drame de Trèbes de vendredi. 1°) Celui des gens voyant dans le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame un héros ; 2°) celui de maints bougnouls et des islamo-trotskistes qui se réjouissent de sa mort ; 3°) celui de Revision, qui juge que l’officier est mort en con car on ne se fait pas tuer pour une sauterelle.

Les deux premiers points de vue sont de loin les plus répandus, le troisième passant pour celui de la mouche du coche, mot d’origine hongroise. Le premier est perdant, le deuxième apparemment gagnant.

Revision n’a jamais causé de l’islamo-trotskiste, sans doute à tort. Ultragauche est depuis toujours ennemie du trotskard, une des pommes de discorde étant insurrection hongroise de 1956. Le trotskard la réduit à la seule Budapest, faux. Il dénigre ses conseils ouvriers, mais tout le monde sait cette institution provisoire, seuls juifs soviétiques ont fait mine de ne le point comprendre. Le trotskard flaire aspirations nationalistes des insurgés contraires à son dogme ; oui, heureusement.

Trotskiste = juif. C’est souvent vrai mais pas toujours. Prenez Edwy Plenel, bretoc introverti prétendu pote de Ramadan, il est parfait exemple d’islamo-trotskiste. Il pense niquer Ramadan. Le trotskard, déçu par son prolétariat en partie imaginaire, s’est rabattu sur le musulman. En même temps il a pris le parti du capital financier qui supprime les frontières, son rêve.

Oh ! l’animal ne casse pas vitrines de banques comme altermondialistes et prétendus anarchistes, il est trop malin. Il ne se salit pas les mains. Il dirige Parti socialiste, a infiltré loges, surtout de Cadet, et presse.

Résultat, bien que coupable de faire apologie de charia à fleuret moucheté, Fourest et Revision réclament remise en liberté de Ramadan pour manque de charges. Pas Plenel à notre connaissance, qui utilise quelqu’un avant de le jeter au panier. L’islamo-trotskiste est dangereux.

Primate Alain Soral l’a pressenti, mais à part insulter ou frapper il ne sait rien faire. Dis-toi bien, pauvre con, qu’au dessus de Sèvres se trouve Issy et qu’il faut parfois respecter hiérarchie géopolitique.

Centime est tombé ? locution hongroise. Alain d’Issy déteste Plenel et les trotskards qui ont voulu bouffer et gommer splendide insurrection de 1956. Plenel traitera Alain de lâche. C’est vrai, mais il avait deux ans en 1956, et il est partisan des aspirations nationalistes des conseillistes hongrois.

Vous connaissez beaucoup de mecs comme lui ? Alain dirige son fief multiracial. L’armingo ferme sa gueule, bien qu’il le sache de culture turke. Le juif, ennemi du genre humain aussi, car il sait Alain costaud et intouchable a dit Kahal. Corsicaud résiste, mais Alain va le mater. Portos est docile.

Résumé démographique : près de 3 000 armingos, 1 500 juifs arabes, 1 500 corsicauds, millier de tos, 300 bretocs, comment eussiez-vous voulu que nous nous démerdassions ? Heureusement, Alain est seigneur. « Millier de bougnouls aussi, mais tu ne les comptes pas dans tes sujets, chef », dit mauvaise langue Jacques Moulin.

Comme prévu, nantois garçon Danny fut le premier à commenter ce papier. Taper sur l’islamo-trotskiste le fait bander. Que ne l’avons-nous fait avant ? Mais c’était implicite. Danny ajoute en substance fais gaffe à tes batoches. Mais Alain a autre chose à foutre, il protège école maternelle des Petits Écoliers, il a vu fillette fuir sa maman et courir à toutes jambes en direction de rue de l’Église où elle aurait pu se faire renverser par un coche. Alain n’est pas intervenu, c’est sa mère plus jeune que lui qui a couru et rattrapé sa fille. Exemple de violation d’ordonnance seigneuriale, on ne laisse pas son enfant gambader à plus de deux ou trois mètres de soi.

Quant à Sarközy, il se dit victime, comme toujours, d’une machination. Mais il aurait dû ajouter islamo-trotskiste.

Pendant ce temps Alain se gratte les couilles. Il songe descendre rue Glaisier, Minard en novlangue, pour approvisionner son foie toujours plus gras et décadent. Voilà vie du seigneur d’Issy, à qui on peut faire tas de reproches, mais il ne lâche pas.

Nouvelle : nous appellerons désormais le Magyar ou Hongrois gouillache. Il sera content d’entendre le Français enfin prononcer le nom de son plat correctement. Le gouillache est soupe paysanne contenant de la viande, le cuisiner prend deux heures. Il est mijoté à petit feu dans une marmite. Le goulache vendu dans le commerce en Germanie et en France est bidon, surtout qu’un peu de paprika frais s’impose pour l’accompagner.

Lelandais n’ayant pas parlé lundi, pas plus que jeudi dernier, car ce disciple de Sarközy sait qu’il a droit de ne rien dire, surtout qu’expertise des vêtements de la fillette va durer longtemps. Sa robe blanche est examinée fibre par fibre. Sa sandale, non sa chaussure comme Revision l’a dit précédemment, peut parler. Examinez sa semelle, vous saurez en partie par où elle est passée. Sa culotte aussi.

Bœufs gendarmes se sont précipités dessus pour trouver trace de sperme. En vain, sinon nous le saurions, car instructions fuitent de partout. Heureusement, prenez dossier Sarközy, Alain d’Issy l’a parcouru. Il est de même race que le monstre par télépathie, et il ajoute nouvelle charge contre lui : vol en bande organisée en faveur de Tapie.

Sarközy aurait raison d’accuser les islamo-trotskistes d’avoir comploté contre lui, même si sa complicité avec Kadhafi est évidente. Son amitié avec l’escroc Tapie est petite bière en comparaison.

Affaire Lelandais au point mort, place aux palabres. Constitution du royaume autorise l’argotier à réformer le jargon selon son bon plaisir. Prenons les noms des peuples. Portos est bien, abréviation tos discutable, mais traitez le père de Maelys de tos il ne se fâchera pas. Espingouin est douteux. Le mot est dérivé d’Espagne, mais il n’y a pas de pingouin dans la péninsule, sauf au zoo. Rital aussi est douteux, car la péninsule ne se limite pas à Rome. Yoghourt est juste et parfait. Polac est nom que se donnent les indigènes, gouillache néologisme, ostrac mot d’origine latine, boche nom le plus répandu, rosbif, préféré à saucisse rouge parce que plus court. Aucune de ces appellations n’est insultante, l’argotier reconnaît l’identité des peuples ou des nations, il est opposé à Bruxelles.

25 mars 2018

SARKÖZY S’ENFONCE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 13:55

Sarközy est écriture hongroise du patronyme du monstre, nous ne le dirons jamais assez, ou bien nous l’avons trop répété. Or le nanibus, mot d’argot d’étudiant en médecine, remet ça en Journal du dimanche 25 mars qu’Alain a acheté dans la plaine. Il fut courageux car pie jasait à la vendeuse et cassait le commerce, mais Alain d’Issy voulait à tout prix lire derniers propos de l’ordure.

Première information, le monstre habite au fond d’une impasse du moyen seizième où flics le protègent. Ensuite Charkeuz s’en prend avant tout à Médiapart. Quelques mots sur ce canard : l’antillois Plenel, marié à une juive, a toujours détesté France par haine de soi. Il bosserait pour CIA, mais ce n’est pas prouvé. Mauduit est bidon car il cause novlangue, il peut être pédé. Arfi, entré à Médiapart il y a cinq ans, est le meilleur.

Arfi signifie fils du courant en hongrois vulgaire, celui d’Issy. Il indique ses sources, tantôt DGSE, tantôt DCRI comme on disait à l’époque. Au point qu’Issy déroulera tapis rouge sous ses pieds. Il se dit ni de gauche ni de droite et prétend ne pas publier d’opinion, bravo.

Ce n’est malheureusement pas le cas d’Alain qui rêve d’occire Sarkö, nouveau diminutif. T’as pigé garçon Danny ? Ton Sarko ne passe pas. Rien de plus facile que de nettoyer le monstre. Sa protection par deux képis est bidon. Vous faites diversion, puis vous liquidez le monstre, honte de Hongrie et de France. Hongrie en premier, car nous améliorerons goût de chair du nabot au paprika. Voyez que Revision n’est pas du tout objective, ou bien au second degré.

Pour Arfi c’est raté. Il n’a pas une goutte de sang gouillache (magyar pour ceusses qui n’auraient pas compris), il est bougnoul. France a colonisé Afrique du Nord avec ses curés et surtout ses instituteurs qui bassinaient les indigènes avec Voltaire, sacrée crapule bien qu’elle vînt souvent à Issy, circonstance atténuante. Résultat, Arfi, à la barbe noire, pas bleue, donna leçon aux parlementaires sur évasion fiscale en décembre 2017 (à écouter). Son récit de comment LVMH gagna plus d’un milliard avant d’être condamné à payer 8 millions d’amende est remarquable.

Suite de l’entretien : Sarközy avocasse, non pour un client mais pour lui. Bla, bla, bla, jusqu’au moment où il dit : « Brice Hortefeux est mon plus vieil ami. Claude Guéant a été un excellent collaborateur. Je n’ai aucune raison de douter que, de près ou de loin, ils n’ont jamais été mêlés au prétendu financement libyen de 2007. »

Analyse philologique, mot savant disputé, mais vous pigez les gars ? Sarközy continue d’abandonner ses esclaves. Selon lui Hortefeux est vioque, vieux débris, Guéant collabo, mot mal vu en liturgie résistancialiste. Sarközy ne nie pas le financement libyen de sa campagne de 2007, mais balance les noms de deux de ses complices.

Montez ou descendez à Issy, soi-disant républicains sarközistes, vous découvrirez les vertus du nerf de bœuf.

« Alain se vante, dit Jacques Moulin. Issy fut capitale européenne du révisionnisme de la dernière grande guerre, c’est vrai, mais deux de ses potes sont décédés de mort naturelle comme disaient les médecins d’Auschwitz. Quant à ses Bernards, ils sont lâches Bref, Alain est seul sur son monticule. Il sera explosé si Républicains l’attaquent. »

24 mars 2018

VOIR TREBES ET MOURIR

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 09:18

Trèbes, bourg de 6 000 habitants se trouvant à douzaine de kilomètres de Carcassonne, vient d’être victime de la troisième attaque du terroriste marocain Radouane Lakdim, 25 ans, habitant Carcassonne chez ses parents, avec ses quatre sœurs en cité.

Son tableau de chasse est remarquable. Radouane tua le passager d’une voiture qu’il vola pour commettre son coup, loupa les quatre CRS marseillois qui faisaient leur footing près de Carcassonne, mais transperça poumon d’une femme du groupe, encore et toujours misogynie musulmane.

Puis il alla à Trèbes, où il attaqua supermarché U avec son flingue dans sa main droite, son couteau dans sa main gauche selon un témoin. Il cria Allah akbar! tua un client et un employé avant de se retrancher dans le magasin, où il prit gendarmette en otage. N’écoutant que son courage, lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame s’interposa. Gravement blessé, il laissa son téléphone portable branché pour que tireurs d’élite du GIGN descendissent le terroriste, ce qu’ils ont fait. L’officier supérieur mourut le lendemain.

Le tout dans le vacarme de trois hélicoptères rasant le mur de l’édifice, un peu comme à Paris jeudi près du boulevard Beaumarchais où police utilisa pour une des premières fois camion à eau blindé pour disperser moins de 200 agitateurs, car gendarmerie et police se modernisent.

Bilan 4 morts, 5 blessés dont une CRS et vraisemblablement une gendarmette. Revu à 16 blessés vendredi soir, car gens souhaitent entre autres toucher primes d’assurance ou indemnités d’État. Pour traumatisme psychologique par exemple. Quand plus hautes autorités sont corrompues, partie de la masse les imite.

Le passager de la voiture tué s’appelait Jean Mazières, nom du coin, viticulteur retraité depuis deux ans. Quant au chauffeur Renato Silva, 27 ans, portos, il s’est pris une balle dans la tête, blessure dont on se remet rarement. Mais Macron va intervenir pour le faire maintenir en vie, même sous forme de légume, car il ne veut surtout pas que nombre des morts augmente.

Nouvelle méthode, pour voler une caisse vous tuez ses occupants. Elle est efficace, mais mieux vaut qu’elle ne se répande pas trop vite. Radouane aurait pu déposer un brevet pour son invention.

Nous l’appellerons par son prénom sarrazin, car il fut bien accueilli en France. Le tueur obtint nationalité française car c’est gratuit et automatique, même pour un délinquant récidiviste. Il aurait purgé en tout un mois de prison en 2016, trois semaines en réalité, pour trafic de stupéfiants. Peine aurait été plus lourde pour un François, mais Radouane a bénéficié de discrimination positive prônée par Sarközy, politique reprise par Macron, qui fut maladroit en dénonçant crimes contre l’humanité commis par France dans sa politique coloniale, maladroit étant euphémisme.

Armée française massacra indigènes révoltés des colonies, mais c’est la règle. Et voilà résultat, France est accusée d’odieux crimes commis sur les malheureux colonisés dans le but de piller leurs richesses qu’ils étaient incapables d’exploiter. Du coup, Radouane s’est pris pour un vengeur. Pour lui, tuer Français était légitime.

Voilà comment État a fabriqué tueur en série d’un genre nouveau : une racaille protégée par justice et renseignement. Radicalisation du salafiste fut repérée par DGSI dès 2013. C’était facile car il fut vite actif sur réseau social, alors qu’il a peut-être voyagé en Syrie. Mais il n’était pas dangereux selon Macron. Il s’est prétendu soldat d’ÉI, pas lion, grade plus élevé dans la hiérarchie du Califat.

Plus de 15 000 salafistes comme lui en France, il n’y a rien à faire. Sauf les exterminer, répudier loi du sol et regroupement familial, interdire pour de bon excision, conseils de Revision.

Arsenal de Radouane : petit flingue, 7,65, bien qu’il manquât sans doute de munitions à la fin de son opération, son couteau de chasse, trois engins explosifs bricolés en cours d’analyse en région parisoise. Munis de poudres explosives, chacun était équipé d’une mèche. Technique plus lente que mise à feu des ceintures explosives fabriquées par artificier amateur bougnoul belge pour Paris le 15 novembre 2016, mais plus sûre selon racaille carcassonnoise.

Car il y a continuité dans son action, Radouane n’était pas loup solitaire mais agent d’ÉI mort pour CIA et intérêts du Grand Israël, dont Daech fut création.

Prétentieux, Rabouane a voulu signifier que France est traversée par plusieurs axes du mal, il avait raison. Tout le monde parlera désormais de l’axe du mal Paris-Toulouse-Carcassonne. Nous savions depuis longtemps Nice et Savoie ritalingues pourries pour pédocriminalité. Avec originalité niçoise de l’attentat au camion djihadiste que monstre Squarcini, ami de Charkeuz, a favorisé le 14 juillet. À ce sujet, signalons que juges ont interdit à Sarközy tout contact avec Squarcini dans leur contrôle judiciaire, ils ont eu raison.

Rabouane s’est inspiré de Momo Merah, plus fort que lui. Disons-le toulousain. Merah a nettoyé demi-douzaine de personnes, y compris 4 juifs dont 3 enfants. Criminologue Alain Bauer, à double casquette car juif allemand passé grand-maître de Cadet, juge que renseignement et police furent incompétents. Oui, mais c’était coup monté de Charkeuz en vue de sa réélection.

Criminologie à présent : barbu Rabouane, 25 ans, habitait chez ses parents aux frais de la princesse, c’est-à-dire l’État, âge auquel spécimens commettent souvent attentat. Ils veulent enterrer leur vie de garçon et montrer qu’ils sont virils. Que le barbare prît cocaïne avant de commettre ses crimes en série est probable, mais ministère de l’Intérieur ne l’avouera pas.

Montée des étoiles, bravo. C’est signe que Revision, boudée par presque tout le monde, ne laisse pas gens indifférents. En littérature on dit voir Trèbes et puis mourir, mais Revision a cédé à facilité. Il faut raccourcir, comme disait Louis XVI. Question linguistique, Radouane est semi anglicisme dominant, on dit Redouane en français.

Quant au « héros » Beltrame, il semble qu’il aye été tué par galanterie, mais il a transgressé consignes du GIGN. Défendre veuve, mais surtout pas Veuve, et orphelin, soit, mais on ne se fait pas tuer pour sauver la peau d’une greluche, c’est contraire au règlement et à éthique Revision. Démon Sarközy salue évidemment sa bravoure en JDD.

Attentats de Berouane auront répercussions. Il n’a pas seulement tué Arnaud, mais il lui a porté coups de couteau à la gorge, il l’a saigné comme un cochon. Un lieutenant-colonel du GIGN, F∴ depuis 2008, imaginez le travail. ÉI interdit depuis sa création tout antijudaïsme et antimaçonnisme, ce qui marche partout sauf en France, où Merah a tué juifs, autre bougnoul à Bruxelles. Et voilà maintenant bougnoul zigouillant F∴ !

Il va faire école. Plus de 15 000 salafistes sont prêts à passer à l’action. Ils peuvent saigner Sarkö, Revision ne le leur reprochera pas, dévaster Cadet, si possible en tuant son grand-maître, ensuite nous nous cognerons, car Revision défend vieille France et chie sur Allah.

23 mars 2018

LELANDAIS ET VAINS DISCOUREURS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:15

Médias emplissent vide par le vide, leurs invités ne connaissent souvent rien au dossier. Plupart des avocats sont médiocres selon le juge retraité Bilger, au nom boche, il a raison. Psychiatres racontent souvent n’importe quoi. Nombre d’entre eux ramènent tout à eux et à leur prétendue expertise, surtout les femelles.

Dernières nouvelles, tache de sang de Maelys trouvée sur un canapé du domicile des parents Lelandais à Domessin, elle ne prouve rien, elle a pu venir là par transfert. Fracture de mâchoire de Maelys non plus, car il s’agit de savoir sa cause, avant ou après sa mort. C’est boulot de Pontoise.

Vêts de Maëlys en ravin de forêt de Chartreuse sont plus prometteurs, à savoir sa robe, ses sous-vêtements roulés en boule et sa chaussure. Il s’agit d’examiner ADN, au pluriel, et éventuelles souillures. ADN de Lelandais ne prouvera rien, car il a transporté la fillette. Les autres non plus, car ils peuvent venir de convives du mariage ou des membres d’un hypothétique réseau pédocriminel. Bref, si vous trouvez ADN de quelqu’un sur lieu d’un crime, il ne prouve rien, sinon que le gars a pu avoir rapport inconnu avec le tueur.

Nouvelle audition lundi de Lelandais, vieille psychiatre pense qu’il fut peut-être interné en psy à l’initiative de son conseil Jakubowitz à cause de ses pulsions suicidaires, Revision n’y croit pas. Formé à nouvelle école, Lelandais résiste au monstre. Comme Sarkozy, il peut reculer mais sans jamais avouer.

Sarközy laisse tomber ses complices subalternes Guéant et Hortefeux en ce moment, façon de dire si vous cherchez hommes corrompus par Libye, vous les trouverez là mais ce n’est pas moi. Idem pour Lelandais : oui, j’ai tué Maelys, mais involontairement, or homicide involontaire entraîne peine de quelques années de prison. Lelandais compte vivre encore longtemps. Enseignement basique en école satanique.

Rumeurs sur l’homosexualité du présumé innocent, comme clame tout baveux, courent depuis longtemps, mais elles se précisent. Lelandais aurait quitté le collège en quatrième comme Alègre, quand son directeur d’établissement fut limogé pour attouchements sexuels sur enfants. Lelandais consulta plus tard sites de rencontres homosexuels parfaitement autorisés. Il aurait, dit-on, fréquenté hommes en forêt et sans doute aimé attouchements sans assumer vraiment son homosexualité.

Culturiste, sport connu de pédés potentiels, accessoirement boxeur, sport interrompant irrigation sanguine du cerveau, se serait branché sur images pédérastiques cet été, puis il aurait voulu assumer vraiment ses désirs. Or enculer gamin ou fillette est presque pareil. C’est possible, surtout s’il avait sniffé coke avant, comme le célèbre docteur incestueux juif Sigmund Freud. De telle sorte que Lelandais trouvera alliés et que ses ennemis seront traités d’homophobes, insulte à peine moins pire que révisionnistes.

Voilà comment Lelandais a pu dépasser ses penchants homosexuels en versant en pédérastie. Thèse envisageable, mais il aurait tout foiré. Enquêteurs, revoyez la liste des 11 victimes des crimes dont il est soupçonné par la presse à la lumière de son éventuelle homosexualité non assumée. Si cette piste se vérifie, idiots penseront qu’homosexualité refoulée peut parfois conduire à crimes en série, ce qui est certain.

Expertises psychiatriques du criminel auront bientôt lieu. Ruse consistera à nommer psychiatres mâles en pièce bien chauffée, puis à demander au prévenu de se déshabiller en gardant son slip, rien de plus facile pour voir alors quand il bande, moment idéal pour lui poser questions pointues.

Il n’y a que deux méthodes pour conjurer diable, nonobstant croix du Christ : le prendre par ses cornes, truc dangereux, ou par sa queue, truc recommandé. D’où dicton prendre le diable par sa queue.

20 mars 2018

TEMPS JUDICIAIRE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:30

Enfin, Nicolas Charkeuzy fouillé au corps en garde à vue à Nanterre. Issy témoigne : c’est bien, Charkeuz est coupable, il a touché 5 millions d’euros pour sa campagne présidentielle de 2007 de Kadhafi. Puis il s’est vanté d’avoir fait libérer infirmières bulgares. Médiapart a cité en 2012 un document de source libyenne qui parle d’un a accord de 50 millions, sans doute traduit en français par un chef de DGSE nommé Coussin. Libye l’avait fait quelques années avant en indemnisant les victimes de l’avion français d’UTA qu’elle aurait abattu en vol. Somme payable par un pays riche de son pétrole.

Place de Charkeuzy est à Fleury, mot d’argot, à côté de son pote Ramadan. Caroline Fourest ne sera pas loin, dans le département des femmes.

Déjà deux  votes excellent,  ils sont  ceux de flicards. Prolongation, Charkeuzy passe nuit à la souricière, très bien. Neuilly-sur-Seine et Nanterre se trouvent presque à côté, dépôt de Nanterre étant beaucoup moins confortable. Flics anticorruption, au boulot infinitésimal en France, ont décidé de garder le monstre au frais. Bonne idée, car il parlera plus à 6 ou 7 heures du matin que la veille.

Cognes disposent de charges solides contre le suspect, que Macron est peut-être directement intervenu pour faire emmater. Mais le franco-libanois a dit avoir livré deux mallettes d’argent libyen à Claude Guéant, son ministre de l’Intérieur, une seule au futur président de la République.

C’est possible. Guéant est corrompu. Il a sans doute mis dans sa fouille partie du contenu des deux mallettes qu’il aurait reçues. Information de Franceinfo, qui fut longtemps repaire de juifs, de pédés, de gouines, de FF∴, etc. Ce qui semble maintenant être moins le cas. Car situation se tend. Si président de la République et chef de son cabinet sont corrompus, France est mal barrée.

Voyez Mayotte, envahie par loqueteux musulmans qui volent à la tire ou à l’arraché en toute impunité. Voyez Kurdes de Syrie et d’Irak, frères aryens massacrés par l’ignoble pacha sunnite Erdoghan avec le soutien de milices islamistes. Dernière estimation connue 1 500 morts, nombre inférieur à la réalité.

Marques d’agacement qui ne nous empêche pas de suivre l’affaire dite Lelandais. Il fut sorti de son hôpital psychiatrique du bas Lyon lundi, Lyon-Sud en novlangue, pour Grenoble. Résultat, il n’a rien dit. Il s’en tient à sa version qu’il aurait tué Maëlys involontairement, bon moyen de défense. Mais arrivent résultats des experts de Pontoise : Maelys fut entre autres victime d’une fracture à la mâchoire. Elle peut être œuvre de Lelandais.

Vous dites à fillette ferme ta gueule, elle ne se tait pas, vous lui mettez pin dans la gueule, réflexe de militaire savoyard. Mais cette blessure n’a sans doute pas causé sa mort, et nous persistons à croire qu’elle fut tuée dans la nuit d’équinoxe par un réseau pédocriminel.

Macron, tu as fait serrer le métis juif hongrois Charkeuzy mardi, bien, mais tu butes sur Lelandais. Il est coriace, mais tu aurais dû ordonner de placer Alain dans sa cellule pour le faire parler. Tactique d’Alain, il n’aurait rien dit, sinon qu’il est modeste braqueur. Puis il aurait écouté le bavard Lelandais. Il lui aurait seulement parfois demandé comment tu as fait ?

Flicards ont besoin de taulards pour avancer. Au dix-neuvième siècle, le plus célèbre officier de police fut Vidocq, repris de justice ayant donné leçons d’argot lyonnois, légèrement différent des parlers de Dijon, Paris et Tours pour ne citer que les villes les plus célèbres du royaume. Serrer Lelandais était facile, le faire parler beaucoup plus difficile.

Tu avais un volontaire Macron pour t’aider. Il te suffisait de lui payer son billet de train et son hébergement en prison. Tu ne l’as pas fait, tu as eu tort.

Révision, comme on écrit depuis le début du siècle écoulé, Lelandais a pu tuer la gamine involontairement. Culturiste, comme ses collègues Patterson et le tueur tunisien de Nice, Lelandais aurait mis marron au visage de Maëlys pour la faire taire, qui pouvait suffire à la tuer.

Hic, absence de Lelandais de près de trois heures. Or parcourir vingt kilomètres aller-retour pour jeter le cadavre dans le ravin de Chartreuse ne colle pas, Lelandais a plutôt livré la fillette à un réseau pédocriminel savoyard. Thèse douteuse, mais c’est comme ça qu’on avance.

Pas vrai DGSI ? Tu es fidèle lectrice du site tandis qu’affaire Lelandais est maintenant tienne. Nous espérons que tu écoutes Jakubowicz, bonne piste. En théorie c’est interdit, mais pas pour toi. Plan d’Alain, il va pioncer conscience tranquille. Il est depuis le début sur cette nouvelle affaire Dreyfus.

À son avis le capitaine était coupable, bien qu’il subsiste un léger doute car le rôle d’ambassade de bochie ne fut pas clair. Lelandais aussi est coupable, mais de quoi ? Son enlèvement de Maelys est certain, son meurtre moins. Nous souffrons encore des effets de l’affaire Dreyfus et affaires Lelandais sont à élucider.

Police et surtout gendarmerie ont mis le paquet dans l’enquête loin d’être finie, aveux n’ayant de valeur que pour les imbéciles.

Erreur, Charkeuz a quitté la PJ vers minuit pour aller dormir à son domicile du seizième arrondissement. Il est vrai que c’était un peu risqué de le faire coucher au dépôt où un semi barjo aurait pu le reconnaître. Comme la veille il était de retour mercredi à 8 heures pour plaider son innocence. Mais trois juges d’instruction planchent sur son dossier depuis cinq ans. Ils ont forcément saisi DGSI. Squarcini, nommé par Charkeuzy, n’a d’abord pas bougé le petit doigt, mais il a été viré et remplacé.

Affaire d’ingérence possible d’un État étranger dans une campagne présidentielle, aggravée par le fait que Sarközy, soudain atteint de valeurs morales, fit la guerre à la Libye et tuer son dictateur. On songe forcément à un règlement de compte personnel, à un moyen d’effacer une ardoise. On peut se tromper, mais si c’est vrai Sarközy aurait tué beaucoup plus de gens que Lelandais.

Déduction maintenant répandue, mais Sarközy est voleur, car c’est lui qui a ordonné le jugement arbitral totalement illégal rendu en faveur de son grand ami escroc et fraudeur fiscal Bernard Tapie qui sévit depuis près de vingt (405 million dont 45 pour préjudice moral).

Quelques mois après son élection Sarközy invita pompeusement à Paris Kadhafi pendant près d’une semaine, où ses déplacements provoquèrent embouteillages et protestations d’une partie de la presse, bien que de plus en asservie. Au point que brouille entre les deux dictateurs commença à éclater à la fin du séjour de l’invité.

Les trois inculpations du monstre, corruption passive, financement illégal de campagne électorale, recel et détournement de fonds publics libyens sont incomplètes, car s’y ajoutent vol d’argent public dans les affaires Tapie, et peut-être crimes de guerre.

Charkeuzy fut vulgaire et odieux jeudi soir. Sans remonter jusqu’à l’attentat de Karachi du 8 mai 2002, qui fit 14 morts dont 11 employés de la Direction de la construction navale française dont il fut vraisemblablement responsable, même si le sinistre est imputé aux services secrets pakistanais, il poussa le vice jusqu’à dénoncer le copinage de Plenel et Ramadan, mais c’est lui qui s’afficha avec Ramadan à la télé.

À ce sujet, culpabilité de Ramadan dans les trois viols, souvent à répétition, dont il est accusé, est de plus en plus douteuse. Truc consécutif à la mode du cinéaste juif américain Harvey Weinstein. Et le pire est peut-être que Macron, outre une justice expéditive, veut imposer nouveau délit, harcèlement sexiste, que lui-même n’a aucune chance de commettre. De telle sorte que putes pourront faire chanter tout mec en l’accusant de viol ou de harcèlement sexiste imaginaire.

Oubli de la plupart des commentateurs, sitôt arrivé à Élysée Sarkozy a faits plusieurs signes diaboliques (dont main crochue et 666), façon d’imposer son autorité aux mafieux qui l’entouraient. Français ont ainsi élu un sataniste en 2007, puis deux eunuques, Hollande à partir de 2012, Macron en 2017. Mode s’est répandue dans la masse en 2017 avec Lelandais et Patterson, sinon avant, car jeune de 15 ans coupa têtes humaines avant de jouer avec elles, comme avec des citrouilles. Il n’eut pas droit à irresponsabilité pénale pour sa psychopathie.

Même traitement recommandé pour l’insolent ambitieux Charkeuzy. Sarközy, Charkeuz, Charkeuzy, Sarkozy sont franco-oungvarismes. On peut dire les quatre en secte d’Aigle Noir, seulement diable ne passera pas, marmite pleine d’huile bouillante t’attend Sarkozy. Nous connaîtrons facilement ton adresse dans le moyen seizième. Si nous te loupons, d’autres ne te rateront pas.

Page suivante »