Alain Guionnet – Journal Revision

7 août 2017

JEU DE CON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 14:24

C’est pour vous, papier de Revision ayant eu le plus de succès fut jeu de con, sauf que cette fois nous donnons aussitôt réponses. Vous êtes maintenant habitués, tantôt Revision vous traite de culs terreux, tantôt de cons, mais cela vous passe au-dessus de la tête, car vous êtes persuadés que les cons sont les autres.

Question simple pour commencer : qui jouit deux fois ? Moi, répond l’abruti, parfois plus. Faux, c’est le pompier incendiaire, qui jouit quand il allume le feu puis quand il l’éteint. Vanne controuvée, mais elle est celle du psychatre criminologue interrogé par Franceinfo. Indice que Revision ne veut pas se brouiller avec l’État ou les États.

Vous avez eu DGSI au cul, vous ? C’est sacrée casserole, surtout maintenant que Macron est au pouvoir et que Revision est seule à jaser de son eunuquitude. Droits d’auteur sont partagés sur ce mot entre Ségolène Royal et Revision. On cause vulgairement d’impuissance. Or ça la fout mal pour un président de la République d’être impuissant. De mémoire, son prédécesseur Fallières mourut en 1913 en sautant une catin, mort idéale.

Question plus compliquée : on appelle souvent l’amerloque cow-boy, mais comment nomme-t-on parfois l’Issisois ?

Sheep-boy, car il adore ses moutons, son viaduc et son bord de Seine, qui n’appartient qu’à lui. Impossible de le décramponner. Il jalouse le Bastion des Pêcheurs de Bude, car il faut impérativement en construire un à Issy. Pour ce faire, Alain conciliera architectes françois et magyars. C’est facile pour lui, qui jacasse les deux idiomes. Bâtiment exige une coupelle, mais compagnons de France feront le boulot.

Nous signalerons à l’entrée que Bastion des Pêcheurs d’Issy est plagiat de celui de Bude, nous ne pourrons pas faire mieux en matière de correctidude, comme dit la sénégaloise Royal.

Vous pouvez vérifier ces tuyaux. Issy est ville d’escrocs et d’assasins, naturellement capitale du royaume d’Argot. Quand Issy ordonne, on obéit.

Dernière question : qui a inventé le mot israélopithèque ?

Revision évidemment. Mais ce mot peut être récupéré par abrutis sionistes qui prétendront : voyez, en préhistoire, Judée-Samarie fut peuplée par israélopithèques, c’est un antijuif français renommé qui le soutient. Confirmation qu’Israël appartient à nous seuls.

Merci du cadeau. Allez combattre le juif, vous allez vous ramasser. Alain a tenté le coup, mais il est sale et ensanglanté. Il joue au fier à bras, mais il a peur. Il se réfugie dans sa montagne, ce qu’il fait quand il a la frousse. Conseil, ne vous mettez pas le juif sur le paletot.

Bombardement de Corée du Nord approche à grands pas, surtout que Pyongyang ne veut rien savoir. Elle sera vraisemblablement la dernière martyre du marxisme-léninisme, d’un pays où apparatchiks se tapent putes en hôtel quatre étoiles, situation bien connue en Hongrie, de langue turke comme le mongol. Mais faites attention, States, à ce que votre guerre ne passe pas pour antimongole.

Lâche espion chinetoque d’Issy traite le proturk de « triso », mais le turk a toujours foutu branlée au chinetoque. En cas de bombardement de Corée du Nord, dégât collatéral est prévisible à Issy, Alain risque de nettoyer l’espion de Taïwan.

Obs vient de titrer « Pourquoi la guerre est devenue possible avec la Corée du Nord ». Euphémisme, car elle est depuis longtemps prévue par Revision, modeste feuille de banlieue. C’est Alain qui la dit modeste, mais il est prétetieux comme un pou en réalité, commente Jacques Moulin. Pyongyang et Kim Jong-un deviendront célèbres pendant quelques jours avant leur anéantissement.

Corée tirera missiles sur avions amerloques avant d’être détruite. Quelques yankees seront occis, mais c’est leur boulot, ils ont choisi de s’engager dans l’US Air Force qui paye bien ses pilotes. À travers Obs, Israël donne son feu vert à l’opération. N’importe comment, Kim Jong-un, au cheveu noir comme de nombreux Turks, est grassouillet, il est parfait apparatchik marxiste-léniniste. Personne ne le pleurera quand il clamsera. Mais honneur du Mongol, jadis svelte et courageux, est à défendre.

Il est féru d’astronomie, maigre avantage face aux bombardiers amerloques, mais il devrait en descendre au moins deux ou trois.

Alain est oiseau de mauvais augure, dit Moulin, mais il n’invente rien. Rayon astronomique de la bibliothèque de Gengis Khan était splendide, tandis que le Mongol s’oriente la nuit dans la toundra grâce aux étoiles. Pardon de jaser russe, mais cette langue a envahi France. Apparatchik, bistro, toundra sont mots russes, François s’étant contenté d’ajouter t à bistro.

« Jeu de con » a mis longtemps à démarrer, en partie parce que tout le monde n’était pas au jus de l’imminence de la guerre à Corée du Nord. Elle tardera sans doute un peu, ballets diplomatiques obligent, mais elle est sur ses rails. Homme d’affaires Trump a augmenté budget militaire, ce n’est pas pour rien. Nous serons peinards bord de Seine, de Loire ou de Garonne, nous materons bombes tomber sur Pyongyang sans penser aux gens qui les prendront dans la gueule.

Mais morale sera sauve car il existe François ayant étudié langues tartares, défenseurs du Mongol, même s’il subsiste vieux litige avec ce barbare souvent peu barbu.

Ultime question : qui jase de la toundra au bistrot d’Issy en levant son verre à la santé de Poutine ? Alain évidemment. Moulin juge : Alain cause de la toundra car il ne la connaît pas, truc d’escroc. Il y a peut-être mis les pieds en Norvège et en Finlande en été, mais pas au Canada, car il n’est pas monté au nord de Vancouver. En Finlande il passait la moitié de son temps au sauna, il était loin de se geler les batoches.

Car Moulin vient des Moulineaux, il parle issisois, langue dominante. Il sait qu’Alain n’aime pas le Mongol, car il a vu monticule de cadavres dans la grand plaine, Puszta en langue barbare, hâtivement recouverts de terre, trace du passage du Mongol, avant qu’il fût explosé par artillerie à Bude.

Moulin sait que quand Alain cause de Bude, pas de Bouddha, dieu ventru asiatique, il est sérieux. Comme quand il projette de faire construire Bastion des Pêcheurs aux Moulineaux. Endroit reste à disputer, mais il sera forcément face à île Saint-Germain et au Point du Jour. Issy est vergne viticole mais aussi marinière. On y hâle, on ne fait pas que râler.

Nous avons saigné en 1871, bien que neutres, mais nous allons vous montrer qu’Issy est couillue.

Désaccord entre Moulin et DGSI en ce qui concerne Alain. Moulin est persuadé qu’Alain projette de liquider le Chinois issisois bossant pour Taïwan. Appréciez la rime de Chinois issisois, mais DGSI juge que c’est lubie. DGSI a sérieusement étudié le plan d’attaque de Levallois en partant des souterrains d’Issy, mais il est bidon, Alain et sa horde ne franchiront pas la Seine.

Quant à l’espion chinetoque, DGSI est ravie de connaître son identité qu’elle ignorait. Ce n’est pas son boulot de démasquer agents de Taïwan, pays allié de France. Comme Hongrie, dont le renseignement ne pose aucun problème à France, information communiquée à Alain par le manchois Yves Bonnet, ancien directeur de DST habitant Vaugirard. Direction de surveillance du territoitre, ses capos, ou kapos comme dit presse juive, savaient que chambre à gaz d’Auschwitz n’a jamais existé. Idée de descendre à Vaugirard pour jaser avec Bonnet, chic type, trotte dans la tête d’Alain.

Quartier qui dépendait jadis de la paroisse d’Issy, c’était le bon temps. De même, droit de vote fut accordé aux femmes par De Gaulle en 1945, mesure encore contestée. Vous avez lu ? C’est scandaleux que Louise Michel fut accueillie en temple maçonnique. Ultragauche issisoise défend les traditions, c’est pour ça que certains l’aiment. Antijuif tu es, antijuif tu seras.

N’allez pas conclure qu’il puisse exister collaboration entre Alain et DGSI, c’est archifaux. Comme DGSI, Alain prévoit guerre à Corée du Nord, c’est tout. Sa prof’ nègresse de rapido boxing, sans doute antilloise, le dit génial, mais elle a tort. Dixit Jacques Moulin, seulement ravi par idée de constuire Bastion des Pêcheurs aux Moulineaux.

Touristes viendront le visiter en masse. Bâtiment devra être un peu différent de celui de Bude, car Issy n’est pas Bude. Sans être gigantesque, crime contre les humanités magyare et françoise.

Poignée d’Issisois lit Revision. À eux de bosser. Alain annoncera demain son projet de construire Bastion des Pêcheurs au tyran Santini. Le pire avec Alain, dit Moulin, c’est que quand il dit quelque chose, il le ou la fait.

Alain sait où le construire, sur site surélevé dans la plaine, à côté du centre commercial des Trois Moulins, où il achète son Viagra de substitution sur le conseil de Nguyen, et de la station de tramway. Car le touriste n’aime pas marcher. Il bouge mollement ses fesses. Sur plaque commémorative, il lira : « Bastion des Pêcheurs, inauguré le X 2018 par Monsieur le maire André Santini. Ce monument rend hommage à la la tradition séculaire des pêcheurs d’Issy-les-Moulineaux. » Ainsi tout le monde sera content.

Contrairement à Bude, coupelle du bastion d’Issy sera ornée de symboles dorés, surtout pas en or afin de ne pas exciter les voleurs. Il y aura t’ien, ciel, signe que tout touriste nippon ou chinetoque comprendra. D’où est tiré ti, empereur. Tu vois, connard de Taïwan, nous jasons ton patois à Issy.

Mais question se pose. Paris, capitale de l’univers est connue, mais pas Issy capitale de l’univers. Avion semble s’imposer, mais après ? Monde peut être représenté par ballon de foot, même si footeuses d’Issy n’arrêtent pas de se prendre branlées. Mais foot est sport le plus populaire tandis que tout Magog verse dans la démagogie.

Figurera aussi gal, grand en idiome dit sumérien. Surtout qu’Issisois sont galois, qui souhaitent débarrasser la vergne des envahisseurs nègres et sarrazins. C’est Alain qui le dit, il ne vivra plus longtemps. À part défendre la montagne d’Issy, il est nul.

Plan n’a pas marché ce matin avec Santini  Il faut qu’Alain lui écrive lettre pour construction du Bastion des Pêcheurs. Vous en aurez peut-être exclusivité.

Ironie d’histoire, à moitié fou sarrazin algérien vient de défoncer six soldats d’un bataillon de Belfort à Levallois. Ils étaient mieux à Belfort à côté de leur lion qu’à Levallois, ville doublement mal famée, car étant celle du grand voleur juif hongrois Balkany, naturellement au-dessus des lois, et de DGSI, repaire de suppôts de Satan.

Accessoirement d’Hervé Ryssen, Allain de son vrai nom, quart de bretoc jasant mal boche. Il écrit à Jean-Miche danke sehr, très merci, il est barbare. Val-de-Seine, quartier du bas Issy, a déclaré guerre à DGSI de Levallois-Perret il y a des années, comme toute la ville, mais Issy est innocente. Surtout qu’elle maudit le sarrazin.

Mais cet incident n’est pas dû au hasard, il est symbolique. Issy est courroux face à Levallois-Perret, qu’un demi-fou sarrazin vient d’attaquer. Il ne savait pas que les soldats étaient de race belfortoise, circonstance atténuante. Le gars va être nourri, blanchi, logé par la princesse pendant de longues années.

Vous avec pigé, princesse est France. Et Brigitte dans tout ça ? Nous laissons griller la vioque à petit feu. Brigitte a 64 piges, jeunot Alain 63, il ne frappe pas vieille à terre. Quelle élégance ! (On dit elegáns en hongrois.)

Hospitalisé après avoir éyé blessé par balle, l’apprenti crimel de 36 ans a goût fu luxe et aime argent facile. Il est représentatif de nombreux sarrazins établis en France. Le gars aurait fui par l’autoroute alors qu’il lui était conseillé d’emprunter routes secondaires. Sa mégalomanie l’a perdu car BMW est équipée d’une carte à puce. Trois soldats blessés se trouvent à l’hôpital Percy, à Clamart, établissement préféré d’Alain, qui habite pas loin, trois autres à Saint-Mandé. Leurs blessures sont légères.

Voilà encore un débile, présumé léger, qui attaque soldats. Forcément, ils forment cibles idéales avec leurs gardes statiques. Mieux vaudrait pour eux qu’ils tournent en rond. Six attaques de militaires par débiles légers sarrazins depuis début d’année, qui dit mieux ?

Kim Jong-un est quant à lui plaisantin. Il projetterait de bombarder île amerloque du Pacifique. Son futur martyre entraînera augmentation des ventes de livres sur histoire de Mongolie, il est souhaitable, car trop peu de gens connaissent Mongolies intérieure et extérieure. Kim est de l’intérieur, il est dur au mal. Avertissement à Trump qui connaît mal géographie.

Blog amerloque « Maison Éclairée » titre : « Trump est fou, pas Kim Jong-un ». Il a tort, car les deux sont mabouls. Yankees peuvent raconter toutes sortes de conneries grâce au premier amendement de leur constitution, ce n’est pas notre cas en France où il nous faut employer incroyables ruses pour dire que nous sommes un tantinet racistes. Cow-boy yankee est heureux, mais pas le sheep-boy, mot inconnu en rosbif.

Mais ça y est, centime est tombé, goy yankee, souvent WASP (White Anglo-Saxon Protestant), a pigé l’imminence de la guerre à Corée du Nord. Mais Kim va l’avoir dans le kiki. Pardon pour cette locution familière difficilement traduisible en rosbif.

Sheep-boy n’est pas cheap. Alain est fier et altier. Il cause engluche comme presque tout le monde, mais il défend race françoise et ses bovins, en même temps que ses ovins.

Suspect de Levallois est barbu et vaisemblablent borgne, ce que presse ne signale pas. Son poil est noir, Alain ne se rappelle pas lui avoir causé à Vanves. Il serait innocent en dépit de sa haine de Levallois.

Corée du Sud et États-Unis arrivent en tête du palmarès jeudi matin, voyez que ça chauffe. Espérance de vie de Kim Jong-un ? Entre une semaine et quinze jours selon Revision, qui peut se tromper, comme souvent.

Débiles sarrazins étaient hier conçus et fabriqués par Hollande, ils le sont maintenant par Macron, fourbe ayant fait mine de condamner crimes contre l’humanité qu’aurait commis France en Algérie, appel au meurtre du François, comme le comprennent débiles légers et profonds algériens.

Hamou Benlatreche est manutentionnaire et chauffeur de VTC. Il fut repéré par un képi stagiaire sur l’autoute du Nord à hauteur de Franconville à cause de sa conduite dangereuse. Il fut blessé de cinq balles lors de son arrestation. Il allait peur-être en Belgique, havre de paix pour militant islamiste. Il voulait devenir célèbre, il a réussi. Musulman pratiquant barbu, sans enfant, il aurait dû être suspecté, ces trois signes faisant de lui un terroriste potentiel. Mais quel rapport entre Yvelines, Val-d’Oise et Levallois ? Mystère.

Sartrouville vergne musulmane ? C’est connu, mais Bezons moins. Autre suspect est recherché, car Benlatreche n’était peut-être pas seul dans sa bagnole de location. Ce que caméras de vidéosurveillance devraient confirmer ou infirmer. Mais le gars a sans doute agi seul. Il aura vu dans les soldats des quilles non autorisées à ouvrir le feu si elles sont attaquées. Il aura dit banco, je soutiens Macron comme tout bon musulman, le président ne me laissera pas tomber.

En attendant, son hospitalisation hors de prix, puis plus de 250 euros par jour de détention, vont coûter la peau des fesses. Ajoutez-y cellule seul pour terroriste musulman, quel luxe ! visites de l’imam, qui fera semblant de le déradicalier, seule la cantine kascher gagnera argent, car le taulard musulman mange kascher. Sans parler du périmètre de sécurité autour de l’hôpital lillois, des frais de justice, etc.

Flicards cherchent ses éventuels complices, mais Benlatreche n’en a sans doute pas. Ou bien Macron.

Emplacemen exact de DGSI à Levallois et lieu de la tentative des crimes dmeurent pour l’instant inconnus, mais il est possible que les plantons protégeassent symboliquement DGSI, dont les chefs meurent de trouille depuis que Revision leur a déclaré la guerre. Ils savent que les djihadistes ne sont pas dangereux pour eux car ils ne menacent ni les juifs ni les FF∴

Peut-être que leur calife dit Bagdadi, dont nous ignorons toujours s’il a effectivement été tué, est ou était agent de CIA ou du Mossad, les deux rumeurs circulent. Revision penche plutôt pour CIA à cause de sa curieuse libération des geôles irakiennes. Mais quand CIA est là, Mossad n’est pas loin.

Vous voulez combattre le djihadiste ? parlez-lui de son calife. Nous connaissons esprit taulard, il voit espions partout, comme Alain d’Issy, ayant purgé un an de placard pour crime de la pensée. Il n’est pas noble, comme il répond au nantois Dannyboy en courrier des lecteurs. À ce pitaine à incontestable vocation guerrière, comme Joseph Castano dit José, brillant orateur s’illustrant dans le midi, fidèle lecteur de la revue.

Il a raison car François d’Algérie étaient en grande partie espingouins, un tantinet alsacos.

Bretoque Guinel ou Guinelle l’appelle des Côtes d’Armor pour sondage IPSOS. La fille a cheveu noir et œil bleu, ce qui la rend incroyablement séduisante. Alain ne répondra pas au questionnaire, car il déteste la presse, thème de l’enquête. Mais la fille est pulpeuse, elle gagne argent avec lui, Alain risque de craquer.

On écrit parfois son patronyme Guisnel ou Guynel. La fille est gallote, d’où soudaine envie d’Alain le lui rouler une galoche, mais c’est impossible par téléphone. Elle songe écrire Guillonnet ou Guillonet au lieu de Guionnet, conformément à la tradition. Hélas ! questionnaire est incroyablement compliqué pour un simple d’esprit. Cliquer sur blanc ou noir est a la portée d’Alain, comme sur bien et mal. Avec nuances toutefois. Figaro ? Mauvais, Démon ? Mal. Parisien et Échos ? Médiocres et trop maigres. Nice-Putain ? Horrible. Sans parler de Corse-Matin, car on ne veut pas se fâcher avec le corsicaud.

Directeur de publication n’est pas prévu dans la nomenclature d’IPSOS, mais Revision fut longtemps imprimée en Côtes-du-Nord par les Presses Bretonnes à Saint-Brieuc, avant que le département fût appellé Côtes d’Armor, nom respectable. Guinel demanda ses départements préférés ? Alain répondit spontanément Bretagne, mais sa réponse ne collait pas. Il ajouta Alsace aux Côtes d’Armor, c’est-à-dire Haut et Bas-Rhin, Moselle et Franche-Comté. Mais la gueuse ne nota pas Franche-Comté, car elle demandait uniquement les noms de trois départements. Alain aurait pu ajouter Var, Vaucluse, Pyrénées Orientales, Aveyron, Vendée, surtout qu’il est à 12,5 % de race vendéoise, sablois d’Olonne.

Alain souhaite faire gagner artiche à Guinel. IPSOS l’a appelé trois fois ces dernières semaines. Coup de fil de jeudi est peut-être en liaison avec attentat de Levallois.

Presse cause maintenant du strabisme dont souffrirait Benlatreche, mais c’est sans doute faux. Il existe à Issy nettement meilleurs ophtalmologues qu’Alain, mais diagnosic semble clair : Benlatreche est borgne, il n’est pas seulement atteint de strabisme. Tu le jureras jusqu’à la mort, Alain ? Non, je suis trop lâche. Mais c’est piste à suivre. Le borgne pense différemment qu’homme normal. Son champ visuel est réduit par la perte de son œil et par l’ombre nasale, sans parler du point noir. Il peut écraser machinalement militaires, circonstance atténuante.

Il voit en sodats sauterelles, libre à lui. Ce qui n’empêche pas de nettoyer Benlatreche sur son lit d’hôpital, économie pour France.

Un commentaire »

  1. Subjugué par le jeu de la guerre qui rend fou, Aigle Noir a oublié de mentionner qu’un brave parmi les braves, Ernst Zündel, est mort.

    Nous rappellerons d’autre part au guide ces banalités connues des guerriers aguerris : que l’offensive est aussi légitime que la défensive, qu’il n’y a aucune culpabilité à attaquer avant l’ennemi et que tuer n’est pas une faute quand il s’agit d’ennemis.

    Si la loi dite Gayssot est la parole pervertie de la société, c’est Alain d’Issy, et tous les autres, qui sont les garants du respect de la parole et de la vérité.

    (Tu exagères pitaine. Alain préfère plurôt insultes que de se voir passer brosse à reluire. Zündel, dit l’étincelle, est mort, cela devait arriver. Quant à Alain d’Issy, comme le grand pape magicien Gerbert d’Aurillac, il n’est pas noble mais roturier. Idem pour Villepin, Estaing, De Gaulle et tant d’autres. Fais gaffe cependant, guerrier aguerri passe mal dans la boche d’un pitaine. Tu connais la chanson ? Quand le pitaine mange sa pitance, il fait pitié. Alain croit se souvenir d’avoir croisé Benlatreche à Issy. Il a tout de suite vu en lui islamiste, signe qu’il est moins con que les aigrefins de DGSI. Mais ce n’est pas sûr, tandis qu’Issy est ville d’escrocs comme chacun sait, NDLR.)

    Commentaire par rixaone49520 — 10 août 2017 @ 12:48 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :