Alain Guionnet – Journal Revision

22 juillet 2017

VIEUX CON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 09:45

Alain est vieux et assoupi, voire. Sa prof de rapido boxing a dit « quelle énergie  ! » quand il eut asséné huit directs dans son bouclier, puis « génial › après qu’il lui eut flanqué quatre coups de pied fouettés bas. Locution de boxe française, savate en réalité, tandis que rapido boxing est inconnu à Quimperlé.

Supériorité n’est pas seulement raciale mais aussi géographique. Nous savons choses à Issy que peqnauds ignorent. Le troisième prélat du Vatican, australien, est poursuivi pour pédophilie. En réalité pour pédérastie et infanticide, car les deux pratiques sont liées dans l’île. Avantage de presse anglo-saxonne, elle caviarde plus de trucs que son homologue française.

Franceinfo dit maintenant que Macron est efféminé, mieux vaut tard que jamais. Mais Macron est eunuque selon Revision, il aime seulement se faire enculer, à chacun ses caprices. Raison pour laquelle femmes lui sont souvent favorables, surtout les Issisoises, cette peste.

Ça a chauffé hier avec Bec Dur, conseillère d’insertion. Alain a prétendu l’avoir martyrisée, mais ce n’est pas vrai.

13 novembre 2015, espion de ladite cellule Richelieu bossant pour Élysée, dont agents savent que cabinet noir existe, dit qu’opération était prévue. Groupe d’intervention aurait fait sauter ceintures explosives des terrorristes à distance à Saint-Denis. Forcément, car Hollande se trouvait dans le stade. Dupont et Dupond furent efficaces cette fois, mais ils abandonnèrent Bataclan juif aux terroristes?

Certes, propriétaire juif du Bataclan avait vendu quelques jours avant l’attentat son établissement à grosse société goye, mais on sait braucoup de choses à Issy, Bastille et République étant pour nous banlieues.

Ulcan, youtre ayant vécu 28 ans à Paris, soutient que Paul-Éric Blanrue et Yann Moix sont sadiques. C’est possible. Ulcan ment comme presque tout le monde. Quand il prétend que Blanrue se serait brouilllé avéc Faurisson entre autres, même si ce n’est pas faux..

Blanrue aurait fini par voir en Faurisson une loufiole selon Ulcan, barbarisme sousargotique hébraïsé. Ulcan s’emmerde en Yisraël, tandis qu’il fume pétards et que tuer palestinoques ne le fait plus bander. Vous pourrez pleurer sur son sort quand il aura été descendu à Issy, qui sera par la suite dite céleste, malgré tous les poisons féminins macronistes qui peuplent la vergne.

Nous le savons, nous sommes minoritaires, nous antiféministes macronistes, toute pute aimant son maquereau, de préférence eunuque, comme Macron. Solution finale consisterait en duel opposant Macron et Guionnet. Lequel est de même race que sa miresse indochinoise Nguyen, qu’il projette de sauter prochainement. Seuls idiots n’ont pas fait le rapprochement entre Nguyen et Guionnet, ou encore avec Bargill, brave cycliste bretoc.

Gui devrait être suivi de l, comme Guillaume. En « sumérien » til signifiait vivre ou vie. En hongrois él, avec variante élet, vie. L est associé à vie. Crussiez-vous qu’on causât d’élève sans raison ? Nenni. Le finn-ougriste Aurélien Sauvageot observa que le Hongrois est doué pour l’élève du cheval, ce sont ses mots, il avait raison.

Alain ne doit pas bosser tant qu’il ne touche pas sa pension de retraite, mais il se destine à la carrière d’auxiliaire sexuel, qui peut rapporter gros.

En attendant, vieux con a deux spécialités. Quand il dit que les champions cyclistes Anquetil et Bargill portent noms d’origine sumériennne, c’est certain. Le lâche a préféré apprendre le magyar plutôt que ledit sumérien. Premier août, Alain demandera à Bec Dur, sa chérie, qui est le guide du Hongrois. Réponse Attila. Guide, pas chef, appréciez la nuance.

Niais Français ne savent plus comment prononcer consonnes doubles, c’est pourtant simple, dites at-tila. Au marché Alain est parfois appelé ah l’hun ! bien qu’il soye houn plutôt que hun. Oun, par référence à notre ancienne capitale Ungvar. Département du Var ne serait d’ailleurs pas innocent, car r signifie forteresse en hongrois. On peut aussi traduire parfois ce mot par citadelle, ce qui est justifié à Bude.

Seconde spécialité de Revision, pédérastie et infanticide. Nous connaissons un rayon sur les maltraitances et abus sexuels commis par prêtres. Curé boche de 90 ans se vante d’avoir enculé gamins dans sa maison de retraite au Brésil. Il est heureux.

Tableau ou résumé du papier, apparemment peu de gens apprécient l’article qui ne dévoile rien. Bien sûr, Macron est eunuque comme Hollande, mais c’est banalité.

Triangle d’or des Hauts-de-Seine est lui aussi bord de Seine, comme à Paris, grâce à Issy. Magnifique forêt de Meudon est parfois appelée Brocéliande de Pantin. On y trouve écureuils mais pas de loup, moutons d’Issy et gendarmes peuvent y paisser sans être inquiétés. On reconnaît le gendarme à Issy, même sans képi, car Issy commande gendarmerie nationale. Aucun incident à signaler à ce jour, sauf que le Hun a été viré de la caserne par un piteux pitaine quand il pratiquait selfdefence. Pardon pour ce barbarisme made in France. Le Hun a seulement appris qu’il ne lui fallait pas frapper le sein d’une gendarmette. Ce qu’il savait et est peu de chose Bretocs sont ultraminoritaires dans la région, où on respecte le meudonois Céline malgré ses facéties

Tu vois, Bargill, jeunot de 24 piges, nous t’aimons. Tu souffres de bretonnitude, maladie de jeunesse, mais plus tu vieilliras, plus tu seras fier de ta bretokitude, Peu de gens sont passés par là, mais Hun d’Issy te soutient.

Trangression, on ne jase pas de soi dans un papier et on évite de dénigrer les habitantes de son quartier, ce choléra, manque total de diplomatie. Contrairement à l’eunuque, qui parvient à allier France avec Poutine et Trump. Sage décision, car c’est par là qu’il s’agit de commencer, coq ne pouvant éternellemnt chanter ses pattes dans la merde.

Zéro pointé en revanche à Macron  quand il compte augmenter le prix du paquet de cigarettes à dix euros. Suivront augmentation du nombre des maladies cardio-vasculaires et des incendies, sans qu’il soye besoin de dire pourquoi. Décision typique d’eunuque efféminé.

Et pourquoi Issy tape-t’elle sur Quimperlé ? Parce que Quimperlé signifie jus de Quimper en frangyar et que l’évêque de Quimper a eu la malheureuse idée de tolérer le juif dans la ville, comme le pape à Rome. On pourrait en sortir d’autres sur les frères Ratzinger par exemple et sur le chemin conduisant jeunesses hitlériennes à Rome, mais on ne veut pas se fâcher avec bénévoles du secours catholique.

Secours catholique nourrit actuellement le brave Hun avec ses pâtes et son riz, que Dieu le bénisse !

‘Se mettre féministes issisisoises à dos est en revanche catastrophique pour toi, Alain, tu aurais dû l’éviter. Nul en diplomatie, tu resteras vieux con. Mais je résiste. J’en ai marre de fustiger Dieudonné, toujours plus nul quand il avance en âge, comme le sèvrois Soral. Je veux cogner Ulcan et Badinter Tu vas bouffer Ulcan, tandis que Badinter sera dévoré par les internautes, mais aprrès ? Vous ne me croyez pas, les gars ? Mais quand Hun dit quelque chose, il le fait.

Quand planète sera netttoyée d’Ulcan et Badinter, on pourra causer. Pardon de jaser argot du renseignement, mais actuelle guerre oppose services secrets français et leurs homologues révisos. Pas de pitié entre eux. Seul imprévu, Alain se revendiquant hun et fier de l’être.

Ulcan, khan assis comme on dit en frangyar, un peu comme Sitting Bull, ne vaut pas tripette. Nous allons lancer nos cow-boys à tes trousses.

Provocation n’est pas raison, mais le pirate informatique voudra montrer qu’il a des couilles, à défaut de prépuce. C’est comme ça, Issy est surtout ville d’esrcocs et d’assassins. Et prononcez ville pesque comme fille, car on jase ancien françois à Issy. Les moules dans le dos, disent mauvaises langues, mais ne croyez pas ces charlatns.

Vous êtes allé aux Moulineaux, quartier truffé de grosses entrepises, où esprit de la gueuse S∴ Louise Michel s’est illustré, avant qu’elle fut déportée en Nouvelle-Calédonie. C’est là, dans ce hameau; à côté du Point du jour, bled boulognois, que se déroulètrent rudes combats qui condamnèrent à mort Commune de Paris. Nous, Issisois, bien que neutres, nous recordons.

Nous avons prévu la tombe d’Ulcan. Sa sépulture se trouvera aux Épinettes. Elle sera ornée de l’étoile de David et portera l’épitaphe mort contre la France.

Cela dit, thèse de la parenté dite suméro-hongroise est bien vue au CNRS parce que snobe. Le panthéon mésopotamien comptait surtout deux dieux et une déesse il y a cinq mille ans, d’où la sainte trinité que les ariens ne comprennent pas. Il y avait An, dieu du ciel ou soleil, Éa, parfois appelée Éanna, d’où stupides Français ont tiré le nom nana à la fin du dix-neuvième siècle. Enfin Enlil, littéralement seigneur souffle, que sumérologues traduisent maladroitement par dieu du souffle vital.

On se foutait des battements cardiaques antan, seul le souffle, esprit ou âme, mots parfois confondus, caractérisait la vie. Or lelkes signifie en hongrois animé, enthousiaste, extasié. Si vous ne faites pas de rapprochement entre lil et lel, trouver, vous êtes le dernier des cons.

Non content d’insulter les bobotes féministes macronistes issisoises, ah l’Hun se déchaîne maintenant sur les non-sumérolgues. Mais il a toujours vécu dans le luxe. Ce snob arrive à Sorbonne en métro en un peu plus d’une demi-heure, contre près de trois quarts d’heure à vélo. Il jase de lui sans vergogne. Il liquidera bientôt Ulcan, simple formalité.

Et qui sera furieux ? Ulcan, car ça la fout mal d’être liquidé par un vieux con. Tout le monde juge Fofo insupportable, mais tu lui as donné coups bas, Ulcan. Que tu te frites avec Soral, tout le monde s’en fout, car nous sommes partisans de laisser juifs se crêper le chignon entre eux. Mais Faurisson incarne Écosse. Nous, métis bretocs, le soutiendrons jusqu’au bout.

Viens à Issy, Ulcan, nous te tuerons sans haine. Horrible vexation pour l’intéressé. Alain te liquidera sans te haïr, Ulcan, car c’est son boulot. Il t’occira lentement, mashinalement, même s’il souhaite te ttancher le cou avec une machette, mort douce. Tu terrfies le vieillard Faurisson, mais pas le vieux con d’Issy.

Ultragauchiste travailleur ? Faux, Alain ayant toujours nié le travail. Ultragauche sensble, c’est possiible, .Il passe avant une ,nègresse au secours catholique, qui lui donne deux paquets de café Grand’Mère et mousse à raser, mrerveilleux. C’est homme qui a trouvé mousse à raser, femme n’y aurait pas songé.

Incident, lel signifie trouver en hongtois et ne croyez sutout pas que ladite parenté suméro-magyare, mogore ou mogère n’existe pas,, car notre dieu Enlil s’appelait peut-être en réalité Enlel.

Voilà vrai révisionnisme, mais ne comptez pas sur Alain pour vous en dire plus Il est seulement petit pilier de Bibliothèque nationale. Mais Issisois se réjouissent, car il y a séminariste d’éudes juives parmi eux,.

Ils n »ont rien fait poir que leut ville devînt réviste, à commencer par les anciens propriétaires du tabac et de bijourerie de mairie. Sans parler d’Alain; des Hauts d’issy, prêt à tuer tout le monde ou presque. Nous le tolérons pour faire valoir les valeus de la démocraitie.  comme le le monstre Charkeuzy qui ne voulait pas faire tuer Mohamed Merah au nom de l’État de droit et surtout de lui-même. Bien sûr, Charkeuzy avait laissé Merah tuer quatre juifs dont trois enfants à Toulouse.

Maigre bilan, car une arme à feu de l’homme au scooter s’est enrayée. Tout le monde le sait à DGSI, à l’époque encore DCRI. Merah fut poupée gonflable de Charkeuzy.

Éa, notre déesse, porte nom un peu surprenant car contraire à harmonie vocalique. Mais on dit add réam, donne-moi, en Transylvanie. É signifiait maison en kiènguigeois, a étant suffixe des noms d’origne étrangère en magyar. C’est ainsi qu’on appelle la gymnastique torna, mot tiré de tournoi, car Hongrie fut jadis dirigée par chevaliers françois placés sous les ordres des ducs d’Anjou.

Vous ne vous en souvenez pas ? Nous si. Raison pour laquelle Alain est respecté à Issy, car il en a dans le cigare. Il veut tuer Ulcan ? Tout le monde s’en fout, cela ne déplaira même pas à Nétanyahou. Alain et Ulcan parlent trop d’eux ? Mais Alain a peur de Macron.

Rappelez-vous, il y a un peu plus de 2500 ans, nous, Mages, avons massacré eunuques à Babylone. Mages avec capitale, car nous formions peuple à l’époque et classe sacerdotale. Nous n’en avons pas tiré gloire car nettoyer eunuques est facile. Mais notre politique est inchangée, nous occirons Hollande et Macron au besoin.

Alain s’excite comme d’habitude, jugent chefs de DGSI. Nous écoutons tout ce qu’il dit dans son appartement, pas seulement au téléphone. Il parle parfois tout seul, signe de sénilité. Il n’a pas de plan pour tuer Messieurs Hollande et Macron. Ses propos à ces sujets sont paroles en l’air. Surveillance renforcée de l’invidu est toutefois indispensable et il faudrait qu’État augmente nos crédits pour ce faire.

Aux dernières nouvelles, Alain a assailli sa conseillère d’orientation Madame Emmanuelle Bédu, avant d’attaquer le secours catholique proche de l’aéroport. Souvenez-vous, c’est là que de nombreux immeubles furent détruits par aviation alliée en 1944 ainsi que l’église Notre-Dame-des-Pauvres. Ce qu’Alain et les catholiques n’ont pas oublié.

Alain fut reçu avant une nègresse avec deux marmots pourtant arrivée avant lui. Signe de compassion du secours catholique en sa faveur. Ce que DGSI ignore, mais l’institution ne peut pas être présente tout le temps partout.

Ne suspectez pas Alain d’être catholique romain, car il est gnostique, par définition supérieur aux agnostiques. Sans An, Éa, Enlil ou Enlel, il est paumé. Jésus Christ est copier-coller d’Enlil, pour ceusses qui ne l’auraient pas pigé.

Nous allons t’ulcaniser Ulcan à Issy. Un coup de machette et on ne parlera plus de toi, voyou. Pas besoin du renfort du fidèle garde suisse Berclaz, ultragauche te liquidera toute seule. Elle a eu souvent tort, mais cette fois elle aura raison. T’es maintenant au courant qu’Alain d’Issy te provoque en duel. Tu as deux mandats d’arrêt au cul, mais ça ne te fait pas peur.

Tu es passé par Issy dans ta jeunesse, où tu as distingué plaine et montagne. Personnellement je suis montagnard, réputé féroce au combat Certains de tes supporteurs t’ont informé de ma provocation en duel, mais tu préfères taper sur Faurisson, cible apparemment facile que ton copain Badinter adore.

Tu es jeune, Ulcan, tu as la moitié de mon âge, mais tu fumes trop de merde. Si bien que les pronositics des parieurs sont en partie douteux. De toute façon je défendrai honneur de Kièngui et de Magyarie, mes deux pays d’adoption, ayant eu la malchance de naîte françois.

Tu ne viendras pas Ulcan, car tu es poupée gonflable de Nétanyahou, qui ne veut surtout pas se brouiller avec Macron. Troisième lettre de ton nom est c, Ulcan, comme Macron. Nous aimerions bien le zigouiller à l’occasion, surtout que nous n’avons pas digéré son coup de la pyramide du Louvre, à quarante minutes de métro de Mairie d’Issy, mais c’est beaucoup plus dangereux de dire notre désir de le tuer que toi, modeste malfaiteur.

Un ultradroito est d’ailleurs en taule pour cette raison. L’idiot projetait de descendre Macron le 14 juillet, quel manque d’imagination ! Pour ce faire, il voulait acheter fusil d’assaut russe sur toile. Revision est plus rusée, elle annonce qu’elle va te tuer en sachant que tu te déballoneras. Elle ne court aucun risque, sauf celui de passer pour brave.

Tu ne te rends pas compte, tu te filmes dans une grande pièce en Israël, où loyers coûtent yeux ou œils de la tête. Le pôvre goy, parisois ou assimilé, ou provincial, pense aussitôt quel richard ! Et tu fumes pètes, produits de luxe, vas te faire foutre à Yierouchalaem par un palestinoque barbu !

Alain et le sarrazin s’entendent parfois. C’est rarissime, mais le coup d’envoyer Ulcan se faire foutre à Yierouchalaem fait unanimité.

T’as vu la juivasse Halimi ? Le juge d’instruction n’a pas incriminé son meurtrier musulman d’antisémitisme, circonstance aggravante. Musulmans tuent juifs en France et en Belgique, mais pas goys de ces coins. On peut toutefois faire exception. Si je te liquide, Ulcan, ce sera en duel, pas d’un coup de couteau dans le dos, comme le juif selon légende tenace.

Un commentaire »

  1. L’Aigle est de Retour !

    Commentaire par Johannes Schmidt — 29 juillet 2017 @ 19:12 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :