Alain Guionnet – Journal Revision

18 mai 2017

HUSSARD VAINCU

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:02

Hussard est formé à petite guerre, aux coups de main, aux attaques soudaines avant de fuir rapidement sur son hongre. Or se présenter à élection législative est action de grande guerre, exigeant moyens dont Alain d’Issy ne dispose pas : réseau et argent. Premier obstacle, trouver un suppléant dit la presse, remplaçant selon la loi. Mais qui ? Viennent ensuite collage d’affiches et distribution de feuilles volantes.

Diffuser feuilles est action de peite guerre dont hussard est spécialiste. Il l’était aussi du collage d’affiches, mais il disposait d’un coche qu’il n’a plus. Qu’à cela ne tienne, le hussard peut coller à pied affiches devant tous les bureaux de vote d’Issy, mais parties de villes étrangères font partie de la dixième circonscription des Hauts-de-Seine.

Hussard n’était jamais seul, il se trouvait en régiment, ce qui n’est plus le cas maintenant, car hussard d’Issy est presque seul en France. Bien sûr, il existe soldats des bataillons de hussards ayant appris quelques mots hongrois, toutefois ils ne montent plus hongres, leurs unités étant sans doute équipées de blindés légers.

À vérifier auprès du Service historique des armées, mais peu importe. Soldats hussards étaient hier au service d’Hollande, maintenant de Macron, ils sont ennemis du hussard d’Issy, engagé volontaire.

Hussard d’Issy abaisse son sabre. En revanche, preux bretoc Lapie Nolan se présente à Évry contre Manuel Valls, avec l’homme d’affaires Dieudonné comme remplaçant. Ça ne coûte presque rien au richard de soutenir Nolan et sa campagne électorale, tandis que c’est réclame pour sa pomme. Nolan a giflé Valls le 17 janvier à Lamballe au cri d’« Ici, on est en Bretagne ! »

Nolan a pris trois mois de prison avec sursis et 105 heures de travail d’intérêt général pour son crime de lèse-majesté, ce n’est pas cher. Mais ce fut gratuit pour Alain d’Issy quand il donna coup de pied au ventre du commissaire de police avant de fuir à toutes jambes. Commissaire fut estomaqué, tandis qu’Alain ne savait pas qu’il avait agi à la hussarde, ayant étudié petite guerre plus tard, mais il l’avait dans le sang.

Nolan aurait pu dire j’emballe le marrane à Lamballe. Son faciès suggère qu’il serait de lointaine origine grand bretoque, mais qu’en est-il en temps plus récent ? Il nous semble roman. Bon point pour lui, car bretonnant passe pour arriéré.

Hier à Issy, au gymnase Jules Guesde, Alain a explosé appareil de musculation. Maximum 60 kilos, ça ne lui suffit pas. Mission du despote Santini : faire appesantir l’engin jusqu’à 100 kilos, poids que le hussard ne maîtrisera sans doute jamais. Mais foule l’admira, elle fut fière d’être issisoise et d’avoir dans ses rangs maous costaud.

Ne cherchez pas élévation d’esprit à Issy, vous ne la trouverez pas.

Nolan, 18 ans, présumé identitaire, habite Côtes d’Armor, appellation bien trouvée, département dont mère du hussard était originaire. À défaut de présenter sa candidature à Issy, ville de bobos, le hussard est prêt à descendre sur sa monture à Évry pour soutenir Nolan. N’ayant malheureusement plus de cheval, il y ira à vélo.

Express publie photo de Dieudonné où on voit le Camerounois poser devant deux de ses gorilles nègres, ce qui fait désordre. Non seulement pour juif et sarrazin, qui détestent le nègre, mais aussi pour le François, qui voit dans le nègre animal à peine doué de raison. Aussi le hussard viendra-t-il en renfort de Nolan avec son teint pâle.

Aussi viendra-t-il est truc littéraire, et nous démontrerons que gars des Côtes d’Armor jasent parfois mieux françois que journalistes, bien sûr, et certains provincials, les Niçois en particulier. Avantage, bretocs ne se laissent pas écraser par camion fou, tandis que taux de pédocriminalité est plus faible en Bretagne qu’en Alpes-Maritimes, ou encore à Paris et dans sa région, ces bordels.

2 commentaires »

  1. Effectivement, le gentil Nolan aura bien besoin de votre aide.

    (C’est certain, vioques peuvent parfois être utiles, surtout quand ils sont hussards, même sans sabre et sans hongre. Occupez-vous des branchements entre Nolan et moi, car il s’agit de monter plan d’attaque. Je suis trop pris en ce moment par ma guerre à DGSI, mais je serai là, à Evry, comme Attila, mon maître, NDLR.)

    Commentaire par kobus van cleef — 19 mai 2017 @ 13:54 | Réponse

  2. Votre site dobe la merde comme vous.

    (Et je t’encule, pauvre con. Je suis déjà à Evry par la pensée. Je n’ai pas peur contrairement à toi, satrape, NDLR.)

    Commentaire par Mamoude — 22 mai 2017 @ 16:09 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :