Alain Guionnet – Journal Revision

2 mai 2017

COW-BOY SOLITAIRE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 16:14

Le plus célèbre est Lucky Luke, mais il n’était pas seul, il avait chien stupide et cheval intelligent, tandis qu’Alain n’a ni chien ni cheval, ce qui la fout mal pour un husssard. Il a déclaré guerre à DCRI puis à DGSI, mais il demeure seulâtre face à cette institution, dont Charkeuzy a énormément réduit l’efficacité, qu’Hollande a légèrement améliorée en politique antiterroriste. Mais qui dit renseignement intérieur suppose que le principal ennemi est intérieur.

Du coup, Alain s’en prend plein la gueule, il n’avait pas prévu l’attaque au gaz incapacitant dont il fut victime. Elle signifiait dernier avertissement. Tu vas soutenir Marine, cabinet noir en est convaincu et redoute ton influence. Pas dans ton bled, bien sûr, peuplé de bobos. Tu l’appelles Silicone Valley de France, tu te réjouis maintenant qu’il devienne capitale de la nouvelle société française Carambar, libre à toi. Mais sondages sont catégoriques, résultat sera proche de 40 % Le Pen, 60 % Macron.

D’où ton ultime tentative pour renverser la vapeur, tu proposes à Le Pen coup de bluff, investir cité Pablo Picasso sous ta protection. Mais tu ne vaux plus grand chose au combat, et imagine un instant l’énorme dispositif policier que nous devrons déployer. Il nous faudra employer titeurs d’élite, voire le RAID, car candidate au second tour de la présidentielle ne saurait être assassinée.

T’as pigé notre dernier avertissemment comme notre dernière ruse. Nous donnons 18 étoiles à tes derniers papiers car nous savons que ça te fait bander. Niet, Alain n’est pas dupe.

Pourtant flatter quelqu’un marche presque toujours. Voyez gueule que tirait le F∴ Mélenchon, parangon de prétention, le soir du premier tour, quand il a appris qu’il était disqualifié. Il ne voulait pas y croire. Puis il a presque transgressé les consignes de son ordre, qui lui enjoigne de maudire Le Pen. Encore que dans le sondage des intentions de vote de ses supporteurs il aye rayé le nom de Marine. Pourtant 20 % d’entre eux voteront pour elle, 30 % Macron.

Sondages ne sont souvent pas fiables, mais ceux-là semblent l’être, car nous sommes en France, ni outre-Manche ni outre-Atlantique. Sondeurs apportent correctifs, ils savent que certains électeurs FN mentent. Surtout bobos, moins ouvriers, en particulier anciens cocos.

Question cuisine, Mélenchon a eu tort de parler à la télé des écuries d’Augias car c’est signe de reconnaissance maçonnique. En même temps raison, car son élocution fut vantée par la presse. Fats FF∴ prétendent connaître histoire antique, outre avoir construit le temple de Salomon de leurs propres mains, mais c’est vernis. Craquez-le, il s’émiette.

Rappelez-vous 1986,  F∴ Ragache a avoué que les révisos posent vraies questions, mais qu’ils sont condamnables pour leurs arrière-pensées. Idem pour Marine, mère de trois enfants, qui fut victime d’un attentat à la bombe dans sa jeunesse. Personne ne fut blessé, mais l’explosif était puissant.

D’où son traumatisme et sa haine du réviso, qui excite terroristes juifs. Pourtant le plus simple est pour Marine d’inverser la vapeur. Macron l’accusera mercredi soir d’être révisote masquée, qu’elle ne se dérobe pas, qu’elle jase de Rassinier, cet idéaliste franc-comtois. Le gars fut arrêté, torturé, déporté en 1944 pour résistance pacifique, car il condamnait résistance armée entraînant exécutions d’otages. Ancien élève d’école normale d’instituteurs, Rassinier croyait à l’impact de l’encre, parti de Revision.

Puis bobos furent massacrés le 13 novembre 2015, surtout au Bataclan, le 14 juillet 2016 à Nice, lors de deux attentats prévus ou prévisibles par renseignement intérieur. Dont trentaine de musulmans tués à Nice. Estimation approximative, car dès qu’un homme porte nom arabe, nous le croyons musulman.

Bobo dit musulman existe, comme bobo FN, parfois F∴, comme Collard, qui vous conduit droit dans le coltard.

Pardon de jaser issisois, mais Marine manque de nerf. Elle a rattrappé petite partie de son retard sur Macron, mais ça ne suffira pas. Conseil à lui donner, poser la question « Monsieur Macron, êtes-vous initié ? » Le gars sera emmerdé pour répondre car il doit obéir aux devoirs imposés par ses trois ordres, énarchique, pédérastique, maçonnique.

Encore que Macron soye peut-être eunuque comme Hollande. Ou hongre (on dit plutôt hongre en hussard).

C’est monde à l’envers. Non seulement lecteur doit apprendre à jaser issisois, langue de Silicone Valley, mais aussi hussard, langue inconnue. Que Guionnet ne s’étonne pas s’il a peu de lecteurs.

Sur dernière guerre mondiale OK, Alain d’Issy est fortiche. Mais son désir d’exterminer Caroline Fourest et juif allemand Daniel Cohn-Bendit, supporteur de Macron, est douteux. Il suivra son idée cependant, car il est comme le docteur Diafoirus.

C’est pour ça que de plus en plus de gens l’aiment à Issy, car il est solide, il ne reculera pas. Bien sûr bobos, qui se font massacrer par djihadistes, voteront Macron le 7 mai. S’ils aiment se faire tuer, libre à eux. Mais résistance existe, dérisoire à première vue. Pourtant elle mord le mélenchoniste, Morlaix comme on dit en bretoc, ville dont Alain est en partie originaire.

On apprend des choses. Mère d’Alain n’est pas née à Morlaix mais dans ploum proche, peut-être à Carantec, à vérifier. Race bretoke est depuis des siècles divisée entre romans et bretonnants. Revision est plutôt romane, mais en partie de même race que le bretonnant. En partie, car seulement de mère bretoke.

Adresse en même temps au bretoc, qui vote Macron. Tête en toc, tu n’as toujours pas pigé que Macron nous conduit en enfer ? Ancien nom de grande rue de Paris conduisant au sud de la capitale. Réveille-toi, si c’est possible après ta cuite d’hier soir. La peinette n’est pas cadeau, c’est certain, mais Macron est pire.

Écoute bretocs de la dispersion. Nous sommes un million au grand Paris, où nous formons la plus grande communauté d’immigrés. Communauté, c’est beaucoup dire, car nous n’avons pas signe de reconnaissance, mais nous pouvons t’assurer que Macron est merde, même pas dans un bas de soie.

Bordel à DGSI, voilà que Guionnet s’en prend au Breton, chef, de façon imprévue. Que fait-on ? On le nettoye ? Non, pas maintenant.

Macron se heurtera à résistance organisée, de partie de Silicone Valley France notamment. Il sera piraté tandis que nous regrettons lacunes de la bande à Marine en renseignement.

Son programme est bidon. Retaite à 60 ans ne tiendra jamais, c’est à intensification du travail à laquelle nous assistons, autrement dit à esclavage forcé. Esclave n’est plus nègre mais françois. On le regrette ou non, mais faire du nègre ou du musulman esclave selon Revision était bonne idée, hélas maintenant interdite par la loi.

Heureusement, justice tolère esclavage, infanticide et pédocriminalité. Revision a autrefois publié petite annonce pour recruter esclave juive. Fille y a répondu, mais elle était goye. Elle fut ravie, elle gagna un peu d’argent pour petits boulots. Un peu comme aux Antilles, où esclaves nègres bossaient surtout pendant deux mois, quand ils récoltaient le coton.

On ne peut pas tout avoir. Macron va gagner et nous aurons le nez dans la merde.

Dernière attaque contre Revision, celle du journal juif le Parisien qui lui envoie son édito’ du 28 avril, qui vilipendie Marine en tapant sur son père. Fleuron, les écuries d’Augias sont suivies d’un point d’exclamation pour ceusses qui n’auraient pas compris. Veuve est une de tes pires ennemies, Marine. Tu le sais, car tu as bossé au temple maçonnique qu’est le palais de justice de Paris, avec ses croix gammées sur le portail.

Attaque-la, elle est maillon faible. Moins les pédés, que tu soutiens et dont certains voteront pour toi. Parisien dénonce ton papa. Avec ses gros sabots, il a vu dans le képi défunt Xavier Jugelé un pédé, ce que tout le monde savait, mais que Revision a d’abord fait mine de ne pas remarquer. Parisien dénonce aussi Jean-François Jalkh, président du FN pendant quatre jours, démis de cette fonction à cause de ses anciens propos négationnistes.

Mais c’est faux, car il n’y a tout au plus que des faurissoniens au FN. Par vantardise, Faurisson a compliqué le processus de gazage homicide avant de l’éventer. Or c’est du révisionisme, comme on écrit à Normale Sup’, de Silicone Valley qu’il s’agirait de s’inspirer.

DGSI l’a compris, mais aussi Parisien, qui suit le déroulement de la guerre opposant Issy et Levallois-Perret, qui se sent en même temps concerné par l’affaire des moutons d’Issy plaine et par le projet de conquête de la cité Pablo Picasso. Sans oublier le point commun unissant Issy et Ménilmuche : leurs vignes sur le coteau.

Quant au despote Santini, il songe à installer colonne dépolluante à Mairie d’Issy comme à Alésia. On est comme ça à Silicone Valley, ville où il arrive que le tyran s’entende avec ses sujets. Nous n’habitons pas Var ou Vaucluse. Valley, Var, Vaucluse ne sont pas produits du hasard. Nous aurions aussi pu jaser du Val-de-Seine au lieu de Valley, pour faire la nique à Levallois.

Mais tu as compris, Marine, toi ou tes conseillers, que maquereau Macron est F∴, peut-être dépositaire des Old Charges, à vérifier, car tu l’as accusé de vouloir mener politique « fratricide », insulte suprême pour le frangin. Mais l’ancien coco militant FN ne comprend pas. Franc-maçonnerie et son jargon lui passent au-dessus de la tête. En revanche il pige tuiler.

Or Macron te tuile depuis le début, Marine, dans l’acception maçonnique du mot, ou plutôt dans celle que lui donne F∴ sans tablier de Revision. En langue profane, cette tactique peut être résumée par cause toujours, j’en parlerai à mon cheval. On laisse l’adversaire jacasser en l’écoutant attentivement avant de lui piquer banderille sortie de sous les fagots. Et voyes, Marine, Macron interdit à ses supporteurs de te huer, alors que cette coutume fait fureur au Front nat’.

Qu’on se rassure, nat’ n’est pas abréviation de naturiste. Mais fais monter les enchères, Marine, demande au maquereau s’il cherche à te tuiler. L’ouvrier, grande partie de ton public, croira comprendre, même s’il ignore les arcanes du jargon maçonnique et celles d’alchimie, bien qu’il aimât transformer le plomb en or.

Plusieurs questions ne sont toujours pas résolues. On ne sait pas si Macron est hongre ou pédé. Hussard est spécialiste de ces questions. D’abord il monte hongre qui ne va pas hennir en voyant jument, qu’il sait flatter et entretenir mieux que le Français, raison pour laquelle soldats des régiments de hussards apprennent quelques mots de hongrois. Ensuite, Alain d’Issy se fait bronzer à poil en été au bois de Verrières en compagnie de pédés, ce qui ne choque personne.

En attendant inauguration du camp de nudistes île Saint-Germain, dont emplacement reste à discuter, bien que le mieux soye rive ouest. Il sera minuscule, mais clairière de Verrières l’est aussi. Serge Nilus publia première version du Protocol des sages de Sion dans Ce qui est grand dans ce qui est petit, inspirons-nous de lui. Nilus était illuminé orthodoxe, mais nous lui pardonnons.

Autre angle d’attaque pour Marine. Maquereau prône le progrès, mais cette notion est loin d’être toujours bénéfique, au point que progressiste est insulte dans la boche de certains supporteurs de Revision.

Zigounette traite le hussard d’Issy de culotté, elle a en partie raison. Viens en aire d’Aigle Noir, gueuse, tu en sortiras indemne. Contrairement à Fourest et Cohn-Bendit que nous dépècerons.

Ce récit entrera en histoire pour autant qu’elle existe.

Peau de Cohn-Bendit pour son cendrier est fantasme, mais ultragauche antijuive françoise est capable de la lui arracher. Mieux vaut pour tout le monde ne pas la défier.

Sinon surgira chanson : « Pour la race françoise, oui j’ai combattu, j’peux vous dire maintenant j’en ai vraiment plein l’cul ; oui, j’ai tué Cohn-Bendit, cette termite ». Tout dialogue est impossible.

Un commentaire »

  1. (Bravo, CIA, pas tant pour l’oreillette de Macron que pour les thèses du psychiatre rital. Il est perspicace. J’vas descendre à Derry, j’veux montrer que j’ai raison, que les gars des Hauts d’Issy sont plus favorables à Marine que les plainards. Note que le psy’ dit souvent quindi, ensuite, tic langagier indiquant qu’il a suite dans les idées, NDLR.)

    Commentaire par POUR LES PUTOIS — 7 mai 2017 @ 01:24 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :