Alain Guionnet – Journal Revision

10 avril 2017

PROMENADE DU RÊVEUR

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 05:57

Promenade du rêveur est titre inccomplet, c’est de promenade du rêveur solitaire d’Issy dont nous allons vous chaloir.

Descente de la butte, soir de pleine lune. Deux filles en jean écartent leurs cuisses face à un mecton place de l’église. Avantage du relief, il y a marches à l’ouest du parvis, où jeunes s’assoyent, piaffent ou touitent, comme dit le barbare. Parc du séminaire, théoriquement interdit au public à cette heure, 23h25, blasphème retentit : « putain de merde ! »

Le gars n’a pas conscience de la pertinence de son propos que le grammairien juge souvent vulgaire isséen. Mais pas son homologue issisois, qui devine aussitôt que le blasphémateur est goy d’éducation chrétienne, même s’il est un brin païen. Ni le juif ni le sarrazin ne diront jamais putain de merde, car cette locution est quintessence des deux sexualités, anale et vaginale.

Vanter le génie de l’Issisois est tâche de Revision. Putain de merde s’entend ailleurs en France, mais cette locution est typiquement issisoise. Comme parler de miresse au lieu de femme médecin, quel barbarisme ! De mate au lieu de taule, etc.

Arrivée à Corentin Celton, le coco. Le commerçant bougnoul prie le mage de se déplacer dans le magasin car il obstrue l’allée à un client avec son gros bide. Le bicot a raison, mage s’exécute.

Suit métropolitain, direction la Conv’, comprenez Convention. Le bar-tabac vient de fermer. Il était encore tenu il y a quelques années par des Français, mais c’est fini. Vous y trouvez maintenant garçons pakistanais payés cinq euros de l’heure, une fortune au Pakistan.

Retour au métro, comme on dit vulgairement. Vision attentive des graffitis au sol, fond noir lettres blanches, dont nous ignorons le nom. Pro-Fillon, bien sûr. Il n’y a d’ailleurs pas photo, Paris quinzième et Issy voteront Fillon. Si Marine obtient miraculeusement près de 10 % des voix au premier tour à Issy, elle le devra en partie au soutien d’une fraction d’ultragauche.

Dans le tube, comme dit le goujat rosbif, Alain écoute jaser Turks d’Asie centrale d’une oreille discrète. Il a raté sa vocation. Magyarisant, il était destiné à écouter Ouzbeks, Kirghiz, etc., en entravant leurs patois respectifs turks islamisés. Renseignement français a loupé belle occasion.

Retour au pied de la butte. Femme lui dit bonjour, truc inhabituel. Alain la corrige : bonsoir. La gueuse en prend acte. Indice de l’estime grandissante d’Alain, seigneur d’Issy, qui protégera les rares vestiges du château du duc de Conty et le séminaire Saint-Sulpice jusqu’à sa mort, même si jeunots tiennent propos blasphématoires.

Jacquot râle, lui aussi a choses à dire. Campagne électorale entraîne son ron-ron. Il a noté que le nom de nombreux prétendants se termine par on : Fillon, Hamon, Macron, Mélenchon, quatre des cinq favoris selon le turfiste. Fillon a de fortes chances d’être présent au second tour malgré ses casseroles judiciaires, justice étant dépréciée, tandis que dans la Grand Paris tout le monde connaît l’existence du cabinet noir depuis des décennies peut-être plus qu’en province.

Sous toutes réserves, car cabinet noir est connu au moins au Pays basque et en Corse. Au Pays basque, un tueur du SAC a commis erreur sur la personne. Il a liquidé un homme, mais ce n’était pas le bon, bavure parmi d’autres. En Corse, enfants ont éducation mafieuse, ils deviennent souvent flics ou truands. Ils ne parlent pas du cabinet noir mais de camorra, sorte de chambre.

Nous le savons car Issy est colonie corsicaude (1 500 âmes). Heureusement, aucun incident racial corsicaud-réviso n’est à signaler à ce jour, mais cela n’empêche pas les belligérants de se faire la gueule. Nouvelle allant forcément monter. 300 bretocs contre 1 500 corsicauds, ils ne font évidemment pas le poids. Mais devise de France devrait être liberté, égalité, tolérance. Avis partagé par le corsicaud et le réviso.

Voyez que nous cherchons à avancer.

Tu dis banalités, me reproche le chef, le public attend mieux de toi. Bon, je me lance, Hamon et Mélenchon sont FF∴ du Grand Orient de France ou assimilés, mais Mélenchon est de grade supérieur. Il a notions de magie et surtout de spiritisme. Il fut Chevalier Rose-Croix, grade que n’a sans doute pas atteint Hamon dont la spécialité est d’enfoncer portes ouvertes en faveur de Bruxelles et de l’OTAN. Hamon tient même bla-bla que Mélenchon sur fausse laïcité et sur liberté, égalité, fraternité, devise qui nous casse les couilles.

Liberté, oui, Franc étant libre par définition. Égalité est douteuse. D’aucuns proposent de remplacer ce mot par équité, mais il n’y a pas de justice en France. Et pourquoi pas par équitation ? Spécialité hongroise, François arrivant au mieux en deuxième position. Attila partage mon avis sur ce point. Mais le pire est fraternité, imposture maçonnique. Vous avez vu tous les frères qui se sont tués entre eux depuis l’antiquité ?

Nous rejettons catégoriquement fraternité. Pour égalité c’est différent. É-gal signifiait grand maison il y a cinq mille ans, et qu’on défende notre grand maison est naturel. Voyez le chef, quand il combat pour la Grand Issy, il songe à é-gal, mot devenu église.

Cerise sur le gâteau, je soupçonne Mélenchon de pédocriminalité, sans preuves. Mage me remonte les bretelles, mais voyez combien Mélenchon ment bien, il est champion. Et puis, enquête d’Alain sur les juges pédocriminels n’avance pas, d’où ma décision de lancer caillou dans l’eau. Mélenchon a le profil de pédocriminel, c’est mon intuition.

Peau de banane glissée sous les pieds du F∴, procédé bien connu en loge. Juiverie se déchaîne en ce moment sur Marine, mais la garce chasse les révisos depuis des années, nous pouvons en témoigner. Problème des despotes, ils ne savent pas quand s’arrêter.

Avantage du despote d’Issy, il ne menace personne et sait appuyer sur la pédale du frein. Il est de plus en plus populaire. Gens qu’il ne connaît pas personnellement le saluent de plus en plus souvent dans la rue. Il est ancien poulbot, avant de devenir gars puis papy d’Issy. Il défend sa commune, mais pas seulement. Il défie Silicone Valley avec sa verve rogue.

Le chef est trop prétentieux. Il comprend bomba en ouzbek ou en kirghiz, mais c’est à peu près tout. Il identifie le Slave après qu’il eut dit quelques mots, mais il est incapable de dire son origine. Issisois et Moulineausois, j’y tiens, méfiez-vous du seigneur d’Issy.

Il veut conquérir hégémonie du monde sans protocole qu’il juge superflu, mais il est papy. Je lui fais cependant confiance. Il a cogné Auschwitz dans sa jeunesse, il eût pu trucider Marine au palais de justice de Paris mais ne l’a pas fait. Marine, reconnais évidence. Alain est seigneur d’Issy, capitale mondiale du révisionnisme. Il est sans peur et sans reproches.

Tu cherches un mec, Marine ? tu l’as trouvé. Il te pardonne ta bretonnitude, surtout qu’il est lui-même métis bretoc. Mais améliore-toi, mets de l’eau dans ton chou-chen. Premier degré a incontestables avantages, mais tu as été deux fois baladée à la télé par les langues de serpent de Macron et Mélenchon.

Sur histoires des races, rappelez-vous. Nous, Issisois, avons voulu défriser le prusco en 1870-1871, nous avons gagné bataille d’Issy avant que honteux FF∴ du 4 septembre capitulassent.

Nous,  Issisois, ne pouvons être que modérément racistes antiboches car franc est d’origine germanique, tandis que boches ont envahi France depuis longtemps. Ils ont fait semblant de rouscailler françois, avant leur dernière offensive, ils font mine de jouer carte révisote.

Le boche rouscaille même parfois bigorne, car il cause argot. Avant les calculateur de CIA-NSA, dont Revision est terrain d’entraînement pour leur intelligence artificielle, à qui défriser le prusco pose problème. Calculateur connaît frisé et fridolin, mais il fait tilt devant nous allons défriser le prusco.

Et si nous défrisasissions Donald Trump, à cœur issisois rien d’impossible. Si nous imposions enfin loi du seigneur d’Issy, enfants ne seraient plus violentés, violés ou tués.

J’y vais fort. Mage a la trouille de traiter Mélenchon de pédocriminel, moi pas. Je le sens, j’en suis persuadé. Ma parole a moindre valeur que celle du seigneur dont je suis laquais, mais elle n’est pas fausse. Justice existât, il y eût enquête à ce sujet. Sénateur Mélenchon peut parfaitement avoir été un des bourreaux de ladite Marie.

Tu te lances encore une fois sans parachute, Jacquot, dit le chef. Ne t’étonne pas si les juges pédocriminels te font assassiner. Certains d’entre eux en meurent d’envie. Et je ne serai plus là pour m’occuper de ton cadavre, ni pour faire brûler tes cendres que je crois tu souhaites voir jeter dans la Seine à hauteur des Moulineaux, ton patelin.

À Debord, poivrot pape situationniste, île de la Cité, à toi les Moulineaux, entre îles Saint-Germain et Seguin, mais tu sais à quel point Seine est dégueulasse. Tu t’en fous. Soit, mais si tu es occis je suis marri en même temps que toi. S’il te plaît, évite désormais de te lancer dans les airs sans parachute. Passe pour cette fois, disons que ton accusation de Mélenchon d’être pédocriminel est facétie de ta part, mouvement d’humeur.

Mais ça ne passera pas, tu le sais. Papiers et brouillons de Revision sont lus en temps réel, avant qu’ils soyent publiés. La revue passe pour sérieuse. Si Jacques Moulin accuse Mélenchon de pédocrimiminalité, il doit avoir du biscuit, bien qu’il soit hâbleur et provocateur comme Rassinier.

Mais ne nous mettons pas dans la tête de l’ennemi, la balle est dans son camp. Pédocriminel que Mélenchon ? Cadeau empoisonné. S’il dit non, ce sera semi-aveu. S’il feint d’ignorer l’accusation, public de Revision étant ridicule, ce sera confirmation.

Alain et Jacques

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :