Alain Guionnet – Journal Revision

13 mars 2017

DRAME D’ISSY

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:15

Mage s’est planté ce soir. Il a vêtu son jeen au lieu de son pantalon sportif. Résultat, plus de clé, plus de larf’, ce qui n’a pas dérangé le bicot du tabac de place de l’Église pour lui filer son paquet de sept euros, chiffre juif, de Camel longues. Le commerçant a ajouté mais n’oubliez pas. Il n’oubliera pas le bougre, furieux d’être à la porte de chez lui.

Il habite à l’angle des rues d’Alembert et Sainte-Clothilde, voyez Google maps. Il préfère Clothilde à d’Alembert. Il a voisins, rue Sainte-Clothide, proches d’Action Française, mais aucun incident politique opposant ultragauche et Action Française n’a été signalé dans le coin. Au contrairie, ils sont polis les uns envers les autres.

Problèmes ne sont pas identiques en toute vergne. Issy est ville de poivrots, d’escrocs et de tueurs, accesoirement de gendarmerie, de garde républicaine et de Benoît Hamon, qui n’est pas un cadeau. Demandez à ses voisins, rue Hoche, ce qu’ils pensent de l’olibrius, la plupart vous diront qu’il est pis que pendre. Issy est en même temps championne du numérique et des start up. Laissez à Guionnet le temps de trouver l’emplacement des crimes maçonniques en région parisienne, il y a chances qu’il finisse par le trouver.

Remarquez, mémoires sont dissemblables. Nous fûmes marqués à Issy par la guerre au prusco et par les durs combats de la Commune de Paris. Nous ne prétendons rien au plan moral, mais nous sommes la France.

Hiérodule de service Marc fut brave. Chaque fois que le guide est dans la merde, il appelle un de ses hérodules à son secours. Ce fut Marc cette fois, fan du Katar et du Paris-Saint-Germain, qui habite à côté, rue du Moulin de Pierre, de Clamart, où eurent lieu durs combats contre les pruscos en 1870-1871. N’oubliez pas, Issy est vergne de la guerre aux pruscos et de la Commune de Paris. Mettez-vous ça dans le crâne si vous êtes niçois ou rennois.

Marc est présumé agent de CIA car né en Floride de père amerloque, ayant servi dans l’armée françoise pendant les incidents d’Algérie, et de mère françoise un peu cosicaude. Car c’est bordel racial à Issy. Butte culmine à 45 mètres d’altitude, contre 5 mètres au-dessus du niveau de la Seine à Mairie, mais le relief est plus élevé sur le plateau. Passez le fort, vous trouverez sauvages armingos en train de se dévaliser au poker, tarot étant trop subtil pour eux.

Et où se trouve le Musée Français de la Carte à jouer selon vous ? À Issy, presque dans la plaine pour les feignants. On y vénère Éliphas Lévy, ancien séminariste issisois, inventeur de la main cornue.

Issy ville de banlieue ? Certes, mais les cognes n’ y frappent pas les prévenus comme en Seine-Siait-Denis. Quand ils voient arriver Alain Guionnet au commissariat pour crime de la pensée, ils ont la trouille et lui déroulent presque tapis rouge. Deux fois bac plus 5 les impressionnent tandis que le procureur juif Courroye ne veut pas l’exterminer. Car nous dépendons de Nanterre-Versailles à Issy, pas de Paris.

Le guide évite de causer de Versailles car il ne veut pas être exterminé. Guerre opposant Issy et Versailles est envisagée. Versailles est la plus forte sur le papier, mais Issy est rusée.

Jacques Moulineaux

Je change de nom en voyant le chef trucher sur le toutime, pourquoi lui et pas moi ? Il a risqué sa peau en balançant les juges pédocriminels de Bobigny, Nice et Versailles en particulier. À lui de s’en taper les conséquences, bien que je fusse marri s’il était occis, je n’aurais plus d’employeur. Puis il s’en prend à Squarcini et Charkeuzy, gros gibier, qui dispose de machines à déssouder, ou qui en disposaient.

Il a d’ailleur la trouille, il ferme sa couenne après avoir balancé Squarcini et Charkeuzy. Il frime quand il prétend qu’Issy peut écraser Versailles, car il y eut régiment de hussards à Versailles contre peut-être un hussard à Issy.

Un vingtain, comme il dit, bien qu’il hésite sur l’interpétation hongroise du mot. Guide hussard d’Issy insultera cavaliers magyars versaillois en hongrois, ce qui lui est facile vu qu’ils n’existent plus. Non, le chef n’est pas lâche, simplement parfois opportuniste.

Il ne veut pas perdre sa peau pour les gueules de Squarcini et Charkeuzy, je le comprends et l’approuve.

Quand il dit combattre DCRI, puis DGSI, il n’invente rien.

 

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :