Alain Guionnet – Journal Revision

14 décembre 2016

ENTRETIEN AVEC LE LAY

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:20

« Je m’appele Rabat-Joie, suis journaliste (femelle) de Franceinfo, on parle de vous presque partout en ce moment. »

— Normal, je suis vedette. »

« En partie à cause du soutien que vous apporte partie d’ultragauche révisote, je reprends ses termes. »

— Vous causez de Guionnet, ce trouduc. L’idiot persifle sur sushis et geishas que je me taperais, mais il n’a jamais mis ses pieds au Japon. »

« Pourtant c’est ça qui nous intéresse, quels sont les rapports entre ultragauche et ultradroite selon vous ? »

— C’est simple, ultragauche est merde et fouteuse de merde. »

« Cependant Guionnet a fréquenté anciens SS, comme vous. »

— Si vous le dites, mais Guionnet est arriéré, il persiste à parler des Issisois, gentilé supprimé du Robert en 1994. »

« Voulez-vous dire que vous êtes partisan du novlangue ? »

— Oui, je suis moderne et progressiste. »

« Vous êtes bien placé pour savoir qu’entre Versailles et Paris se trouve Issy. »

— Oui, mes profs d’histoire me l’ont enseigné. On peut même écrire Issy ou Issi, mais ce village était principalement peuplé de viticulteurs et de mécréants à ma connaissance. »

« Peut-être, mais adressez-vous au spécialiste Guionnet, qui vous contera comment le village fut partagé lors du combat ayant opposé jésuites et jansénistes, dont les juifs ont bénéficié. »

— Soit, mais je défends Bonjour Bretagne, dont Issy est éloignée. Métis Guionnet est de race bretoque pour le juif, car de mère bretoque, mais pas pour moi, c’est un poulbot. Écoutez-le jaser tantôt de Pantin, tantôt de Paname. Il est né en quatorzième arrondissement de Paris, il n’est même pas isséen. Il est menteur. Sa langue est tordue comme celle du serpent. »

« Mais il vous défie, il vous soufflette. »

— Forcément, le vieux con habite à côté de l’ancien moulin à vent. Il est comme Don Quichotte. Il réduit bonjour Bretagne à BB, comme Big Brother et Bney Brit. Je ne mange pas ce pain-la (ou là). Tout le monde reconnaît que Guionnet fut courageux quand il s’éleva presque seul contre coterie juive. Je suis plus fort que lui malgré ses 95 kilos, mais je ne le tuerai point. »

« Mieux vaut interrompre notre entretien, car vous commencez à vous énerver. Quand vous dites que vous ne tuerez point Guionnet, cela signifie que vous mourez d’envie de le tuer. Fermons le rideau. »

Franceinfo ne veut surtout pas être tenue pour responsable du bain de sang qui coulera en cas d’affontement Guionnet-Le Lay. Tu me traites de sous-plouc, Le Lay, tu vas t’en prendre plein la gueule. Tes dents sauteront, tes gencives exploseront. Modération est mot inconnu en issisois.

Comme diplomatie, d’où grandeur de l’engagement de l’Issisois dans le combat réviso supposé perdu d’avance.

Auquel tu n’as pas participé Bonjour Bretagne ; pourtant preux d’Issy, de race supérieure, l’ont fait. Ils ne réclament rien en récompense de leur hardiesse. Ils auront fait leur boulot, c’est tout.

Plan des sages de Sion et de Bilderberg est foireux. Ils coyaient avoir tout prévu, mais avaient oublié Issy, poche de résistance. Bien sûr, Issy est frêle et petite, regardez la carte, mais elle combat le juif allègrement. Non seulement elle encule le Marseillois, comme presque tout le monde, mais elle veut peau du juif pour son lampadaire. Elle a plus de cran que fieffé Le Lay, esclave de BB.

Mais attendons. Revision vient de souffleter Le Lay, il devrait réagir. À cette occasion, vous pourrez éventuellement voir comment monstres bretocs peuvent parfaitement se bouffer la gueule entre eux. De façon peut-être plus cruelle que les musulmans, doués dans cet exercice.

Hélas ! Revision dispose de peu de colonies. À Miami, bien sûr, à Nantes, en Basse Bretagne, encore un BB, en Galice. Tapez sut le tos, vous recruterez afficicionados, recette connue. Revision a antennes en magyarie, pays barbare. Elle s’appuie aussi sur Massy-Palaiseau où se trouve École polytechnique, mais attention, Revision et polytechnos ne mangent pas en même gamelle.

Avantage de Revision, elle dit tout à trac. Elle jase de ses rares agents juifs, elle n’est pas ingrate. Nantois Danny hurle ultragauche vaincra, mais ce n’est pas sûr, il va nous falloir ramer avant d’atteindre ce but, peut-être aussi illusoire que lampe de Saladin.

Opposez Erdogan et Guionnet, il y aura flot de sang pour de bon. Guionnet n’appellera pas armingos en renfort, dont il se fiche. Combat opposera vrai turk magyar, en l’occurrence rejeton issisois magyarisant, et faux turc Erdogan. Oui, Issy continue de guerroyer contre Empire Ottoman. Oui, Issy n’est pas lâche comme France.

2 commentaires »

  1. Que les ordures se bouffent entre elles, quelle joie aurait dit môman !
    Le Lay esclave ? L’enculé l’a toujours été !… de BB, of course, mais aussi de JC.

    (Mets-toi dans la tête que tu ne t’adresses pas seulement à des initiés. Quand je fais mes courses, je ne pense pas en engluche. Quand je défends Magog, en revanche, comme je vais bientôt le faire, je suis plus rogue ou dur. Mais j’essaye de te traduire. Le Lay aurait appartenu aux Jeunesses étudiantes chrétiennes, pas étonnant qu’il me traite de mécréant, NDLR.)

    Commentaire par toto — 14 décembre 2016 @ 13:50 | Réponse

  2. Ultragauche vaincra ! Anarchie vaincra !… comme aurait dit le nain Joyeux, prénommé Maurice.

    (Maurice, Boris, même famille. Je préférerais ultragauche antijuive vaincra, quitte à baisser le froc des fafounets au passage. Entre vieux cons on se comprend, NDLR.)

    Commentaire par toto — 14 décembre 2016 @ 14:13 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :