Alain Guionnet – Journal Revision

11 décembre 2016

NOUVELLE GARDE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 08:48

Vieille garde révisote exista avant d’être supplantée pendant des années par les déjà vieux antisionistes Dieudonné M’Bala M’Bala et Soral. Le plus âgé, Soral, est parfait abruti, tandis que Dieudo’, métis bretoc, est plus souple en sa qualité d’homme d’affaires. Il s’est cru malin, cette semaine, en invitant à Main d’Or Daniel Conversano, trentaine d’années, et Alain Soral, proche de la soixantaine, pour débattre.

Résultat il y eut pugilats, qui passionnent tout le monde. Le vieux ataqua le jeune, qui tenta de se défendre uniquement la deuxième fois. Car bagarre va vite, avantage revenant à l’assaillant. Gars sont heureusement rapidement intervenus pour séparer les belligérants. Soral s’est ainsi ridiculisé. Il ne supporte pas d’être traité de menteur, pourtant c’est vrai.

Il se prétend multiculturaliste antiraciste, il a tendu la main au musulman et vanté la pertinence de certaines sourates du Coran. En sa qualité d’ancien coco, curieusement converti au catholicisme romain, après avoir été invité à la télé pour dire bêtises. Soral a pour alibi son antisionisme bidon, alors qu’il a vraisemblablement sang juif. Ceci expliquerait cela, car il était conseillé d’avoir au moins goutte de sang juif pour être invité sur plateau de télé il y a vingtaine d’années, quand son collègue Dieudonné et son juif arabe Élie Semoun étaient applaudis par bobos antiracistes.

Quant à sa violence, non seulement elle ne colle pas avec le prétendu pacifisme de Soral, mais elle semble confirmer sa judaïté partielle, le philosophe juif allemand Otto Weininger ayant démontré que le juif est femme. Non seulement il pleure sans cesse sur son sort, mais il est parfois hystérique.

Le deuxième assaut du monstre eut lieu après que Conversano eut dit : « La guerre civile a déjà commencé en France. Les gens en ont plein l’cul des Arabes ; bordel ! » Point virgule, car Conversano fit une pause avant de sortir ce juron. Forcément, il hésita entre casino, bordel en rital, et bordel, mot françois daté de vers 1200, pas seulement employé à Bordeaux, ville d’Ali Jupette.

Le débat fut bref, Conversano eut à peine le temps de faire la moue quand Dieudonné prétendit voir en Soral un chrétien. Il n’apporta qu’une seule précision. Selon Conversano, Soral ne connaît pas la racaille. À Paris, il loge à Saint-Germain-des-Prés, dans le midi à Pau. Faux, corrigea Soral, à Bayonne. Forcément, le monstre aime le luxe, comme le juif et le musulman. Il ne veut surtout pas fréquenter canaille racaille.

Conversano est métis ritalo-français, de père d’Italie méridionale, de mère bretoque. Il sait en outre distinguer chiites et sunnites, ce qui n’est apparemment pas le cas de Boris Le Lay, autre vedette de nouvelle vague.

Trentaine d’années, œil noir ou bleu d’après ses photos, cheveu mi-long châtain clair, moins long que celui de Conversano, qui est en outre barbu à poil noir. D’où confusion de Dieudonné, qui l’a pris pour un salafiste. Le Lay serait 100 % bretoc s’il n’était en partie d’origine irlandaise. Avantage, ses propos sont carrés. Condamné à deux ans de prison ferme le 21 avril 2016 après révocation de ses précédents sursis, avec délivrance de mandat d’arrêt, pour provocation à la haine raciale sur la personne de Madame Fotou Mano, vice-procureur du tribunal de Quimper, Le Lay aurait eu tort de prédire : « vous deviendrez les esclaves des musulmans sur la terre de vos ancêtres ».

Le Lay fait partie de la secte des licenciés d’histoire et est activiste de Breiz atao depuis 2003. Hélas ! certaines disciplines universitaires ont chu après Jack Lang, et Le Lay n’a pas appris le françois : on écrit peu de chose, mais fors et obtus, etc. Le Lay n’emploie pas non plus subjonctif passé simple, à l’exception de locution fossile fût-ce. On se demande si ce n’est pas lui qui a acheté l’os de dinosaure récemment vendu aux enchères.

Le Lay a fui au Japon, où il remonte bretelles de Soral qui confond violence et virilité. Pourtant Le Lay a du mordant, comme on dit à Morlaix, il n’est pas efféminé en dépit de son charme. Il dénonce le Turc sournois, le Maghrébin à surin attaquant en bande, le nègre agressif. Bien que vantant l’amalgame, il en reconnaît les limites. Il jase de loi normale, comme on dit en statistique. L’imam de Brest prêcherait de violer femmes non-voilées selon lui, c’est vraisemblable. Conformément à la politique du gouvernement mondial prônée par un Warburg amerloque en 1946.

Nouvelle vague se caractérise par son rejet de l’immigration allogène venue d’Orient et d’Afrique islamisés, basanés et nègres confondus. Nous attendions depuis longtemps son apparition. À noter qu’elle s’exprime calmement.

Hélas ! Le Lay sort à peine de son plum, comme on dit en bretoc. Qui plus est de l’île d’Ouessant, car il est de race doubleplus isolante, insulaire en novlangue, le Ouessantois étant en partie d’origine iruche. Le plouc gobe certains bobards médiatiques, comme ceux sur l’ultragauche qu’il maudit, alors que ce courant de pensée est protéiforme. Rappelez-vous de Babeuf, de Blanqui, du socialisme national, création française. Accessoirement du transfuge coco Doriot, qui n’appartint jamais à proprement parler à l’ultragauche, courant de pensée en partie illusoire comme la lampe de Saladin.

Lampe de Saladin semble produit d’une confusion, mais l’Oriental confond tout, ce qui déteint sur le François avec sa raison à la con. Toutefois un peu d’orientalisme est apprécié du bretoc, y compris de feu Ernest Renan, fils de capitaine au long cours qui étudia à Issy. Ce philologue fut condamné et ostracisé par la coterie juive et ses laquais de Veuve à cause de son antisémitisme, dans l’acception de l’époque. Mais Renan incarne Collège de France, tandis que beaucoup de rues portent son nom.

C’est comme quand vous matez Youtube, vous tombez vite sur Conversano, Le Lay, Reynouard, les sept Brigandes, magnifiques et viriles, mais pas dans l’acception que Soral donne à ce mot.

Le saltimbanque a prétendu jouer dans la cour des grands, il mangera les pissenlits par la racine. Voyez, Conversano et Le Lay, partie de vieille garde révisote d’ultragauche vous soutient en dépit de vos excès de langage. Conversano est plus diplomate que Le Lay pour raisons raciales compréhensibles, mais leurs propos sortent du même tonneau.

Conversano signifie converti, conversare converser. Un de ses aïeuls a pu se convertir de l’arianisme, du judaïsme, etc., au christianisme, on ne le saura sans doute jamais. Le Lay est quant à lui nom de famille assez fréquent en Bretagne, surtout en Finistère et Côte d’Armor. Il serait tiré de l’ancien françois lai, laïc. Il y eut longtemps deux races en Bretagne, la bretonnante et la romane. Le roman était souvent citadin, le bretonnant campagnard. Mais faites le compte : Converti et Le Laïc suggèrent que foi chrétienne de nouvelle vague peut laisser à désirer.

Comme le confirme Le Lay, qui assure « le mysticisme antiraciste nous laisse parfaitement froids ». Comprenez de Rome et Veuve. Quant à Conversano, il hausse les épaules quand il entend Dieudonné prétendre que Soral et lui sont chrétiens. Il en doute surtout en ce qui concerne Soral, secondairement lui-même. Mais il ne proteste pas, car ses ancêtres ont pris le parti des croisés dans leur combat bientôt millénaire contre le Sarrazin. Même si guerre du Franc au Sarrazin date d’il y a plus de 1000 ans.

Qui se poursuit, comme vient de nous le rappeler l’attentat à la bombe contre la cathédrale copte du Caire ce dimanche. Dans l’ignorance, on peut l’attribuer aux Frères Musulmans plutôt qu’à ÉI. On est ainsi sûr de ne pas se tromper. Coptes ne sont certes plus chrétiens que sur le papier, car ils font couper leurs enfants, mais leur héritage est précieux. Avec leur gnose dans l’antique Alexandrie, colonie grecque, gnose et philosophie étant liées.

Cathédrale copte du Caire est dite de saint Paul et de saint Jean, deux apôtres juifs dont le premier finit par s’illustrer en condamnant excision, notamment par démagogie pour séduire le Galate, le second en écrivant Apocalypse, où il fustige Gog et Magog, livre de chevet du F∴, ennemi de Revision.

Vieille garde révisote et nouvelle vague s’accordent sur plusieurs points, en particulier sur leur commune détestation d’Onfray. Mais passons à étape suivante. Maintenant que Soral est lessivé, secondairement Dieudonné, qui casse les batoches de tout le monde avec sa rengaine sur le tirailleur sénégalois mangeant la joue du ‘pitaine, que trentenaires prennent le relais, nous attendons les ados.

ÉI est en avance sur nous. Vingtaine d’appentis terroristes de 15 à 20 ans serrés et emmatés ces derniers mois. La plupart sarrazins, mais pas tous. Plusieurs races sont représentées, une espingouine convertie, un nègre, un isolan d’océan Pacifique au moins, car médias juifs prétendent que les suspects sont de nationalité française sans autre précision. Mais nouvelle vague va finir par tomber, ce sera alors à ados de prendre le flambeau.

François est menacé de génocide, à lui de montrer qu’il en a deux. D’abord sans prendre les armes. Il a envoyé paître Jupette, candidat du CRIJF, mais il ne lui préfère pas vraiment Fillon, candidat de Bilderberg. Ni Marine, candidate du quant à soi, baveuse soutenue par les misogynes de Pisan. Encore moins Emmanuel Macron, au prénom juif, comme Valls, candidat d’establishment promettant tout et n’importe quoi, ayant eu le culot de lever ses bras au ciel à la fin de son métingue dans ancienne Issy, au Parc des Expositions de Paris, Porte de Versailles.

Précision destinée en partie au provincial, dont il s’agit d’éclairer la lampe d’Aladin, sans doute plus que celle de Saladin, blague de potache. Quand Conversano prétend que Soral réside à Saint-Germain, à Paris, le ritalingue a tort, car Saint-Germain se trouve à Issy. Il eût dû parler de Saint-Germain-des-Prés, quartier huppé de Pantin où résidait le faussaire, escroc et charlatan juif du pape et allemand Pierre-Vidal-Naquet, à proximité de l’ancienne mate du Cherche-Midi, frauduleusement transformée en École des hautes études en sciences sociales, repaire de néologues juifs souvent allemands, même si tradition néologique juive est hongroise.

On peut reprocher à Le Lay et Conversano leur narcissisme ou leur prométhéisme. Ils sont soutenus à Paname par excellente taupe, truc essentiel en guerre étant renseignement. Au cœur de la capitale, même si question de savoir si Paris ou Issy est capitale de France n’est pas tranchée. Mais ils auraient tort de se prendre pour Mangin ou Gamelin.

Le Lay pourrait être appelé Le Néologue selon le juif allemand, puis argentin, Halbronn, collaborateur de Revision. Halbronn cause mieux engluche et hébreu que françois, mais il voit en néologue un laïc. Il n’a ni tort ni raison.

Question impossible à disputer maintenant, car trop compliquée. Disons simplement que moins de nègres et de bougnouls en France est remède à pollution.

Sur guerre d’Issy, dimanche après-midi nègre raciste a dit au mage « t’es intelligent », mais tu nous emmerdes en substance.

Sur historiographie du site, anciens papiers « Les juifs selon Roger Peyrefitte » et « Hollande juif ? » ont succès depuis des années, mais « Farce du 5 avril » aussi depuis plusieurs mois. Oui, vous savez, Soral aurait été prétendument attaqué par commando de youtrons dans une brasserie de Saint-Germain-des-Prés le 5 avril 2013. Surtout pas de Saint-Germain, à Issy, comme dirait l’ignare Conversano.

L’éditeur prend souvent le lecteur pour un con, mais il l’est peut-être moins qu’il croit. Dommage que Revision ne soye pas relayée. Édouard Lafeuille s’y est autrefois risqué, mais il ou elle a été brûlé. Or il y a vide. Tirons trait sur vieux antisionistes et sur trentenaires de nouvelle vague, c’est ados dont nous avons besoin sans esprit pédophilique. Vieux avec vieux, jeunes avec jeunes. Filles avec garçons, gars avec filles, comme disoit Le Petit

Le guide compte sauter sa miresse N’Guyen. Il lui dira que N’Guyen est traduction de Guionnet en indochinois, sans savoir si elle est d’origine chinetoque, mais sans doute. Il s’est tapé Amérindienne mexicaine, magyares, juives allemandes et bien sûr françoises à part entière, dont une géographe d’origine cocote, virile parachutiste, mais aucune négresse nonchalante, comme dit Dieudo’, car il défend honneur d’ultragauche.

Pourquoi natio’ es-tu si médiocre ? Ultragauche issisoise t’ouvre voie, à toi de t’y engager. Issy ne reculera jamais face à Soral, Issy le terrassera.

Farce du 5 avril date de 2013. Rançon d’histoire, qui n’oublie pas. Tu bosses pour le CRIJF ? demande le juif converso Toquemada à Soral, nos tenailles te feront avouer. Tu as outragé Magog et olympe d’Issy, ne joue pas à l’innocent. Tu as assuré promotion de Conversano avec tes coups et blessures volontaires. Éventuelle circonstance atténuante pour toi, Conversano n’étant pas français mais métis. Il se pourrait que tu ne soyes pas brûlé vif, mais après avoir été étranglé, faveur dont bénéficia Claude Le Petit en 1664, place de Grève.

Hélas ! Converti et Le Laïc semblent avoir du mal à piger, mais qui tient Issy tient Paris. Ultradroite, fille d’ultragauche, est toujours aussi stupide, mais on ne va pas se cogner pour autant. Courons sus au sarrazin ! première étape d’ultragauche dans son but de conquérir univers sous la lumière de lampe de Saladin.

Issy et bas seizième sont alliés dans l’affaire. Amputez France de ces deux coins, où bretocs sont très minoritaires, elle cesse d’exister. Bretoc n’incarne pas France, il en est seulement colonne vertébrale.

Semi vieux peqnauds Converti et Le Laïc sont médiocres. Ils jouissent du soutien de taupe issisoise, experte dans l’art d’identifier le juif hongrois, le plus dangereux, mais elle aussi médiocre quand il s’agit d’identifier juif indien ou nippon.

Avantage des deux races, elles sont fières d’être juives, contrairement au François, parfois honteux de sa francitude.

Que nous faut-il faire ? Bigophoner à Metatévé pour demander à s’exprimer au micro du mulâtre ? Que le guide n’aime pas, car il joue au je sais tout avec son faible QI. Il est incapable de saisir grande mission d’Issy assignée à la villa par Clovis.

Si guerre éclate, Issy et Attila seront là, Soral n’étant que poussière.

Éphémère succès de Le Lay lui monte à sa tête. L’idiot jase de Bilderberg sans s’apercevoir que Fillon est candidat de Bilderberg. Retourne dans ton plum d’Ouessant, cul terreux. Tu crois impressionner galerie avec tes coups foireux, mais commence par lire, analphabète. Tu veux influencer le monde en sphère spectaculaire marchande, mais tu oublies le Parisois ou l’Issisois, qui dominent le plouc des pieds à la tête.

Fais profil bas, admets le contredit, ne te prends pas pour Faurisson. Mais t’es peut-être trop vieux pour ça. Vivent les ados qui vont t’éliminer, moisissure !

On est comme ça à Issy, on n’est pas diplomate. On ne brûlera pas le cadavre de Soral car c’est maintenant impossible, usine d’incinération des ordures d’Issy ayant disparu.

C’est comme ça qu’on cause à Issy, ville sujette de deux royaumes, d’Attila et d’Argot. Attila est partout respecté, tandis que Grand Coësr est moins connu. Mais nous sommes investis de la mission de défendre Grand Coësr.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :