Alain Guionnet – Journal Revision

21 novembre 2016

JUPPE = CLINTON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 06:54

Tout le temps donné gagnant par les instituts de sondage, comme Clinton, Jupette s’est pris une branlée, comme Hillary.

Jupette bénéficiera du soutien de la juive Kociusko-Morizet. Normal, car il est maire de Bordeaux, autrefois capitale des juifs portugais, et parce qu’il est sioniste, comme tout le monde ou presque dans le microcosme politique. Jupette est pute du premier trottoir, du bois de Boulogne ou des grands boulevards. Non seulement il fait mine de causer verlan, mais il est soutenu par les pédés. Ou encore par les crouilles, car Jupette n’est pas hostile au totalitarisme musulman comme Fillon.

Bien sûr, Fillon n’est pas parfait. Il a eu tort de comparer islamisme et nazisme, coupables de tentatives de génocide selon lui, mais génocide étant mot galvaudé, pourquoi pas ? Et Fillon s’est ouvertement opposé à la coterie pédérastique quand il a dit soutenir les manifestants opposés au mariage pour tous et à ses dérives en matière de trafic d’enfants.

Il ne songe pas à interdire union des pédés, c’est impossible, mais à réfréner le trafic d’enfants et peut-être à modérer les apologies de la pédophilie, comme celle de Frédéric Mitterrand. D’ailleurs, les pédés sont hostiles à Hitler à cause de la Nuit des longs couteaux, car les SA, membres d’une organisation jugée innocente par le TMI de Nuremberg, étaient initialement composés en partie de pédés jugés trop gauchisants par le guide suprême.

Jupette espère secrètement rallier gauchistes à sa cause, outre juifs, pédés et francs-maçons. Voyez sa photo quand il sort de l’isoloir. Sa tête apparaît dans le triangle formé par le haut du rideau qu’il écarte. Tout est bleu, le rideau, son costume et sa cravate, c’esti pas signe d’allégeance maçonnique ? Quant à son regard éberlué, il est celui d’un apprenti ayant signé son testament à la vie profane.

Juif Sarkozy, contre la loi du genre, soutient Fillon au second tour au moins pour quatre raisons. 1°) Il l’a nommé premier ministre à cause de sa relative petite taille, le passé guide ne veut pas se déjuger. 2°) Fillon sait beaucoup de choses sur lui et sur ses lubies. 3°) Sarkozy traîne à son cul casseroles judiciaires, si Fillon est élu il se pourrait qu’il soye moins indulgent avec lui que Hollande. 4°) Fillon a accents populistes modérés, moindre mal, car il s’agit d’empêcher Marine d’arriver au pouvoir.

Différence homme/femme. Le juif raisonne, juge que Fillon est meilleur obstacle face à Marine. La juive dit son émotion, elle soutient la rosse Juppé, comme elle était convaincue que Clinton allait être élue.

Poisson et Copé ne se prononcent pas pour l’instant. Le démocrate chrétien anticlinton feint d’hésiter, il demande garanties aux deux candidats. Sans suspense, car Poisson appellera à frétiller pour Fillon. Pour le minable escroc juif de Meaux c’est moins évident. Fort de ses 0,3 % des voix, il appellera sans doute à voter Fillon à contrecœur, parce qu’il feint d’être assimilé et par souci d’efficacité, comme Charkeuzi, tout le monde sachant que Jupette ne vaut pas une branlette.

Importun a envoyé message aussitôt détruit s’interrogeant sur le sionisme comparé de Juppé et Fillon. Mais ces anciens ministres applquent protocole de France, appelé constitution, aussi sont-ils laïques pour la galerie. Quand Juppé dit son attirance pour Tel-Aviv, il sait Tel-avivois plutôt laïcards, opposition entre juifs religieux et plutôt laïques, ou néologues, étant vive en Israël. Dommage que les antisémites n’en parlent quasiment jamais. Juppé et Fillon sont tous deux sionistes, car France a voté en 1948 à l’ONU pour la formation de l’État juif, ainsi qu’Ukraine et Union Soviétique.

Au moins Engleterre s’est abstenue. Selon Protocole de France, ses ministres ne soupçonnent pas un instant que conflit religieux oppose Israël et ses voisins, voilà où conduit absurde laïcité. En même temps à faire enculer France par Erdogan.

Fillon a raison de vouloir porter le nombre de places en prison à 80 000, dont 5 000 ultra-sécurisées, surtout destinées aux islamistes. Préalable à ouverture prévue de camps de concentration. Fillon veut réduire le nombre de fonctionnaires, or son projet de prisons ne colle pas. Un maton pour trois détenus, c’est beaucoup trop. À comparer avec un SS pour 50 emmatés à Auschwitz, il n’y a pas photo. Toutefois transigeons, préconisons un gendarme pour 20 taulards, gardiennage étant plus du ressort du gendarme que du maton.

Contrairement à Juppé, Fillon s’est revendiqué catholique en Israël, quel culot ! Car catholique sous-entend antijuif. Il n’a pas usurpé son surnom Napoléon, illustre antijuif depuis 1808. Surtout que Napoléon n’était pas bien grand, comme Fillon, bougre marié à une Celte galloise, contrairement aux nombreux hommes politiques mariés à une juivasse sur ordre du Kahal.

Sur l’écriture galois ou gallois, nous maintenons les deux sans avoir avancé. Idem pour Galate et Gallilée, sans parler de galette, galerie, galimatias, etc., mots d’origine présumée galoise, racine gal ayant vraisemblablement signifié grand comme il y a cinq mille ans. Le Galate, qui s’est jadis installé en Anatolie et peut-être en Gallilée, est venu de Gale, c’est sûr.

Thème à développer maintenant que Fillon propose au François de se dire fier, ou au descendant du Gaulois, comme dit le barbare. Idiot Fillon, plus passionné de sport que par ses études de droit, n’a pas compris l’arnaque du Moyen-Âge, quand lettrés féodals ont ajouté u après a. Comme pour Paul au lieu de Pal, pour féodaux au lieu de féodals. On appelle ce truc coup de ligature.

Fillon veut renforcer renseignement dont le service est souvent déplorable, il a raison. En sa qualité d’ancien premier ministre, il fut choqué par l’ampleur du massacre de Nice, par l’apparente nullité de DGSI, par l’absence d’un escadron de gendarmerie ou d’une compagnie de CRS, toujours là les années précédentes sur la promenade des Anglais le soir du 14 juillet. Entre autres, car un ancien premier ministre a connaissance d’une partie des intrigues secrètes qui se déroulent au sommet de l’État.

Quai d’Orsay a envoyé linguiste hongrois francisé et archéologue en Syrie et au Liban il y a quinzaine d’années, comme attachés culturels, quand situation était tendue au Proche-Orient. Ce qu’elle est toujours, au moins depuis Houmbaba, monstre de la forêt des Cèdres qui sévit il y a plus de 4000 ans. Le procédé n’est pas nouveau. Avant signature d’accord de Trianon, le commandant de l’armée française Vix préconisa d’employer les ensignants français en Hongrie comme auxiliaires du renseignement, maigre renfort, comme tout le monde peut s’en douter. En comparaison, le magyar Szende (nom qui signifie ingénu) et l’alsaco Butterlin fonr partie de la crème des crèmes de l’université parisoise.

Sans doute gâchis de matière grise. France veut imiter renseignement britannique, qui appelle au secours conservateurs du British Museum quand il est en panne. Et BM a réussi joli coup en démontrant que Protocole des sages de Sion est plagiat d’un livre de Maurice Joly, ce qui est à la fois vrai et faux, disons à 50-50 %. Étant entendu que public n’aime pas les nuances, pas plus que l’internaute, ce drogué.

C’est plus compliqué en réalité, car ce serait un Russe blanc réfugié en Turquie qui aurait vendu la mèche selon la légende, mais méfiez-vous des révélations des tabloïds britanniques, même si le titre du journal semblait prestigieux.

Dernier et premier des cons que l’internaute, qui ne jure que par l’immédiateté. Il ne remonte jamais le temps tandis que passé explique présent.

Sur politique extérieure du renseignement français, non seulement il décapite l’université en envoyant certains de ses meilleurs professeurs faire des ronds dans l’eau au Liban, ou élever tas de sable dans le désert en Syrie, mais il mise sur le caritatif, truc typiquement maçonnique, tout établissement de Médecins sans frontières étant antenne de DGSE. Nous ne trahissons pas là secret défense car tout le monde le sait, en premier lieu à Moscou, heureusement alliée de France.

Même reproche fait par Clinton à Trompe que par Juppé à Fillon. S’allier à Poutine reviendrait à trahir le pays. Mais non, le ruscof gagnerait certes un peu à être dégrossi, mais mieux s’entendre avec un maître espion plutôt qu’avec un politicien.

Nous nous interrogeons cependant sur les possibles déclinaisons d’ancien françois ville villon, fille fillon. Comme gars garçon ou copain compagon. Hélas ! réponse est introuvable sur toile, c’est au rat de bibliothèque de la trouver. Missiez-vous l’animal au défi d’y parvenir, il la découvrît.

Dernière nouvelle, Copé soutient Jupette, il affirme ainsi son appartenance au parti juif. En CC (camp de concentration), Copé sera affecté au service des chiottes. Il appréciera chambre à gaz d’une odeur particulière.

Trois juifs candidats à la primaire des Républicains. Tous sont partisans de Jupette à l’exception du sataniste Sarkozy qui songe à son prépuce, qu’il n’a peut-être pas. Surtout quand on observe qu’il est à ce point petit, sec et nerveux. Ce dont l’assimilé juif portugais se vante. L’idiot se réjouit du soutien de la juive Morizet, comme il le fera sans doute du soutien de Copé. Ce faisant, Jupette scie la branche sur laquelle il est assis.

Record battu des étoiles plus basses accordées à ce papier. C’est bon signe. Pendant que le chat joue, souris dansent.

Lundi soir, ton monte, il tourne à guerre de religion opposant prétendus laïcs. Juppé s’appuie sur petit électorat juif bordelais, Fillon sur Bretagne, qui l’a plébiscité. Jupette se dit plus proche du pape François que Fillon, qu’il accuse d’être de famille « traditionaliste ». Ce faisant, Jupette s’imagine rallier tout le monde, juifs, pédés, francs-maçons, cocos, gauchistes, prétendus écologistes, réformés, etc. Mais merde au jésuite François ! dont superstition est inspirée des marranes, ces porcs juifs catholiques à l’extérieur, juifs à l’intérieur, comme Valls et tant d’autres.

C’est Jésus que juifs et crouilles, représentés par Jupette, veulent à nouveau crucifier. Soit, mais stupides païens se joignent aux traditionalistes dans ces conditions. Même le mage issisois claquera deux euros dimanche prochain pour voter Fillon, pour te faire boire, Jupette, la lie du tonneau. Sus à Jupette et Bayrou, ce bruxelliste !

Bretoc demande nouvelles de Paname à l’Issisois. Tu vois, on combat comme on peut. T’es au FN, mais en même temps grillé car semi-réviso, truc tabou. Apparatchiks sont impitoyables sur ce point, tandis que le match Fillon Marine s’annonce indécis. Revision n’est pas partisane sur son issue, mais il est grand temps qu’antijudaïsme retrouve ses lettres de noblesse.

Fillon est peut-être plus capable de le décider que Le Pen. Trompe n’a jusqu’à présent nommé aucune femme dans son futur gouvernement, car il ne s’emmerde pas avec féminisme et idéologie politiquement correcte. Comme en Israël, où Golda Meïr régna sur le papier pour court-circuiter francs-maçons, eux aussi accusés de machisme.

Avantage de Fillon sur Marine, il est mâle. Bretocs votent traditionnellement peu Le Pen, à qui ils préfèrent maintenant Fillon. Et si le bretoc, avec sa tête en toc, n’avait pas tort…

Mardi 22 novembre, Fillon retourne à Viry-Châtillon pour montrer qu’il comprend le courroux d’une partie de la volaille face au laxisme de justice envers la racaille. Il est cohérent, ce que les gens attendent d’un chef d’État. Interrogé par Europe 1, Fillon dit « jamais je n’aurais pu penser que mon ami Alain Juppé tombe aussi bas », ayant sous-entendu que Fillon serait opposé à l’avortement. Or Fillon n’a jamais dit mot contre interruption volontaire de grossesse.

Agréable surprise que cette primaire. Avant, appareil bureaucratique du parti désignait son candidat, intrigant s’appuyant sur un réseau. Cette fois, les trois juifs ont été éliminés de belle manière, étant entendu qu’un peu moins de la moitié des électeurs de Juppé auraient voté pour lui par refus de Sarkozy, ancien ministre de l’Intérieur qui passa grande partie de son temps à intriguer contre son gouvernement. Du président Chirac pour les plus jeunes, peut-être d’origine marrane.

Ceci expliquerait cela, car sinon pourquoi Chirac aurait-il nommé son ennemi juif sataniste au poste-clé de ministre de l’Intérieur ?

Exceptions à la dictature des partis : les nominations à la tête de l’État de Pétain en 1940 et De Gaulle en 1958 par l’assemblée nationale. À chaque fois quand France était en péril, en 1940, menacée, en 1958, à cause des incidents dans les départements d’Algérie. Or ne l’est-elle pas en ce moment par la racaille islamisée, composée de sobres barbus n’ayant qu’une passion : décapiter.

D’où suspense, qui sera l’homme providentiel en 2017, Fillon ou Marine Le Pen ? Voteront Fillon tous les opposants au FN, parti souffrant du syndrome bureaucratique. Avantage donc à Fillon, mais de qui Napoléon va-t-il s’entourer ? Sans doute pas de francs-maçons condamnés par l’église, bien qu’il y ait de rares exceptions à cette règle comme Roland Dumas. Gens d’éducation jésuitique sont également déconseillés. Transfuges du FN comme Philippot sont en revanche recommandés, car il est brillant.

Ce ne sera pas la première fois que Plilippot virera sa cuti. Chevènementiste, gaulliste de cœur, il peut devenir bonapartiste du jour au lendemain. Démocrate chrétien Poisson aussi est pas mal. Mieux vaut un démocrate chrétien, dont le parti est puissant en Germanie, qu’un bigot, car Fillon ne renoncera pas à la laïcité du régime, même s’il évitera de la mettre en avant parce que piégée. Il lui est en même temps conseillé de recruter un argotier qui le corrigera : on dit que Juppé tombât aussi bas.

Avantage de Fillon, Philippot et Poisson, ils savent garder leur calme, contrairement à Marine Le Pen, suspecte de tendances hystériques, femme n’étant pas destinée à diriger grand pays. Comme Trompe l’a compris, car il n’a pressenti que des mâles comme ministres à ce jour. Pour la galerie, il nommera sans doute quelques ministrettes, chargées de la famille, de l’écologie ou de l’urbanisme, femme étant maîtresse incontestée de maison. Rappelez-vous préhistoire, aux mâles chasse, aux femelles, cueillette, cuisine et enfants.

Campagne sera longue, mieux vaut que Fillon sorte chacune de ses flèches en son temps. Trompe a gagné en fustigeant prétendues élites et idéologie politiquement correcte, bravo. Fillon pourra égratigner Veuve, surtout que certains FF∴ sont tentés par l’apostasie. Il pourra dénigrer discrimination positive, horreur prônée par Sarkozy, mais il le fait déjà de façon implicite. Il pourra envoyer paître le Frère Musulman Tarék Ramadan, contrairement à Sarkozy qui a déroulé sous ses pieds tapis rouge. Comme Hussein Obama, propos de Ramadan étant étudiés dans au moins 80 universités américaines.

Raccourci, car l’Africain, dit hamite ou chamite dans Ancien Testament, parce qu’égyptien, n’est pas officiellement Frère Musulman, mais petit-fils par sa mère du fondateur de la secte. Il est dans la lignée des Frères Musulmans, comme a dit justement un de ses éditeurs.

Veuve de France a décidé de lui couper le sifflet. Même politique que quand elle ferma chaire d’études païennes. Si Marine a tendances hystériques, Veuve souffre de cette maladie. Mulâtre Obama est lui aussi dans la lignée des Frères Musulmans.

Si tu veux être appelé Napoléon, Fillon, fais preuve d’autorité, partie d’ultragauche te soutiendra. Surtout celle nostalgique d’art roman, respectueuse des bénédictins. En même temps d’Attila, son roi comme Grand Coësr, ou encore des païens normands appelés vikings.

Annonce enfin ton rejet de la parité hommes-femmes dans ton futur gouvernement, ce sera signe de probité. Tu peux aussi promettre d’amnistier les criminels de la pensée Dieudonné, Reynouard et Soral, sans oubier le halt-seinois dit Ryssen, pour leurs conneries et d’abolir cruelle loi Gayssot. Donne un peu d’oxygène au François descendant du Galois, c’est ce que ton électorat réclame.

Soudaine montée des étoiles filantes, sans doute due à agent de DGSI ayant voté en boucle. Car maison Poulaga et DGSI sont divisées. Que faire face à Revision, dont l’animal s’appelle aigle, rat, souris, etc. ? Ce n’est pas prévu dans le protocole. Mais partie de DGSI aura voulu attirer l’attention sur la pertinence de ses glatissements (on ne sait pas comment on appelle cris du rat et de souris).

Partie de DGSI cherche à attirer attention de Fillon. Veut-il, oui ou non, jouer à Napoléon ? Là est la question. Bien sûr, Napoléon s’est fait mettre, entuber ou enfumer par le Kahal. Ses campagnes d’Égypte et surtout de Russie furent désastreuses, mais il a séduit Italie, Hongrie et Rhénanie, en un mot grande partie de l’axe vieille Europe.

Nous ne ferons pas d’effort pour propager discours de Revision. Intendance suivra, comme disoit Napoléon, stratégie avérée en partie erronée. Nous avons tort ? Oui, sans doute, mais c’est à vous, lecteur, de faire le boulot. Aide-toi, le ciel t’aidera.

Raz-de-marée, surtout pas tsunami, déferlera dimanche en faveur de Fillon. Union de parties d’ultragauche et d’ultradroite n’est pas nouvelle, même si elles n’ont pas couché dans le même pieu, mais c’est tout comme. Ne les déçois pas, Fillon. Laisse tomber les osties, appuie-toi sur ultragauche et ultradroite, deux forces minoritaires redoutables. Abandonne ton mentor menteur Sarkozy. Laisse le frangyar d’Issy dire son avis sur Charkeuzi.

On appelle Guionnet  Guillotine à Budapest, signe qu’il ne craint pas sa décapitation par Frères Musulmans. Marocois, patron du tabac de la Ville de Saint-Flour, le soutient, comme écrasante majorité des prétendus Arabes d’Algérie ayant voté pour France. Bretoc veut savoir situation à Issy, par extension à Pantin, une de ses colonies, elle est chaude. Mais Issisois ne se laissera jamais niquer par islamistes barbus. Il défendra jusqu’au bout ses vignes, ses champiginonnières, son argile et son grès de Meudon. Son industrie numérique maintenant.

Plus con qu’un Issisois, deux Issisois, dit-on parfois. Mais si l’animal envisage de soutenir modérément Fillon, son soutien peut être capital..

Dernière nouvelle selon Jupette, extrême-droite soutiendrait Fillon. Merde, ce courant de pensée serait moins con qu’il paraît. Préféter Fillon à Le Pen semble aller de soi. Dans les années 90 Marine a refusé de défendre le réviso Guionnet accusé de crime de la pensée réviso, alors que la onzième chambre de la cour d’appel de Paris l’y invitait. Quelle lâche ! Crussiez-vous que nous l’eussions oublié ? Nenni.

Il lui eût pourtant suffi de balbutier quelques mots avant d’être répudiée par l’accusé, qui ne supporte pas circonstances atténuantes. Quand il dit quelque chose, il le fait. Il votera dimanche Fillon pour défendre honneur d’ultragauche. Deux euros, ça va, ce n’est pas trop cher. Marine est seulement capable d’écarter ses jambes comme sa mère, qui a posé nue dans Paris-Match pour espèces sonnantes et trébuchantes et par haine de son mari.

Depuis préhistoire femmes adorent se montrer nues dans le but d’être admirées. On ne reproche pas à Marine ce désir, mais refuser de défendre ultragaucho réviso dépasse les bornes.

Jupette, ravise-toi avant de succomber, parties d’extrême-droite, mais aussi d’ultragauche, soutiennent candidature Fillon à la présidenteille, à condition qu’il se montre plus malin que Napoléon, qui s’est fait empapaouter par le Kahal.

Tout petit guide Guionnet fut toujours honoré par ses professeurs de français. C’est comme ça, il ne jase pas bretoc ou magyar, langue dans laquelle il demeure apprenti, mais françois de Corneille plus que de Voltaire. Il invite Fillon à mettre un peu de Corneille dans son vin. Fillon et Guionnet ont même âge et même proportion de cheveux blancs. Si tu dérapes, Fillon, Revision ne te pardonnera pas. Si tu poursuis plan Napoléon, tu seras applaudi.

Je jase au nom d’Issy, capitale de l’univers dont je suis seul porte-parole, mais chance sourit aux audacieux. Qui ose gagne, comme on dit en hongrois et en armée, surtout chez les hussards.

Jupette est maintenanant appelé Ali Juppé pour sa vénération du crouille, très bien. On joue enfin cartes sur table. Mais défendons honneur d’Alain. Alain, prénom bretoc, est appelé Attila à Issy, il n’a pas de rapport avec Ali, vénéré par les chiites. On a dû se farcir Alain Krivine, Alain Geismar, Alain Finkielkraut, etc., mais ne tapez pas sur Alain, qui n’a aucun rapport avec Ali er n’a pas visité la grotte d’Ali Baba et des quarante voleurs. Jupette a eu tort de porter ce prénom, comme de nombreux juifs prétendument assimilés. Mais on dit ah l’Hun ! à Issy.

Acculé, Jupette compte sur sa dernière arme : démoniser Fillon. Truc ayant assez bien réussi au PS face à Le Pen, le vrai, avec le renfort de sa propre fille. Mais parler de la famille traditionaliste de Fillon est coup bas. Tradition politique veut qu’on ne parle pas de la famille de son adversaire ou ennemi, qui n’a rien à voir. Sauf dans les tabloïds de perfide Albion. Bordeaux fut certes pendant longtemps propriété des Plantagenêts, ces engluches que leur nom ne suggère pas. Plus tard, capitale juive portugaise de France.

Heureusement, F∴ Montesquieu à relevé honneur de Bordeaux, ou Bordels. Jupette nous apprend que partie d’extrême-droite soutiendrait Fillon. Ah bon ! extrême-droite serait moins stupide qu’elle paraît. Spetctacle tout ça, car principal ennemi de Juppé vient d’ultragauche. Remembrez-vous 1987, qaund tailleur goy de Pest fit caedau à Guionnet d’un livre françois sur Désaguliers du dix-huitième siècle. Alain fut ravi, surtout qu’il aime bien FF∴ Désaguliers et Montesquieu. Mais Guionnet se montra ingrat, comme presque toujours, car il est nul en diplomatie.

Pourtant il envisage de dompter le Magyar, truc peut-être plus difficile que dompter le juif.

Vous verrez demain à la télé. Si Juppé parle des perfides attaques portées contre lui par ultragauche, nous aurons gagné.

Poisson a sorti sa tête de son bocal le 22 novembre pour soutenir Fillon, comme prévu. Ce député des Yvelines demeure opposé au mariage des pédés, contrairement à Fillon, qui reconnaît son impuissance sur ce thème, car il est vain et inutile d’interdire accouplement des pédés. Même Hitler n’a pas osé le faire, il exigea seulement qu’ils restassent discrets, tandis que sa justice condamna surtout pédophiles à porter triangle rose en CC.

Pédés ont toujours existé. Pour eux, trou noir puant de mâle ou femelle, est comparable. Inversement, voyez lesbienne Mauresmo, elle s’apprête à pondre son deuxième enfant, ce n’est pas une gouine qui l’a fait. Tout est relatif, comme disoit Mirabeau. Mauresmo; dite La Maure, a foiré en finale de Fed Cup bien qu’elle possédât un atout; Garcia ou Garce. Voilà France hui, pouvant assimiler ritals ou espingouins, mais pas sarrazins sunnites.

Correspondance de Poisson et Fillon se trouve en Figaro. Lisez-là, vous aurez impression de boire vin de messe. Mais rappelez-vous d’Issy, où lutte opposant païens et curés fut dure à Saint-Étienne, site druidique avant de devenir catholique romain.

Poisson défend État-nation, vieille idée. Puis il fustige Jupette, qui prônerait «France multiculturelle que je refuse et très fédéraliste pour ne pas dire mondialiste ». Poisson a raison. Le pape produit bulles, le poisson parfois aussi.

Il y aura deux grands gagnants de la présidentielle de 2017 : Poutine et Assad. Poutine pourra poursuivre sa politique d’alliance indéfectible avec France, traité d’amitié indéfectible franco-soviétique de décembre 1944 demeurant à nos yeux valable, même si Union Soviétique est devenue Russie. Comme traité d’amitié franco-écossoise du dix-septième siècle auquel Trompe est lié par sa mère. Non, cow-boy Trompe, rassure-toi, France ne compte pas envahir Amérique avec ses escargots et ses cuisses de grenouille.

Lion Assad sera lui aussi ravi. Il n’aura plus à s’emmerder avec le paltoquet impuissant Hollande et avec son sbire Fabius, milliardaire juif prétendument converti au protestantisme. Il n’y a pas de mot pour l’appeler. Juif prétendument converti au catholicisme est porc marrane, mais nous ne savons pas le nom donné au juif soi-disant converti à la réforme.

Autre problème, études de droit de Le Pen et Fillon ne cassent pas trois pattes à un canard. Fillon semble cependant plus intelligent que Marine, il évoque histoire dans sa réponse à Poisson, science redoutable.

Despote Santini a invité Guionnet à métingue du B’nai Brith au Palais des Congrès d’Issy lundi. Il n’y est pas allé par peur de s’emmerder.

Poisson a raison quand il voit en Jupette un partisan du chaos ethnique. À noter qu’Ali est soutenu par le juif et par le crouille, comme le fut Obama il y huit ans. Retard à l’allumage de France sur States est souvent estimé à cinq ans, mais il est de huit ans cette fois. Et puis, Ali Jupette va se prendre une râclée, tandis que messie Obama fut élu dans un fauteuil.

Complicité du judaïsme avec islam ne date pas d’hier, ce qu’idiots français comme Guénon; Garaudy, Soral, etc., n’ont jamais compris, contrairement au juif Edgar Morin, sans doute métis, pour une fois d’intelligence supérieure. Islamistes combattent en réalité dans l’intérêt d’Israël, mais allez leur dire, vous serez décapité par ces « gauchistes ». C’est le groupe Bilderberg qui traite les chariatistes de gauchistes. Le sujet du calife Bagdadi ignore qu’il soutient Israël en réalité, car le prophète n’a pas envisagé ce cas de figure dans le Coran.

À ce sujet la médiocrité de l’enseignement du plus grand nombre est en partie responsable des nombreuses conversions de jeunes à l’islam radical. Quinzaine d’adolescents écroués ces derniers mois pour leur engagement terroriste, mâles et femelles de toutes races ; Veuve, qui tient école, en est en partie responsable. Dommage que Poisson n’aye pas soulevé ce thème dans son courrier à Fillon, qui a toutefois bredouillé élément de réponse en parlant d’histoire.

Il faudrait citer Morin dans les manuels scolaires et sa thèse selon laquelle juifs ont créé islam. Dans sa tombe, F∴ bordelois Montesquieu ne trouvera rien à y redire. Bonne idée pour ce soir, nous sommes maintenant jeudi après-midi, Fillon devrait balancer au visage d’Ali une ou deux citations de Montesquieu. Il n’a pas le temps de lire œuvres complètes du philosophe, mais ses Lettres persanes suffiront. Elles sont vivier.

Fillon élévera ainsi le niveau du débat. Pendant qu’Ali Jupette tentera de lui donner coups bas, Fillon l’attaquera à coups de Montesquieu, de préférence dans sa version originale moyenne françoise

2 commentaires »

  1. Commentaire par Real Muthaphuckkin G's — 24 novembre 2016 @ 13:59 | Répondre

  2. Marine gagnera grâce à l’effet du Reichsführer Drumpf.

    (Ce n’est pas sûr que Le Pen gagnera, Fillon est bon pare-feu. Son handicap est qu’il répond mollement à la question immigration = invasion. Handicap de Marine, elle souffre de lubies et d’autoritarisme, comme Hitler et Charkeuz, NDLR.)

    Commentaire par Johannes Schmidt — 25 novembre 2016 @ 14:52 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :