Alain Guionnet – Journal Revision

20 octobre 2016

CONSEILS POLICIERS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 13:01

France est premier pays du monde où apparaissent conseils policiers. Révolte gronde à Évry, Paris, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nancy, Nice, mais apparemment ni à Brest, Nantes, Rennes, Lille et Strasbourg.

Sans parler de Lugdunum (Lyon), prétendue capitale de Gale ou des Gales (ce qui est faux, car c’était Bourges), dont nombreux habitants léchèrent le cul du Romain et guerroyèrent contre les Allobroges de Vienne, leurs voisins ; plus tard ils léchèrent le cul du boche, avant de se prétendre capitale de Résistance et de rosette. Dans les années 70, Lyon fut illustrée par les crimes du SAC, du mafieux Pasqua, et par ses officiers de police corrompus, qui existent toujours. Pas seulement à Lyon.

Lyon ne fit jamais partie du royaume d’Argot. Argotiers y passèrent au dix-neuvième siècle, avant de descendre à Marseille, puis d’être embarqués pour Cayenne à la cadène, chaîne en novlangue. Picard Vidocq, transfuge, est excellent témoin de l’usage d’argot à Lyon, que vergne a découvert tardivement.

Képis rebelles tiennent discours à connotations ultragauchistes. Au moins deux d’entre eux faillirent être brûlés vifs à Viry-Châtillon le 8 octobre par voyous bougnouls, même s’il n’est pas exclu qu’il y eût quelques nègres parmi eux. Or ils sont persuadés que justice n’en a rien à foutre, car elle privilégie souvent le voyou allogène, qu’ils appellent racaille.

Képis s’en prennent pêle-mêle à hommes politiques, à leurs syndicats, ces rackets, et à leurs chefs n’allant pas sur le terrain et s’en mettant plein les fouilles. Leur statut est celui d’ouvrier. Heure d’astreinte payée 9 balles, moins cher que nounou ou femme de ménage allogènes, soutenues par prud’hommes ou par tribunal administratif.

On parle de police presque partout en Europe sauf en Hongrie, où le flic est appelé gardien de l’ordre, police gardienne de l’ordrerie. Flics, pensez à cette appellation, car vous êtes à la fois gardiens de l’ordre et gardiens de l’Ordre. Maçonnique s’entend, vos chefs, qui glandent place Beauvau ou dans les commissariats à partir du grade de colonel, sont presque tous FF∴

Conformément aux consignes du gouvernement mondial, ils sont favorables à invasion de la nation, qui existe de moins en moins, par coupés allogènes, surtout musulmans.

Avantage du conseil policier, langues se délient, bruit se répand que coup du camion de Nice fut orchestré par DGSI et Hollande, sans doute en partie juif inconnu, comme disoit Shakespeare.

Propos d’ultragaucho réviso que vous avez embastillé trois fois, vous ou vos collègues gendarmes. Sans parler de ses séjours en souricière, mot que plantigrade niçois à piqué au Parisois.

Marine soutient votre mouvement, mais aussi partie d’ultragauche, bien qu’elle ne vous aime pas.

Coup du camion aurait pu passer en Amérique, mais pas en France. Quant au flic, il sait que mieux vaut s’entendre avec son ennemi plutôt qu’avec faux ami.

Démon redoute implosion d’État. Il craint que si conseillistes policiers et ultragauche révisote s’allient, ça pète de partout. Il a raison, car tout va vite quand s’amorce insurrection.

Hélas ! tout le monde n’a pas étudié cette science, mais vous allez voir. Quand Issy frétille France vacille.

21 octobre, près de 600 flics ont manifesté à Lugdunum hier soir pour faire croire que Lyon est capitale de Résistance, tandis que 1 000 manifestants ont descendu sur place Beauvau, à Paris, au son du biniou. Le musicien était bon mais pas excellent. Parisois, pendant au moins partie de la nuit, crièrent « Cazeneuve démission ! » et  « Citoyens avec nous ! »

Défilé fut retransmis en direct par RT, abréviation de Russia today, parfois appelée télé Poutine. Plupart des manifestants avançaient visage découvert.

Cazeneuve démission retient l’attention, car les flics en ont vu passer des ministres de l’Intérieur menteurs, intrigants et corrompus, truc basique consistant à mettre dans sa poche partie des fonds secrets. Il ne choque pas le cogne. Pour qu’il veuille raccourcir son ministre, il faut qu’il aye dépassé les bornes. Or Cazeneuve s’illustra par ses énormes mensonges dans les jours qui suivirent attentat de Nice, avant de faire un peu machine arrière.

Il y eut rebellion des képis dans le passé contre Badinter, alors ministre de la justice, accusé de laxisme. Le type gravement brûlé à Viry-Châtillon, encore en coma artificiel, n’est pas flic mais adjoint de sécurité, étape initiatique souvent obligée avant d’être nommé poulet, promotion que tous les adjoints n’obtiennent pas. Mais peu importe, tout le poulailler s’est senti visé. Volaille caquète contre le garde des Sots quand elle voit victime toujours à l’hôpital et présumé coupable remis en liberté, par exemple.

Là est nouveauté de la rebellion de maison Poulaga, elle vise ministre de l’Intérieur. F∴ Cazeneuve a d’abord semblé modeste et consciencieux, mais FF∴ sont nommés à la direction des armées et des polices pour trois raisons : 1°) ils ne comploteront pas contre la République ; 2°) ils sauront mentir dans l’intérêt d’État ; 3°) ils garderont le silence, discipline à laquelle ils ont été formés par leur Orient.

Coup du camion est donc bien au cœur de l’affaire, car il n’y a pas besoin d’être fin limier pour se douter de l’embrouille. Comme nous le rappelle brûlante actualité, puisque le candidat chrétien démocrate Poisson est mis en demeure de se rétracter et de s’excuser pour avoir dit qu’Hillary Clinton est soumise au lobby sioniste et qu’elle est dangereuse pour Europe et France, par Christian Estrosi, sioniste invétéré, ancien Mussolini de Nice, actuel führer des Alpes-Maritimes.

Pourtant propos de Poisson est banal, intrigante Clinton pensant jouer sur deux tableaux, sinon plus. Avec son discours de gôche, elle espère rallier féministes, minorités confessionnelles et raciales, tout en sachant chrétiens sionistes assez nombreux dans électorat républicain.

Avantages de Nice : on peut difficilement rêver mieux que promenade des Anglais le soir du 14 juillet pour attentat au camion. Résultat : 86 morts et près de 400 blessés, dont certains bidons, espérant frauder assurance et toucher indemnités d’État. On peut aussi compter sur Estrosi. Il soupçonnera complot, mais, comme Revision, il n’accusera jamais Israël, grand bénéficiaire présumé de l’opération, car son implication directe semble introuvable et superflue.

Comme pour le 11 ou AA septembre. Arabie Séoudite et amerloques sont directement impliqués, mais pas Israël, bien que Mossad fût informé de l’opération.

Manifestations de flicards eurent également lieu hier soir à Bobigny, Brest, Carcassonne, Colmar, Grenoble, Lens, Melun, Montpellier entre autres, tandis que Démon s’évertue à démontrer qu’elles sont consécutives aux tentatives de meurtre de Viry-Châtillon. Mais non, elles ont plusieurs raisons. En premier lieu attentat de Nice, suivi de mise en examen du mafieux Squarcini, chef de DCRI, et de son complice Flaesch ; à l’insolence de Cazeneuve ayant osé traiter les criminels auteurs de tentative d’holocauste de Viry, excusez du peu, de « sauvageons », ou petits sauvages, par conséquent susceptibles d’être condamnés à peines n’excédant pas quelques années de prison. (Encore vraisemblable pédé que Cazeneuve, comme Santini.)

En retour, eunuque Hollande compte rencontrer apparatchiks des syndicats de police début de semaine prochaine, alors que rebelles les jugent corrompus et nullement représentatifs de leur profession, ensemble d’éléments aboutissant à attiser le feu.

Drapeaux tricolores furent brandis à fenêtres au passage du cortège près des Champs-Élysées. Au moins plusieurs dizaines de passants et d’observateurs le joignirent, d’où estimation de mille manifestants, la plupart flics mais pas tous. Gars des Hauts d’Issy, qui mataient la manif’ sur télé Poutine, songèrent à la rallier, dont un a priori hostile au flic.

Tout est réuni pour que manifestations nocturnes des conseils policiers rassemblent plus de monde ce soir. Gars des Hauts d’Issy descendront dans la plaine et s’y joindront, en laissant l’initiative aux rebelles du poulailler.

Après avoir soutenu Daech, puis État Islamique, Hollande aura été le premier président de la cinquième puissance mondiale à avoir réussi à se mettre sa police à dos, bravo ! Et voyez les images, jeunes gendarmes n’en menaient pas large. Comme lors des « affrontements » entre gendarmes et matons, il s’agit uniquement de bousculades, voire de poussettes.

23 heures, c’est parti, centaine de volailles sont assemblées devant Notre-Dame, gars des Hauts d’Issy s’apprêtent à leur venir en renfort. Aucun ne croit en dieu, l’un est de race bourgeoise, l’autre ultragauchiste. Prochaine fois, ils brandiront banderole sur laquelle sera écrit Hauts d’Issy. Rappelez-vous de Révolution française, Michelet indique qu’Issisois prirent part aux événements du bassin, bien qu’Issy fût bourgade de 400 habitants. à ce moment-là.

22 octobre, 0h30, fin de manif’à Bastille, qui fut belle. Aigle Noir s’était brouillé juste avant avec CIA. Il lui avait annoncé qu’il ne voulait surtout pas louper prise d’Èlysée annoncée au début de manif’ selon CIA. Mais il y avait cru, car il est naïf selon Shin Beth, en même temps métis bretoc pour le Français, de race bretoque pour le juif, car de mère bretoque. Principe de l’animal : quand on dit quelque chose, on le fait. Hélas ! influence romaine est forte en France, bien que le pays ne fût jamais vraiment latin. Au point que le flic joueur de biniou de jeudi soir est vedette universellement reconnue.

Place d’Hôtel-de-Ville, sur le chandelier à sept branches, prétendue nef de ville de Paris, gars de BAC 92 répond aux questions des journalistes. Or brigade anticriminalité n’a que deux bases aux Hauts-de-Seine, Issy et Nanterre. Le gars était plutôt nanterrois, car il disait que cité Pablo Picasso, à Nanterre, donne impression d’être impénétrable. Antique Lutèce se trouvait vraisemblablement à Nanterre, Hauts-de-Seine portant assez bien son nom, même si grande partie du département n’est pas à l’abri des inondations.

Slogan ayant eu le plus de succès au départ du défilé fut « Les Français en colère ! » vite transformé en « Les policiers en colère ! » maintes fois scandé dans le cortège. En issisois, on dit François courroux ! et policiers courroux ! C’est plus fort, mais manif’ était peut-être spectacle, ou « spectaculaire-marchande » comme disait ritalingue niçois Debord maqué à juive allemande, qu’il n’a vraisemblablement jamais sautée, car presque toujours rond. Impossible de lui demander, car il a fait brûler son cadavre et disperser ses cendres dans la Seine, ayant trahi Nice.

Passage place d’Hôtel-de-Ville était bonne idée, Hauts d’Issy y pussent débarquer, surtout que fouler aux pied chandelier à sept branches leur plût.

Puis suspense, près de 400 personnes sont assemblées, vont-elles marcher sur Élysée, comme annoncé ? Auquel cas, partie d’ultragauche se hatât de les rallier, car elle ne veut pas louper la moindre insurrection. Hélas ! manifestants bifurquent à droite. Ils passent pas loin du Marais, ancien quartier juif devenu surtout pédérastique, avant de déboucher à Bastille.

Ce n’est pas bête, flicards commencent par prendre Bastille avant de s’emparer d’Élysée en chantant Marseilloise. Bonne stratégie, s’inspirant de révolution par étapes prônée par Lénine, mort de syphilis, maladie qu’il attrapa sans doute à Paris.

Slogans sont « Policiers en colère ! » « On est tous citoyens ! » « La racaille en prison ! » « La racaille t’es foutue, la police est dans la rue ! » Accessoirement « La justice avec nous ! » ou « Les taxis avec nous ! » Point d’orgue : « Cazeneuve démission ! »

Vous pourrez éventuellement trouver deux soutiens, flicards, ultragauche et ultradroite, qui s’entendent presque comme larrons en foire, mais il faudrait que vous apprissiez préalablement à négocier avec ces forces.

CIA doutait de l’amplification de la rebellion vendredi soir, tandis que Revision en était convaincue. S’ensuivirent manifs à Calais, Clermont-Ferrand, Lille, Nantes, Orléans, Rouen, Strasbourg entre autres, de nouveau à Marseille, Nancy, Toulouse. France métropolitaine est maintenant totalement contaminée, mais pas les îles, ni les départements et territoires d’outre-mer.

Notez que mouvement des visages pâles est parti du bassin parisois avant de se répandre dans le midi à l’exception de Nancy, soucieuse de faire honneur à Lorraine. Nancy, où fut inventé le mot boche. C’est plus tard que Bretagne, Normandie, Picardie, Alsace se sont jointes au mouvement. Mais ça y est, mécanique insurrectionnelle est enclenchée. Tarbes et Toulon furent précédemment omises dans la liste des villes où flics firent mine de s’insurger, mais choses sont claires : rebellion est partie de la Grant Paris, avant de se répandre dans le midi puis dans les provinces du nord de Loire.

Nous vous quittons là. Il ne se passera sans doute pas grand chose shabbat soir. Chacun fourbira ses armes. Ennemis seraient racaille et sionisme de salope Clinton, c’est vrai et faux à la fois, car il s’agit de ne pas s’arrêter là.

Pendant que flicards font leur spectacle Revision combat Shin Beth, affrontement colossal. Shabak est dans la merde. Il n’arrive pas à répondre à la question de savoir si judaïsme est d’origine indienne. Pour une fois, juif a raison de se lamenter.

23 octobre, encore que Sissi-la-famille ne soye vraisemblablement pas agent du Shin Beth, mais taupe jésuitique ennemie du jansénisme, car conflit demeure. Païens d’Issy, Issi ou Iss-i défendent esprit janséniste, quand bien même jansénistes ont disparu. Vous pigez maintenant pourquoi intervention d’Issy, qui aurait été appelée Union en 1793, est capitale ?

Quand Issy frétille ou trépigne, monde vacille, n’ayions pas peur des mots. Gars de BAC 92 ayant chié sur chandelier à sept branches était asiat’, sans doute de race chinetoque dite juive d’Asie. Il était visage pâle et pensait jouir de discrimination positive, car volaille, même insurgée, a trouille d’ouvrir son caquet.

Rebellion va finir en queue de poisson. Flicards se feront enfumer par Veuve, leur maîtresse. Cinq jours consécutifs de manifestations à Paris, c’est énorme, petit regroupement devant Bataclan d’après shabbat est mineur, comme la manifestation d’une centaine de flicards en famille, avec femmes et enfants, à Évry dans l’après-midi ; flics insurgés lançant maintenant piques symboliques.

À la gueule de l’espingouin Valls, dont Évry fut fief, à celles de la racaille et de ses complices, Sarkozy et Hollande entre autres, qui déroulent tapis rouge devant les imams, êtres incultes ne connaissant ni la chaussure ni le rasoir. Mais le message ne passera pas. Valls continuera de faire construire de coûteux et inutiles centres de déradicalisation et de créer partout des petits Calais, pendant que p’tits pâles, soutenus par ultragauche mais par aucun syndicat, sont de plus en plus appauvris.

23 octobre est jour anniversaire de la plus glorieuse des insurrections, celle de 1956 en Hongrie. Échalas a appelé hier guide d’Issy « le Hongrois », compliment. Partie de volaille se débrouille pas mal en insurrection. Son coup d’annoncer son intention de prendre Élysée avant de marcher sur Bastille était bien trouvé, comme ses combats d’arrière-garde pendant et après shabbat. Jugement de courant de pensée expert en techniques d’insurrection.

Fin octobre 56 fut beau et chouette en Hongrie. Bien sûr pas seulement à Budapest, car tout le pays s’est soulevé. Insurrection fut vaincue, mais pas écrasée, tandis que son esprit demeure. Esprit ou souffle, c’est pareil. Idem avec les jansénistes. Ils ont disparu, mais on continue de se battre en 2016 entre sympathisants des jésuites et des jansénistes.

Conseil au flicard : ton tour de piste s’achève, tu vas entrer en période de résistance larvée. Si tu veux montrer que t’es dans l’bon camp, parle de volaille, mot de Revision, tout le monde comprendra.

Que Cazeneuve soye franc-maçon n’est pas attesté par sources fiables, mais sa pédérastie, si c’est le cas, est forme d’initiation. Comme licence d’histoire de Benoît Hamon, dont nous ne savons toujours pas s’il est d’origine juive, peut-être lointaine.

8 commentaires »

  1. http://www.leparisien.fr/clamart-92140/clamart-la-mosquee-flambant-neuve-doit-fermer-ses-portes-19-10-2016-6227166.php

    (D’accord pour l’anecdote, CIA, pour montrer que Clamart aussi est envahie. Occasion d’indiquer que tu es né en Amérique presque par hasard, de deux parents français. Mais tu n’as jamais protesté contre le surnom que te donne la revue, sachant que n’importe qui ne bosse pas pour CIA, surtout qu’espionnage t’intéresse. C’est toi qui m’as branché sur télé Poutine hier soir. Métis comme moi, je te remercie, NDLR.)

    Commentaire par dxk — 21 octobre 2016 @ 14:41 | Répondre

  2. http://fr.youporn.com/watch/11756223/dxk/

    (Bravo ! Tu as réussi CIA. Comme quoi mieux vaut avoir CIA avec soi. Mais que vais-je faire avec les nouveaux fans qui vont affluer ? Tu ne te poses pas la question, moi si, car je suis guide. T’es prêt à descendre dans la plaine cette nuit pour rejoindre le cortège des flics ? Question d’actualité, NDLR.)

    Commentaire par dxk — 21 octobre 2016 @ 18:11 | Répondre

    • il va être content le père Vincent de suivre ce magnifique film sur l’éducation sexuelle

      (Règle en garde à vue : ne jamais parler de tierces personnes. Cette fois ça passe, car Vincent est pseudo’ dont véritable identité est connue des initiés, guide et DGSI. En garde à vue, ne parle que de toi. Dis moi je pense que, ou crois que… avant de sortir banalités. Flics sont contents, car ils font leur boulot, noircissent procès-verbal. Exemple : Oui j’ai traité la directrice d’Historia de salope, parce que j’en suis persuadé. Mais c’est insulte ? Bah ! il y a gars qui traitent femme de salope tous les jours, parfois leur dulcinée. Je reproduis ton message pour montrer à quel point Revision est puissante, elle dispose d’agents en région parisoise, en province et à l’étranger, accessoirement pour indiquer comportement à avoir en garde à vue. Revision est attentivement lue en Yisraêl, car son antijudaïsme modéré l’inquiète, NDLR.)

      Commentaire par dxk — 21 octobre 2016 @ 19:07 | Répondre

  3. Ça rouscaille dans la rousse !

    (Rousse chante faux, surtout au début, mais ce n’est pas surprenant, NDLR.)

    Commentaire par Danny — 21 octobre 2016 @ 18:46 | Répondre

  4. Le « faux sperme » est utilisé dans l’industrie pornographique afin d’amplifier le sentiment de virilité exprimé par une éjaculation abondante. Il est éjecté au moyen d’un discret système de tube transparent placé sur la face non visible du sexe de l’acteur. Plusieurs recettes sont utilisées, en particulier un mélange de méthylcellulose et d’eau12. Une autre, classique des années 1980, (3/4 de blanc d’œuf cru + 1/4 de lait concentré sucré) était moins anodin bactériologiquement mais « agréable à avaler ».

    (Tu te mets à écrire françois, CIA, c’est nouveau. Je laisse passer ton eau12 que je ne connais pas, mais quand c’esti qu’on descend dans la plaine pour brandir banderole des Hauts d’Issy ? projet qui me fait bander, NDLR.)

    Commentaire par bignou — 22 octobre 2016 @ 15:10 | Répondre

  5. Sus, sus, sus !

    (Photo suspecte car figurants sont peut-être juifs, Magyar ayant rarement cheveu noir. Il s’agit sans doute d’un montage. Le fond, boulevard de Pest, est authentique, mais observe le contraste, personnages ont été ajoutés, sans parler des traces de découpe. Désolé de parler jargon du livre, je ne connais pas celui de Photoshop. C’est con pour toi d’avoir envoyé faux document, NDLR.)

    Commentaire par danny — 23 octobre 2016 @ 09:32 | Répondre

  6. Je ne cherche pas du tout à copiner avec toi. Je ne fais que me défendre contre tes accusations infondées de jésuitisme – au sens péjoratif où l’entendait Sainte-Beuve -, pour moi, pire insulte qu’être traité de juif.

    (T’es comme une femme, tu as tes humeurs, tantôt ci, tantôt ça, mais mets-toi à ma place, j’essaye de conduire insurrection. Je n’ai pas lu Sainte-Beuve, seulement écrits jansénistes du vivant de leurs auteurs ainsi que certains des jésuites. Je soupçonne Sainte-Beuve d’avoir bossé pour Veuve sans la moindre preuve. Encore une fois, mets-toi dans la tête de l’Issisois, qui, quand il entend Beuve, songe à Veuve. J’emploie là ponctuation moyenne françoise, qui avait avantage d’être claire. Et tu mens, tu cherches à copiner avec moi. Tu es épaté par la façon dont je harcèle volaille prétendument insurgée, sans chercher à la saigner. C’est ruse du royaume d’Argot dont je fais partie des derniers sujets, NDLR.)

    Commentaire par Sisi-la-famille — 23 octobre 2016 @ 11:03 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :