Alain Guionnet – Journal Revision

16 juillet 2016

FOURGONS DE CRS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:33

Fourgons de CRS en travers de la route auraient pu empêcher le passage du camion de 19 tonnes à Nice conduit par Bouhiel.

Attentat à Nice le soir du 14 juillet était envisagé par Revision et par maison Poulaga, qui a préféré multiplier le nombre de képis sur la promenade. Pour réduire celui des chômeurs ? C’est possible, truc hollandais.

Le Hollandois aime bien qu’on l’appelle ainsi. Liens entre France et Pays-Bas ne sont pas uniquement jansénistes, mais gens des deux nations admirent la grammaire de Lancelot. Or nous refusons à François Hollande l’honneur de le dire hollandois, car ses ancêtres des Pays-Bas étaient vraisemblablement juifs venus d’Espagne. D’où il découle que son prénom François est imposture, comme le nom de l’actuel pape jésuite.

Avoir envisagé l’attentat de Nice ne casse pas trois pattes à un canard. De la même manière, nous savons que marché de Noël de Strasbourg est prochaine cible. Imaginez les ravages que pourra faire un camion. Ses accès devront être protégés par des fourgons de CRS garés en travers des rues.

Noël c’est loin, direz-vous, mais DGSI est tellement bête qu’il faut tout lui indiquer. Sur la route entre Paris et Cologne se trouvent Metz et Nancy. Metz, ancienne capitale de France, est cible privilégiée d’ÉI, qui attaque la tête de ses ennemis. Nancy est cible secondaire, même si son nom a eu énorme succès en Amérique. Mot boche pour désigner le Teuton, le frisé, le fridolin, le chleu, etc., fut inventé à Nancy, mais le calife se fiche de cette anecdote. Il sait seulement que toutes les croisades sont parties de France et que le magicien savant Gerbert d’Aurillac officia à Metz avant de revêtir la tiare pontificale en 999.

Or c’est ce roturier qui, non seulement inventa l’Europe, composée de son vivant de France, Germanie, Hongrie, Italie, mais qui fut à l’origine des croisades. Reims aussi est menacée, car il s’agit de se mettre dans la tête de l’ennemi. France est sa principale ennemie. Il sait ce pays dirigé par judéo-maçonnerie, tandis que son peuple demeure fidèle à l’esprit de Gerbert. Surtout en Bretagne, plus grande région racialement pure de France, même si c’est de moins en moins vrai.

Accrochage à Vanves, gars prétend que les portos forment la plus grosse minorité raciale en France avec leurs 600 000 âmes. Faux, rétorque le druide, il y a plus d’un million de bretocs en région parisienne. Ils n’ont pas tous tête carrée, contrairement à ce qu’a prétendu Revision, mais Montparnasse leur appartient, plus encore que Bastille, propriété des ébénistes boches. Le Marais, quartier juif, est seul à avoir longtemps rivalisé avec Montpar’, où adore baguenauder le Magyar, mais Marais a été bouffé par les pédés tandis que Montpar’ est dévoré par les multinationales, après avoir été saigné par l’horrible tour.

Il est loin le temps où on montait se taper pute bretoque à Montpar’. Propos issisois, car le nordiste descendait à Montparnasse.

Provincials qui venez à Paris, sachez tout ça. Comme le fait qu’entre Paris et Versailles il y a Issi, villa romaine toujours plus rabougrie, mais c’est là que vous trouverez spécimens les plus hostiles au mondialisme et à sa création, État Islamique.

DGSI n’a apparemment pas compris un truc : elle a besoin d’historiens pour combattre ÉI, car temps des croisades n’est pas révolu. Allah date du septième siècle, la première croisade de fin onzième siècle, et la tunisienne Linda, mère de deux enfants, vient de refuser bise d’Alain. Comme quoi histoire est partout, guerre au sarrazin continue.

Linda est issisoise, elle habite quartier Paul Bert. Elle est sexy. Hélas ! Alain, réputé obsédé sexuel au bistrot, ne la sautera pas. Du coup, il s’en prend au juif, qu’il massacre. Interprétation tentante mais fausse et simpliste. Comme celui de Claude Le Petit, antijudaïsme d’Alain est lié à ses voyages à l’étranger, qui lui ont permis de s’apercevoir que les juifs sont partout pareils. C’est la même hydre, la même pieuvre qui prétend diriger le monde. Elle affirme tenir Amérique, tandis qu’État Islamique est sa création, ce que personne ne conteste.

Heureusment, il subsiste braves combattant la pieuvre. Ceux de vieille Europe ont alliés en Amérique comme Fischer et Apple, excusez du peu. Prolétaires français s’interrogent, ils se demandent s’ils vont soutenir le monstre d’Issy qui arbore sans vergogne son chiffre magique 666.

Capital financier, écoute les questions que se posent prolétaires français, élite du prolétariat mondial. Nous combattrons ensuite, à la vie à la mort. Personne ne sera épargnée, nous pourrons tuer le juif hongrois Soros, chance pour lui. Nous écartèlerons Hollande, de préférence place de Grève. Foule sera ravie.

Mais n’en rajoutons pas, crime de la pensée étant constitué. Spectateurs rigolent, mais qui va en taule ? Encore et toujours le malheureux Issisois, coupable d’avoir eu raison avant tout le monde.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :