Alain Guionnet – Journal Revision

15 juillet 2016

NICE NICE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 02:39

Nice est nice, disent les engluches qui adorent baguenauder sur la promenade des Anglais, là où, le 14 juillet vers 22h30, à la fin du feu d’artifices, un camion blanc proche de 20 tonnes fonça sur la foule et écrasa des spectateur sur une distance d’un peu moins de deux kilomètres. Avant d’être abattu, le chauffeur tira sur les flics. Au moins 75 morts selon le bilan de 2h30.

Attentat le plus réussi en France d’ÉI : un camion, un chauffeur équipé d’armes à feu dont deux à canon long et peut-être de grenades, dit-on. Brigade antiterroriste lui trouvera complices, car c’est son boulot. ÉI avait annoncé ce plan, qu’il était impossible d’appliquer sur la fanzone du champ de Mars, rendue inaccessible. En revanche, l’avenue niçoise était cible idéale.

Le principal responsable de l’attentat est Hollande, qui s’est vanté du bon déroulement de la coupe de l’UEFA, cette associations de malfaiteurs, appelée Euro, et qui jugea qu’il ne sera pas nécssaire de prolonger l’état d’urgence au-delà du 26 juillet vers 13h30, après le vote de lois antiterroristes. Lesquelles aboutissent à payer 32 matons disposant d’appareils coûteux pour surveiller un seul détenu dans quatre cellules.

Mais personne ne croira un seul instant qu’aucun agent de DGSI n’avait envisagé pareille attaque. Il fallait protéger les accès à la promenade au moins par des fourgons de CRS, barrant la route, plus solides que les paniers à salade, piètres obstacles pour un poids lourd roulant à vive allure.

Autre provocation, Hollande a assuré qu’il allait envoyer des « conseillers militaires » pour libérer Mossoul. Comprenez des unités des forces spéciales qui participeront aux combats au sol, comme en Libye.

ÉI voit en Hollande son allié, ayant couvert ses deux attentats majeurs commis en France en janvier et novembre 2015. Forcément, Hollande en est sorti à chaque fois gagnant. Comme il prévoit l’être cette fois encore.

Conseil d’État est complice en second, car c’est lui qui empêcha récemment Christian Estrosi de transformer mosquée de Nice financée par les wahhabites en crèche. Au point qu’on peut se demander pour le compte de qui bossait le kamikaze. Pour ÉI ou pour le renseignement d’Arabie Séoudite ?

4h30, Hollande s’est réjoui, il prolongera l’état d’urgence de 3 mois, il ne réduira pas les effectifs militaires de l’opération Sentinelle de 10 000 à 7 000 comme il l’avait prévu, etc. Le bilan est maintenant de 80 morts et plusieurs dizaines de blessés, dont 18 dans un état d’urgence absolue. Le tueur était jeune, âgé de 25 ou 31 ans, de nationalité franco-tunisienne selon un papier d’identité trouvé sur lui, tandis que son identification est en cours. Cazeneuve ne veut rien dire sur le déroulement de l’enquête, que seul le procureur évoquera en temps et heure.

Mais pourquoi DGSI est-elle si minable ? Au point de n’avoir pas prévu pareil attentat le 14 juillet à cet endroit ?

Contrairement à son habitude, ÉI n’a toujours pas revendiqué l’attentat. Curieux autant qu’étrange. Ceux du 23 novembre furent vite revendiqués, tout en étant signés, sacrifier la vie d’une dizaine de ses hommes étant caractéristique d’ÉI. Mais cette fois l’attentat est celui d’un homme seul ayant pu travailler pour le renseignement d’Arabie Séoudite. Avantage d’un homme seul, il sera forcément tué, il ne laissera pas de trace sur les commanditaires de l’opération.

Et puis il y a l’affaire de la mosquée de Nice, que l’ancien maire maintenant député Estrosi, président de la région PACA, voulait transformer en crèche, scandale suprême aux yeux des wahhabites d’AS, dont le renseignement a clairement participé au montage des attentats du 11 septembre 2001.

Or Hollande entretient d’excellentes relations avec cet émirat de rentiers. Au point qu’on se demande quelle est sa part de responsabilité dans l’attentat. Réécoutez son allocution du 14 juillet, en observant ses mimiques. Il ment comme il respire, en particlusier quand il assure que l’état d’urgence ne sera pas prolongé après le 26 juillet, car n’avait-il pas tout prévu ? Nous ne savons pas, mais avouez que cette piste est envisageable.

10h00, 84 morts à présent. Les armes trouvées dans la cabine du camion étaient factices, le tueur n’ayant tiré que quelques coups de feu avec son 7,65. L’identité figurant sur la pièce d’identité trouvée serait la bonne, bien que terroristes de race tunisienne soient rares à s’être illustrés en France. Il n’était pas fiché S, il avait seulement été poursuivi pour délits mineurs, comme volence avec arme, y compris sur la personne de sa femme. Délit très répandu chez les coupés musulmans d’Afrique du Nord, surtout en Égypte. Pas seulement sur sa « légitime ». Comme le savent les juges, qui condamnent beaucoup plus lourdement les François en pareil cas que les allogènes.

Nous avons songé un instant qu’Hollande, pour sa défense, allait faire prétendre que le tueur était sous l’emprise de métamphétamine. Mais cela ne tient pas, car on ne loue pas un camion, pas plus qu’on ne se procure des armes, y compris factices, quand on est ainsi drogué. On se livre plutôt au cannibalisme. Reste le crack, bien sûr, avalé juste avant de lancer l’assaut, mais l’autopsie révèle le moment de son absorption.

Du coup, l’argu retenu est que le tueur aurait été niçois, ce qui renvoie à la piste locale et semble exclure qu’il ait agi directement dans l’intérêt du calife ou des wahhabites. Ou bien pour les deux à la fois. Il ferait bien plutôt figure de débile léger, comme le rigolo du Thalys.

Thèse du complot de Hollande n’est cependant pas exclue, car les accès routiers à la promenade des Anglais étaient « sécurisés » par des barrières métalliques ; contrairement à la fanzone du champ de Mars, dont accès à la grand rue devant les Invalides étaient barrés par fourgons de CRS. Serait-ce à dire qu’il y aurait deux administrations policières en France ? Du préfet de police de Paris, rusé, du préfet de police des Alpes-Maritimes, stupide ?

Agents de DGSI adorent Revision, mais ils ne seront pas seuls cette fois, car Niçois, ville de Guy Debord et Fabrice Robert, poseront la même question, qui les autorisera à demander réparation du carnage permis par un dispositif policier défaillant. Voyez que Paris et Nice ont intérêt à collaborer. Ce n’est pas à Nice qu’il faut chercher les raisons du massacre, mais au moins à Paris, au Proche-Orient et en Afrique du Nord.

Un commentaire »

  1. Estrosi, expert en salades niçoises, ayant eu chaud aux miches – ça réveille les méninges – s’interroge :
    « Comment ce véhicule a pu pénétrer sur la promenade des Anglais alors que nous sommes en plein état d’urgence et en plan Vigipirate avancé. »
    Ce n’est qu’un début, Estrosi peut mieux faire.

    Commentaire par Frankie — 15 juillet 2016 @ 07:58 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :