Alain Guionnet – Journal Revision

5 juillet 2016

PANNE DE CALCULATEUR

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:04

Panne de calculateur il y a huit jours, d’où énervement, provocations, excès de langage nous ayant permis d’apercevoir liaisons possibles entre race et religion.

Petit nombre de François se convertissent à l’islam. Facile d’en identifier certains : ils se font pousser la barbe. Contrairement à maints agents infliltrés d’ÉI, qui se rasent, fument parfois cigarette ou boivent boisson alcoolisée en public, ruses de guerre. Reprenant l’idéologie dominante, François convertis ou retournés traitent le réviso de raciste, contrairement à tout le monde, car ils se croient supérieurs aux chiens d’infidèles. Ils le taxent accessoirement de pointeur, mot du jargon taulard, quand le réviso raconte menues histoires de cul.

Problème : morale judéo-maçonnique fustige le réviso, mais défend toutes sortes de perversions sexuelles, à l’exception de la scatophilie, dans le but de supprimer les nations, en vue d’instaurer régime despotique oriental où toutes les races seront mélangées, où presque tout le monde sera esclave. Sorte de nouvelle tour de Babel, tandis que revenu minimum universel est envisagé selon radio-télé juive BFM, pour les futurs esclaves dont certains, oisifs, de vieille Europe.

Voyez : police et armée protègent pédés, lesbiennes, bisexuels, transexuels et sacrificateurs humains en Occident. Sacrifices humains existent depuis des millénaires, les plus connus s’étant déroulés dans des régimes despotiques orientals en Amérique, en Chine et à Babylone, dont le juif a hérité les traditions. Sauf que les anciens juifs ont mis l’accent sur le sacrifice du garçon aîné du puissant, qui sacralisait ainsi son pouvoir tout en retardant sa succession ; comme ils ont inventé l’excision du huitième jour. Encore du garçon, pas de la fille, méprisée en Chine, longtemps jetée au lit du fleuve, comme par les juifs, membres d’une secte autoproclamée race, qui préservent le sexe de la fille car c’est elle qui transmettra plus tard la judaïté. Problème démographique, le juif ayant depuis qu’il existe (près de 2200 ans) été très minoritaire, contrairement au Chinois.

Mais sacrifices humains eurent lieu dans toutes sortes de sociétés. Sens de vie étant mort, n’est-il pas jouissif de sacrifier enfants ? Au dix-huitième siècle en France, nous imaginons volontiers que bourgeois et nobles finançaient bonnes œuvres des jésuites dans le but de recueillir enfant de leur orphelinat, qu’ils enfermaient dans leur domaine et leur servait de jouet sexuel, jusqu’au jour où il était parfois sacrifié en comité restreint, entre amis ou initiés, vu qu’il est plus jouissif de sacrifier quelqu’un en compagnie qu’en privé.

Impossible de le prouver, car Companie de Jésus, alliée de Versailles, domina France pendant majeure partie du dix-huitième siècle, tandis que francs-maçons prospéraient à Versailles. Ils obtinrent la dissolution de la Compagnie de Jésus par le pape une quinzaine d’années avant la révolution. Ensuite Louis XVI fut coupé pour phimosis ; France-info, radio maintenant plus maçonnique que juive, ajoute que ce fat était impuissant. Avant son excision c’est certain, mais après ? En outre, c’est une femme qui a dit ça, ayant dû son poste à l’odieuse parité hommes/femmes, comme Lauvergeon qui a coulé Areva à cause de sa politique émotionnelle, société dont le cours de l’action s’éleva à 3,59 € le 4 juillet, qui fout maintenant à l’ancienne ÉDF le nez dans la merde. Ajoutez à cela que le marquis de Sade fut le plus célèbre auteur de fin dix-huitième siècle et qu’aucun écrivain n’invente tout ce qu’il raconte en matière sociétale.

Avantage des jésuites, ils sont muets comme l’armée et disciplinés. Ils pardonnent en outre à moitié crimes les plus abjects, contrairement aux jansénistes. Une des raisons pour lesquelles l’ordre dominant a fait élire le seul cardinal jésuite pape au Vatican, dit François, en remplacement de Benoît, né Ratzinger, ancien membre des Jeunesses hitlériennes, dit-on. François a autorisé une religieuse à garder son enfant, révolution dans l’église. François prépare le terrain en vue du mariage des religieux au nom de la sinistre loi du genre. Il est complice des FF∴ des Orients de France, qui nient le bon usage des accords des mots féminins, bien qu’hommes et femmes ne soient heureusement pas égals.

Vénérable de Puteaux a autrefois confié au mage qu’il juge néfaste l’arrivée de femmes en loge, ou en atelier, car « elles introduisent le sexe partout où elles passent » (et empêchent de se concentrer sur le ou la belle ouvrage). De telle sorte que la femme serait plus obsédée sexuelle que l’homme, comme le confirment jeunes filles qui commencèrent par jurer putain ! tout en en ayant deux. Avant de se raviser, elles auraient depuis longtemps des couilles et n’hésitent plus maintenant à enculer. Certaines jeunes filles sont d’ailleurs de plus en plus violentes.
Confirmation de la loi du genre ? Non, plutôt signes de l’énorme influence de l’idéologie dominante.
Et n’allez surtout pas croire l’ineptie de Rousseau, qui a prétendu que l’homme est naturellement bon, alors que le philosophe s’est avéré crapule dans sa vie de tous les jours. Il fut escroc de la pensée, prévenant et doucereux, comme le voulait son boulot. Selon nous, l’homme n’est ni bon ni mauvais, ou bien il est les deux à la fois en sa qualité d’animal, modérément doué de raison pour le mâle, d’émotion pour la femelle.

Tuer quelqu’un en le torturant est souvent apprécié, comme par les juifs qui adoraient jadis lapider leurs victimes en public. Comme par la foule chinoise, qui aimait contempler les longues tortures infligées aux suppliciés, comme par certains musulmans, qui continuent de pratiquer ce rituel de façon légèrement atténuée par rapport au passé, tandis que les chrétiens d’Occident étaient plus expéditifs au Moyen-Âge : ils brûlèrent sorciers, hérétiques, manichéens, avant de modifier leur mode d’exécution sous l’Ancien Régime, quand la décaptitation comença à prévaloir sur l’holocauste. Décapitation à la hache précéda guillotine, invention prétendument humaniste, mais le principe est le même. Foule affluait au spectacle, tandis que tortures étaient cachées, car effectuées dans les geôles du seigneur ou du roi.

Encore que décapitation ou holocauste ait été règle appliquée suivant une autre loi : décapitation à la hache pour le criminel, mort moins cruelle quand le bourreau faisait bien son travail, mort par le feu pour le mal-pensant ou le poëte. Encore en 1664, Claude Le Petit, auteur de Paris ridicule, fut condamé en première instance à être brûlé vif en place de Grève par le tribunal des bourgeois de Paris, peine adoucie en appel, la cour ayant ordonné au bourreau de l’étrangler discrètement avant de livrer son corps aux flammes. Signe qu’humanisme était en gestation pendant les premières années du règne de Louis XIV, près de 70 ans avant que maçonnerie spéculatrice n’apparût en France.

Holocauste est supplice de vieille Europe, étranger au despotisme oriental. Au point qu’il est un peu étonnant d’apprendre qu’ÉI aurait récemment brûlé vif un Égyptien.

Plus modernes, cousins d’Amérique recouraient au lynchage au dix-neuvième siècle, pratique que la constitution maçonnique américaine remplaça par la pendaison après jugement, peine jugée infâmante encore par le TMI de Nuremberg. Elle est pourtant moins cruelle que l’holocauste.

En comparaison, Soviétiques semblent presque tendres. Pas dans leurs tortures, où ils sont champions, mais pour tuer un homme. À la Loubianka, ses agents ne prévenaient pas le prisonnier qu’il était condamné à mort. Il le faisaient avancer devant eux dans un couloir avant de lui tirer une balle dans le corps, en théorie par surprise, à son insu. Même chose quand civils russes tuent un Tchétchène accusé d’avoir violé une femme. Ils le jettent au sol et un gars lui tranche la gorge au couteau. Scène tirée d’un film en ligne. Apparemment pas de torture. Parmi les supporteurs de l’équipe de foot de Russie venus en France, il y avait barbouzes de Poutine employant méthodes comparables à celles du SAC, qui ne tua pas seulement Goldman à la fin des années 70, mais qui commit bavures.

Toujours est-il que Hollande et Valls poussent le bouchon trop loin avec leur prétendue morale opposée à la nation, favorable au nivellement par le bas, conformément aux intérêts présumés du capital financier. PCF et CGT ne valent guère mieux avec leur prétendue défense des avantages acquis, qui aboutit au licenciement d’ouvriers français. Hollande est le dernier homme politique à baisser son froc devant tout le monde, y compris devant le coco. Ce faisant, il encourage concurrence déloyale. Pourquoi un patron routier embaucherait-il un chauffeur français en CDI, avec toutes les cotisations sociales que cela implique, alors qu’il peut se payer pour le même prix deux chauffeurs polonais en CDD ?

Sur certains de ses chantiers, SNCF emploie ouvriers déplacés, mais cette politique ne comblera pas son énorme dette en partie liée aux avantages des cheminots hérités du gaullisme. Clandestins ou sans papiers ne bossent pas seulement dans le bâtiment et la restauration, mais aussi dans des ministères, tandis que justice n’a jamais sérieusement condamné employeur pour esclavagisme.

PS fuit maintenant en rase campagne, il abadonne son univerité d’été à Nantes sur le conseil de DGSI. Prétendument en partie par peur des casseurs, mais aussi des restes du PCF plus que d’État Islamique, qui ne menace pas Hollande. Et pour cause, le président a laissé faire les attentats de janvier et novembre de l’année dernière, dont il était informé du déroulement en janvier, de l’imminence en novembre. À chaque fois, il en a personnellement profité, tout le monde le sait.

Hollande ose prétendre qu’islam est religion comme une autre, ÉI ne saurait espérer mieux. Oui, les trois religions dites du Livre prônent le sacrifice humain, judaïsme et islam au sens propre, catholicisme romain au sens figuré, à travers le sacrifice du Christ, mi-dieu mi-homme. Contrairement au protestant ou réformé, opposé à l’iconographie catholique. État Islamique est lui aussi opposé à l’iconographie musulmane, mais cela entraînerait trop loin d’essayer d’expliquer cette convergence, qui nous dépasse en grande partie.

Toujours est-il que fous d’Allah forment internationale menaçant tout le monde sauf Israël. Même le sunnite Erdogan, qui finança et approsionna militairement ÉI, s’aperçoit maintenant que cette internationale menace le pays qu’il dirige de ruine. Chute vertigineuse du tourisme en Turquie (près de 40 % du PIB) à la suite des attentats à répétition d’ÉI, qui visent les touristes étrangers, contrairement à ceux du PKK, qui attaque uniquement l’armée turque.

Or chariatistes d’ÉI s’inspirent de l’islam, de telle sorte qu’il est indécent, voire obscène de prétendre qu’islam est religion comme les autres.

Autre point de vue, celui d’Israël. Deux anciens ministres de la Défense s’opposent à Nétanyahou. Ils projettent de se présenter contre lui et son gouvernement de droite incluant religieux sionistes maintenant réputés pour leur extrémisme aux prochaines élections, car Israël n’a désormais plus d’ennemi tangible pour longtemps dans la région. Même pas l’Iran, les anciens Perses souvent chiites étant pour la plupart attirés par la postmodernité. Ils remportent des victoires au Yémen et sont avant tout opposés aux wahhabites et à ÉI. Satellites espions des grandes puissances observent les opérations au sol, tandis qu’Obama opposera son véto au cas où le Congrès voterait loi accordant plus de 3,5 milliards de dollars à Israël.

Somme annuelle modique aux yeux de feu l’escroc juif Élie Wiesel, qui ne fut jamais banni de Hongrie à Auschwitz, bien qu’ayant peut-être été détenu plus d’une demi-douzaine de mois à Buchenwald, comme des milliers de juifs déportés de Hongrie pour motif racial en 1944, après avoir passé des semaines dans un quartier juif appelé improprement ghetto. Le faussaire, futur prix Nobel de la paix, débuta sa carrière à Paris dans les années cinquante. Il fit partie des victimes du célèbre maître-nageur juif Madoff et de son arnaque à la Pozzi moins de dix ans avant sa mort. Non qu’il s’agisse de voir morale dans ces anecdotes, mais elles sont maintenant connues de tous.

C’est en petite partie pour cette raison que changement de cap politique semble s’annoncer dans le vieil Occident : élection de mairesses populistes à Rome et Turin, annulation de l’élection présidentielle en Autriche pour irrégularités, victoire du Brexit après qu’un sécessionniste eut comparé Bruxelles à l’Allemagne nazie, victoire de Trump prévisible aux States, surtout que salope Hillary Clinton est actuellement entendue par le FBI pour les secrets défense qu’elle a communiqués sur son téléphone personnel quand elle était ministre, non sur son téléphone sécurisé. Presque crime de haute trahison pour le puritain, qui subsiste en Amérique. Minoritaire, il n’en est pas moins influent. Enfin victoire de plus en plus envisageable du FN à la présidentielle de 2017.

Auquel cas, elle sera au moins autant imputable à Philippot qu’à Marine. Autrefois chevènementiste, surtout gaulliste, Philippot maîtrise les sujets dont il parle. Il ne se laisse pas marcher sur les pieds par les journalistes à langue de serpent. Membre d’une minorité, il sait majorité composée de minorités. Ses propos sonnent bien à l’oreille de l’ouvrier, favorable à l’Europe des nations, hostile aux bureaucrates de Bruxelles.

Trump change certains de ses conseillers en vue sa prochaine élection. Il s’aprêterait à baisser le ton de sa voix de quelques décibels. Front national, sans changer de nom, devrait l’imiter, en commençant par recruter gens compétents en politique internationale.

Formation du conseil ouvrier de grant Issy aura modestement contribué à ce changement de cap. Mage n’a jamais cru à la viabilité de cette structure, facilement infiltrable et manipulable. Elle aura confirmé ce qu’il pressentait, plus on monte dans la hiérarchie sociale, plus gens sont modérément antijuifs et antimaçons : ingénieurs informaticiens, pianiste, entrepreneurs, dont un se destine à l’être, cadre musulman de Banque postale opposé au chariatisme. Plus on descend dans la hiérarchie, plus les gars s’intéressent au foot, bien qu’ils sachent ce business politique. Mais ils ont peur du juif, qu’ils s’imaginent en partie à tort tout-puissant. Ils craignent aussi le F∴, dont ils ignorent souvent jargon et signes de reconnaissance. Ce qui est un peu étonnant de la part des maçons portugais, qui passent assez grande partie de leur temps à construire monuments conçus par des architectes de la Veuve, à laquelle ingénieurs et chefs de chantier appartiennent souvent, car c’est bien beau de dessiner plans de bâtiments, mais encore faut-il savoir quels matériaux utiliser, ce que l’architecte n’indique pas toujours, et dans quel ordre effectuer le travail. Aussi mieux vaut qu’ingénieurs et chefs de chantier soient eux aussi initiés, au moins au début de leur carrière.

Que Front national poursuive sa politique d’ouverture, qu’il voye par exemple dans le bénévolat forme de communisme, qu’il admette qu’ouvriers du livre sont traditionnellement anarchistes, comme certains artisans, qu’il ne se borne pas à la lecture des étiquettes collées par grand’presse qui ment comme elle respire.

Revision s’intéresse à l’affaire du « communiste » de 59 ans, responsable du Resto du cœur de Montreuil depuis quinze ans. Après avoir été victime d’un accident de la route, Sécurité sociale lui aurait interdit de travailler, comprenez qu’il fut placé en deuxième catégorie d’invalides supposés inaptes au travail. Il se dévoue pourtant pour les Restos du cœur, sa passion. Vendredi dernier, 7h45, le resto est fermé, mais il est là et ouvre la porte à ses agresseurs, un homme et une femme. Le nègre tente de lui donner coup de hache ou de hachette, que le vieil invalide esquive avant que le nègre laisse tomber son arme au sol. Puis femme voilée au visage découvert l’attaque à coups de couteau de cuisine. Elle le plante trois fois, vraisemblablement une fois à la clavicule, deux fois à l’abdomen. Mais la malheureuse manque de force, elle ne parvient pas à retirer son couteau du ventre de sa victime. Puis le couple s’enfuit en criant Allah akbar!

Perfides journalistes prétendent que le récit de la victime est douteux, car un instituteur d’Aubervilliers a prétendu avoir été agressé par Daech, ce qui était faux. Mais pourquoi diable l’homme se serait-il donné coups de couteau, en poussant le vice jusqu’à laisser l’arme plantée dans son ventre ?

Autre explication est vraisemblable : nègre des anciennes colonies est souvent repectueux de son ancien colon. Ce n’est qu’en janvier 2015 qu’apparut le premier djihadiste nègre en France, du nom de Coulibaly. Il ne tua aucun François, mais une fliquette municipale membre d’une minorité visible et quatre juifs. Coulibaly dit Couliballot fut apparemment tué sur ordre par la police alors qu’il se rendait sans arme, les mains liées.

Couple était formé de deux terroristes amateurs, le nègre ayant pu vite renoncer à sa tentative d’homicide par respect du François ou par peur, sans doute pour les deux à la fois, car il savait que s’il allait jusqu’au bout de son geste, sa vie était foutue. Les flics l’auraient trouvé. Il se serait pris prison à perpétuité, à moins qu’il ne fût occis comme Coulibaly.

Femme à moitié voilée pourrait être algérienne arabisée de la plaine. Elle a pu être scandalisée car Restos du cœur servent parfois porc à manger. Brigade antiterroriste n’a pas été saisie du dossier, car ces apprentis terroristes sont faciles à identifier. Grande partie de Montreuil se trouve certes dans l’ancienne zone, pas en banlieue proprement dite, il n’empêche, caméras de vidéosurveillance sont nombreuses dans la petite couronne. Et puis, les apprentis ont pu laisser leurs empreintes digitales sur leurs armes, où plus sûrement leur ADN. L’affaire est donc du ressort de police ordinaire, car simple routine.

Cependant la vraie ou prétendue victime a porté plainte pour une lettre de menace le 18 avril, dont voici citation : « Dieu est grand, sale chien d’infidèle franc-maçon ». Curieux de voir présumés djihadistes stipendier les FF∴, innombrables aux directions de police et justice, ce qu’ÉI n’a jamais fait à notre connaissance. Du coup, l’enquête sera sérieuse, car Veuve se demande qui a écrit ce message, peut-être manuscrit ou tapé sur vieille machine à écrire. Dans les deux cas, il est quasiment signé.

Dans le doute, nous conseilons au FN de soutenir le bénévole afin que l’enquête aboutise, même si gens des droites nationales font partie des suspects ayant pu écrire cette lettre.

Vague nationale monte au tour de France, avec le soutien d’une partie d’ultragauche. Gérard Holtz va être viré du service public l’année prochaine. Du coup, il se lâche. Il ne s’emmerde plus avec le français, il pose directement questions en boche au vainqueur de l’étape Kittel, qui a dépassé Coquart d’un boyau (près de deux centimètres). Coquart avoue avoir frotté l’épaule de Kittel dans le sprint sans l’avoir fait exprès, ce qui est évident sur les images. Kittel fait humour boche : mesurant 1,90 mètre, je me suis lancé à l’avant sur la ligne d’arrivée, c’est peut-être pour ça que j’ai gagné.

À notre avis, bon cheval est framboche assorti de magyaritude, sorte de paprika.

Holtz s’est aussi payé le luxe de dénigrer les engluches, bravo. Il a donné la parole à ancienne Acadienne Guiot à centaine de kilomètres du début de l’étape, en costume de l’époque, nom noble pour le roturier, dont ancêtres furent tantôt masacrés tantôt exterminés par saucisses rouges aux ordres de sa Gracieuse Majesté Britannique. Rosbifs ont exterminé François au Nouveau-Brunswick, il fallait que cela fût su. On pourrait parler de génocide des Acadiens.

Dernière nouvelle, le « communiste » de Montreuil aurait galéjé, mot plus élégant que menti. Nous nous y attendions, mais mettez-vous à sa place. Montreuil est ville africaine, où seuls bobos se réimplantent car l’immobilier est moins cher qu’à Paris. Nous pardonnons au bonhomme sa petite faute.

Encore que nous doutions de version officielle. Placé en garde à vue mardi pour faux témoignage, nous ne savons pas qui a raison, qui a tort. Nous allons tenter d’appeler le bougre pour en savoir plus, en toute neutralité, tout en adorant chair de porc qui ressemble à la nôtre.

Sur le front Issy-Vanves, l’amerloque Marco était seul au bar de Vanves hier soir, outre Kabyles, autres clients ayant déserté. Voilà ce qu’il en coûte de tenter d’exterminer Aigle Noir. Le prétendu françois Antony, présumé converti à l’islam, serait ritalingue. Mais d’où ? Il y a tellement de régions en Italie comme en Germanie. Marco ne sait pas. Il dit seulement qu’Antony a gros problèmes psy en ce moment et qu’il n’est pas dangereux.

Pendant ce temps Guy au nez a tenté d’obtenir son certificat médical d’aptitude au sport pour l’été sportif, mais il a foiré. Son toubib françois vient de partir à la retraite, il avait pour principe que si son client clamse au sport, ça fera économie pour Sécurité sociale. Hélas ! Guionnet a dû se rabattre sur petite grosse Nguyen, son médecin traitant, qui l’a envoyé voir cardiologue. Le malheureux s’est plaint que les trois cardiologues d’Issy sont juifs arabes et qu’au moins un, celui de Santini, est arnaqueur. Elle a répoondu : « Allez à l’hôpital Suisse, il y a trois cardiologues là-haut.»

Aiglon noir s’est soumis, en notant qu’il avait omis d’évoquer l’invasion d’Issy par les Suisses, heureusement peu nombreux. L’hôpital, dit-on, n’a pas accepté bénéficiaires de CMU pendant longtemps, presque tous allogènes. Avant de se soumettre à loi politiquement correcte et d’agrandir ses locaux. Résultat, 11 juillet, port de holter pendant 24 heures, 23 juillet, échographie trans-thoracique, 25 juillet, test d’effort. Voyez comment État dilapide son argent. Guionnet a presque toute sa vie fait du sport. Il croit connaître ses limites et est paresseux comme le Magyar. Aucune chance qu’il casse a pipe à vélo, sauf si voiture ou 4×4 le renverse.

Nguyen n’a pas dit qu’hôpital Suisse se trouve là-haut, c’est le géographe qui parle : vers le haut de rue de la Glaisier, en novlangue Minard, en contrebas de l’église Saint-Étienne, héros ou martyr goy qui tint tête au premier siècle au Sanhédrin jusqu’à sa mort. Honneur lui soye rendu.

Marco dit : « Coquart a frotté Kittel, comme toi les fesses de filles dans le métro il y a vingtaine d’années, délit prescrit. Mehdi, qui ne va pas à la mosquée, a envie de boire de l’alcool, je le lui ai déconseillé car il est ventru. David vit en France car le RSA correspond au SMIC au Portugal. Quand il fait un chantier, il bosse deux ou trois jours avant de dire que sa mère vient de mourir et qu’il a besoin de 300 euros pour assister à ses obsèques. Il met l’argent dans sa poche et son patron ne le revoit plus. Sa mère est morte trente fois. »

Histoires de clocher qui ne s’inventent pas. Mais pas de n’importe lequel, celui de Saint-Étienne, plus illustre des saints, dont le culte fut relancé au cinquième siècle, quand Clovis conféra à villa d’Issi ses énormes prérogatives.

Revision est depuis longtemps accusée d’issisime, crime de la pensée comparable à celui de révisionnisme. Et alors ? Issy est charnière entre Paris et Versailles, deux puissances dont elle conteste l’autorité, comme autrefois celle des États-Unis et d’Union Soviétique. L’Issisois n’a pas hésité à franchir Rideau de fer dix ans avant sa chute, il juge droite et gauche françaises minables.

En 1989, Alain Guionnet a conseillé au Parti socialiste hongrois, dont il était membre, de ne pas s’aligner sur la politique amerloque. Vœu peut-être exaucé, car Hongrie d’Orbán, de père juif marié à une juive, a été la première à défendre Europe face à l’invasion des coupés sarrazins et nègres, cette pollution.

Danny juge le guide trop autoritaire pour former conseil ouvrier, mais il n’a pas compris le schmilblick. Mage a créé conseil du ou de la grant Issy, c’est pareil, pour le manipuler.

Un commentaire »

  1. Les juifs sont-ils, au final, autre chose que des gitans intelligents ?

    (Je te coupe presque toujours, mais pas cette fois car tu poses bonne question. Gitan ou tzigane est stupide. Ses arnaques ne volent généralement pas haut. Plus haut que celles du tos David, certes, mais c’est facile. Le juif ne vole pas à l’étalage mais dévalise banques et Etats, il est de très loin supérieur au gitan. Halbronn est persuadé qu’Israël ne tiendra pas, car le juif est fait pour errer. Pour la rapine et le plagiat au temps moderne, car il ne croit rien, c’est son avantage. J’ai cru en Galles ce soir, j’ai perdu, je suis triste. Ce disant, j’imite le juif. Je pleure sur mon sort comme une femme, mais le juif nous a appris que goutte de larme peut valoir or, NDLR.)

    Commentaire par Leyla de Aragón — 6 juillet 2016 @ 21:29 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :