Alain Guionnet – Journal Revision

23 avril 2016

FOFO A ISSY

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:51

Dans le grand Issy, car le licrasseux Santini lui fermera toutes les portes des salles de spectacle. Au besoin dans la rue, avec estrade, micro et haut-parleur, conseil ouvrier fera le boulot, tandis que horde assurera sa protection. Pas besoin des branleurs nazebroques, on se démerde tout seul à Issy. Où on n’est pas 75 % antijuif, comme Hitler, mais 100 %. On n’entre pas dans le détail comme Le Pen.

Caissière de Monoprix vient de nouveau attaquer Aigle Noir, qui ne lui a rien fait. La grosse blonde aux yeux bleus habite Paris seizième dans appartement hérité de ses parents. C’est ça qui lui permet de boucler ses fins de mois, car il est quasiment impossible d’habiter Paris quand on touche salaire d’employé de grand surface.

Est-elle cocote ou cocotte ? Nous ne savons pas. Issy, ancienne ville ouvrière, a tradition cocote, même si les cocos n’ont jamais obtenu la majorité des voix et furent vaincus par les corsicauds (1 500 dans la vergne).

Imaginez le désastre : 1 500 corsicauds, 1 500 juifs arabes, 3 000 armingos, peut-être plus de deux mille Slaves et portos, Issisois sont submergés. Ils s’appuient entre autres sur leurs 300 bretocs, maigre renfort.

Histoire à la Flaubert, on ne juge pas, on témoigne.

Gueuse de Monoprix a peut-être été excitée par DGSI, on ne sait pas. N’importe comment, elle sera bientôt remplacée par caisse automatique. Il s’agira de la licencier si elle outrage une nouvelle fois Aigle Noir, volatile sacré à Issy.

Tu vois, Fofo, on se fait respecter à Issy, contrairement à toi à Vichy, ville où tu t’emmerdes. Viens au grand Issy, horde armée te protégera. Sans arme à feu, car moment de tuer n’est pas venu. Bolloré te filmera. Prépare ton discours, il faut qu’il soit saignant, majeure partie de ton public aura vingtaine ou trentaine d’années.

Pourquoi ce tapis rouge déroulé sous les pieds de grand papy Faurisson ? Parce qu’il est vedette médiatique et que son nom restera gravé dans l’histoire. Il fut consacré par le juif hongrois Ivan Levaï et par le juif allemand Robert Badinter, qui voyaient en lui adversaire facile à battre. Bilingue, Fofo ne cause pas boche, en tout cas plus mal que tout  petit guide.

Eh oui, tiré de Wilhelm, Guiot signifierait guide, Guillon petit guide, Guionnet guide minuscule, car France est bochisée depuis longtemps. Voyez pointure des pieds du guide d’Issy, 46, elle n’est pas française, mais boche. Voyez son ardeur à taper sur le boche, qui ne réagit pas. Hart, hard, ardeur sont liés, ardeur signifiant dureté, hardi étant cerise sur le gâteau. Si vous voulez vous y retrouver dans l’histoire de la dernière guerre mondiale, vous devez avoir notions de franco-englo-boche que Fofo n’a pas. Il ne sait même pas dire der Tisch, la table.

Plan : après Fofo, qui aura répété que les chambres à gaz n’ont pas existé, ce que tout le monde sait, le guide prendra le micro. Il dira qu’on ne tue pas le juif à Issy, mais qu’on le bouffe.

Guide se fendra peut-être en employant le magyarisme Salut les enfants ! Mais ce n’est pas sûr.

Un commentaire »

  1. De ton côté pense à ressortir tes vieux bijoux de famille, mais pas que… Assure le spectacle, puisque tout doit être spectaculaire.
    http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=975

    (Ma bite au repos est petite, le Savoisien, autrement dit le rital, car la Savoie ne fut rattachée à la France que dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle. C’est bien de rappeler la présence des ritalingues en France. Issy a été envahie par portos et corsicauds entre autres, pas par les ritals. Le corsicaud parle gènois dégénéré dans ses trois dialectes, c’est du rital. Mais à Issy ils se sont mis au français, langue compliquée. Comme toi, ils jasent de la bague de la verge, moi de sa couronne. Difficile de leur apprendre le bon usage, on dit moi j’ai et on emploie le subjonctif imparfait. On m’a insulté au bistrot, on m’a traité de prof’ de français. Tu as ta place au conseil, car tu sais lever ton coude et tu diffuses mon mémoire où subsistent quelques coquilles. J’ai combattu Paris et Versailles, qu’honneur me soye rendu. Mon invitation de Fofo au grand Issy tient, il pourra dire ses conneries NCDLR.)

    Commentaire par Frankie — 24 avril 2016 @ 08:18 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :