Alain Guionnet – Journal Revision

22 avril 2016

SUCCES DE VANVES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 14:56

« Vanves la nuit » a beaucoup de succès car c’est sorte de roman historique écrit au jour le jour. Plusieurs personnages, plusieurs intrigues, peut-être deux gendarmes. Forcément, ils s’emmerdent à la caserne du fort, proche de la Direction de la gendarmerie nationale. Il y a quelques femmes parmi les militaires en uniforme, plus dans l’administration, mais elles ne suffisent pas à divertir ces sportifs adeptes de la course à pied, des haltères, des sports de combat. Ils apprennent à tuer à mains nues, mais il leur est interdit de porter ces coups en maintien de l’ordre. En revanche, coup de pied dans les couilles ne tue pas.

En langage médiatique, on dit dans les opérations de maintien de l’ordre, mais pas à la caserne. Officier de gendarmerie a viré le guide il y a quelques années parce que mal-pensant, mais crussiez-vous qu’il n’eût rien retenu de ses cours d’autodéfense et du fonctionnement de la corporation ? Nenni.

Nombreux informaticiens bossent à la direction. Ils ne tuent pas à mains nues, mais piratent. Un type d’une minorité visible a violé et violenté une fille, il prend trois mois de prison avec sursis. L’informaticien ne le cogne pas, il pirate son calculateur, y introduit films pédophiliques, le signale à la police, cette fois le criminel va en taule. Exemple de complot parmi d’autres.

Dans toute révolution militaires prennent le parti des insurgés. Heureusement en Hongrie en 1956 : plus de 650 soldats russes ou soviétiques tués, 300 membres de la police politique, contre 2 500 passants et insurgés. Obus des chars d’assaut d’une partie de l’armée hongroise ont fait assez grande partie du boulot, surtout à Pest.

Ces nombres sont approximatifs, comme toujours en histoire. Hantise de l’historien, se planter sur les dates, mais nombre des morts d’un conflit est secondaire, il peut arrondir.

Juifs morts pendant la guerre en liaison avec la politique antijuive du régime hitlérien et de ses alliés : un million. On ne saura jamais exactement. Surtout des pauvres, les riches ayant fui. À l’exception de certains vieux, car on rechigne à émigrer même avant l’âge de 50 ans, tandis qu’on a du mal à se battre en général.

Proposez un million à l’holocauseur, vous pourrez négocier avec lui. Mais pas 200 000 à 300 000, comme le soutiennent Faurisson et certains révisos, qui se limitent aux camps de concentration. Non, juifs sont morts en camp de travail, qui n’était pas de tout repos, d’autres furent exécutés après jugement ou massacrés. Notamment par Feldgendarmerie en Russie, par armée roumaine en Ukraine. TMI de Nuremberg innocenta SA et gendarmerie de campagne du Reich de l’accusation de crime contre l’humanité. À tort, car Feldgendarmerie massacra des juifs pour motif racial ou pour judéo-bolchévisme. Peu importe, quand on ordonne à un soldat de tuer, il le fait.

En commentaire de « Vanves la nuit », gars cite Juifkipédia à propos du grand-père paternel juif de Hitler. Mais,  comme toujours Juikipédia ment. On dit à Issy : Juifkipédia ment, Juifkipédia ment, Juifkipédia est juive allemande.

Grand-père juif de Hitler ne s’appelait pas Rothschild. L’affaire est connue depuis près de 80 ans et c’est en partie pour cette raison que le guide édicta, en 1935 à Nuremberg, que le boche 25 % juif était aryen, contrairement aux lois antijuives hongroises, plus radicales.

Problème pour Revision, elle a dit quelques mots des pédés. Or Paris est ville de fonctionnaires (plus de la moitié des habitants) et de pédés venus de toute la France et de l’étranger. Or lobby pédé est puissant.

Juifs arabes ont menacé de mort Alain au téléphone en 1986 et dans les années qui suivirent, c’était petite bière. Mais que le guide n’attaque surtout pas lobby pédérastique ! Pourtant il l’a fait avec l’affaire des quatre de Cambridge.

Il a peur, si juifs, francs-maçons et pédés lui tombent dessus, il est cuit.

C’est son anniversaire hui, 62 balais, crussiez-vous qu’il craquât ? Nenni. Secours catholique est fermé, dommage pour son alimentation, mais il peut tenir longtemps avec sa graisse.

Nègre Rimo est chanteur de rap en français vulgaire, femme de Bibi comédienne. Il n’y a pas que gendarmes à Issy, heureusement.

Guide retourne dans l’antre fêter son anniversaire. Bibi vient de partir, faune n’est pas là. Elle arrive plus tard, Linda en tête. Elle dit putain, mot répandu chez les filles, et qu’elle encule. Issisoise, elle habite à Paul Bert, au sud de l’ancien viaduc ; ça fait une trotte, près de deux kilomètres. Surtout qu’elle marche dans la plaine, alors que passer par la butte est plus court, mais la feignasse ne veut pas se taper la côte. Il y a deux bistrots sur la route, mais les Issisois ne parlent que de cul selon elle.

Linda, jolie, belle, prénom répandu dans les langues latines, surtout en Ibérie, l’est  moins en françois, langue romane. Elle est manichéenne ou binaire comme Bibi, ses couleurs préférées sont noir et blanc. Le guide croit la reconnaître : c’était elle la papy-footeuse qui portait jupe noire et culotte blanche jeudi de la semaine dernière. Non, dit-elle.

Elle est reine au Bas-Vanves. 20 mâles au troquet pour une femme, aucun ne la touche. Elle fout branlée au grand Fred au papy-foot, un peu corniaud. Pourtant le guide l’a prévenu : « Si tu perds contre une femme, tu vas droit en enfer selon loi islamique. » Linda est heureuse, elle lui fout raclées, si bien qu’on ne sait pas dans combien d’enfers ira Fred (au moins six).

Guide dit à jeunots : « Vous devriez porter blousons en cuir noir comme autrefois, vous causez français vulgaire, jasez argot ! » Message reçu.

Il y a nombreux motards et portos parmi eux. Même Daniel est portos, bien qu’issisois né à Clamart, il cause cependant l’idiome d’Issy. Portos formeraient plus grosse minorité raciale en France devant les Algériens selon Rabah, mais il oublie les ritals, dont l’immigration est plus ancienne, et les Slaves, Revision mettant polacs, ruscofs, yoghourts entre autres dans le même sac. L’église la plus proche du domicile du guide, appelée chapelle rose, est maintenant orthodoxe, le bâtiment de religieux catholiques romains le plus voisin est polac. Slaves ont envahi Issy avant les portos.

David est agent de surface, pas gendarme. Bibi bosse à Boulogne, pas au fort. Mais ça ne l’empêche pas de travailler pour la gendarmerie, observe Marco. Il a raison. Le complotiste est au courant d’un tas de faits divers. Rabah reproche au guide de trop parler de lui sans en faire l’éloge. « Mais c’est mon ami, je ne cherche pas à le débiner. »

Marco se pointe, de retour de Kremlin-Bicêtre. Il refuse de serrer la pogne du guide avant de lui payer un coup pour son anniversaire. C’est lui qui a invité le guide à descendre au bistrot vanvois, sous prétexte qu’il y aurait eu là-bas supporteurs du négationnisme.

Marco dit, en résumé, tes dires passent bien au club, où tu as autorité. Marco a 41 piges et quelques cheveux blancs, en outre il ne s’est pas fait couper les tifs depuis longtemps. Qu’il descende chez les sarrazins de Clamart : lavage et coupe de cheveux à 10 euros.

Roue arrière du vélo du guide est crevée (crevaison lente), il changera la chambre à air, qui coûte 5 euros, dit-on, à Paris, plus chère à Issy. C’est con d’être bac plus 5, incapable de coller rustine.

Guide quitte le bistrot en disant « Salut les enfants ! » Frangyarisme, car on dit salut les jeunes ! en français.

Baisse des étoiles (quatre et demie sur cinq pour 7 votes samedi matin) est due aux pédés. Ils aiment bien quand Revision tape sur le juif, mais pas sur eux.

Malgré ses conneries Fofo peut se pointer à Issy, où il sera bien accueilli, contrairement à Finkielcrotte, honni et maudit.

Viens dans le grand Issy Fofo, horde te protégera, tu pourras sortir tes balivernes.

2 commentaires »

  1. Tu pleures que personne te souhaite tes 62 boules aujourd’hui car tu cites ton birthday sur ton blog, faible que tu es.

    (Peut-être. Je résisterai difficilement face aux juifs, aux francs-maçons et aux pédés, mais je défendrai jusqu’au bout honneurs de France et de magyarie, NDLR.)

    Commentaire par Bagneux — 23 avril 2016 @ 01:26 | Répondre

  2. Relax, Aigle Noir. Tu fais marrer les pédés.

    (Contrairement à Linda, je ne dirai pas que j’encule les pédés, NDLR.)

    Commentaire par Frankie — 23 avril 2016 @ 14:17 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :