Alain Guionnet – Journal Revision

2 février 2016

PÂLE COTERIE MAGYARE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 16:54

Elle existe en France selon le Démon, qui parle de lobby. Mais excusez du peu, il ou elle n’a qu’un seul porte-parole. Il est pâle, surtout pas de race blanche, qui n’existe pas. Pâle est mot singulier d’où fut tiré Paul. L’apôtre juif dit Paul s’est singularisé quand il dénonça dans son Épître aux Galates l’excision du prépuce des garçons. Des garçons, car les filles aussi ont minuscule prépuce  qu’on appelle capuchon.

Bien sûr, coterie magyare est doubleplus révisote. Elle maudit accord de Trianon et chambres à gaz. Mais tout le monde s’en fiche un peu. En revanche, c’est sur excision que situation semble sur le point d’exploser, avec le soutien de juifs et surtout de juives libérales, les uns et les autres étant peu représentatifs du Cahal.

Luc Ferry fut pas mal à ce sujet, dit-on, face à l’enjuivé Julliard. Et il est de tradition thermidorienne, n’en déplaise aux Brigandes, de rejeter toute mutilation sexuelle.

Changement de stratégie possible, laissons de côté Trianon, les chambres à gaz, le 11 septembre, pour nous concentrer sur l’excision. La bite d’Hollande est-elle coupée ? Voilà question qui intéresse les conseils ouvriers.

Pardon de parler de stratégie à haute voix, mais conseils ouvriers ont besoin d’un chef à l’écoute des éventuelles objections, car nous ne croyons pas à la République des conseils.

Maléter a cependant eu tort dans un de ses messages, car les conseillistes hongrois ne furent pas tant massacrés en 1956 que mangés à petit feu.

Histoires de France et de Hongrie sont liées, mais nullement identiques. À preuve, conseils ouvriers n’ont quasiment jamais existé en France, il s’agit de les inventer. Contre les syndicats, bien sûr. On jase depuis des siècles de coterie juive, mais syndicat juif est apparu au dix-neuvième siècle, lobby juif en novlangue.

Il va vous falloir longtemps, lecteur, pour saisir que l’arme d’excision, jadis le silex, est redoutable. Et pour comprendre qu’on peut la retourner dans la gueule du bourreau, n’en déplaise à Élie. Sans parler des répercussions de la mutilation sur le système glandulaire, mais des gens commencent à en jaser sur la toile. Le métis judéo-bretoc Polacco de Ménasce causait du système glandulaire interne. Entendait-il par là qu’il existât système glandulaire externe ?

Dans son ignorance, Revision joue à la carpe, mais pas à la carpette. Bavards pérorent de plus en plus sur ce thème, tantôt médecins, tantôt endocrinologues, ils en ont dans le cigare. Révolution marche ou tourne, comme on voudra, des savants rejoignant la cause des conseillistes ouvriers. Comme sous Napoléon, qui doit une partie de sa gloire à Champollion, bien que sa campagne d’Égypte fût désastreuse.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :