Alain Guionnet – Journal Revision

20 décembre 2015

INJONCTION DU N.S.A.

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:10

NSA nous informe que Poutine compte faire énorme don d’argent à Radio Courtoisie, nous sommes trop lâches pour contester cette nouvelle. Nous sommes prêts à combattre Amérique et Mephrestémagog, mais pas CIA et NSA, avec tous leurs auxiliaires, comme Xi et Gladiator.

Pourquoi Poutine choisit-il Lesquen, qui traite les Russes de mongoloïdes ? Parce qu’il part du principe que Polytechnique c’est du sérieux. Revision a soutenu Assad depuis le début, malgré tous ses défauts, comme Poutine, mais le Russe déteste le Magyar, qu’il sait redoutable.

Pourtant Guionnet est frangyar. Il juge que les habitants de Kiev sont des chiens, conformément à une geste hongroise. Or ils ne sont pas russes, mais ukrainiens, actuels ennemis de Russie. Conflits territoriaux opposent d’ailleurs surtout Hongrie et Ukraine, pas Hongrie et Russie, même si le Magyar déteste le Slave. Poutine fût intelligent, il appelât en renfort les Magyars d’Ukraine contre les oligarques de Kiev. Mais il est trop bête.

Poutine devrait financer Revision, qui en a grand besoin, alors que c’est gaspiller son argent que de le donner à Lesquen. Nos services de renseignement ne savent pas si Lesquen est veuvard ou bosse pour DSRI. Rusé, NSA juge Revision capable d’enquêter là-dessus. Elle sait qu’Issy fut autrefois Côte d’Azur de Paris sur la route de Versailles, avec son excellent pinard, son gibier, ses champignons, etc.

Hélas ! Revision manque de troupes. Les hordards dont elle dispose sont souvent poivrots. Le guide peut sérieusement faire le boulot, mais il sera seul faute de pèze.

Lesquen veuvard, agent de DSRI ou d’une autre coterie est question que nous nous posons. Sur la route entre Paris et Versailles, nous sommes les mieux placés pour enquêter. Mais Lesquen est champion en subjonctif imparfait, et il faut se méfier des gens fortiches dans cet art. Le polytechnicien est en même temps bête difficile à dompter. Nous essayerons, mais sans garantie de résultat.

Difficile d’avouer son incompétence, mais Lesquen est gros morceau pour Revision. Elle vient de balancer ce qu’elle sait de l’action du renseignement amerloque en milieu maçonnique parisien.  In god we trust ne marche pas avec elle, pas plus qu’in godemichet we trust. Ferré était plus facile à cerner, comme son F∴ laquais Beketch, ce Slave. Mais, NSA, laisse à Revision le temps de respirer. Que Poutine finance Radio Courtoisie, soit, c’est peut-être bonne politique de sa part, mais nous ignorons le pédigrée de Lesquen.

Paris n’est plus capitale mondiale de l’espionnage qu’elle était au début du vingtième siècle, quand l’Okhrana, service de renseignement du tsar, y était puissant. Ne pouvant plus compter sur les communistes pour le soutenir, Poutine se tourne vers la radio des droites nationales, dont une partie non négligeable du public le soutient. Vers radio, car ce média touche plus large public que presse écrite. Son point de vue est compréhensible. Poutine dispose en outre d’informations sensibles sur Radio Courtoisie inconnues de la masse. Il compte peut-être pousser Lesquen à la démission, même si le renseignement russe n’a pas pour tradition de se mêler des affaires intérieures françaises. Surtout que le traité d’amitié franco-soviétique de décembre 1944 demeure en vigueur.

En théorie, car Hollande l’a récemment transgressé. Poutine déteste Hollande, raison peut-être du comportement de l’ancien maître espion. D’un côté, il annonce que France et Russie sont alliées indéfectibles contre État Islamique, de l’autre, il voudrait donner coup de pied dans les couilles d’Hollande, diplomatie étant merde dans un bas de soie.

Bref, Revision croit mieux comprendre Poutine que Lesquen, mais elle va l’espionner en écoutant les mots qu’il emploie. Lesquen fut brillant orateur à l’hommaage à Ratier, bien qu’apparemment médiocre animateur de radio. Sans trop se faire d’illusions,  car Lesquen ne tombera pas dans les gros pièges, comme celui qui consiste à parler d’humanisme. Versaillois de formation militaire, il respecte sans doute les hussards, il ne tombera pas dans l’antihongrisme, contrairement à Marine Le Pen, qui aurait mieux fait de ne jamais quitter son plum.

Schmidt reproche à Lesquen son hostilité pour Marine, mais voici une des raisons possibles : Lesquen respecterait le hussard, alors que Marine a envoyé Jobbik aux orties à cause de son prétendu antisémitisme, quelle erreur ! L’antijudaïsme du jobard est à queue de cochon. Jobbik est tenu par le renseignement hongrois, on a aussi trouvé des juifs à sa tête. Dans ses fêtes, le jobard mange des brochettes, mais aussi parfois des merguez, ce qui n’est pas très catholique romain ni très calviniste, pour ne citer que les deux superstitions les plus répandues en Hongrie ; même si le jobard est plus souvent d’éducation catholique que calviniste. Bref, le jobard n’est pas dangereux, c’est un branleur qui aime parader dans un bel uniforme noir, ce que la plouque n’a apparemment pas compris.

NSA se doute que Guionnet éprouve solidarité raciale avec Lesquen, beaucoup plus qu’avec Marine. Voyez qu’il n’y a pas que des idiots dans le renseignement amerloque. Smith dit avec fierté dans l’Intelligence, nous ne pouvons pas lui donner tort.

Revision a dû passer par les hussards pour expliquer son manque d’hostilité vis-à-vis de Lesquen. DSRI est maintenant officiellement informée que NSA cherche à instrumentaliser Revision, mais elle le savait depuis longtemps.

Ce papier, comme beaucoup d’autres, est invitation faite aux commentateurs de nous filer tuyaux. Revision combat actuellement services de renseignement de plusieurs grandes puissances, c’est trop pour un seul meg, fût-il hussard.

Un commentaire »

  1. Lesquen est un faux Breton, selon sa page wikipédia Lesquen est métis espagnol.

    (Faux, Lesquen est aux trois quarts bretoc, seule sa grand-mère maternelle était espingouin, NDLR.)

    Commentaire par Johannes Schmidt, Ancien de la 33e Charlemagne — 24 décembre 2015 @ 05:04 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :