Alain Guionnet – Journal Revision

31 décembre 2015

ECLAIRCISSEMENTS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 11:43

Le Point vient d’apporter éclairage sur le déroulement des incidents d’Ajaccio. C’est sans doute Cazeneuve qui a donné le feu vert à la communication de certaines informations à la presse, car il fallait les trier au préalable.

Certains jeunes de la cité sont bel bien impliqués. C’est là que débuta le premier incident le 24 décembre peu avant 18 heures. Police et service municipal enlèvent 400 palettes de bois, une tonne de pneumatiques et un engin incendiaire, matériel sans doute destiné à l’embuscade. Les arrestations symboliques de deux sarrazins de 18 et 19 ans sont sans doute liées à cet incident. Ils auront été identifiés grâce à des photos ou par tout autre moyen. Ensuite, c’est le 25 décembre que se déroula le guet-apens sur le stade de la cité, vers 0h30.

Il fut commis par une petite foule, comme le confirme un flic qui estime à « au moins une dizaine » le nombre d’assaillants. Les deux pompiers furent sérieusement blessés par éclats de verre. Peut-être y avait-il émeutiers chargés de lancer uniquement bouteilles en verre, d’autres uniquement pierres, car les jets sont ainsi plus efficaces. D’autres maniaient battes de base-ball ou clubs de golf, dit-on.

Ensuite, ce n’est pas 300 Corses qui manifestèrent devant la préfecture le 25 décembre, mais 600, dont un groupe de 200 se détacha pour saccager la salle de prière musulmane. C’est lui qui cria Arabes dehors ! À la suite de l’acte de guerre de sarrazins musulmans commis sur ordre d’ÉI selon nous.

Le calme ne fut rétabli que vers trois heures du matin dans la cité, après envoi de renforts de police. C’est à ce moment-là qu’un flic fut blessé.

Le gouvernement fait semblant de ne pas partager notre avis, mais AFP commence a reproduire extraits des nombreux films de Syrie, rarement tournés en arabe, parfois en version bilingue, le plus souvent en français, dans les jours ayant suivi le 13 novembre. Leurs acteurs crient leur haine de France, fille aînée de l’église, d’où sont parties les croisades.

Si bien que fanatiques sarrazins de France détestent plus France qu’Amérique, leur ancienne alliée. Ils ne jasent pas du Coran, qu’ils n’ont souvent pas lu, mais des croisades, qu’ils n’ont pas digérées. Les croisés ont cependant connu échecs, comme lors de la croisade des Pauvres, pendant laquelle maints croisés furent tués par chrétiens hongrois à cause de leurs pillages, pas par des musulmans.

Ensuite, islam fut sauvé par les Turcs, redoutables combattants. Mais t’es fâché avec histoire, terroriste sarrazin dit français. Il y a certes quelques convertis parmi vous, Galois chrétiens ou supposés tels égarés. Guénon, Garaudy, puis Soral, ont fait mal au François, qui respecte l’art roman et apprécie l’œuvre des moines bénédictins, en tendant leur main à l’islam.

Vous voulez la guerre avec votre kalachnikov de merde ? Nous sommes prêts à la livrer. Hélas pour vous, vous n’avez pas de prépuce, nous vous écraserons.

Sarrazins d’Ajaccio auraient dit : « Corses de merde, vous n’êtes pas chez vous ! » Information à vérifier, avant de crier holà sur le bonnet !

Presse enjuivée et emmaçonnée parle des 600 Français qui combattent en Syrie et en Irak pour ÉI. Mais il s’agit d’indiquer leur race, puisque la guerre a dimension raciale. Ils sont en grande majorité sarrazins, mais il y  quelques convertis parmi eux, qu’on appelle conversos en espagnol, certains marranes étant devenus religieux catholiques. D’aucuns se sont même illustrés dans la Compagnie de Jésus en Espagne et au Portugal. Pas un seul nègre n’est visible en revanche sur les photos des fous d’Allah français, car le musulman a toujours haï le nègre, indigne de faire partie des guerriers d’Allah.

Or le fou d’Allah est maintenant invité à haïr le Français, merci Charkeuzi, mais aussi et surtout Hollande et Fabius, pour votre odieuse politique. Vous êtes responsables des attentats de 2015 dont vous avez profité. Vous nous jouez maintenant le coup de la guerre civile et de la haine du sarrazin musulman pour le François, vous êtes minables.

Réaction du Démon au papier du Point était prévue, mais le Démon botte en touche. Il titre trois heures plus tard : « À Ajaccio, Cazeneuve tempère les propos de Valls ». C’est clair, l’étranger Valls, peut-être d’origine marrane, marié à une juive, a été insolent avec les nationalistes corses qui ont gagné les régionales, même si le FN a obtenu 16 % des voix dans l’île. Mais c’est l’habitude du paltoquet. Démon n’a pas plagié Point car tout le monde s’en serait aperçu.

Et Cazeneuve, goy moins bête que son F∴ Valls, pense à la nuit de Pâques, qui elle aussi risque d’être chaude. Trois ou quatre Ajaccios sont prévisibles à ce moment-là, État Islamique y songe déjà, comme Cazeneuve, qui mobilisera plus de flics à ce moment-là, mais ça ne servira à rien, car actes terroristes auront lieu partout en France, comme l’a annoncé ÉI, c’est avant Pâques qu’il s’agit de couper la branche pourrie.

La petite vingtaine d’assaillants d’Ajaccio doivent tous être emprisonnés pendant un an et plus. Il est inutile de chercher à les déradicaliser en employant des psychologues qui accroîtront le déficit de l’État. Ceux qui jouissent de double nationalité seront ensuite à expulser, surtout qu’ils seront bien accueillis dans leur pays d’origine, geôles d’Afrique étant moins confortables que celles de France, bien que détestables et souvent pourries .

Issy a dit.

Point reprend mots de Revision, que lit DSRI, moins souvent Cazeneuve, trop occupé. Comme guet-apens et pompiers sérieusement blessés, mais blessures par éclats de verre sont faciles à suturer à l’hôpital, sans anesthésie. Au point que nous nous demandons quelle est la part du spectacle dans l’affaire.

Ignorance est force, selon Big Brother et État Islamique. Mais comprenez, fous d’Allah, que nous sommes prêts à partir en nouvelle croisade, même si nous ne sommes pas chrétiens.

Nous n’allons pas nous laisser insulter éternellement, même si le juif, qui vous commande, vous le conseille. Vous êtes esclaves du juif et ne le savez pas, vous êtes idiots.

Dès la mi-novembre ÉI a annoncé qu’attentats auront lieu partout en France, pas seulement dans la capitale, il tient sa parole en ayant commencé par attaquer Ajaccio, ensuite plus personne ne sera à l’abri. Ni dans le Massif Central ni en Savoie.

Stratagème bien connu évitant de penser à la lutte de classe. Classes dites moyennes s’appauvrissent plus vite en Amérique qu’en France, où escrocs juifs et sarrazins sont protégés par l’État. Le musulman sarrazin est en partie ennemi illusoire.  Ce sont Big Brother et Grand Frère, au nom moins connu, qu’il s’agit de combattre. Sans que nous renoncions pour autant à lancer nouvelle croisade.

Premier janvier, bonne guerre civile !

Lutte de classe au singulier est locution d’ultragauche, car le prolétariat devrait finir par triompher selon elle. En théorie, mais les théories sont faites pour être démenties, tandis que le prolétariat laisse à désirer. Bourgeois Lesquen n’arrête d’ailleurs pas de hurler que le régime hitlérien était socialiste, « socialiste national » crie-t-il, au moins il cause françois.

Prolétariat est souvent appelé masse, mais c’est lui ou elle qu’il s’agit de séduire. Les ouvriers votent maintenant souvent FN, des Corses veulent virer les coupés maures. C’est eux qui feront la guerre, pas les FF∴, toujours planqués.

Ce sera au prolétariat de combattre les fous d’Allah cette année. Il le fera, car il n’a pas peur des voyous qui se croient guerriers. Le détenu politique a toujours été supérieur au droit commun.

ENQUETES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 02:17

Le F∴ Cazeneuve a fait son tour de piste mercredi dans l’île. Comme toujours, il a entonné les valeurs de la Veuve irrégulière soupçonnée d’athéisme, raison pour laquelle elle prétend défendre toutes les religions. Il a assuré que la police met le paquet pour élucider les deux affaires, nous le croyons. Mais il resté discret sur le déroulement des deux enquêtes.

C’est facile d’identifier quelques manifestants ayant dit Arabes dehors ! mais l’affaire du stade est plus compliquée. Tous les assaillants venaient-ils de la cité des Jardins de l’Empereur ? Auquel cas bravo État Islamique. L’état d’urgence est décrété dans la nuit du 13 au 14 novembre, l’attaque d’ÉI se déroule 40 jours plus tard, la nuit de Noël. Encore et toujours par haine des croisés, ÉI n’attaquant ni les juifs  ni les Israéliens.

Jardins de l’Empereur étaient autrefois calmes et en quarante jours tout aurait changé. Un sergent recruteur serait venu sur place monter l’opération. Mais il lui a fallu une sacrée force de persuasion pour convaincre des jeunes hésitants. Et une formation militaire au moins rudimentaire, car deux pompiers ont été sérieusement blessés. Or ils portent casque et vêtements de protection, comme aussi parfois les flics.

Avantage des stratèges d’ÉI, ils ne cachent pas certains de leurs plan. Les attentats du 13 novembre visaient à créer les conditions d’éclatement d’une guerre civile, qui ralliera des musulmans à leur cause. Ils se font sur ce point en partie illusion, mais il y aura des jeunes illuminés millénaristes pouvant atteindre trentaine d’années qui les rejoindront. Ensuite la haine appelle la haine.

Or c’est maintenant qu’il s’agit de réagir, quand le ver commence à pénétrer dans le fruit. En laissant tomber les bobards maçonniques qui conduisent régulièrement la France à la défaite. En leur qualité d’insulaires parfois montagnards, certains Corses comprennent mieux la nature du danger que d’autres gens.

Et nous pouvons assurer en cette fin d’année que le grand bénéficiaire des attentats n’est autre que François Hollande, qui a vu sa cote de popularité monter en janvier et en novembre. Dans la journée du 13 novembre, Hollande fut informé que la France courait un danger imminent d’attentat, il a laissé faire. Peu après, la Belgique subissait la même menace, le roi a interrompu la vie à Bruxelles pendant trois jours, il a ainsi déjoué le plan des terroristes.

Hollande est maintenant chef de guerre autoproclamé et nous le soupçonnons de vouloir poursuivre sa collaboration avec ÉI, à qui il a donné des armes pendant des années. Il encouragerait sa politique en se cachant derrière Valls et Cazeneuve, qui fustigent les Corses. Il se cache aussi derrière Taubira, avec ses grosses mamelles. Deux assaillants serrés, un remis en liberté sous contrôle judiciaire, l’autre emmaté pour deux ou trois semaines.

Pour Taubira, c’est simple : les jeunes des cités s’ennuient, ils mettent le feu à des voitures pour se distraire. C’est ce qui s’est passé à Ajaccio. Ils ont certes blessé deux pompiers, mais ce n’est pas la première fois que des jeunes attaquent les pompiers qui viennent éteindre leur feu de joie. Il n’y a pas là de quoi fouetter un chat. Vous verrez, le jour de fête d’Excision, au moins des centaines de voitures seront brûlées, pompiers attaqués, c’est normal.

30 décembre 2015

TEUB-IRA A LA LANTERNE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 04:36

2016, Paris, procès imaginaire. « Monsieur Alain Guionnet, vous êtes prévenu pour provocation à la haine raciale, pour avoir provoqué le saccage de la salle de prière musulmane d’Ajaccio le 25 décembre 2015. »

— Mais j’étais à Issy le 25 décembre, des sarrazins peuvent en témoigner. Et je n’ai parlé du saccage qu’après coup. »

« Oui et non, car vous disposez d’antennes locales selon DSRI, qui vous a démasqué. »

— Pas étonnant, c’est la guerre entre nous, à la vie à la mort. »

« Nous ne vous demandons pas si vous approuvez ladite profanation, mais pourquoi l’avez-vous commanditée ? »

— De toute façon, le guet-apens était sacrilège. »

« Mais vous n’êtes pas croyant. »

— Certes, mais je respecte les mages et l’enfant Jésus, que je préfère au Grand Architecte de l’Univers, votre Dieu. »

À ce moment-là le ton monte, car c’est le prévenu qui accuse ses juges : « Vous m’avez emmerdé pendant des années avec votre minable chambre à gaz d’Auschwitz, lâchez-moi la grappe. Je suis incapable de situer Ajaccio sur une carte, je me plante de plusieurs  dizaines de kilomètres. Vous bossez pour teub-ira, amenez-la moi, je la pendrai haut et court. »

Menace de mort est constituée. Il n’y a pas besoin de sortir de l’école des magistrats de Bordeaux pour s’en apercevoir. En même temps teub-ira est plaie pour la France. Les juges diront après délibéré que menace de mort est constituée, mais que le prévenu répond a un besoin social et qu’il n’est pas sûr du tout qu’il ait ordonné le saccage de la salle de prière musulmane d’Ajaccio, contrairement à ce que prétend DSRI.

Résultat, Guionnet sera relaxé au bénéfice du doute, malgré ses vociférations assassines. L’avocat général saisira la cour de cassation du dossier, pourtant lasse des affaires Guionnet. Elle lui donne tantôt raison, tantôt tort, mais ne l’enfonce jamais. Si Guionnet veut tuer Taubira, c’est son choix, mais il en est incapable. D’autres que lui, plus puissants, veulent la peau de Taubira.

Te voilà prévenue, garce, décampe, fous le camp, surtout que Guyane est belle. Mieux vaut se taper la Guyane que Guionnet.

Nouvelle crise de narcissisme, mais Guionnet n’est pas incapable de tuer Taubira. Il peut pénétrer le ministère de la Justice comme le Palais de Justice de Paris, qu’il connaît comme sa poche, où il est entré un jour armé, des juges peuvent le confirmer.

Pour l’Ajaccois, c’est compliqué de comprendre l’opposition entre Issy et Voltaire. Pour nous aussi, bien que nous ayions quelques idées.

Surtout que Voltaire est là, à côté. On sent encore son odeur, ce qui est facile car il ne se lavait pas tous les jours. Dame Sigaut, à la solde de Soral, fustige Voltaire, mais elle est étrangère. C’est à l’Issisois de s’occuper de Voltaire, c’est lui le mieux qualifié.

Hélas ! Voltaire est compliqué, impossible de résumer le personnage en quelques mots.

29 décembre 2015

FAURISSON ESPION ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 04:41

ÉOn ne sait pas. Mais cette question est désormais plus intéressante que l’affaire d’Ajaccio, dont les fats Blanrue et Soral se lavent les mains, car il s’agit selon eux d’un fait divers. Faux, car c’est action de guerre civile, comme Revision l’a tout de suite compris.

Le truc consiste à se mettre dans la tête de l’ennemi. ÉI combat les croisés, rien de mieux pour lui que  d’attaquer la nuit de Noël dans un lieu difficilement prévisible. Ajaccio fut bien trouvée. ÉI montre en même temps sa faiblesse, car il attaque appendice de France. Trouver jeunes branleurs sarrazins dans la cité des Jardins de l’Empereur était facile, mais il a fallu ensuite monter le coup, dénicher pneus pour les enflammer. Et dame Nature fut froissée, car elle n’aime pas l’odeur du caoutchouc brûlé. Elle aussi fait partie des victimes.

ÉI parle mal français, il aura confondu Corse et croisé, explication enfin trouvée de l’opération. Elle ne viendra pas à l’esprit du pandore, trop stupide. Ensuite, l’Issisois ne dit pas tête de Corse tête d’écorce, seuls les gamins le disent sur le chemin des Vignes ou sur l’île Saint-Germain, car Issy a sa grande île, comme la France avec la Corse, en laissant de côté les départements d’outre-mer.

Elle s’appelle Saint-Germain, car Saint-Germain est lié à Issy depuis plus de 1500 ans. Vous pouvez vérifier, Revision n’avance jamais sans biscuits. Ne vous étonnez pas par la suite que l’Issisois, placé sous les auspices de Saint-Germain, soit modérément antiboche.

Coup de fil d’un bretoc ce matin, il s’appelle Morin. Il assure que son patronyme est répandu en Bretagne. Mais il est d’origine mauresque ou maurisque, on peut dire les deux, qu’on peut aussi écrire avec o. L’historien préfère souvent mauresque à moresque, mais c’est histoire de cuisine.

Morin se sent concerné par l’affaire d’Ajaccio, il a vu que Gui au nez a saisi la balle au bond, mais il a fait seulement son boulot d’agitateur. Il a conseillé aux Corses de taper sur les Maures plutôt que sur les Arabes, c’est tout.

Affaire Faurisson est plus compliquée, est-il oui ou non espion britannique ? À charge, sa propension à parler des Britanniques, dont l’existence est douteuse. De père français autoritaire, petit Fofo s’est réfugié dans les jupes de sa mère écossaise, qui s’autocensurait. Elle ne causait pas scotuche, uniquement engluche, car elle voulait que son fiston réussît dans la vie.

Résultat, Faurisson est vedette mondiale. Ce Narcisse se paye le luxe de jaser rosbif avec une pointe d’accent français, quel snob ! Alors qu’il est engluche et a appris le français comme langue étrangère. Il a commencé par apprendre l’argot, comme tout étranger, mais il a lacunes en argot du dix-septième siècle, celui des puristes.

Quand fut-il recruté par MI5 ou MI6 ? Nous ne savons pas. Sans doute à la fin de ses études supérieures, comme le veut la règle. Bosse-t-il pour le 5 ou le 6 ? Autre énigme. Faurisson est sujet britannique vivant en France, il peut avoir été recruté par l’un ou l’autre service. Surtout que France est territoire britannique depuis la guerre de Cent ans. Mettez-vous toujours dans la tête de l’ennemi si vous voulez le combattre efficacement.

On dit rosbif fora ! à Issy, vergne au jargon évolué. Quant aux deux ou trois pelés qui seront poursuivis pour le saccage de la salle de prière musulmane d’Ajaccio, ils pourront dire qu’ils sont soutenus par Issy, grande partie de la vraie Paris.

Nous n’allons pas répéter choses que nous avons mille fois dites. Issy fut créée pour dominer le monde, nous ferons la besogne pour qu’il en soit ainsi.

Faurisson a-t-il voté pour l’indépendance de l’Écosse au référendum ? Sans doute n’a-t-il pas bougé son cul. Il aura préféré rester dans ses pénates plutôt que d’aller voter à Paris, sans doute à Lyon aussi. Et qu’eût-il voté ? On ne sait pas. Le vrai écossois ne veut pas faire sécession avec Grande-Bretagne, pas plus que le Corse avec France.

Écoutez un peu les élus nationalistes corses sur les ondes. Ils causent français, c’est tout ce qu’ils savent faire. Et combien de FF∴ parmi eux ? Issy a soutenu Ajaccio, à Ajaccio de renvoyer la balle.

Ignare Faurisson ne sait sans doute pas que rit écossais ancien et accepté est création française. Revision et lui, peut-être espion, ne mangent pas dans la même gamelle.

Propos guerrier, certes, mais nous sommes prêts à guerroyer à Issy. Toujours cet ethnocentrisme. Peut-être, mais c’est nous, gars d’Issy, qui allons bientôt dominer le monde.

Merci Clovis.

Même le Corse a entendu jaser de Clovis. Il ne sait cependant pas que l’Issisois est en ligne directe avec Clovis, et qu’il est prêt à massacrer le juif. Sujet tabou.

Il aura fallu longtemps le persécuter pour qu’il en arrive là, le goy n’étant pas spontanément antijuif. Mais quand il arrive à ce stade, c’est fini, il ne pense plus qu’aux bûchers pour supprimer le problème juif. C’est ça que vous voulez ? Que nous criions bûcher pour le juif ! Nous en sommes capables.

Si vous voulez navrer Faurisson, appelez-le Aitken, nom de sa mère, en prononçant toutes les lettres, scotuche étant langue barbare. Les boches ne comprennent d’ailleurs pas le coup des lettres lettres muettes, mais nous les prononçons parfois à Issy, quand nous disons long ou vingt. Encore que nous trichions, car le g  de vingt est à peine audible. Mais ça marche en public.

Entraînez-vous, Corses, à jaser ississois, c’est tout le mal que nous vous souhaitons. Dites et répétez il est vain le vingt, et le stade d’Ajaccio sera bien gardé.

Pourquoi ne nous avez-vous pas invités à Ajaccio ? Nous criassions l’Issisois est là ! sans vouloir uniquement la peau du musulman, mais aussi celle du juif.

Gui au nez a trop jasé, guerre éclatera bientôt. Nous sommes prêts à la livrer, nous, modestes profanes goys.

28 décembre 2015

TETE DE CORSE TETE D’ECORCE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:07

Revision a peut-être raté sa vocation. Elle a passé des dizaines d’années à taper sur la minable chambre à gaz d’Auschwitz alors qu’elle est faite pour combattre État Islamique, avec sa gouaille et son racisme. Tête de Corse tête d’écorce est pas mal, surtout que les isolans jasent maintenant français.

Ils crient surtout « Nous sommes chez nous ! » bravo. Ils brandissent le drapeau corse, qui représente un esclave des Maures révolté, encore bravo. Revision leur a conseillé de fustiger les Maures plutôt que les Arabes.

Pourquoi l’esclave présumé corse est-il nègre ? On ne le saura peut-être jamais. Mais les manifestants, ravis de leur succès, comptent remettre ça hui devant la caserne des pompiers. Plus con que le bretoc, le Corse, dit-on parfois.

Ce n’est pas à nous de juger, mais nous exploserons État Islamique. Appel aux jeunes, bien que ce soit compliqué, car il va leur falloir combattre milliardaires. Êtes-vous prêts ? Nous le sommes.

VERS GUERRE CIVILE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 03:10

Zemmour l’annonce depuis des années, tandis que les juifs qui prétendent que le djihad, guerre sainte, est constitutif de l’islam, ont raison. Propos assassins se trouvent dans les trois religions dites du livre, la palme revenant peut-être à Aboda Zara qui préconise en  Talmud « le meilleur des goys, tue-le ! ».

Heureusement, la plupart des juifs n’appliquent pas ce commandement, bien qu’ils s’efforcent par tous les moyens d’écarter le meilleur des goys. Moins rusés et sournois, dans leur grande majorité, musulmans de France rêvent d’être peinards. Ils sont d’ailleurs souvent musulmans parce qu’ils viennent d’un pays où séparation entre mosquée et État n’existe pas.

Les journalistes sont salauds quand ils appellent les takfirs djihadistes, tout musulman étant supposé favorable à la guerre sainte. Ils sont racistes. Le dernier vrai calife, de l’empire Ottoman, a appelé à la guerre sainte en 1914 sur ordre des Jeunes Turcs, mais il ne fut pas suivi, de nombreux Arabes ayant combattu l’empire. En partie grâce aux intrigues des Britanniques et de leurs maîtres espions.

On ne dira jamais assez le talent des espions britanniques. Notamment dans un but tactique, pour qu’ils se découvrent, car ennemi héréditaire de France n’est pas Germanie, mais Grande-Bretagne, qui a flanqué deux belles raclées à Napoléon (Trafalgar et Waterloo). L’espion engluche est comme tout le monde, il est sensible aux compliments. Revision le dit snob et discret, il ne peut pas espérer mieux.

Faurisson, sujet britannique, est depuis longtemps soupçonné d’être agent de l’Intelligence d’outre-Manche, mais nous n’avons pas de preuve, seulement indices. Faurisson est snob, il emploie flopée d’anglicismes, mais ça n’en fait pas pour autant un agent de Sa Gracieuse Majesté britannique. Surtout qu’il est scotuche et que le vieux traité d’amitié entre France et Écosse est toujours en vigueur.

Enquête d’Ajaccio se déroule vite, comme prévu. Limiers parisiens ont été dépêchés dans l’île, deux caillasseurs ont été serrés, mais tout le monde se fout un peu de leur gueule. C’est leur chef que nous voulons, car ils ont commis acte de guerre civile sur ordre d’État Islamique. Brigade antiterroriste et DSRI sont saisies du dossier. Au moins elles, lisent Revision, qui a vite réagi, car nous cherchons à éviter guerre civile.

On devine la suite. Le donneur d’ordre sera identifié, s’il ne l’est déjà. FF∴ stratèges de DSRI lui proposeront marché : nous ne te balancerons pas à condition que tu bosses désormais pour nous. Or on a vu ce que ça a donné avec Merah.

On ne retourne pas un takfir, on le tue conformément à ses volontés.

Tension à Issy, bagnole de flics arrêtée au feu vert, l’archisupost ne traverse pas, car il feint d’être respectueux de la loi. Schmidts appellent leur hiérarchie : « On peut serrer l’animal, que fait-on ? » Réponse : « Rien. »

Ajaccio, Ajaccio, Ajaccio, Issy te soutient. Précieux renfort.

27 décembre 2015

ISSY A DIT

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 14:20

Il aura fallu longtemps pour faire passer dans l’usage cette expression, car le bourgeois déteste Issy, à ses yeux coupable de tous les crimes commis pendant la Commune de Paris. Demandez à Lesquen son avis à ce sujet, vous verrez que guerre entre Issy et Versailles n’est pas morte.

Ah ! ça ira, ça ira, ça  ira, Lesquen à la lanterne ! Ah ! ça ira, ça ira, ça ira, ça ira, Lesquen on le pendra ! Conflit local.

Contrairement aux Versaillois, nous combattons État Islamique à Issy. Archisupost d’Aigle Noir vient de croiser barbu musulman rue d’Alembert. Il n’y eut pas d’incident, car Bagdadi n’a pour l’instant pas donné ordre de tuer Aigle Noir.

Le barbu jeta regard méprisant sur l’archisupost, l’affaire en resta là.

Mais voyez, nous sommes prêts au combat à Issy, y compris vieux cons comme Gui au nez. Pas pour la France immortelle, à laquelle nous ne croyons pas, mais pour le royaume d’Argot, notre patrie.

26 décembre 2015

ARABI FORA !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 23:04

Arabes dehors ! a été entendu de-ci de-là pendant la manifestation de samedi à Ajaccio, où il n’y eut qu’un seul incident. Un sarrazin a lancé projectile sur le cortège de 300 manifestants, dont certains ont cassé la porte de l’immeuble d’où il fut jeté. La manifestation était bien sûr interdite, sinon les manifestants fussent plus nombreux.

Le plan prêté à État Islamique, qui est en même temps celui du juif arabe Zemmour, prend forme : provoquer les conditions d’éclatement d’une guerre civile opposant les maîtres musulmans et les croisés selon ÉI. Car  ÉI ne fait pas dans la dentelle, pas plus que Zemmour. Pour ÉI, tout serait binaire. Il n’y aurait en France que deux catégories d’hommes : les musulmans et les croisés.

ÉI oublie entre autres les juifs. Mais c’est normal, car il est leur création par la bande, via États-Unis, wahhabites,  sunnites de Turquie, en tout cas leur gouvernement.

Tout est compliqué en Orient. Remarquez, en France aussi. Arabe, arap en turc, est mot vulgaire. Surtout qu’écrasante majorité des Sarrazins n’étaient pas arabes. Sarrazin ou sarrasin ? S et z sont souvent même lettre en françois, mais sarrazin est chic. Les François ont découvert les sarrazins dans la Chanson de Roland, mais pas les Corses, qui étaient à l’époque esclaves des Maures.

Puis les Corses se sont révoltés contre les Maures, d’où leur drapeau, qui nous rappelle au passage qu’Espagne fut conquise par cavaliers maures beaucoup plus que par Arabes. Cavaliers maures d’autrefois sont maintenant en partie touaregs. Souvent intelligents, ils sont redoutables. Au point que c’est plus glorieux d’avoir été vaincu par les Maures que par les Arabes.

Corses, faites plaisir à Revision et à vous-mêmes. Dans votre prochaine manifestation, scandez Maures dehors !

Napoléon a fait cadeau de la France à la Corse selon d’aucuns, ce qui est disputable. Mais l’Issisois distingue le Corse insulaire ou isolan, comme on disoit, du fils de la dispersion, qu’il appelle corsicaud, et qui pullule à Issy, où aucun incident racial n’est à signaler. Sauf qu’un jour un jeune nigaud ne salua pas Aigle Noir. Gageons qu’il fréquentera bientôt le temple maçonnique. Quant au despote Santini, un tantinet mafieux, laissons faire dame Nature, son cœur finira par le lâcher.

Car le corsicaud n’est pas aimé par tout le monde. Droites nationales détestent Pasqua, mafieux selon elles, fondateur du SAC. Le corsicaud a deux vocations : flic et/ou bandit. Tout le monde le sait, à commencer par l’État, qui ordonne aux cognes de mettre du coton sur leurs matraques quand ils tapent sur le Corse, ce qui arrive parfois lors d’un match de foot.

En revanche, dirigeants politiques comme Valls voient en Corse colonie, ce qui se comprend d’autant mieux qu’il n’est pas français, alors que Corse est appendice de France. Si les Corses veulent jaser trois variantes du genois, libre à eux, et l’État semble avoir commis abus de pouvoir dans l’affaire Érignac. Corses ne l’ont pas oublié, mais certains pointus non plus.

Cela dit, État Islamique est derrière le sacrilège commis dans la nuit de Noël à Ajaccio, qui ne visait pas les Corses mais les François, supposés croisés. Auteurs de ce crime seront identifiés, au moins en partie, et guenon Taubira les défendra au nom de valeurs maçonniques imaginaires. Mais dehors les Maures ou les Arabes qui haïssent France !

Ultragauche françoise ne transigera pas sur ce point. Elle  est ouverte au socialisme utopique, sait qu’écrasante majorité des musulmans est favorable à la collaboration. Mais c’est à eux de montrer qu’ils ont des couilles.

Musulmans, tapez sur État Islamique, autrement il se pourrait que nous nous énervassions.

ÉI a bien joué. Son traquenard d’Ajaccio dans le nuit de Noël est bien trouvé. Il crée foyer de dissensions à plusieurs étages, mais ça ne marche pas. C’était un corsicaud, Ucceli, les oiseaux, qui tenait autrefois librairie semi-révisote dans le quinzième arrondissement de Paris, ancienne Issy. Ucceli a combattu pour la France pendant la dernière guerre mondiale. Nos destins sont liés, Corse et ultragauche françoise. Nous ne reculerons pas face à l’ennemi, c’est notre point commun.

Péquenauds corses nous exaspèrent. ÉI a attaque France dans la nuit de Noël, ce crime doit être sévèrement puni. Taubira s’y opposera et le plus simple serait de la tuer. Parole d’ultragaucho qui n’engage que lui.

Pour l’enquête, grands moyens doivent être déployés. À commencer par police technique, dite pompeusement scientifique. Nous voulons connaître l’identité de chacun des caillasseurs, qui ne bénéficieront pas de l’excuse de minorité ou du fait que certains d’entre eux sont débiles légers. L’événement est exceptionnel en Corse selon le préfet, soit, mais il a été commis sur ordre d’ÉI. Nous voulons aussi et surtout connaître l’identité du commanditaire de l’opération, qui n’était sans doute pas présent sur le stade.

Quant aux branleurs corses ayant saccagé la salle de prière et vainement tenté de brûler le Coran, nous nous foutons de leur gueule. Ils ne sont même pas capables de crier Maures dehors !

Issy a dit.

RACISME DE REVISION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 07:48

Revision est publication ulragauchiste label rouge. Ce qui ne l’empêche pas d’être raciste. Elle dit tête de corsicaud, tête de corniaud, tête d’ajaccois, tête de putois. Non parce que ce serait vrai, mais parce que c’est autorisé par la loi dans les anciens royaumes de France et d’Argot.

Revision est partiale. Elle défend les valeurs du royaume d’Argot plus que celles du royaume de France. Elle ne craint pas les voyous islamistes en mate, lieu qu’elle connaît bien.

Guionnet ne dit pas qu’il combattra jusqu’au bout islamistes, car il n’est pas supergoy.  Il  a passé un peu moins d’un an de sa vie en mate pour crime de la pensée, c’est tout. Gogos feignent de ne point le savoir, mais l’addition devra être payée par les juifs et par les enjuivés, ces niais.

On ne se défend pas, on menace, et tourne la brochette ! Voulez-vous manger du Cukierman, du Lévy ou du Jakubowicz ? Leur viande comparable n’est pas fraîche, mais nous vous proposons une cuisse de l’un d’entre eux à moins de cinquante euros, avec épices et échalote. Vous serez ravi. Vous verrez que le juif est fait pour être croqué.

Clients vont affluer, c’est certain.

François Premier (le pape) a raison, nous vivons en société narcissique d’apparence. Apparence est mieux à certains égards que spectacle, traduction possible de Schauspiel, pièce de théâtre, dont parle Lukács.

Théâtre, spectacle ou apparence, ces mots sont liés. On peut y ajouter illusion, car c’est illusoire de manger du juif du soir au matin, dans ses rêves.

Cependant nous proposons cuisse de Roumanoff à cent euros. Sa chair est un peu grasse, certes, mais elle est plus tendre que celles de Cukierman, Lévy ou Jakubowicz.

25 décembre 2015

RACES DES TERRORISTES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 11:28

Les fous de Mahomet furent très longtemps algériens en France, mais des nègres se sont illustrés cette année. Takfirs nègres « français » existaient avant, mais n’avaient pas commis d’attentat en France.

État Islamique fut créé en 2014, mais il était en gestation depuis des années sous d’autres noms, depuis 2006 selon un spécialiste, et des nègres français avaient rejoint Daech, qui précéda ÉI. Mais, comme les arabo-musulmans sont racistes sans l’avouer, ils n’en voulaient pas au combat, aussi les nègres étaient souvent affectés à la propagande. Mais c’est fini depuis longtemps en Afrique, où des fous de Mahomet utilisent des enfants comme kamikazes.

L’apparition du nègre dans les rangs des takfirs de France était prévue, celle de sujets du roi du Maroc moins. Mais c’est le cas en Belgique, comme maintenant en France. La suspicion du togolois et du marocois d’avoir voulu commettre attentats dans la région d’Orléans, serrés la semaine dernière, est peut-être fondée.

Pour affaire de Montpellier, c’est plus compliqué. Les suspects le sont initialement pour délit de presse, car police veut résultats. À défaut de coincer de vrais terroristes ou résistants, elle s’en prend aux gens qui lisent propagande d’ÉI, qui se trouve sur Google.

Jeunes braillards, par provocation, sont tentés de clamer leur approbation des attentats contre Charlie et du 13 novembre, mais ils ne sont pas pour autant terroristes. Encore que condamnables, surtout quand les juges se préoccupent des sous-entendus qui leur sont prêtés, comme dans l’affaire Dieudonné.

Apologie de crime de guerre doit être clairement prouvée, tandis que c’est délit, pas crime, avis au législateur.

Le couple de Montpellier, une femme de 23 ans, catholique convertie à l’islam, sans qu’on sache si elle n’est pas au moins métisse sarrazine, mère d’un bébé de deux ans, amourachée d’un Tchadien de 34 ans qui a pu vouloir lui montrer qu’il a grosse bite au sens propre et figuré, constituerait-il vrai danger ? Ou bien police politique maçonnique, dans sa soif de résultats, tomberait-elle sur lampistes ?

Trois éléments sont retenus à charge contre le couple. Non seulement il aurait consulté la propagande d’ÉI, ce qui est libre, mais se serait intéressé aux conditions de fabrication d’explosifs, ce qui est tout aussi libre, l’explosif étant instrument de travail dans le bâtiment et dans d’autres professions. Mais c’est le ventre factice de femme enceinte qui retient le plus l’attention. Destiné aux professionnels du spectacle, il fut évidé et couvert de papier aluminium, pour quelle raison ?

Les enjuivés prétendent pour y dissimuler explosifs. Leur transport s’entend, car simple ceinture suffit pour se faire sauter la caisse et celle des gens alentour. Presse juive est plus maligne, le Parisien en l’occurrence. Elle observe que c’est excellent instrument de vol à l’étalage, car l’aluminium court-circuite les  étiquettes magnétiques. Deux hypothèses, une seule est la bonne, étant entendu qu’aucun explosif n’a été trouvé en possession du couple.

La gueuse n’avait pas besoin de voler à l’étalage car elle venait de toucher consistant héritage ; mais quand ? Et puis les nantis sont parfois pires des voleurs, activité dans laquelle Taubira les encourage. Peu après l’attentat contre Charlie, la garce a dit à une de ses voisines que c’était complot. Or apprentis terroristes cherchent à passer inaperçus, pas à donner la bonne parole. On pourrait supposer que c’est dû à son éducation catholique romaine.

Le plus dur pour cette femme n’est pas la prison, mais d’être séparée de son enfant. Si elle est innocente, elle restera au moins des mois en prison et sa vie sera brisée. Elle risque ensuite de se radicaliser, comme dit la caste politico-médiatique. Surtout qu’elle avait raison au sujet de l’attentat contre Charlie, complot dans lequel deux services de renseignement sont pour l’instant impliqués, le français et l’amerloque.

État d’urgence entraîne dérapages. Loin de nous l’intention de jaser comme les gauchistes, mais il s’agit de ne surtout pas confondre apologie de crime de guerre et assassinats.

Voyez reportage d’Égalité & réconciliation à Calais, tout le monde sait qu’États-Unis ont largement contribué à créer État Islamique, tandis qu’on apprend que les 3 000 « volontaires » tunisiens d’ÉI sont pour la plupart soldats recrutés dans des mosquées. Jeunes paumés, à qui sergents recruteurs proposent 2 000 ou 3 000 euros cash pour s’engager, sans quasiment aucun espoir de retour. Quand on est jeune paumé, on a souvent envie de se suicider, mais mourir en guerrier d’Allah, éventuellement sans voir venir sa mort instantanée, c’est plus glorieux.

Race des fous de Mahomet gagne toujours à être connue. À Ajaccio, les voyous ayant tendu un guet-apens aux flics et aux pompiers (un flic et deux pompiers blessés), dans la nuit de Noël, étaient sans doute sarrazins. Hélas ! Valls condamne les nationalistes corses, ainsi que les manifestants ayant saccagé un chiche-kebab, selon France Info, et une salle de prière musulmane. Ils auraient même tenté de brûler le Coran, comme en Amérique !

Ils n’y seraient pas parvenus, car le livre est trop compact et à cause de l’arrivée de la police. Tête de corsicaud tête de nigaud, comme on dit à Issy.

Mais lien est clair. Apprentis terroristes d’Orléans, un sarrazin et un nègre, auraient voulu attaquer forces armées de l’État. Le Togolais l’a avoué avec fierté. Sarrazins musulmans d’Ajaccio ont décidé de le faire la nuit de Noël, quand police et armée étaient mobilisées pour défendre les messes jésuitiques de François Premier, occasion a fait le larron.

Bien que cagoulés, apprentis terroristes d’Ajaccio sont faciles à identifier. La plupart sont sarrazins, mais il y a peut-être parmi eux quelques nègres. Ils cessent d’être criminels de la pensée, délit mineur contestable, ils deviennent terroristes potentiels.

Leur cas n’est pas à régler par des fonctionnaires surpayés, psychologues ou autres, il s’agit de les expulser quand ils haïssent France et possèdent double nationalité.

Comme ça, projet de nouvelle constitution sera utile, pas seulement symbolique. Car heure n’est pas au grand nettoyage, qui inclut les juifs, mais au petit nettoyage.

Page suivante »