Alain Guionnet – Journal Revision

3 novembre 2015

BONAPARTE, NOUS VOILA

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 04:58

Objectif, conquérir place de l’Étoile, à Paris, samedi 7 novembre, au cri de nous sommes tous frangyars ! Opération difficile, voire impossible. Mais le CRIJF ne lui est pas totalement hostile, ni les innombrables ordres maçonniques, ses subordonnés.

D’où opération Cazeneuve, F∴ pudique, qui n’a pas baissé son froc devant le CRIJF, contrairement à ce que prétend Soral. Puis opération Bonaparte, que sergent Danny nous a incidemment conseillée. Car c’est gentil de taper sur le renseignement hongrois, mais mieux vaut lui parler d’homme à homme. Oui ou non marcherons-nous sur l’Étoile ?

Guionnet peut s’appuyer sur des natios, grande partie de son public, mais il sait le natio’ timoré et incapable de prononcer frangyar. Et sur la rachitique ultragauche. Mais il ne conquerra pas Étoile avec ses maigres troupes. Il a besoin du soutien d’establishments, au pluriel.

Renseignement français fut le premier à comploter contre les attentats du 11 septembre, ne l’oublions pas. Il est allié comme cul et chemise au renseignement hongrois. Orbán s’est aventuré sur le terrain de Guionnet avec sa grille, qu’il en assume les conséquences.

C’est de ça qu’on jasera à Bonaparte. Orbán, qui fut toujours poli avec Guionnet, se réjouira du slogan nous sommes tous frangyars. Quant à Bonaparte, elle est dans le sac, zsákmány, butin en hongrois. C’était erreur de la part des élites dominantes de réveiller la frangyaritude.

Il y aura sans doute plus d’un millier de personnes à la manif’. Le SIEL y sera, tandis que Smith, agent floridois, se réjouit. Il crie « Aigle à l’attaque !!! » Il a raison, car Aigle Noir aura été à l’origine du succès de la manif’, qui mobilisera, après réflexion, plusieurs compagnies de CRS. Mais Guionnet devra en rester le maître, le mec ou le meg. On ne cognera pas le juif, c’est promis.

SIEL est peut-être création du renseignement hongrois, sixième colonne, comme on dit. On trouve à sa tête des Français potiches. Vous achetez les Français avec une poignée de nouilles, dit-on à Budapest. Le Français ne connaît pas le gouillache, les nouilles lui suffisent.

Racisme antifrançais en partie fondé. Les Français sont indéfendables selon la loi générale. Mais c’est eux qui attaqueront l’Étoile samedi 7 novembre. Il y aura peu d’Issisois parmi eux, seulement les plus braves.

Ah ! si Michelet ressuscitait, il vanterait les vertus de l’Issisois au combat. Mais nous n’en sommes plus là. Michelet est mort et enterré, comme Napoléon Bonaparte.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :