Alain Guionnet – Journal Revision

31 octobre 2015

DESILLUSION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 14:25

Nous avons considéré les propos de Nétanyahou avec retard, en nous doutant qu’ils furent largement condamnés, car même le premier ministre israélien doit se plier aux exigences de la cruelle loi mémorielle. Son accusation du grand mufti de Jérusalem ne tient pas, même s’il a intrigué contre les juifs en 1920, 1921 et 1929. Même s’il a rencontré Hitler en 1941, tandis qu’aucune trace de l’entretien n’a été conservée.

Dans le Times of Israel, Nétanyahou a fait un pas en arrière, mais il n’a pas tout lâché. L’instrument de mise à mort des juifs n’était pas selon lui la chambre à gaz mais le feu de l’holocauste. Il persiste et signe, c’est le grand mufti qui aurait convaincu Hitler d’anéantir les juifs. C’est là mal connaître Hitler, qui n’en faisait qu’à sa tête. Quand il déclara le juif apte au travail, il lui délivra sauf-conduit, car son armée et sa police n’étaient pas autorisées à tuer des travailleurs, même forçats, quand l’effort de guerre était prioritaire. Hitler ne changea pas d’avis jusqu’à sa mort.

Quant à la solution finale de la question juive, quel euphémisme ! elle est maintes fois avérée, elle consistait dans leur expulsion sans possibilité de retour. En théorie, car Hitler n’avait pas prévu ses défaites militaires sur le front soviétique.

Il n’est pas exclu que Nétanyahou ait d’obscures arrière-pensées, comme accélérer l’expulsion desdits Arabes musulmans du futur Grand Israël, comme a tenté de le faire Hitler avec les juifs et de nombreux Slaves pendant sa guerre coloniale.

Toujours est-il que le projet de camp de concentration pour holocauseurs et criminels étrangers semble condamné. Les plumitifs d’Holocauste se sont déchaînés, ils ont récité leur leçon mal apprise. Encore et toujours les mêmes bobards. Plus le mensonge est gros, plus les escrocs s’y accrochent. Mais les déclarations de Nétanyahou auront  une suite. Laquelle ? Nous ne savons pas.

Faurisson et Reynouard se déballonnent. Ils ne veulent pas admettre que le premier ministre israélien soutient subrepticement thèses révisotes, mais nous emmerdons ces étrangers. Quand l’Issisois est invité à la caisse, il y va. Mais étrangers Reynouard et Faurisson en veulent plus, quelle exagération ! Le boulot du Galois est d’enfiler poules, il est content comme ça. Problème de Reynouard et Faurisson, ils pètent plus haut que leur cul.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :