Alain Guionnet – Journal Revision

18 octobre 2015

COUP DE FIL DE THION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:50

Bagarre entre  Issisois. Serge Thion aurait quitté la vergne vers l’âge de vingt ans. Il n’aurait pas seulement habité près de la bijouterie de ses parents, dans la vallée , mais aussi à proximité de la butte, avenue de Clamart, comprenez peut-être avenue du Général De Gaulle, car les noms de rues changent à Issy, comme partout. La rue Sainte-Clothilde fut rebaptisée Clotilde par des faussaires, et Guionnet n’a pas su pendant longtemps qu’il était héritier en ligne directe de Clovis, la majeure partie de son appartement donnant sur la rue Clotilde.

Clovis épousa Clothilde, trois mêmes initiales, et c’est Clovis qui conféra à la villa d’Issy ses gigantesques prérogatives, ou plutôt à son diocèse, car les Galois devenaient chrétiens à l’époque. Quand vous voyez des patronymes avec th, comme Clothilde, Theil ou Thion, vous pouvez soupçonner qu’ils sont d’origine boche. Thion est de race parigote, il a étudié sa généalogie jusqu’au dix-septième ou seizième siècle, mais il descend peut-être des barbares teutons, ou francs venus d’Helvétie. Pour Theil, c’est certain. Mais la question se pose pour Thion. D’où la dimension raciale du conflit issisois, qui opposerait un métis bretoc descendant de Clovis à un sous-boche parigo ennemi d’Issy.

Thion emplit un mémoire pour entrer au CNRS en 1970. Seul Raymond Aron refusa de le recevoir, parce qu’il se doutait peut-être que l’issisois était antijuif. La deuxième femme de Thion n’aurait pas été juive, contrairement à ce que colporte la rumeur révisote et à ce que raconte Revision. Sa troisième femme a pondu encore une fille, cette fois chinetoque.  Et Thion demande à Guionnet pourquoi il n’a pas fait quinze enfants. Parce qu’il n’en a pas les moyens, c’est tout bête.

Thion comprend la haine de l’Issisois envers Paris. Il comprend aussi pourquoi Guionnet n’ira pas le voir à vélo, car il a la trouille de la nationale 20. France devrait mieux protéger ses cyclistes. L’idiot du CNRS en rajoute une couche quand il dit « en vélo ». Mais le vélo n’est pas machine, comme disent les ritals, il est outil propulsé par muscles humains. Séjour de dix ans en Italie de Thion ne l’a pas arrangé.

3 commentaires »

  1. La RN20 n’existe plus depuis un décret du 5 décembre 2005, du moins plus au-dessus du débouché de l’A66 ! Elle est connue depuis sous le nom de D920 (entre Orléans et Paris). J’ai calculé que le trajet à vélo jusqu’à la Porte d’Orléans, via Malakoff et Montrouge, ne te prendrait pas plus de 22min, pour une distance de 5.1km (trajet le plus court). Je confirme que t’es vraiment un fainéant ! Faurisson ne rechignerait pas, lui, alors qu’il pourrait être ton père !

    (A vélo, je ne me casse pas la tête en passant par porte d’Orléans pour aller sur la nationale 20, ni même par Montrouge. Je monte sur Bagneux pour atteindre la Vache Noire. Ensuite j’ai la frouusse des automobilistes en stationnement qui ouvrent soudain leur portière et des véhicules qui roulent beaucoup plus vite que moi. Je dois faire gaffe à droite et à gauche, tandis que les pistes cyclables sont beaucoup moins respectées en France que dans la plupart des pays d’Europe. Je ne parle pas de Hongrie, pays arriéré, où pistes cyclables n’existent quasiment pas. Je me suis fait renverser un soir à Debrecen, ou Debreczen, par un jeune con en mobylette, qui m’a dit qu’il ne m’avait pas vu. Je l’ai pardonné car je ne portais pas de corsage jaune fluorescent. Maintenant je mets toujours mon casque et envisage de vêtir mon maillot jaune même le jour, mais ce sont frêles protections. Tu m’apprends ensuite que nationale 20 n’existe plus, mais elle existe pour moi et j’en ai peur bleue, comme Barbe Bleue, NDLR.

    Commentaire par mohatch — 18 octobre 2015 @ 14:19 | Réponse

    • Sauf que l’ancienne RN20 dessert la Porte d’Orléans. Donc, si tu l’empruntes, tu passeras obligatoirement par là ! Le parcours que je t’ai proposé est le plus court pour y arriver ! Soit dit en passant, la Hongrie est le deuxième pays européen pour l’usage du vélo.
      Voici la carte européenne de l’EuroVelo (réseau de véloroutes) : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d3/EuroVelo_Routes_1-13%2C15.svg
      A noter que l’EV6 – surnommée la « route des fleuves, passe par Budapest et aussi par chez moi (à Mohács), ainsi que par… Orléans ! Tu sais ce qu’il te reste à faire pour aller au pays de Vajk en vélo. Prends la D920 (ex-RN20) jusqu’à Orléans, puis, tourne à droite au virage indiquant la EV6.

      (Ne raconte pas de conneries, on risque sa vie à vélo en Hongrie comme en France, même si Hongrie est plus dangereuse. Je me suis fais culbuter une fois à Paris, place de la Concorde, par une connasse accrochée à son téléphone portable. Mais le choc fut moins violent qu’à Debreczen, où j’ai fait bond de deux mètres. Et tu te fous de ma gueule en reprenant le barbarisme en vélo, en même temps que sur la nationale 20, que je rejoindrai à Vache Noire, car je pars d’Issy, pas de Paris. Et je ne me ferai pas chier à passer par Orléans pour aller en Hongrie. Si, par extraordinaire je le fais, car je suis con, j’irai en ligne droite en faisant détours, car j’ai peur des nationales. Le mieux serait d’inaugurer piste cyclable entre Paris et Budapest. Sa construction ne coûtera pas cher, mais Valls, Hollande et Merkel sont ennemis des cyclistes, NDLR.)

      Commentaire par mohatch — 19 octobre 2015 @ 12:43 | Réponse

  2. Il est allergique aux transports en commun ton vélo ?

    (Tu te crois malin, Pfipi, mais le vélo n’est autorisé dans le RER qu’en juillet et août. Le trajet Issy-Etampes est direct, sauf qu’il dure une heure et demie. Or je suis respectueux de la loi. Je me tapais sens interdits avant que la loi m’y autorisât. Je grillais aussi feux rouges avec prudence, car je suis poule mouillée. Souvent pour tourner à droite, ce que la loi commence à autoriser. J’étais en avance sur l’époque, comme je le suis en matière révisote antijuive. Je suis content que tu fasses mine de t’intéresser aux problèmes des cyclistes, nombreux en Bretagne, pays des Shadoks, NDLCR.)

    Commentaire par HERCULE - COMITE FEIGNASSE — 19 octobre 2015 @ 09:00 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :