Alain Guionnet – Journal Revision

17 octobre 2015

GREVE D’ISSY

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 23:08

Trop de commentaires du dernier papier, mais tout le monde sait à présent que Revision a normalsupien et polytechno pour adeptes. Cela ne changera pas la face du monde, certes, mais les idiots Dieudonné, Meyssan et Soral devraient s’inspirer de son exemple. Le singe et Sœur Anne, judéo-helvétique, sont trop idiots, mais le vrai pédé Meyssan l’est moins. Guionnet soutient le Lion de Syrie, comme toi, Meyssan, comme le camarade Poutine.

Même si Guionnet s’appuie surtout sur des néologues juifs, personne n’étant parfait. Le monde est dévoyé et ce serait au goy ultragauchiste de passer à l’offensive. Je veux bien exploser la synagogue d’Issy, mais ce n’est pas à moi de faire tout le boulot.

Attaques se multiplient. Danny nous rappelle que le socialisme national est création blanquiste. Bien, mais tout le monde savait qu’Hitler n’a pas inventé le national-socialisme. Le prétendu juif réformé Mohacs, ce dont on doute, accuse Revision de propager le révosionnisme pour le fainéant. Si c’est vrai, tant mieux.

Mohacs est tortue, polytechnicien en langue officielle. Accrochages entre Guionnet et Polytechnique ne datent pas d’hier. Faurisson aurait aimé se bastonner avec Polytechnique, mais il a foiré, car il cause beaucoup trop mal français.

Et c’est la tortue, qui ne montera pas sur le coteau à côté du juif pour combattre les hordes antijuives, qui se prétend maintenant faurissonienne, or c’est faux.

Sang risque de couler bientôt sur la place de Grève d’Issy. On oubliera l’armingote que Guionnet n’a pas violée il y a quelques jours par distraction, et à cause de sa lâcheté dit Jacques Moulin. Mais Mohacs vient d’appeler Guionnet Einstein, insulte insupportable. Droit de grève est reconnu par la loi ; n’oubliez pas, Danny et Mohacs, que le vieux débris n’est toujours pas retraité. De la grève à l’insurrection, il n’y a pas loin. Relisez Révolution française de Michelet, voyez rôle important joué par les Issisois.

4 commentaires »

  1. Plusieurs erreurs à corriger ! D’abord, je ne suis pas prétendu juif, mais juif tout court, et fier de l’être ! Ça fait des années que tu me saoules avec ça, et maintenant que j’ai avoué, tu en doutes ! Ensuite, tu prétends que je serais partisan de Fofo, ce que je ne suis pas ! Comme je te l’ai souvent dit, si j’avais eu une préférence pour le vieux – pour le coup, il l’est vraiment, contrairement à toi – Scotuche, je ne serais pas ici à te chanter la messe en bretok (clin d’oeil à Danny) pour que tu donnes le meilleur de toi-même.

    Apparemment, Einstein est grave insulte pour toi. Si c’est le cas, je m’en excuse, ce que je n’aurais jamais fait si je ne t’appréciais pas un minimum. Mon intention n’était pas de te blesser. Plagiaire, il l’était certainement. Il a pas mal pompé sur Lorentz et, surtout, Poincaré. Sans parler de Tolver Preston, à qui il a piqué la célèbre formule : E=mc².

    Concernant Poutine, il y a des rumeurs qui circulent comme quoi il serait un fervent partisan de la doctrine eurasiste d’Alexandre Douguine. Si c’est le cas, et compte tenu du fait qu’il a pénalisé durement le révisionnisme en avril 2014, alors c’est une pitoyable marionnette du mondialisme, qui ne vaut guère mieux qu’Obama !

    (Je doute de ton judaïsme Mohacs. Si tu es coupé du huitième jour, montre moi ta queue, en sachant que je suis incapable de distinguer un coupé du huitième jour et d’après, car je suis goy, pute vierge ! et n’ai pas étudié médecine chez les tortues, contrairement à toi. Tortue passera distoire, car le nom d’animal n’est jamais péjoratif et il est plus court que polytechno’. Mais dis moi où va France si Polytechnique est enjuivée ? Ordure Finkiekraut enseigne depuis longtemps philosophie à Massy, mais c’est matière mineure, distraction pour les étudiants. Ensuite E = mc2 est invention du lorrain Poinacaré, dont il doutait de la pertinence. Tu cherches à m’enculer sur ce point ? sale juif, NDLR.)

    Commentaire par mohatch — 18 octobre 2015 @ 09:12 | Réponse

    • Tolver Preston est précurseur de la formule ! Poincaré s’est inspiré de ses travaux, et, surtout de ceux de Lorentz et de Maxwell, pour finaliser l’équation.
      Quant à Finkielkraut, il n’est même pas agrégé de philo’, mais des lettres modernes. C’est un charlatan, tout comme son coreligionnaire Einstein !

      (Je t’ai corrigé, mais tu n’aurais pas dû m’appeler Einstein, c’est la pire des insultes pour moi, NDLR.)

      Commentaire par mohatch — 19 octobre 2015 @ 12:51 | Réponse

      • … dit-il, tout en commettant des fautes d’orthographe. Lettre prend un s ! Par ailleurs, on dit agrégé en lettres modernes, et non pas de lettres modernes. Tu parles d’une correction !

        Si Michelet a entamé l’écriture de son Histoire de la Révolution en 1846, c’est en réaction au durcissement du règne déjà très conservateur de Louis-Philippe. De là à dire que son ouvrage contribua à réveiller les esprits révolutionnaires, qui d’ailleurs devaient balayer le régime monarchique deux ans plus tard, il n’y a qu’un pas que certains ont osé franchir : http://www.univ-paris-diderot.fr/Mediatheque/IMG/pdf/L_Histoire_de_la_Revoluti.pdf

        (J’ai d’abord voulu corriger ta coquille à lettres, avant de m’apercevoir de ta faute. On dit agrégé d’histoire, de physique, de philosophie, des lettres, etc., car l’agrégé est supposé contribuer à l’enrichissement de la science qu’il enseigne. Tu te demandes peut-être si les lettres sont une science, moi aussi, mais voyes les conséquences de cette appellation, un agrégé des lettres est supposé compétent pour enseigner les lettres du monde entier, et c’est lui qui est nommé aux Langues O’ pour enseigner la grammaire d’une langue qu’il parle mal et apprend laborieusement sans jamais y arriver. J’ai souffert de leurs méfaits en hongrois et en turc. Ils étaient beaucoup plus indulgents avec les officiers étudiants qu’avec moi. Car l’armée française, à l’exception de la gendarmerie, a beaucoup trop d’officiers du rang dont elle ne sait que faire, et elle envoie certains d’entre eux, un peu âgés ou légèrement infirmes étudier aux langues orientales afin qu’ils connaissent les formules de politesse locales, les grades et le jargon militaires, qu’ils apprennent par eux-mêmes, car il est peu enseigné à l’université, à part flèche, poudre, boulet de canon, tir, feu et autres mots basiques. Ensuite, ces représentants de France à l’étranger, qui savent dire excusez-moi, prendre le métro, commander un menu, parlent français avec leurs collègues et de plus en plus souvent engluche, hélas ! Jugement d’un ultragaucho sur l’armée, que tu ne saurais prétendre infondé. Sur Michelet et la révolution, observation d’historien : des sous-marxistes parlent parfois de guerre, crise, révolution, or c’est faux, le scénario étant plutôt crise, guerre ou révolution. Louis-Philippe a d’abord été victime de la crise économique, puis d’une révolution suivie d’un coup d’Etat révisionniste. Avant guerre en Europe centrale. Assez bidon en bochie, mais pas en Hongrie, où les insurgés ont combattu la couronne d’Autriche et le tsar de Russie, quelle hardiesse ! On pourrait poursuivre sur la crise économique qui s’annonçait en 1914, suivie d’une guerre et de révolutions, le scénario n’étant pas toujours identique. Il y eut krach en 2007 et nous sommes en 2015. Guerre semble aux élites dominantes meilleur remède, surtout qu’il n’y a quasiment plus aucun risque de révolution. Je ne sais pas ce qui va se passer. Je prétends uniquement que science historique existe et rends hommage à Lebeuf et Michelet, qui ont jasé d’Issy dans leurs œuvres, NDLR.)

        Commentaire par mohatch — 20 octobre 2015 @ 12:36 | Réponse

  2. Guionnet est jeune vieux certes, mais pas hors d’usage comme chacun peut s’en rendre compte. Mieux encore, il excelle dans l’art de faire venir de l’eau à son moulin. Quelques fous se prêtant volontiers au jeu, de bonne grâce il faut le reconnaître. Addiction de certains ? Peut-être, mais c’est sans importance.

    L’Issisois exagère toujours un peu en prêtant à l’autochtone des qualités hors norme. Pur esprit de clocher dirons les mauvaises langues, méchant chauvinisme aurait dit Engels, l’internationaliste.

    Bien, revenons à la Révolution française. On peut aisément admettre l’irritation populaire du village lorsque Broglie ne crut pas nécessaire d’envoyer des troupes à Paris à la veille de l’insurrection de Paris, mais de seulement l’environner de régiments étrangers.

    « Tous ces soldats allemands présentaient l’aspect d’une invasion autrichienne ou suisse, les noms barbares de leurs régiments effarouchaient les oreilles, Royal-cravate était à Charenton, à Sèvres, Reinach et Diesbach, Nassau était à Versailles, Salis-Samade à Issy, les hussards de Bercheny à l’École militaire; ailleurs, Châteauvieux, Esterhazy, Rœmer, etc. »
    Michelet, Livre I. ch. VI. Insurrection de Paris. p. 134. Pléiade. 1952.

    Massacre au Champ-de Mars le 17 juillet 1791. Dans l’affaire du Champ-de-Mars, où l’on prétendit que la foule voulait marcher sur l’Assemblée, ce qui était inexact, l’Issisois était présent et fut victime du bain de sang orchestré par les provocations des royalistes et de quelques enragés républicains.

    « Les villages de la banlieue, ne sachant rien des derniers évènements, s’étaient mis en marche, la banlieue de l’ouest, Vaugirard, Issy, Sèvres, Saint-Cloud, Boulogne, etc. Ils venaient comme à une fête, mais une fois au Champ-de-mars, ils n’avaient aucune idée d’aller au-delà, ils cherchaient plutôt, dans ce jour d’extrême chaleur, un peu d’ombre pour se reposer sous les arbres qui sont autour, ou bien au centre, sous la large pyramide de l’autel de la Patrie. »
    Michelet, Livre V. ch. VIII. Massacre au Champ-de-Mars. p. 704.

    L’Issisois était bonhomme, on le constate. Courageux et volontaire, certes, ce n’est pas moi qui dirai le contraire. Pour son rôle important, ça reste à prouver.

    À propos de Poutine, il est assez comique et consternant d’observer l’aveuglement des natios à son sujet. Idolâtrie stupide que l’on retrouve chez Le Lay, parmi beaucoup d’autres, complètement à côté de ses pompes sur ce sujet. Comme si le ruscof allait nous sortir de la mouscaille dans laquelle nous sommes plongés jusqu’au cou. Servitude volontaire quand tu nous tiens. Le Russe défend ses intérêts, ni plus, ni moins. Les échanges commerciaux Russie-Israël se portent plutôt bien.

    Poutine n’a certainement pas oublié la provenance de la construction holocaustique. Avec lui, les révisos peuvent compter leurs abattis.

    (Tu soulèves nombreuses questions, Danny, t’es parfois moins bête que Mohacs. Mais mon camarade Frédéric Engels, capitaine d’industrie, était nationaliste framboche un tantinet pro-magyar, dont il ne jasoit malheureusement pas l’idiome. Tu imites ensuite la tortue, tu accuses l’Issisois de fainéantise. Tu prétends qu’il est valeureux mais con, en résumé. Peut-être, mais l’Issisois tient Arte France, Eurosport et Canal + dans sa pogne, il n’est pas le dernier des cons. Et il y aura lutte dans les jours qui viennent entre Bolloré et Guionnet. C’est trop tôt pour en parler. A mon avis, Poutine ne vaut pas deux prouts ; quant à la connerie des natios, elle est connue depuis longtemps. Action française cherche à séduire Revision en ce moment, preuve supplémentaire qu’elle est la force. Ne tape pas sur l’Issisois qui veut. Lors de la prise des Tuileries les Marseillois furent de loin majoritaires, mais il y eut aussi Issisois, ne l’oublie pas, NDLR.)

    Commentaire par Danny — 18 octobre 2015 @ 18:05 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :