Alain Guionnet – Journal Revision

30 août 2015

MISE EN SEINE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 11:54

Luc Pfister est idiot, mais il a quasiment avoué que DSRI a mis en Seine l’attentat du Thalys. Cela ne signifie pas qu’elle l’ait monté, d’autres services de renseignement étant suspects. Cet incident, plus la mort de Ratier, outre la mode nazie, a poussé Guionnet à renouer avec la littérature. À conter histoires à dormir debout. Ses histoires sur la guerre opposant Issy et Levallois-Perret sortent de son imagination, même si Pfister a été identifié comme agent de DSRI grâce à ce subterfuge.

Le projet d’assassinat d’Hollande, ou de Hollande, est lui aussi bidon, Guionnet mélangeant vrai et faux, truc indispensable en littérature, le faux ayant plus de succès que le vrai. L’impression de liberté d’expression que donne la toile est illusoire, mais Guionnet aura feint d’y croire. Non seulement il aura initié Ratier et Reynouard, mais aussi convaincu le vieux Le Pen de sa thèse : il y a vraisemblablement eu un million de juifs morts pendant la guerre en liaison avec la politique antijuive du Reich et de ses alliés. Ce que Le Pen a reconnu à demi-mots récemment.

Fanfaron Reynouard demande à Le Pen de dire que les chambres à gaz n’ont pas existé. Erreur, car il aurait tort de l’avouer, tandis qu’acide cyanhydrique provoque mort douce selon le pharmacien Pressac. Remarquez, ce judéocideur bidon était nul en médecine selon sa femme, car il aurait pris un anticoagulant après avoir été victime d’une hémorragie cérébrale. Mais c’est possible, car on est diminué après une hémorragie cérébrale.

Aussi dame Pressac n’est peut-être pas franche-maçonne et n’aurait pas été conseillée par les Renseignements généraux. Guionnet a pu dire bêtises à ce sujet, une fois de plus.

Succession possible de Ratier à présent. Vieil Guionnet peut l’assurer. Il a projeté de tuer Hollande, il ne rigole pas. Il n’est certes pas initié, mais a consulté archives maçonniques de la Nationale. Il est respecté par le juif, qui croit comprendre sa haine du Cahal.

Bref, Guionnet va bientôt de nouveau abandonner la toile, espace commercial. Il va se recentrer. Lui seul est compétent pour exploiter les archives de Ratier, mais aussi sa librairie. Elle se trouve à l’autre bout de Pantin, et Guionnet exigera que tout l’édifice soit blindé, même s’il cognera les apprentis terroristes de la Ligue de défense juive le cas échéant.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :