Alain Guionnet – Journal Revision

30 août 2015

GUERRE ENTRE PANAMZA ET REVISION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 13:55

Le présumé musulman Hamza s’interroge mollement sur Ayoub. Panamza et Revision veulent toutes deux peau de Chelli dans leurs cendriers, même si Hamza ne fume pas. Il fut victime d’une tentative de meurtre par poison maçonnique début avril, mais c’est banal, tout le monde pouvant être tué en France de cette façon.

Sauf Guionnet ? Oui, car il n’est pas maçon, il est même trop con pour être bête. Hamza est donc maçon, c’est clair. Il fallait que cela fût su. Il peut attaquer qui il veut, sauf le profane débile comme Guionnet.

Guerre entre Panamza et Revision n’aura donc pas lieu, Revision étant la plus forte. C’est à elle de liquider Levallois-Perret, elle seule en est capable. T’es un caniche, Hamza, comme dit Pfister, laisse aux grands, ou aux mage, le soin de dérouiller.

Nous avons fait notre boulot, balancé Pfister, agent de DSRI, Hamza, agent de Veuve. Cris de joie à Issy, mais ne croyez pas qu’Issy fasse le printemps, car c’est faux.

Notre indulgence pour Hamza peut surprendre, mais il commence à écrire françois, ce fut fastidieux. S’il fut victime du poison maçonnique au mois d’avril, il peut en tirer gloire. Soral et Dieudonné sont emmerdants car ils disent toujours les mêmes choses. Hamza leur est un peu supérieur. Contrairement à Soral, il pressent que l’affaire Ayoub est montage, mais il ne le dit pas.

Seule Revision monte au front. Mais Guionnet parle trop de lui. Ses qualités de réviso sont indéniables, mais il souffre de narcissime selon Limaçon, lui-même atteint par cette maladie. Si Ayoub est monté dans le train à Anvers, pas à Bruxelles, thèse du complot judéo-amerloque gagne en puissance. C’est à Hamza et à d’autres d’enquêter.

Il signe maintenant ses papiers Hicham Hamza, après avoir prétendu s’appeler Namza. C’est mieux, mais on écrit Hiram en français, nom du prétendu maître bâtisseur du temple de Salomon qui aurait été tué par un apprenti ou par un compagnon stupide selon la légende maçonnique. C’est le terroriste Chelli qui a révélé que ce fils de médecin s’appelle en réalité Hamza, Hicham étant peut-être bochisme passé en sarrazin.

Encore et toujours la Veuve, spécialiste du complot. Hamza vient de se remettre à l’affaire Ayoub, il sait la thèse du complot juteuse. Les soldats amerloques seraient US Marines, ils n’appartiendraient pas aux forces spéciales, mais le témoignage du premier contrôleur français est troublant. Il aurait vu deux hommes « se chamailler au niveau des toilettes », Ayoub et un Français de 28 ans, croit-on savoir. C’esti pas bizarre ? Une tentative de meurtres massifs qui débute par une chamaillerie…

Personne n’est dupe, sauf la France, Hollande en tête. S’il y a un présumé coupable, c’est lui.

Hamza vient de censurer un court message de Guionnet qui l’encourageait. Forcément, Veuve est négationniste. Guionnet n’existerait pas selon elle. Mais c’est lui qui a douté le premier de la version officielle de la prétendue tentative d’attentat. Il n’a même pas suspecté les US Marines, seulement accusé Levallois-Perret, même si d’autres services de renseignement sont impliqués. Et Pfister a avoué : oui, DSRI est impliquée dans la magouille.

Magouille est sans doute lointainement liée à mage et image, mot ayant l’avantage de son g dur, comme en latin et en hongrois, où mag signifie semence. G de magyar est certes mouillé, mais c’est récent (moins de mil ans). En sumérien, mag signifiait grandeur sublime, dont le pictogramme était lié à semence.

Nous ne soupçonnons évidemment pas Levallois-Perret de grandeur sublime, mais de magouilles en tout genre.

7 commentaires »

  1. Chamaillerie ? Qui provient du nom du prophète juif Shammaï ?

    (Je ne le savais pas, merci pour le tuyau. Je n’ouvre plus les dictionnaires depuis des jours, y compris quand je jase sumérien ou magyar. J’ai récemment causé de dumu, enfant en sumérien, mais le brouillon a été effacé. Par qui ? Je ne sais pas. Par DSRI ou par les chinetoques ? Mystère, mon calculateur étant maintenant celui du pauvre, de marque chinetoque. De toute façon le goy est depuis longtemps enjuivé. Bruet parle de mon train, pardon pour l’absence de guillemets due aux chinetoques, mais chamaillerie restera dans les esprits. Si on veut se désenjuiver, on peut soutenir que chamaillerie est tirée de chaman, brouille entre chamans ne prêtant généralement pas à conséquence. Pfister grillé comme agent de DSRI, il aura fallu le remplacer. Par toi, Hercule ? Ton nom est respectable, mais tu es suspect de bosser pour DSRI. Je combats DSRI et Veuve, ce qui est souvent la même chose. Je ne fais pas le poids malgré mes 96 kilos, mais je soupçonne agents de DSRI de vouloir s’acoquiner avec moi. C’esti le cas ? Graphie de c’esti fut soutenue par Grevisse, ou Ecrevisse, tu es supposé le savoir, Hercule. Tu ne me feras pas la guerre, Hercule, pas plus que ton collègue Pfister, NDLR.)

    Commentaire par Hercule - Comité Feignasse — 31 août 2015 @ 11:23 | Réponse

    • Penses ce que tu veux, DSRI, Pfister ou simple analphabète, en attendant, il y a quelques temps tu t’es vanté de trouver n’importe quel bouquin en 10 secondes
      tu pourrais pas me trouver : Bilan – Contre révolution en Espagne (1936-1939)
      Merci d’avance

      (A qui tu causes Pfister ? A Mohacs ou au guide ? Mohacs ne soutient pas que tu bosses pour DSRI, mais seulement que tu es juif. De mon côté je ne te prétends pas analphabète, car tu sais lire les dicos. Tu méprises Mohacsounet à cause de ses lacunes littéraires, mais il est de formation médicale, vraisemblablement pharmacien, comme mon ancien pote Pressac. Je n’attendais pas de Pressac qu’il versifiât, c’était au-dessus de ses forces. Quand tu écris quelques temps, tu te fous de la gueule de Mohacs, NDLR.)

      Commentaire par HERCULE- Comité Feignasse — 1 septembre 2015 @ 09:11 | Réponse

    • Hercule, celui qui se gausse quand on le sodomise… euh, pardon, qui rigole quand on l’encule!

      (Tu as pigé, Pfister, l’usage de l’issisois, car on encule dans ce patois, on ne sodomise pas, NDLR.)

      Commentaire par Edouard LAFEUILLE — 1 septembre 2015 @ 09:55 | Réponse

  2. Chamailler vient de l’ancien françois, composé de « chapler », qui signifie tailler en pièces, et « maillier », qui veut dire frapper ! D’autres pensent qu’il tire son origine de s »camailler », dérivé de « capmalh », tête de maille en ancien occitan.
    L’origine que lui attribue Pfister – car il s’agit de lui – est fausse. Il s’est inspiré des élucubrations des frères Le(h)mann, deux juifs convertis au christianisme, dont l’un deux était prêtre.

    (Bravo Bob ! Je te soupçonne d’être Mohacsounet. Pfister t’a récemment traité de caniche, je l’ai châtré. Je me sens seul à Issy ; même si poulbots et soubrettes me soutiennent, Levallois-Perret me tuera quand elle voudra. Chamaillerie est bénin en français courant. Si la prétendue tentative d’attentat est consécutive à une chamaillerie, d’accord, mais permets-moi d’en douter. Les Issisois sont réputés cons, mais ils ne comprennent pas comment une chamaillerie peut déboucher sur une tentative d’assassinats massifs, NDLR.)

    Commentaire par Bob — 31 août 2015 @ 15:04 | Réponse

    • Vous m’avez vite démasqué, Bob, on doit trinquer trop souvent ensemble.
      Merci quand même pour vos connaissances, Shammaï étant (d’après ce que j’ai compris) le pendant inverse du prophète Hillel, je trouvais rigolo que le nom conduise à ce verbe.

      (Nouvelle, tu picoles toi aussi, comme le guide et Mohacsounet selon toi. Le guide n’a toujours pas vérifié l’origine de chamailler, car c’est détail, bien que mot-clé dans l’affaire Ayoub. On dit je trouvais rigolo que le nom conduisît à ce verbe en issisois, mais peu importe, t’es faussaire et tu l’avoues. Mais être rond comme toi dès le matin ne se fait pas, on s’arrondit seulement dans l’après-midi ou le soir, NDLR.)

      Commentaire par HERCULE- Comité Feignasse — 1 septembre 2015 @ 09:58 | Réponse

  3. A kinevezés cirrhoticus.

    (Attends, poivrot présumé Pfister, remarquez les trois p consécutifs. Voilà que tu m’attaques en magyar, mais la dénomination cirrhotique ne signifie rien, sinon que tu bottes en touche comme un lâche, NDLR.)

    Commentaire par lenculus — 1 septembre 2015 @ 13:21 | Réponse

    • Il y a d’autres causes à la cirrhose que l’alcool ! Par exemple, les hépatites virales, la cholestase (arrêt de la sécrétion biliaire) qui peut dégénérer en ictère, et l’hémochromatose (accumulation de fer dans le foie) sont d’autres possibilités. Lenculus Hercule Lafeuille, dit Pfister, est un incompétent !

      P.S. : Je ne suis pas Mohacsounet, que d’ailleurs je ne connais pas !

      (Je me trompe parfois, mais pas sur Pfister, agent de DSRI, ni sur tes connaissances médicales, que tu confirmes. Je suis médiocre en sumérien et en médecine, mais je sais jargon médical compliqué. Quand on se le tape, on n’a généralement pas le temps de lire la littérature, dont l’histoire fait partie, et je te pardonne tes lacunes littéraires. J’ai d’ailleurs des difficultés dans le maniement du subjonctif dit imparfait, que je suis un des seuls à employer. Je t’appelle Mohacsounet car je connais le bourg Mohacs, que les habitants appellent ville. Premier sujet de désaccord. Ensuite, ils adorent Astérix plus qu’Obélix, autre sujet de désaccord, car je ne préfère ni l’un ni l’autre. T’es un petit Mohacs à mes yeux, NDLR.)

      Commentaire par Bob — 1 septembre 2015 @ 21:39 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :