Alain Guionnet – Journal Revision

29 août 2015

NOUS TUERONS HOLLANDE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 06:26

Formule mal passée. DSRI a aussitôt envoyé bagnole à Issy, dont les fonctionnaire attendaient l’ordre de nettoyer Guionnet, mais il n’est pas venu. Pas besoin de le liquider pour l’instant. Mais son espérance de vie est courte.

Guionnet s’est vanté, il a joué au fortiche qu’il n’est pas, mais nous le tuerons quand nous voudrons. C’est ce que disent les cognes de Levallois. Mais idée de tuer Hollande est lancée, si un simple d’esprit l’exécute, cela ne nous concernera pas. Hollande est de toute façon condamné à mort proche à cause de son cancer de la prostate. Le tuer par balle sera pour lui délivrance. C’est pour son bien que nous proposons d’abréger ses souffrances.

Revision est humaniste, mort d’Hollande lui sera bénéfique.

Pfister est le premier à réagir en commentaire. Oui, nous mettrons en Seine le cadavre d’Hollande. Nous sommes persuadés de sa judaïté à cause de son hostilité à Assad, qui ne lui a rien fait. Hollande déteste aussi Aigle Noir, mais c’est banal. Daniel Cohn-Bendit aussi le maudit, mais il est petit juif allemand.

Hollande ne serait pas seulement juif, mais juif allemand. Il existe trois grandes catégories de juifs : le juif arabe, de bas étage, le juif allemand, de niveau médian, le juif hongrois, de niveau supérieur. Et c’est le juif hongrois que Revision combat, pas le bougnoul ou le boche.

Que Pfister soye en partie juif allemand, Revision s’en fout. Idem pour Hollande. C’est la peau du juif hongrois que Guionnet veut pour son laminoir. À chacun ses obsessions.

Guionnet sera peut-être bientôt tué, mais il aura lutté contre l’occupation judéo-amerlque, ce pourquoi poulbots et soubrettes d’Issy lui seront reconnaissants. Ce n’est pas produit d’imagination, mais résultat de constatations.

Si DSRI a tué Ratier, elle a eu tort.

Un commentaire »

  1. Mise en scène ? ou mise en Seine ?

    (Tu es toujours là, Pfipfi. Je t’ai balancé comme agent de DSRI. Ton jeu de mots est bon, mais on appelle la Seine Szajna en hongrois, saillena. Contrairement à toi, je pense en françois, en magyar et en sumérien, même si j’ai d’incroyables lacunes en sumérien. Tu fus pistonné pour entrer à Normale Sup’ Cachan, où tu as seulement appris à lire les dictionnaires. Tu obéis à ton chef Hollande, qui juge que c’est à maison Poulaga, à toi par conséquent, de s’occuper de Guionnaud. Seine est dégueulasse, je peux en témoigner. C’est lien qui nous unit, même si l’Issisois a plus souffert de ses crues que le Levalloisois. DSRI ne m’a pas tué la nuit dernière car c’est contraire aux consignes d’Hollande. Tu as peut-être aussi été consulté. Tu auras dit non, pas besoin de tuer Guionnaud, il est trop con, ne lui faisons pas cet honneur. Tu auras eu raison malgré toi, NDLR.)

    Commentaire par Fromage double plus — 29 août 2015 @ 11:45 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :