Alain Guionnet – Journal Revision

24 août 2015

MISE EN SCENE ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 09:25

L’apprenti terroriste ou résistant islamiste qui s’est illustré dans le train vendredi, appelons-le par son prénom Ayoub, ne colle pas. En France, les criminels islamistes sont traditionnellement algériens, héritage de l’histoire lié à la politique de repentance et au communautarisme. Pas un seul Tunisien ou Marocain n’a tué en France au nom de l’islam. Deux nègres sont certes apparus en janvier 2015. Le hasard voulut qu’ils s’appelassent Coulibaly, le premier se montra redoutable, tandis que le second, balayé par un soldat nègre, passe pour débile léger.

Ayoub aussi  semble débile léger, aussi  ne comprenons-nous pas. À moins que, à cause de sa débilité, il ait voulu braquer les passagers avant de fuir, sans qu’on sache où et comment. Rien n’est clair dans cette affaire. En premier lieu, comment ce débile léger a-t-il pu se procurer son arsenal ? Bruxelles est célèbre pour son trafic d’armes, mais ne se procure pas fusil-mitrailleur qui veut. En revanche, services de renseignement pullulent dans les lobbys de Bruxelles, jeu de mots au cas où des Vallons n’auraient pas compris. Pour eux, rien de plus facile que de confier à  Ayoub son arsenal.

Le service est inconnu, mais quatre sont suspects. Le belge, le français, l’amerloque et l’espinguoin. Pour le spécialiste du renseignement français, un Marocain ne saurait commettre acte terroriste islamiste, mais pas pour son homologue espagnol, pour qui liaison entre terroriste musulman marocain et train  va de soi. Pour les gueux de Levallois-Perret également, car c’est leur boulot de s’informer sur les us terroristes hors de France. Surtout à côté, dans cette foutue péninsule. Les indigènes se vantent d’avoir foutu raclée à Napoléon, passe encore, mais aussi à ses hussards, quel scandale !

Puis il y a le maître d’espionnage après l’engluche, remarque d’un François respectueux de Cambridge mais pas d’Oxford, université de Faurisson : l’amerloque ou foutu yankee. Revision lui fait la guerre depuis toujours. Contrairement à Ratier, le führer de Revision n’est pas assassiné, car ce n’est pas prévu dans le protocol. « Chef, dit-on à Washington, liquider Guionnet est depuis longtemps planifié. Vous nous dites avec un drone, ça marche bien généralement, mais Guionnet va lui opposer son aigle, au masculin ou au féminin, ce qui n’est pas prévu dans le plan, l’opération s’annonce difficile. Surtout qu’il y a aéroport et souterrains dans la bourgade de notre cible. »

Le yankee n’est pas con, il aime Tocqueville et Custine comme Guionnet, à qui il ne veut pas faire la guerre. Il se croit indulgent quand il qualifie Issy bourgade alors qu’il aurait pu dire lieu-dit, mais il sait qu’Issy est capitale de France, Paris étant une de ses banlieues.

Truc connu au renseignement, même s’il est contraire aux bobards judéo-maçonniques. Il est toutefois dur d’être issisois fier de l’être. On se fait draguer par des femmes ayant la cinquantaine quand on a petite soixantaine, on est persécuté.

Maintenant, allez prétendre que population moyenâgeuse d’Issy, au nom galois, comme Galillée, est plus ritalingue que boche d’après histoire, vous vous mettrez aryanistes bochisants à dos. Mais à Issy on ne craint ni le boche ni le yankee.

Renseignements français et sans doute amerloque sont impliqués dans l’attentat contre Charlie-hebdo. Nous avons éléments de preuve. C’est plus facile pour l’Issisois d’exploser Levallois que Washington, mais à cœur vaillant rien d’impossible.

Poulbots et soubrettes d’Issy aiment ce style d’écriture. Ils croient reconnaître le  vrai Attila, celui de la vergne.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :