Alain Guionnet – Journal Revision

18 mai 2015

ÉRABLE ROUGE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 09:41

Longtemps visites du sit par amerloques dépassèrent celles du Canada, mais c’est fini depuis des mois. Le canadoque adore ancien et moyen françois de Revision. Va-t-il gober érable rouge ? On ne sait pas. Le canadoque est persuadé qu’hermine rouge ou érable rouge n’existent pas. Il a lacunes.

Mais son drapeau, comme celui de Suisse, est rouge. Et qu’on ne vienne pas nous dire que rouge est couleur du sang, car ce n’est pas si simple. Rouge est chatoyant et excitant. Parler d’érable rouge est outrancier, mais ça peut passer, comme l’a décidé académie de pataphysique.

Bonjour aux cousins, on ne jase pas pareil à Issy et à Québec, mais on se comprend. Vous êtes à la traîne sur les bonnes sœurs engrossées à Issy. On ne vous le reproche pas, car c’est à nous de faire le boulot. Mais nous n’avons pas avancé depuis des semaines. Non que nous renonciassions, ce n’est pas notre genre, mais parce que nous manquons d’éléments. Bonnet rouge, érable rouge sont dans l’air du temps, à vous de faire avec.

Rien de plus simple, puisque c’est feuille d’érable rouge qui figure sur votre drapeau, érable étant un des rares mots françois tirés du galois. Vous avez découvert érable rouge avant qu’il ne le fût par l’académie de pataphysique, bravo ! Vous avez enseigné le françois aux « Indiens », encore bravo ! C’est tellement plus simple de parler français à un Indien.

Revision s’est interrogée sur la révolution néolithique en Amérique du Nord, en songeant aux Hopis, dans l’Arizona, qui avaient villes, villages comme on dit maintenant, qui étaient sédentaires, donc vraisemblablement agriculteurs. Les Hopis furent d’abord approchés par des moines franciscains dit Juifkipédia, par conséquent françois. Grande différence est connue, tandis que les englo-hollandois massacraient les indigènes, les François dialoguaient avec eux. Ils s’imaginaient que les indigènes avaient une âme.

Ont-ils eu raison ou tort ? Ce n’est pas à nous de juger. Simplement, il est possible qu’il y eut révolution dite néoiithique en Amérique du Nord avant la conquête. Et Revision soutient l’Amérindien. Les Hopis ne seraient plus que 66 000, mais ils peuvent témoigner. Comme les Inuits, que nous adorons écouter.

Tu vois, cousin canadoque, que rivalité entre Revision et Amérique ne date pas d’hier. Nous, François, respectons l’Amérindien, contrairement au rosbif, que vous appelez saucissse rouge, qui le tue. Le rouge de saucisse est celui du sang, mais pas celui de l’hermine ou de l’érable.

En France, gens ne tombent pas dans le piège du 7 janvier. Ils sont proportionnellement plus nombreux que les amerloques du Nord, dont vous faites partie, qui ont gobé les fables du 11 septembre. En magyar, on dit votre rouge piros, contrairement à vérés ou vörös, rouge sang, nuances étant loin d’être identiques dans toutes les langues.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :