Alain Guionnet – Journal Revision

4 mai 2015

CIEL, LE MAURE DE BRETAGNE !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 10:55

Nouveau coup de fil du maurisque bretoc ce matin. Il fut enfant de chœur, comme Hitler. Le gars est matinal. Il a causé au télephone hier à l’escroc, conversation registrée par DGSI. On dit registrée au lieu d’enregistrée, car on jase comme au dix-huitième siècle.

Le Maure bretoc est ravi d’apprendre que J a rendu les 1 500 euros qu’il avait dérobés à G le matin. « Pouvoir de la presse », juge G, qui décrit la lâcheté des dealers. Il y a longtemps, lors d’une fête, coursé par des dealers, G fut le premier à se retourner, par paresse, et à les charger, ses copains ultragauchos, dont des juifs, l’ont suivi, les dealers ont fui. Car les « militants » politiques sont plus forts que les dealers.

Le pote lorrain de J-M est costaud, il mesure 1,90 mètre et pèse près de cent kilos. Il s’est vanté d’avoir traité G de « connard », or c’est faux, il lui a dit « salut ! » DGSI peut le confirmer.

Il devait se douter que son coup du juif à 75 % khazar était bancal, propos à ne surtout pas sortir à un frangyar, race inconnue des manuels d’histoire.

J-M s’interroge sur la Veuve, mot connu dans les villes de Bretagne, mais pas au plum. J-M est ancien ouvrier du livre parigo, il a bossé près de Drouot. Il est allé à la librairie de Cadet, mais fut déconcerté par les pyramides. G a pendant ce temps monté étages. Il a visité bibliothèque et temple. C’est là qu’il a appris le mot frangin, sorti de la bouche d’une sœur. Que les sœurs foutent le bordel en loge, c’est certain à son avis, car elles introduisent sexe partout où elles passent. Voyez, frangins de Puteaux, profanes partagent votre avis.

Le profane est con selon vous. Soit, mais Paris est petite ville, formée d’ilôts au dix-huitième siècle, comme dit Gérard. Et ne croyez pas que nous ignorons histoire d’infiltration par la juiverie des loges, où se trouvent maints bretocs. Vous rattachez bretocs à chouannerie, c’est faux, car maints bretocs sont jacobins. Vous dites tête de Breton, tête de con. On vous laisse faire, car nous sommes opposés à Grand Frère et à sa police de la pensée. Mais n’oubliez pas que les bretocs sont poche de résistance à la domination juive.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :