Alain Guionnet – Journal Revision

29 avril 2015

PLAN DE RECHANGE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 17:31

Guide de Revision a sacrifié grande partie de sa vie au révisionisme de la dernière guerre, mais on ne l’y reprendra plus. Loi antinégationniste sera sans doute votée début juillet avec effet rétroactif, ancienne prescription de loi sur la presse ayant été portée de trois mois à un an. « Jeune » Reynouard a vocation de martyr, c’est son choix, mais tout le monde ne peut pas se payer ce luxe. Vieil Guionnet, par exemple, a envie de faire du vélo et de lever jupons avant de clamser.

Aussi songe-t-il à se reconvertir, surtout quand il voit président de la République d’Allemagne porter kippa au Struthof, qu’on peut peut-être encore appeler Natzwiller, mais pas Natzweiler. Il sait que plus histoire est ancienne, moins elle craint.

Dix-huitième siècle est bon terrain, car combat contre la franche-maçonne Sigaut est prometteur, tant elle est faible. Questions de mœurs intéressent tout le monde, femmes étant souvent aussi vulgaires qu’hommes. Quel était autrefois le sort des bébés des religieuses ? Personne ne sait officiellement.

Nous pouvons nous replier là-dessus, alors qu’histoire des camps de concentration hitlériens est archiconnue. Celle des camps de travail hongrois moins, spécialité de Revision, qui craint beaucoup moins, car le maréchal Horthy ne fut pas accusé de crime contre l’humanité.

Nous pouvons retomber sur histoire des quatre sectes, réformée, janséniste, jésuitique, maçonnique au dix-sept et dix-huitième siècles. Ça craignait à l’époque, mais moins maintenant, tout en découvrant une partie des raisons du culte de la Shoah, étant entendu que chambre à gaz homicide fut conçue en 1897 par le médecin juif hongrois dit Max Nordau. Elle était destinée au goy, pas au gentil, comme le chrétien le prétend par vantardise.

Mais nous allons un peu vite. Nous parlons de choses que peu de gens connaissent. Aussi nous partirons des découvertes géniales d’ancien françois avant de conter notre histoire, qui n’a rien à voir avec les lubies de Hitler.

Plus d’étoile aux papiers de Revision depuis des lustres. Parce que le lecteur souhaiterait que son guide ne fût pas de nouveau emprisonné ? C’est possible mais douteux. Parce qu’il aurait peur d’être identifié ? Nous ne savons pas. Mais nous sommes prêts à combattre garce Sigaut pied à pied, car c’est facile et ça craint beaucoup moins de taper sur cette conne que sur le juif.

A l’entendre, Voltaire était presque pire que le juif. En cela, elle nous rappelle évidence : Dieu est peut-être en nous, mais le juif aussi. Seul remède : la magie blanche.

Dix-huitième siècle est riche et annonciateur de la modernité, tout le monde est d’accord là-dessus. Il est décadent et débauché. Orgies étaient appréciées d’une partie des puissants, bourgeois, religieux et francs-maçons, mais certains s’en lassèrent assez vite et s’adonnèrent à la pédophilie, voire à la torture d’enfant et à l’infanticide. C’est un polytechno qui nous a parlé pour la première fois de cette pratique, il était persuadé qu’elle existe depuis longtemps. Or tout polytechnicien passe pour proche du pouvoir.

Morale et religion sont destinées au peuple, tandis que les maîtres à penser s’en fichent. Les sectes s’interpénétraient déjà au dix-huitième siècle, car on trouvait de nombreux religieux chez la Veuve, qui comptait bientôt imposer son diktat sous forme de religions des religions. Phénomène contemporain, car il y avait des religieux à la loge Propaganda massonica du Grand Orient d’Italie, qui organisa des attentats meurtriers dans un but réactionnaire. On estime à 150 le nombre de francs-maçons actuellement en poste à la curie du Vatican. Surtout dans l’administration, car le Vatican est un État, avec ses archives, ses relations diplomatiques et tout le toutime. C’est sans doute à Veuve ritalingue qu’on doit l’autorisation donnée à la nonne Rodriguez l’année dernière de garder son bébé. Signe d’humanisme de sa part visant à compenser ses dérapages meurtriers. La désignation du pape jésuite lui est également imputable.

Pour être complet, il y avait aussi des satanistes au dix-huitième siècle, comme maintenant Nicolas Sarkozy, Dieu s’appuyant sur Satan et vice-versa. Sigaut en parle un peu quand elle évoque les conditions horribles de la mort de Voltaire, en pleine crise de démence. Pour elle, Voltaire = Satan, tandis que Soral, son allié, soutient que franc-maçonnerie est satanique, avis que nous ne partageons pas, parce que réducteur. En revanche, Sarkozy est sataniste, comme il l’a montré à plusieurs reprises peu après son élection. Façon de dire qu’il faisait désormais partie des puissants.

Au lieu de taper sur le cahal, que des juifs ont répudié et même publiquement dénoncé, nous pouvons nous rabattre sur d’autres formes de fourberie.

Premier mai, 20h30, déblocage des étoiles, c’était prévu. Il y a au moins un juif parmi les votants, car cahal est détestable. Pour une fois, le juif a raison.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :