Alain Guionnet – Journal Revision

13 mars 2015

FRASQUE DE MÉLENCHON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:13

Le 5 mars, dans une émission « Face aux chrétiens », Jean-Luc Mélenchon a traité le CRIJF de « clergé arrogant ». Élu politique algérien (né à Tanger), Mélenchon appartient à trois sectes : juive, trotskarde et maçonnique. Formation recommandée dans sa carrière, qui explique ses crachats répercutés par les médias.

Comme Hitler et Soral, Mélenchon ne serait peut-être que quart de juif, mais quand il demanda au CRIJF l’année dernière « vous savez qui est là ? qui parle à cette tribune ? » il sous-entendait qu’il a sang juif. Puis il passa trois ans à Organisation communiste internationale, avant d’être initié en 1985 au GODF.

Ce « philosophe » est apprécié par les médias pour son semi exotérisme et sa qualité d’ennemi du Front national. Avec ses trois casquettes, l’hostilité de Mélenchon au FN va de soi. En revanche, son exotérisme nous intéresse. Imaginons que, comme veuvard Blanrue, Mélenchon songe à l’éventualité que l’attentat contre Charlie-hebdo ait été facilité par les services secrets car non seulement il aurait visé la Veuve, mais Cadet en particulier, secte judéo-trotskardo-maçonnique.

Comme c’était prévu en Protocol des sages de Sion, qui jugeai(en)t que le moment viendra où il faudra se débarrasser de Veuve prétendument goye, thèse quasiment inconnue dans le « monde profane ». D’où réaction de l’« initié » Mélenchon, qui n’a pas envie d’être massacré et s’en prend à l’instigateur présumé de l’opération : le CRIJF.

Des antisémites furent surpris de la fâcherie de Mélenchon avec CRIJF au mois d’août dernier. Certains ont pensé que CRIJF n’actionnait pas assez pompe à phynance en sa faveur, d’où son mécontentement. Or Mélenchon remet ça. Il voit en CRIJF secte nullement représentative des juifs de France et en Cukierman maître-chanteur faisant trembler classe politique, car Mélenchon tient Veuve pour « religion de la République ».

Il ne le dit pas en son nom, mais de façon indirecte, des gens verraient en maçonnerie religion de la République. Or c’est elle qui aurait été profanée le 7 janvier à l’instigation du cahal, mot plus juste que clergé.

Danny s’étonnait récemment de l’absence de publication de Revision depuis dix jours. Elle était due au fait qu’elle n’avait rien à dire, d’autres sources d’information étant consultables. Sa seule contribution ces derniers mois fut qu’il s’agit d’explorer la piste anti-maçonnique dans l’attentat du 7 janvier. Elle porte apparemment ses fruits. Au passage, Guionnet évoqua en commentaire le tremblement de la main gauche de Valls, maladie sur laquelle Blanrue et Faurisson s’interrogent. Rien à voir avec Parkinson, juge Revizionista, qui dit quelques mots de cette maladie.

Notons en même temps l’évolution des sits antisémitiques. Coquilles des lecteurs de Propagandes-info étaient très nombreuses. Elles le sont beaucoup moins chez leurs homologues d’Égalité & réconciliation, qui adorent jeux de mots et sottises. Quant au sit élitiste, il défend Revizionista quand il traite Faurisson de pleutre, mot tiré du flamand pleute, chiffon. Supposons Revizionista médecin, ses études l’ont amené à étudier l’origine des mots, de telle sorte qu’il verrait en Faurisson un chiffonnier, excellente idée.

Ainsi vont les marionnettes. Revision a contribué à deux choses cette année : à s’interroger sur la piste anti-maçonnique et à autoriser à voir en Faurisson un chiffonnier.

Il subsiste un léger doute sur la judaïté de Mélenchon, mais elle est réelle au moins en esprit, car doctrine trotskiste est d’inspiration juive. Quant à ses ancêtres venus d’Espagne vivre en Algérie, on ne sait rien de leur éventuelle judaïté, sauf que Bayona est nom de la ville de Bayonne. Breiz atao est catégorique sur ce point : il y eut marchands juifs à Amsterdam au dix-septième siècle appelés Bayona, par conséquent la mère de Mélenchon est d’origine juive. Breiz atao ajoute que Mélenchon est pédé, d’où son appartenance à une secte supplémentaire. Juif, trotskard, franc-maçon, pédé, quatre atouts pour réussir en politique.

Record battu, trotskard n’ayant pas été envisagé précédemment. D’où le résultat, un menteur professionnel parlant au nom des Lumières, ou de Lucifer. Mélenchon verse une larme sur le sort des Palestiniens, mais il a critiqué le CRIJF fin août l’année dernière, quand la bataille était finie. De toute façon, il est opposé à la résistance armée des ottomans. Ennemi des nations, Mélenchon juge les poseurs de bombes bretocs d’extrême-droite, quelle caricature ! Il est plus fin quand il prône le mariage des pédés et des gouines ainsi que leur adoption d’enfants et leur procréation médicalement assistée. Il n’est pas aussi grossier que garce Fourest, car le veuvard fait mine d’avoir eu hésitations.

Bruxelles a pourtant depuis longtemps tranché la question. Idem sur l’euthanasie prônée par Cadet. Mélenchon est moins lourd que Caillavet sur ce thème. Il sait qu’il y aura forcément abus, si ce n’est déjà le cas, car lois non écrites sont appliquées conformément à la législation de la religion de la République.

L’apprenti résistant ou terroriste musulman sent ces choses avec son code de l’honneur, comme a dit Chérif Kouachi peu de temps avant d’être tué. En France, il s’oppose à Veuve toute-puissante, secondairement au cahal. Mais il a commencé à tuer du juif en 2012 avec Merah, dont les relations avec les services secrets sont évidentes bien qu’inconnues dans le détail. Qui plus est des enfants. Merah avait fait le rapprochement entre maçonnerie et judaïsme.

Puis il y eut Memmouche à Bruxelles, le nègre Coulibaly à Paris. Memmouche est simple d’esprit, amateur d’émissions judiciaires télévisées, en quête de célébrité. Mais il a attaqué musée juif de capitale d’Europe, signe qu’il a fait liaison entre judaïsme et maçonnerie, au moins subconsciente. Coulibaly aussi avait code d’honneur, écoutez sa conversation avec ses otages qu’il n’a pas tués au supermarché.

Code d’honneur, rapports avec services secrets, avérés en ce qui concerne Merah et Kouachi, mais après ? L’équipe de Cadet Charlie-hebdo fut zigouillée. D’où ire de Mélenchon contre le CRIJF.

Un commentaire »

  1. Andreas Lubitz a fort l’air d’un youtron.

    (Message longtemps censuré par ignorance. Nous avons seulement observé à ce sujet que Lubitz est nom de ville, maigre indice, NDLR.)

    Commentaire par Johannes Schmidt — 27 mars 2015 @ 04:23 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :