Alain Guionnet – Journal Revision

10 février 2015

PANAMZA

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 13:52

Panamza, « gazette de l’info subversive », « site islamiste » selon Haziza, est champion de la théorie du complot en ce qui concerne l’attentat contre Charlie-hebdo, au moment où la réception d’Égalité et réconciliation est incertaine. Parfois impossible quand s’affiche « Erreur 522 », la connexion du blog avec son hébergeur étant caduque.

Son auteur signe Hicham Hamza. Il a créé son blog il y a moins de deux ans. Il verse dans le journalisme d’investigation et parvient à saisir de nombreuses nouvelles sur toile, par mail et par téléphone. Dans son enquête, le gars commet parfois erreurs d’interprétation, mais il les reconnaît, bravo ! Ce que Fofo ne fait jamais. Hamza soutient qu’il y eut complot le 7 janvier. Pas contre la Veuve, comme a cru le découvrir Revision en s’appuyant sur les propos de Finkelstein, juif soutenant l’action des frères Kouachy.

Enquête d’Hamza est celle d’un journaliste, qui a examiné tous les films de l’attentat, dont ceux passés à la télé peu après auraient été floutés. Par la DGSE selon lui, qui disposait d’un agent sur place, un prétendu maçon polac appelé Janék, de son vrai nom Sicard, homme ayant mystérieusement disparu depuis, bien que riche, proche de la famille Dassault. Mais est-il sûr que Sicard bosse pour DGSE, pas pour DSRI ? distinction étant difficile à faire. Le coup se déroula en France, il est donc a priori de la compétence de DSRI, mais DGSE et DSRI sont comme Dupont et Dupond.

Connaissance d’Hamza d’histoire du renseignement semble douteuse. Il devrait demander au manchois Yves Bonnet son avis, car le commissaire de police Herlic Fredou, chargé d’enquêter sur les relations entre Charb (Charbonnier) et sa prétendue grosse Bougrab, fut tué d’une balle dans la tête le jour de l’attentat. Dans son bureau, avec son arme de service.

Nous n’avons pas trouvé confirmation que Fredou enquêtait sur les prétendues relations amoureuses de Charb avec Jeanette Bougrab, ancienne secrétaire d’État UMP du gouvernement Fillon, de nouveau promue l’année dernière par Valls. « Depuis trois ans », prétendit-elle d’abord, « depuis un an » ensuite, ce que famille de Charb dément, conclusion à laquelle Fredou aurait abouti, s’il ne le savait déjà. Si tel est le cas, espions britanniques diront : « Voilà crime politique de grenouilles, qui assassinent un directeur régional de police judiciaire de 44 ans parce qu’il allait découvrir secret d’alcôve bidon. » On ne peut pas leur donner tort.

N’ayant pas la connaissance du dossier de Panamza, nous ne pouvons pas trancher. Mais si ce qu’il dit est vrai, UMP serait impliquée dans l’attentat, puisque gouine Caroline Fourest, Malka, avocat juif de Strauss-Kahn et d’Arte France, et l’umpiste Bougrab seraient vite arrivés ensemble sur le lieu de l’attentat. « C’esti pas coup monté ? » se demande Fofo. On ne sait pas, mais Hamza est fortiche, il saucissonne bien théorie du complot.

Ce qui va à l’encontre de la thèse des complotistes amerloques, selon lesquels États-Unis seraient grands bénéficaires des attentats du 7 au 9 janvier. Mais à peine, car renseignement français est truffé d’agents de Big Architect et de Big Brother. 

Maints commentateurs du sit d’Hamza prévoient qu’il sera assassiné, comme le commissaire de police, tandis que militaires français dansent avec juifs à la synagogue et qu’on ne sait pas qui est Hamza. Son prénom Hicham est clair, il signifie Hiram en mythologie judéo-maçonnique. Il s’appelât Hazam, son pseudo’ fût limpide, Házam signifiant ma maison en hongrois, comme egyház église, littéralement une maison, tandit qu’Hazan est patronyme juif. Hamza est problématique en revanche. Non, ham n’est pas jambon, comme se l’imaginent espions britanniques.

Nonobstant, Hamza peut être juif. Il porte son attention sur l’attentat des Algériens, pas sur ceux des nègres Coulibalys, auxquels s’intéresse Revision, qui croit assez bien comprendre mental nègre. Or intervention du nègre en faveur d’État Islamique est révolution, tandis que magouilles franco-judéo-amerloques existent depuis longtemps. Qu’agents de renseignement tuent militaires ou flics en France n’est pas nouveau. Que nègres liquident juifs au mom d’État Islamique l’est en revanche.

À chacun son pré carré. À Panamza l’événementiel, notez que ce nom est bas-argotique, sans doute tiré de Paname. À Revision la révolution, à Panamza le fait divers.

Panamza vaut le coup d’œil. Son auteur sera bientôt pendu haut et court selon certains. Mais ce serait erreur. Le gars est sans doute jeune ou entre deux âges, pas « islamiste ». Il est doué, même s’il commet petites fautes de françois.

On a cru un instant qu’il était Mohacs dit Antiveuve, qui se qualifie de fouille-merde. Hamza a vocation en la matière, sur toile, mais aussi par mail et par téléphone. Si Hamza est Antiveuve, par extraordinaire, l’historien retiendra que Guionnet a formé Reynouard, Ryssen, Lafeuille, un peu Ratier et Chatillon, mais aussi Paname-z-a. Comprenez Paris a (tout), prétention exagérée.

Temps de réaction à ce papier est long. Comme le sera enquête sur attentat contre Charlie-hebdo, mais elle le sera beaucoup moins que celle sur les attentats du 11 septembre 2001, qui fut fastidieuse et lancée par des Français. Oyez Meyssan, il a vieilli. Ce prétendu voltairien, qui chassa Aigle Noir, a pris des rides. Les planqués se déchaînent sur « Ridicule ultragauche », car c’est beaucoup plus facile de jaser de Lubbe, incendiaire présumé du bâtiment du Reichstag en 1933. Était-il vraiment ultragauchiste ? Question dont on peut disputer pendant 107 ans, ultragauche n’ayant jamais été plus opposée au régime hitlérien qu’à ses homologues amerloque et soviétique.

Planqués ne veulent pas se mouiller sur attentat contre Charlie. Ils ont raison, car nous manquons d’éléments. Mais Panamza fait avancer le schmilblic. Son auteur ne sera sans doute pas assassiné, car France tue volontiers ses militaires ou policiers, moins ses journalistes, premier amendement de la constitution amerloque oblige. Surtout que tout finit par se savoir, comme on dit.

C’est parti, Attila a appelé ses hordes à fourrer leur nez dans la merde de Charlie-hebdo via Panamza. Trouduc notera quelques-unes de ses approximations en français, mais Hamza est assez clair. Guionnet remarquera qu’il s’agit de toujours préciser nom de la personne, date et lieu de l’événement. Fredou fut découvert mort dans son bureau à Limoges à une heure du matin, soit. Mais le 7 ou le 8 janvier ? Si s’est le 7, son exécution aurait été préventive, confirmation du complot, mais il s’agit sans doute du 8 janvier. Ce n’est pas au lecteur de le déduire, mais à l’auteur de l’indiquer, comme son grade de directeur régional adjoint de police judiciaire de Limoges. Ce qui surprend un peu, car on se demande, vu son poste, pourquoi il aurait été mandaté pour enquêter sur les relations entre Charb et Bougrab. Et quand ? avant ou après l’attentat  ? Avant l’attentat serait surprenant. Or c’est bizarre de lui confier une mission juste avant de le zigouiller.

Danny se tiendra sans doute coi, car cette histoire sent le soufre. Fouille-merde Antiveuve s’y intéresse forcément en sa qualité de complotiste. Mais il est silencieux depuis des mois sur Revision. C’est peut-être lui l’auteur de Panamza. Ce que Trouduc et Guionnet devraient pouvoir deviner vu son style d’écriture. Auquel cas ce serait un peu inquiétant, car Antiveuve élucubre et adore les raccourcis, mais certains de ses tuyaux sont fiables. Aussi faut-il faire le tri, tout décomposer, tout recomposer.

En tout cas bravo. Son auteur est sacré fouteur de merde. Quand il fustige Bourgab, Fourest et Malka, Revision boit du petit lait.

11 février, 12h50, Panamza vient apparemment de censurer message de félicitations de Revision. Comme si son auteur observait les mêmes consignes que Blanrue, Dieudonné, Soral, etc. Voilà vrai complot, tandis que celui contre Charlie-hebdo n’est pas clair. Tous bossent pour le renseignement, dont sans doute deux, peut-être trois, à leur insu, Hamza étant le plus suspect. On peut voir en Hicham aveu, le truc consistant à monter complots puis à faire mine de les dénoncer, comme ça on contrôle tout.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :