Alain Guionnet – Journal Revision

24 novembre 2014

STRAßBURG-SUR-LA-MAIN

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 14:10

Straßburg-sur-la-Main est dernière locution argotique issue de son académie. Elle est idiote, certes, mais demandez son avis au Strasbourgeois. Il hésitera sur Mainz, avant de trancher : « On devrait dire le Main, pas la Main. » Mais Revision est pataphysique, crime de la pensée toléré en Alsace, région plus libérale que beaucoup d’autres.

Bref, en argot, on dit aussi bien Straßburg-sur-le-Main que sur-la-Main, même si Straßburg-sur-le-Main l’emporte. Notion tordue, car Strasbourg est sur le Rhin.

Faites sondage d’opinions. Demandez au Strasbourgeois ce qu’il pense de cette question. Il répondra qu’elle est bidon, car Strasbourg ne se trouve pas sur le Main. À moins qu’il sache que cette question vient du royaume d’Argot, qu’il respecte, bien qu’il le connaisse mal. Il comprendra peut-être alors pourquoi royalistes ont besoin d’alsacos.

C’est plutôt boches qui sont engagés dans le combat réviso en France. Des Français d’origine boche, souvent métis. Modérément, car il laissent le sale boulot au François. Normal, car c’est à lui d’assurer. Il le fait en jasant de Straßburg-sur-le-Main, voire sur ou sous la main, plaisanterie de potache. Elle est tellement idiote que nous avons cru utile de lui consacrer un papier. Le curieux trouvera en commentaire précisions sur l’origine de ce jeu de mots.

Il faudrait demander son avis à une voyante, qui sait lire sur la main. Elle dira peut-être Strasbourg est ici, au confluent de ces deux lignes, mais méfiez-vous, Strasbourg est ville de la rue, ne misez pas un kopek sur elle, ni sur Pfister, ce dégénéré. La voyante aura en partie raison, car Pfister fait honte à la vergne Strasbourg. Et tant pis pour son père franc-maçon, il a donné naissance à une tache, à lui de l’assumer. Il n’a jamais attaqué Revision en justice pour diffamation, car il sait que ce qu’elle dit est en partie vrai. D’une façon générale, l’alsaco est moins procédurier que le juif, c’est tout à son honneur.

2 commentaires »

  1. L’Oberrhein longe Straßburg à l’est. Mais entre eux vient s’intercaler le canal Rhin-Rhône qui court le long du quai des Belges et de la rue du Général Conrad. En toute rigueur géographique, on devrait dire « Straßburg-sur-l’Ill ».

    (Ne joue pas à Faurisson, Straßburg-sur-le-Main ou sur-la-Main est locution pataphysique. C’est jeu de mots de potache. On peut avoir 60 balais et conserver son esprit d’adolescent. C’est Ollivier Che… qui a déteint sur moi, car il aimait plaisanter, le bougre, ce dont Pfipfi est incapable. Au fond, j’ai confondu Strasbourg et Francfort, presque compliment pour Strasbourg. La décision de traduire Mainz par Main se comprend, mais parler de Francfort-sur-le-Main m’a surpris quand j’étais jeune. Et la main passe, comme on dit, bien que Francfort soit prestigieuse. C’est là que se trouve la bourse boche, c’est là qu’est publiée la FAZ, quotidien le plus renommé du pays. On en a pour son argent, tant le canard est volumineux et parle de toutes sortes de choses en un teuton impeccable. FAZ n’a pas d’équivalent en France, le Démon faisant figure de feuille de chou à côté. Ce que sait le Strasbourgeois plus que le Français en général. Au départ, j’ai voulu remettre Pfipfi à sa place, car il est incapable de plaisanter. Il fait en même temps mine de ne pas bochiser. Je me suis ensuite dit que le Stasbourgeois sera content qu’on parle de lui sous forme de propos taquins, NDLR.)

    Commentaire par Antiveuve — 24 novembre 2014 @ 18:12 | Réponse

  2. Toi, tu fais ton Chereau, et moi, mon Faurisson. Autrement dit, tu me reproches de chipoter. Je me doute bien que tu faisais ton docteur Faustroll, car l’erreur géographique était trop grossière. Mais sais-tu qu’en boche, Mayence se dit Mainz ?

    (Mince alors ! A la place des soldats de Napoléon, j’aurais traduit Mainz par mince. Car z ne correspond pas au z ou s final du français, qui est devenu marque du pluriel et ne se prononce pas, sauf dans les liaisons. Cela dit, Mayence sonne mieux que Mainz. A noter que Mayence rend le z de Mainz par c, comme je suis tenté de le faire, NDLR.)

    Commentaire par Antiveuve — 25 novembre 2014 @ 10:06 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :