Alain Guionnet – Journal Revision

30 septembre 2014

ÚJ OBSERVATEUR

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 00:36

Új, nouveau en hongrois, pour ne pas dire nouvel observateur, car on ne fait plus qu’observer à la retraite. J’ai longtemps cru que Leleplezö, titre d’un magazine magyar, signifiait observateur. A tort et à raison, car leleplezö correspond à révélateur. Mais ces mots sont proches. Au point que c’est euphémisme de parler d’observateur au lieu de révélateur.

La manière du « Révélateur » ayant relaté les attentats du 11 septembre 2001 dans son numéro paru peu après l’interrogeait. Ils lui semblaient surnaturels, en langage religieux, surréalistes, comme on dit souvent, pataphysiques, tranche le poète. Or il arrive que première impression soit bonne (femme parle d’intuition). Idem en ce qui concerne la « guerre » en Irak, diligentée par eunuque Hollande. Alain Guionnet fut sondé pour la première fois de sa vie par IFOP il y a près de 10 jours, pour une enquête dont JDD publia partie des résultats. L’employée lui demanda au téléphone sa profession, il répondit directeur de publication. Sans trop réfléchir, elle dit « Invalide ? » Guionnet acquiesça. Elle savait qui elle appelait, l’institut voulait connaître l’avis de l’animal retraité. Elle fit mine d’interroger son chef pour savoir si son avis était recevable. Oui, inactif n’étant pas exclu de l’échantillon.

Êtes-vous pour, très pour, contre, très contre les frappes en Irak par la France ? demanda-t-elle en substance. « Sans opinion. » L’employée insista. Guionnet rétorqua que les chariatistes furent intialement formés, armés et excités par les amerloques, c’est à eux de s’en occuper, pas au va-t’en guerre Hollande. La gueuse ne comprit pas va-t’en guerre, signe de jeunesse ou d’ignorance, sans doute les deux à la fois. Vague aperçu du résultat de cette question parut en JDD : 53 % des gens seraient favorables aux frappes aériennes, sans autre précision. On a cru dans un premier temps que la proportion allait être plus élevée, mais gageons que les gens sont loin d’être tous dupes. Hollande veut déclencher des guerres partout, maintenant en Libye ! alors que son armée est ruinée, ce que seul son ministre bretok franc-mac parvient à assumer. Et ce ne sont pas les six Rafales basés à Abou Zabi, dont les bombes à laser coûtent une fortune, qui vont faire gros dégâts. Seul un guide de montagne méridional fut tué en Algérie à cause de cette opération, à notre connaissance.

Iran aurait refusé de s’allier militairement aux amerloques, au motif qu’ils défendent leurs propres intérêts. Quasiment autonomes en énergies fossiles, pouvant s’approvisionner à bas prix dans d’autres régions du monde, ils s’empressent de détruire industries pétrolière et gazière d’État Islamique, après s’être assurés du contrôle du grand barrage du Tigre. Officiellement dans l’intérêt des Kurdes et des Irakiens, en réalité pour mieux assurer leur suprématie. Premières victimes se trouvent en ce qu’il reste d’Europe, ou Argos, et Asie, à cause de la baisse d’offre d’énergies fossiles. Directement et indirectement, vu contrôle d’oléoducs par État Islamique. Quant aux fables écolotes, elles sont coûteuses et mal maîtrisées, quand bien même industrie des algues marines est prometteuse, ce dont écolos caviar ne parlent pas.

Aigle Noir était tranquille dans son aire. C’est lui qui avait conseillé à son archisupost de se tenir coi, société ayant horreur du vide. Majestueux volatile songeait que nouvelles gens allaient se mouiller ou se radicaliser. Ce qui s’est produit, comme nous le verrons bientôt. Mais il fut provoqué par IFOP. Aussi Revision change de statut : la revue abandonne polémique, elle ne fait plus qu’observer. Le « sans opinion » de Guionnet sur la dernière guerre d’Hollande fut sans doute pris en considération par IFOP. Il ferait partie des 47 % de gens non favorables aux frappes militaires de France en Irak. Il ne se met pas ainsi chariatistes à dos. Ligue de défense juive est une de ses ennemis en revanche, ce en quoi juifs le soutiennent. Il ne fut jamais réviso à la sauce Fofo, qui avoue son inintelligence face au François, avec arrière-pensées, mais Guillotine respecte sa scotchitude, comme la légende du monstre du Loch Ness. Et si Fofo était en réalité le monstre du Loch Ness…

(Új se prononce ouille, NDLR.)

9 commentaires »

  1. Eh bien ! Que de chemin parcouru depuis Mai 68, úr Guionnet !

    (Faux, puisque j’ai manifesté sur les Champs-Élysées contre la guerre civile en 68. Új fait penser à úr tout apprenti magyarophone. Même origine que monsieur, contraction de mon sieur. Sauf qu’úr Guionnet signifie sieur ou seigneur Guionnet. Toutefois, quand úr n’est pas suivi d’un patronyme, on dit uram, monsieur. Bien sûr, en ancien et moyen magyar, le mot ayant été vulgarisé depuis. Il signifie maître, dirigeant, etc., úr étant toujours marque de respect. Rapprochement avec Ancien Testament vient à l’esprit, car Abram venait d’Our, grande ville de Basse-Mésopotamie ayant fasciné les archéologues l’ayant fouillée. Grande ville au troisième millénaire avant notre ère s’entend, facile à localiser, comme les autres, car il en subsistait le tell, colline artificielle formée par des ruines, NDLR.)

    Commentaire par Edouard LAFEUILLE — 30 septembre 2014 @ 07:48 | Répondre

    • Merci sahib pour ces précieuses informations.

      (Ta politesse me sied, bouana. Szende m’avait autrefois pressenti pour enseigner magyar au Français débutant, ce pour quoi je suis doué. Avec mon approche philologique, car homophonie d’úr et Our est remarquable. Demain je vais à ton ancien chez toi, Luc Pfister, boche mal dégrossi, à Cachan. Je vais sortir ma mère sur son fauteuil roulant pour lui montrer qu’elle se trouve à Cachan, pas à Sevran, juste à côté de l’aqueduc. Elle est comme toi, elle n’a plus toute sa tête. Tu es addict, comme tu dis, à Revision, un peu comme les joueurs de poker d’Issy, qui mettent mon nom, Attila, en haut de leur affiche. Malheureusement il se trouve à droite, pas centré, comme je l’ai fait remarquer à canaille Ad Vitam. Ma retraite t’ennuyait. T’étais à l’affût de ma résurrection, et tu jubiles à présent. Lire prose antijuive et antiboche te ravit. Je fusse examinateur de ton concours, je ne t’envoyasse point à École normale supérieure de Cachan, mais au jardin d’enfants, NDLR.)

      Commentaire par Edouard LAFEUILLE — 30 septembre 2014 @ 16:40 | Répondre

  2. Je traduirais leleplezö par révélateur plutôt qu’observateur, qui correspondrait plus à megfigyelő. Révélateur n’est pas tout à fait observateur, dans la mesure où il a un rôle plus actif.

    (Tout le monde a pigé. Comme le fait qu’un retraité ne révèle rien, mais observe. Bien toutefois de rappeler qu’observateur se dit megfigyelö. Revision aura accru le nombre de magyarisants en France, performance. Oui, langue magyare est d’une richesse singulière. Au demeurant, préfixe meg est actif. Comparé avec figyelö, attentif, le megfigyelö est doubleplus attentif, NDLR.)

    Commentaire par jujubier — 30 septembre 2014 @ 21:37 | Répondre

    • De rien, Sissi !

      (Encore toi, trou du Luc, tu n’auras appris à Cachan qu’à lire les dictionnaires. Tu crois avoir retrouvé ta poupée gonflable, mais tu te trompes. Ton extermination est programmée, NDLR.)

      Commentaire par jujubier — 30 septembre 2014 @ 22:39 | Répondre

      • C’est mohacs, pauvre abruti ! Depuis quand Luc « Pat Pat » Pfister est-il calé en magyar ?

        (Nouvelle usurpation d’identité. Comme si tu voulais faire croire que le sit n’est lu que par des barjos, à moins que tu veuilles discréditer École normale supérieure. Mais point n’est besoin, aprés que le professeur judéocideur barjo Althusser, d’origine alsacote comme toi, se fut illustré. Je sors le bout de mon nez de ma maison de retraite et vlan ! tu resurgis aussitôt. Ton destin est maintenant scellé, tes messages auront le même sort que ceux que m’envoient le CRIJF et l’ambassade d’Israël, à la corbeille ! Il m’arrive de tolérer tes vaticinations quand elles me permettent de jaser de choses méconnues. Comme sur úr, que je rapproche d’Our, en Basse-Mésopotamie, en sachant ce rapprochement fondé ; mais par quel biais ? Mystère et boule de gomme, NDLR.)

        Commentaire par jujubier — 30 septembre 2014 @ 23:10 | Répondre

        • Je n’usurpe rien du tout. C’est bien moi. Note d’ailleurs que j’ai écrit mohacs, sans majuscule, ce qu’un usurpateur n’aurait pas eu la prudence de faire ! Sache, Attila, que Uru en akkadien signifie cité. Mot qui, par le biais du latin, a donné Orion.

          (J’ai reproduit mohacs sans majuscule, mais ne te crois pas. Tu sèmes confusion, tu nous destorbes. Tu vas être de nouveau exterminé, surtout que je honnis l’akkadien, NDLR.)

          Commentaire par jujubier — 1 octobre 2014 @ 08:58 | Répondre

          • Tu ne me crois pas ? C’est ton problème. Je n’ai pas à me justifier davantage ! Cela dit, je constate que Pat Pat Pfister t’a complètement retourné le ciboulot. Concernant Keynes, il était bisexuel, quoique plus pédé dans sa prime jeunesse. Sa relation avec peintre post-impressionniste écossais Duncan Grant était de notoriété publique. Bien qu’opposé à tout état dirigiste, il concédait à ce dernier la politique monétaire et la gestion de la natalité. Enfin, il a été l’inventeur de la loi psychologique fondamentale qui affirme que la consommation croit en fonction du revenu, quoiqu’elle cède assez rapidement la place à l’épargne !

            (Pfipfi usurpe les identités, la mienne, la tienne, celle de Lafeuille, etc. Il me casse le ciboulot. Comme Fofo, il croit savoir ce que pense autrui, truc détestable. Pardonne-moi. Du coup je laisse passer ton état au lieu d’État, et ton croit au lieu de croît. Méfie-toi des résumés simplistes qu’on trouve sur la toile. Keynes ne s’est pas contenté d’affirmer que la consommation croît en fonction du revenu, quelle banalité ! Sa théorie est beaucoup plus compliquée. Les hommes politiques l’ont rarement étudiée, bien que la connaissance de ses grandes lignes soit obligatoire à l’ÉNA. Au point que pour des élus socialistes relance par la consommation s’impose pour combattre la crise. Or elle entraîne accroissement des déficits, inflation, fin accélérée d’État-nation. C’est fuite en avant, signe de courte vue, NDLR.)

            Commentaire par mohacs — 1 octobre 2014 @ 17:05 | Répondre

            • C’était un résumé de sa pensée. Je n’allais pas détailler son programme ici ! Pour ce qui est des coquilles, c’est bien la preuve que je suis bien Mohacs, vu que Pfipfi n’en fait pas.

              (J’ai lu Keynes il y a longtemps et suis incapable d’en détailler le programme, dont je peux assurer qu’il est compliqué. Pfipfi ne fait pas de coquille, certes, voilà tout ce qu’il a appris à Normale sup’. C’est déjà pas mal quand on considère les innombrables barbarismes des hommes politiques et des médias. Pfipfi a aussi notions de langues étrangères européennes. Il connaît assez bien la mythologie nordique païenne, ce qui suggère qu’il lit le boche, mais il ne s’en vante pas. Il a découvert Revision il y a quelques années. Il fut stupéfait devant son antijudaïsme d’une veine comparable aux écrits de Voltaire, Jérôme Tharaud, Roger Peyrefitte. Aussi n’est-il pas étonnant que Normale sup’ ait été contaminée à travers lui, sans doute face émergée de la montagne de glace. Or, s’il est bochisant, il appréciera la qualité de mon boulot, qui n’est heureusement pas œuvre d’un traducteur professionnel, NDLR.)

              Commentaire par mohacs — 2 octobre 2014 @ 12:34 | Répondre

  3. L’Aigle survole et observe.

    Commentaire par Johannes Schmidt — 1 octobre 2014 @ 14:10 | Répondre


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :