Alain Guionnet – Journal Revision

21 juin 2014

DJIHAD AMERLOQUE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:53

Obama, dont nous ignorons la véritable identité, prétend faire guerre au chariatiste en Irak, mais c’est faux. 1989, chute du mur de Berlin, il fallait inventer ennemi non soviétique. Encore que les Serbes passasent pour prosoviétiques. Et empire amerloque favorisa djihadistes dits afghans en Bosnie Herzégovine pour semer la terreur.

Idem maintenant. C’est dans l’intérêt d’Israël que les chariatiste foutent la merde en Irak, avec appui des État Unis. Obama n’est pas leur ennemi, il est leur allié.

LES CH’TIS D’ALLAH, LE GANG DE ROUBAIX – France 3
il y a 20 heures1 vue
En mars 1996, un fait divers fait la une de tous les journaux télévisés. Les hommes du GIGN encerclent une maison abandonnée …
NOUVEAUTÉ

Sur YouTube, ce documentaire est saisissant. La brigade des moudjahids de Bosnie Herzégovine fut formée en 1991. Elle compta jusqu’à mille hommes, pour la plupart sarrazins, dont deux Français de Roubaix. Liaison enfin établie entre 1991 et les attentats du 11 septembre 2001. Quatre pirates de l’air combattirent dans cette brigade, tandis que Ben Laden rendit visite à Sarajevo au président bosniaque.

Les crimes contre l’humanité commis par ces barbares étaient peu connus en France. Voyez le film, avec la partie de foot’ jouée avec une tête humaine. 1991 2014, période pendant laquelle l’empire amerloque a imposé en France l’arrivée de millions de musulmans, dont des chariatistes ne jurant que par polygamie, esclavage et châiments corporels. On voit dans le film qu’il s’agit bien de chariatistes, pas de djihadistes. En ce temps révolu où on ne voyait pas un seul nègre parmi eux.

Voici quelques repères sur la façon dont les amerloques ont créé de toutes pièces un nouvel ennemi après le bloc soviétique. Néocons et démocrates confondus. Notez que les services de renseignement privés étaient moins puissants en 1991 que maintenant. Ils ont pu jouer un rôle en 2001, mais moins en 1991. D’où l’embarras de l’empire pour tuer les chariatistes en Irak, car il les a soutenus au moins à partir de 1991. Il avait même des agents parmi eux. Le documentaire cite le nom d’un émir algérien. Comme quoi on peut être chariatiste, jouer au foot’ et travailler pour le CIA.

Googlee et Pascasher relayent ce papier. Nous ne sommes pas islamophobes comme Marine Le Pen, mais voulons peau de chariatiste pour notre abat jour, si possible agent du CIA.