Alain Guionnet – Journal Revision

30 janvier 2014

DES DEUX OCCUPATIONS

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 04:21

France fut deux fois occupée. Pendant cinq ans par le frisé, doryphore, fridolin, etc., liste des surnoms du boche étant très longue. À comparer avec l’engluche, réputé ennemi historique. En dehors de rosbif, on songe à saucisse rouge, mais c’est à peu près tout. Idem pour le rital, dont ritalingue est adjectif. Puis France fut occupée par le juif, qui commença par faire main basse sur presse écrite, à quelques exceptions près, comme Figaro et groupe Hersant, modeste Combat et titres catholiques. En même temps sur presse radiophonique, puis télévisuelle, déjà sous De Gaulle.

Au point que nous avions oublié dans un premier temps de citer « Journalistes collabos » parmi les slogans du Jour de colère, tellement cela semblait aller de soi, Manif’ s’étant déroulée sous le signe des deux occupations, ce qui inquiète le CRIJF. Il n’y eut pas non plus que quenelles, quelques manifestants firent salut romain. Pour le ravissement de Herr Professor, on entendit « Juif, LICRA, on n’en veut pas ! » et « Faurisson a raison, chambre à gaz c’est du bidon ! » À la grande joie de Pierre Guillaume dit Vieille Taupe, inventeur de cette formule d’inspiration soixante-huitarde.

Il fut précédemment fait allusion à autres cris, comme « Juif, hors de France ! » ou « Juif, la France n’est pas à toi ! » Nous n’en sommes pas arrivés à « Sus au Cahal ! » plus fort que « Juif, LICRA, on n’en veut pas ! » Journaleux et certains manifestants jugent que gens ne pigeront pas, mais c’est de moins en moins vrai. Et puis sus est rétro’. Seulement, en période révolutionnaire, on s’affranchit des contingences historiques et des cloisonnements artificiels opérés dans le temps. Voyez belle illustration brandie jour de colère :

Be796wACUAAv7Xw

Portrait d’Hollande grimé en Père Israël. Par un amateur, car tout graphiste aurait centré LE CHANGEMENT. Il aurait songé aussi à agrandir le portrait de façon à montrer haut de la cravate d’Hollande de travers. Aucun doute n’aurait alors été possible : il s’agit bien d’Hollande ; ce boche, même si barbare Theil n’est pas d’accord avec nous, car il voit à tort en Hollandois germain dégénéré. Encore qu’il soye d’avis qu’Hollande est totalement dégénéré.

Mais auteur du canular peut sortir des beaux-arts, comme ceux des plus belles affiches de mai 68. Il n’aurait pas centré changement afin d’attirer l’attention du badaud, comme il aurait noirci et grossi à dessein moustache du führer contemporain, afin de souligner la virilité qu’il n’a plus. Comme si Revision avait plus d’impact qu’on ne croit généralement.

Nous avons vu que c’est vrai en ce qui concerne Vieille Taupe, dont manifestants ont retenu de l’œuvre que chambre à gaz est bidon. Au singulier collectif. Et pourquoi Aigle Noir, « le planqué », dit le barbare, n’influencerait pas cours des événements ? Insurgé de 1956, il gagne à être entendu. Par exemple, quand il dit que Caïdat est complice de Yisraêl. Nouveauté. Journalistes prétendent que Caïdat est ennemi d’Israël, mais c’est faux, Caïdat wahhabitique est son complice.

Chapitre annexe, Nouvel obs’ prétend qu’Alain Soral est « national-socialiste », information reprise en boucle par BFM, le gars de 56 dit niet. Il voit en Soral apparatchik secondé par une ancienne gueuse communiste de l’université de Tolbiac. Socialistes nationals hitlériens croyaient savoir que transfuges cocos étaient excellents partisans de leur cause. Plus que leurs espions juifs, en cela ils n’avaient pas tort.

Mais rappelons-nous face à face de Soral et Guionnet à manif’ de Jeanne d’Arc il y a dizaine d’années ; c’est Soral, devenu peu après maître de combat, qui s’est débiné, car il avait peur de l’insurgé de 1956, qui voyait en lui apparatchik timoré.

Arrivés à ce point, quelle occupation préférons nous ? Bochine ou juive ? Têtes noires répondront en grande majorité bochine. Mais c’est fausse alternative, car occupation issisoise est envisageable. Tel est notre projet. Premières étapes pour y parvenir, commencer souvent ses slogans par sus. Dénoncer le sionisme satanique est bien, mais il s’agit de taper sur le wahhabite, maillon faible, plutôt que sur le sioniste, mot obscur et discutable (le jésuite aussi est sioniste). Dire enfin sus au Cahal ! formule qui résume une partie de notre combat, qui ne se limite pas à anéantir Cahal, philosophie d’histoire étant incroyablement compliquée.

Comment supprimer, liquider, vaporiser Cahal ? Je ne sais pas, là est cependant élément de réponse à la question. Dimanche prochain, « Sus au Cahal ! » sera peut-être entendu. Ensuite, horde issisoise descendra éventuellement en plaine.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :