Alain Guionnet – Journal Revision

11 janvier 2014

RENAISSANCE DE PROPAGANDES.INFO ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 06:56

Début septembre 2013, après quelques années d’existence, Propagandes.info disparut, quand guerre à Syrie était projetée. Mauvaise langue suggérait que son responsable Édouard Lafeuille dit Bobo fermait boutique faute d’argent. Malgré son large public, à cause de la variété des articles qu’il publiait et des films qu’il projetait, ainsi que de son courrier de lecteurs, qui vilipendaient les termites. Son audience était plus grande que celle du veuvard Paul-Éric Blanrue, qui emmerde tout le monde avec ses histoires vénitiennes et qui se garde de publier courrier des lecteurs, car il est champion du monologue, comme Hitler et Faurisson.

Autre rival de Propagandes.info Alain Soral, qui parle en son nom, contrairement à Bobo, qui s’exprimait rarement sur son blog. Indices suggèrent que Soral est veuvard, mais nous n’avons pas de certitude. En outre, Soral n’est pas d’origine juive, contrairement à ce que colporta Bobo, qui le déteste. Soral eut audience plus large que Bobo. Il est deuxième à liquider sur liste des inquisiteurs, après Dieudonné, sa quenelle au mémorial d’holocauste de Berlin ayant eu énorme succès.

Début septembre, nous n’étions pas persuadés que Bobo abdiquât par manque d’artiche. Mauvaise langue n’excluait pas qu’il fût victime de tracasseries judiciaires, mais les minimisait. Or son ami vichisois, qui espère faire renaître Propagandes.info, confirme que non seulement Bobo fut inquiété par maison Poulaga à la suite des plaintes de quatre juifs « sauce shoahtique », mais que lui aussi fit objet de perquistion. Il évoque également disparition de Projet juif et des Intransigeants.

Le Vichisois conseille : « Pour être vraiment anonyme, il faut passer par le réseau Tor qui existe sur Windows et Linux. » Faux, à notre avis, toute télécommunication téléphonique ou informatique étant connue de Grand Frère, tandis que le NSA prétend désormais décrypter tout code. D’où autre fable de mauvaise langue, qui voit dans le Vichisois agent de DCRI, car s’il l’était, il n’aurait pas besoin de ce truc pour connaître l’identité des mal-pensants divaguant sur l’ancien blog de Bobo.

Prétendu ami de Bobo dit qu’il est végétarien de race pâle et de racine chrétienne. C’est maigre. Thèse qu’il bosse pour DCRI n’est pas exclue, auquel cas sa condition de végétarien viserait à l’innocenter. On serait sûr de ce fait qu’il ne mangera pas du juif, comme Guionnet. Donnons-lui parole :

« Mais si la shoah n’a pas existé, si les chambres à gaz sont un mensonge technique impossible, s’il s’agit d’une escroquerie des juifs doublée d’une escroquerie anglo-saxonne pour tenir les juifs en laisse, alors, Israël n’a pas lieu d’être, Valls est un escroc, de même que tous ceux qui ont participé à cette imposture qui aura permis depuis 70 ans de se faire passer pour des héros et d’oublier les vraies victimes. »

Paragraphe mûrement réfléchi, pouvant avoir été écrit par un décéèriste. Shoah est version française d’holocauste. Mensonge technique impossible que les chambres à gaz ? Thèse de Fofo. Mais attendez, en 2014, nous pouvons parfaitement fabriquer chambres à gaz d’exécution massive. Escroquerie aussi est mot de Fofo et de fonctionnaire, Revision jasant d’arnaque. Mot répété, avec incrimination des Anglo-Saxons qui auraient voulu ternir les juifs en laisse. Nouveauté, mais qui sont-ils ? L’ensemble des Anglo-Saxons, ou bien ceux de la perfide Albion ? Ce n’est pas pareil. Pour un catho’ romain, c’est d’abord ceux d’Albion, mais ce pays a combattu les sionistes et n’a pas voté en faveur de la création de l’État juif en 1948, contrairement à France, Russie et Ukraine. Ensuite Valls n’est pas escroc mais putschiste. Enfin juifs, en premier lieu hongrois, les seuls qui comptent, n’ont jamais été présentés comme des héros, mais comme moutons conduits à l’abattoir.

Poursuivons : « Pour ma part, j’ai lu et écouté des dizaines d’historiens sur le sujet et sur l’histoire en général, en français, René-Louis Berclaz, Alain Guionnet, Robert Faurisson, Vincent Reynouard, en anglais, David Irving, William Fink, en allemand, Ernst Zündel et beaucoup d’autres, habitant sur Vichy, j’ai aussi questionné des acteurs de l’époque. Et comme dit Dieudonné, j’ai ma petite idée sur la question. »

L’auteur aurait lu dizaines d’historiens, bigre ! Les noms des francophones ne sont pas en ordre alphabétique, pourquoi ? Berclaz en premier, normal, car il est suissard. Juriste, pas historien, mais tout le monde se fiche des diplômes des uns et des autres. En partie à tort, comme le signale le Vichisois, qui parle d’histoire du sujet et en général. Il a raison, car on peut difficilement jaser du sujet sans avoir notions d’histoire en général. Suit Guionnet, référence majeure, puis Faurisson, enfin sédévacantiste. Nouvelle hiérarchie. Puis le Vichisois joue au con. Il cite Irving, semiréviso, point sur lequel s’accordent Vidal-Naquet et Fofo, et Fink, inconnu au patronyme juif allemend. Côté boche Zündel, qui n’a pas allumé une seule allumette révisote écrite de sa vie, mais qui subit martyre pendant deux ans au Canada, avant d’être emmaté cinq ans en bochie.

Texte du Vichisois est peut-être œuvre d’un décéèriste, comme mauvaise langue a cru le comprendre, mais pas pour les raisons qu’elle avance.

Bravo à Dieudo’ pour son dernier film ! Il appelle Arno Klarsfeld Nono, il a raison. Il avoue à demi-mots qu’il est veuvard, originaire d’Orient. Il fait signes asiatiques au début et à la fin de son film. Il cause même chinteoque. Il dit qu’Anelka est son « frère ».

Gens sont accros à Revision. Fofo vient de l’avouer, Dieudo’ l’est sans doute. Dans « Le mur », il attaque Voltaire. Il n’en est pas arrivé au bain spécial, mais cela peut venir. Dieudo’ a compris qu’Hollande ne finira pas l’année et que Valls risque de le remplacer. Profane a tort de voir en M’Bala M’Bala veuvard affairiste, car ce n’est pas si simple.

Mi-chimpanzé, il est à moitié marabout. Quand il pronostique que François ne finira pas l’année, il a peut-être raison. Quand il craint que le putschiste Valls lui succède, également. Putsch est germanisme. Seul mot employable, auteur de coup d’État étant trop long. Pressetituée parle souvent de putsch militaire, mais ce n’est pas toujours le cas. En novlangue Putsch signifie putsch, mais autrefois échauffourée selon Robert. De telle sorte qu’apprenti despote Valls tente putsch sans le soutien de l’armée. Il pète plus haut que son cul.

Il ne sera bien sûr pas question de la tentative de putsch de Valls en presse dite grande, mais elle est là. Dieudonné la pressent, malheureusement il n’emploie pas le mot. Le mulâtre jase seulement de sa quenelle qu’il va glisser dans le cul de Valls, dommage.

Par-delà, si partie de Veuve se révolte contre Cahal, soutenons-la. Même si elle est condamnée à échec selon Protocole. Cependant, éliminer veuvards mal-pensants reviendrait à laisser champ libre à antijuif 100 %, seul épargné, parce que profane et ticouniste d’une certaine manière. C’est possible, car ledit Papat vichisois soutient qu’il s’agit de connaître holocauste et histoire en général, ce en quoi il a raison.

11 janvier, 16h30, blog de Propagandes.info n’a pas changé depuis hier, preuve que c’était pet de citrouille.

16 commentaires »

  1. Mauvaise langue a raison sur la qualité de décéèriste du Vichysois et tu le sais ! Il a, par ailleurs, donné les raisons de sa manoeuvre, même si tu les mets en doute ! Il veut réciter un maximum d’adresses IP, car tant que tu ne postes pas, l’agent n’aura aucune preuve contre toi ! Toi-même, tu admets que l’article est « mûrement réfléchi » et non improvisé. Il est bien écrit et réuni tous les poncifs qui pourraient séduire un natio’ !

    (Mauvaise langue au féminin, pas au masculin, car ce n’est pas nom propre. Vichisois, pas Vichysois, car règle de Lancelot s’applique, comme pour issisois. Je n’exclus pas que l’auteur soye décéèriste, mais pas pour la même raison que mauvaise langue, cet inconnu. L’article est mûrement réfléchi, autrement dit il ne contient pas seulement poncifs du natio’. Il établit nouvelle hiérarchie : Guionnet, Faurisson, Reynouard, révolution dans la révolution, NDLR.)

    Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 10:52 | Réponse

    • Il est d’ailleurs assez révélateur que Papat (son pseudo, qui signifie papauté) ait posté l’article en question dans la catégorie Humour. Comme si les déboires de Bob et ceux de Dieudonné prêtaient à rire ! Ça sent le pied de nez chutzpaesque !

      (À ta place j’aurais dit chutzpatesque, car je suis allergique aux diphtongues, d’où ajout de consonne d’épenthèse. T s’impose à double titre, parce que cette lettre-son est souvent employée en pareil cas, et parce que pat signifie partie nulle aux échecs. Autrement dit, ledit culot juif est nul. Subsidiairement, signalons que mat, victoire aux échecs, est mot très fort, ainsi que ses dérivés, comme matamore, mais que mate n’est pas féminin de mat. Eh oui, Dieudo’ prétend chanter argot, mais il ignore le iargon réformé, de même qu’il cause des chambres à gaz dont il ignore la façon dont elles furent construites, comme toi, hh88. Je n’avais pas remarqué que Papat avait diffusé son papier, pas simplement posté, comme aurait fait tête noire, dans la rubrique humour, merci de me le signaler. Ce qui lui donne plus de signification. Son auteur ment, mais ne conte pas n’importe quoi, NDLR.)

      Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 11:00 | Réponse

      • J’ai hésité à mettre le t !

        Concernant les chambres à gaz, Fofo est bien plus qualifié que moi pour en parler :

        [video src="https://ia600401.us.archive.org/32/items/RobertFaurisson-LeProblemeDesChambresAGaz/RobertFaurisson-LeProblemeDesChambresAGaz1sur7.mp4" /]

        Reynouard sur le procès truqué de Bruno Tesch (1890 – 1946), ingénieur chimiste et directeur de la firme Testa, qui a fourni du Zyklon B aux SS :

        (C’est société Topf qui a fourni Cyclone B, bizarre sa transformation en Testa. Plus que celle de capo en kapo. Topf signifie pot, testa tête en rital, mais toutou Reynouard ne se demande pas pourquoi. Le clebard mérite son nonos, il reprend bien propagande holocaustique, mot pour mot, car elle lui passe au-dessus du pot, NDLR.)

        Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 13:37 | Réponse

        • Si tu as mieux à proposer que ce que dit Reynouard, on t’écoute !

          (Ça ca ! J’ai autre chose à foutre qu’écouter Reynouard, qui tombe dans tous les pièges. Je ne vais pas réfuter chacun de ses propos. Je suis maître, Faurisson compagnon, Reynouard apprenti. J’en suis resté aux trois grades de maçonnerie d’autrefois et n’ai rien à foutre du rit prétendument écossais, NDLR.)

          Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 14:41 | Réponse

          • En parlant de Cahal, l’un de ses plus grands représentants, Ariel Sharon dit Charogne, vient de clamser en ce jour de shabbat.

            Selon le rabbin Yitzhak Kaduri, ce décès marquera l’avènement du Messie (Jésus). Kaduri est un des maîtres de la kabbale, mort centenaire en 2006, quelques jours après que Sharon eut sombré dans le coma dont il n’allait jamais se relever !

            Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 15:58 | Réponse

          • Reynouard est ingénieur chimiste. Il sait de quoi il parle !

            (Mais histoire n’est pas son rayon. Va pour gazages homicides, comme pour le pharmacien Pressac, mais pas pour histoire. Quenelle égyptienne est par exemple base de l’édifice dieudonnique, mais peu de gens en parlent, en dehors de Revision. Patrick Cohen a traité Dieudo’ de « cerveau malade », mais il n’osera pas dire ça de Guionnet, NDLR.)

            Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 16:02 | Réponse

            • Reynouard applique le rasoir d’Occam au prétendu gazage homicide d’Auschwitz. Pourquoi commander du Cyclone B (dangereux et cher) alors qu’il aurait suffi de laisser mourir 2 000 personnes entassées dans un volume total de 480m3 (2 fois 240) par auto-asphyxie ! Il présuppose que Tesch, en tant que technicien chimiste, devait savoir qu’une promiscuité importante dans un espace exigu et hermétique tuerait tout le monde par manque d’air — Reynouard donne même la formule empirique, qui existait à l’époque, pouvant déterminer le temps que ça prendrait en fonction du volume de la pièce et du nombre de personnes enfermées !

              (On n’en à rien à foutre. Quant aux extrapolations d’un chimiste, on leur envoie quenelle. Pardon pour ma vulgarité, NDLR.)

              Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 16:34 | Réponse

              • Marc Henry, Grand Maitre de la Grande Loge de France, a cru bon d’intervenir sur l’affaire Dieudonné ;

                L’influence de la maçonnerie sur la politique gouvernementale se fait de plus en plus grande :

                http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2013/12/20/le-godf-a-ayrault-le-social-est-prioritaire/

                (Marc Henry, présumé goy, est fidèle à tradition putassière. J’ai impression que tout le monde étant éliminé, Dieudonné, bientôt Soral, ne restera plus que horde contre Cahal, avec lieutenant Danny, sergent Jules, soldat Laconie, tentacule-chef Mohacs, nom préférable à Hh88. J’avais raison, nous devons gagner avant le 22 avril. Sur Daniel Keller, signalons que Daniel est prénom juif tandis que Keller signifie cave en boche. Encore un juif allemand n’ayant rien compris à histoire. Son avarice perdra le juif. Mais où sont natios et ultragauchos ? demanderas-tu. Ils sont là, ils apparaîtront bientôt, NDLR.)

                Commentaire par hh88 — 11 janvier 2014 @ 17:41 | Réponse

        • Désolé de devoir vous contredire, mais c’étaient bien les firmes Testa (pour Tesch & Stabenow) et Herli (pour Heerdt-Linger) de la corporation chimique allemande Degesch, et non la firme Topf et Fils (Topf und Sohne), qui fournissaient le Cyclone B. On voit d’ailleurs mal pourquoi un fabricant de fours crématoires et d’installations funéraires aurait livré un pesticide à qui que ce soit. Ce n’était tout simplement pas son rayon. La firme Topf et Fils s’est retrouvée impliquée dans les soi-disant chambres à gaz nazies par les falsificateurs historiques et leurs « justiciers » pour avoir installé un système de ventilation dans des morgues (fallait bien évacuer les gaz de décomposition nauséabonds) à Auschwitz-Birkenau, morgues qui par une formidable rencontre entre mythe extermina-sioniste de spoliation de la Palestine et propagande de guerre diabolisante soviético-alliée se sont vues muées en de terribles chambres à gaz homicides industrielles.

          Ce point n’est d’ailleurs pas inintéressant, car on peine à comprendre pourquoi les administrateurs zélés et compétents du Troisième Reich auraient confié la conception et la construction d’abattoirs chimiques géants sans précédent à un fabricant de fours crématoires et de morgues, alors que la corporation Degesch avait une solide expérience dans la conception et la fabrication d’installations de gazage de poux vecteurs du typhus (et autres ravageurs) et des poisons afférents. Demander à Topf et Fils, plutôt qu’à Degesch, de concevoir et de fabriquer des chambres à gaz homicides inédites, cela aurait été comme demander à la firme Bic ou Carambar de concevoir et de construire la voiture électrique la plus rapide du monde, plutôt que de confier cette tâche à un constructeur automobile de renom ou à un grand fabricant de batteries électriques.

          (Je n’ai fait que traduire Topf und Sohne par Topf et Fils, en me retenant de dire Pot et Fils. De votre côté, sachez qu’Auschwitz Birkenau, ou Forêt de Bouleaux, n’existe pas, c’est terme de propagande, les boches n’ayant jamais jasé que d’Auschwitz 2. Je laisse passer vos chambres à air qui se sont vues muées, peut être indication que vous êtes suisse. Personnellement, j’écrirais qui se sont vu muées, comme parfois ils se sont succédé, en dépit de mes réticences devant l’Académie française. Mais l’Helvète francophone, boche mal dégrossi, accorde tout participe passé, sans tenir compte de la règle dite agglutinante d’ils se sont succédé, expression plus juste en ce qui concerne elles se sont vu muées, car voir, semi auxiliaire, est quasiment agglutiné à muer. Bravo en revanche pour votre guerre soviético alliée, car la propagande soviétique fut capitale dans la construction de la chambre à air gonflable d’Auschwitz 2, ce que le faurissonien refuse d’admettre. D’ailleurs vous êtes faurissonien, puisque vous évoquez le typhus, maladie chérie de Fofo. Mais la plus fréquente à Auschwitz était la coulante, ou diarrhée dysentrique. De nombreux hôtes moururent aussi de pneumonie, etc. Mais typhus impressionne, car il causa mort de détenus mais aussi de soldats, dont il était un des ennemis. Ne voilà ti pas que je joue à l’instit’ ? Forcément, quand un cancre la ramène avec extermina sioniste, je craque. T’as voulu me donner leçon ? sans doute en partie à juste titre. J’ai entendu jaser de Degesch, même si Topf se rencontre plus souvent, mais je ne suis pas expert en noms de sociétés bochines, comme un juriste helvétique vétéro testamentaire, NDLR.)

          Commentaire par hermie — 18 juin 2014 @ 01:41 | Réponse

          • Je ne suis pas un Helvète, mais un Belge. Et vu que je vis à quelques kilomètres de la frontière allemande (ainsi que de la frontière néerlandaise), j’imagine qu’on peut légitimement me qualifier de « boche mal dégrossi » comme vous l’avez fait. En tant que boche mal dégrossi connaissant la signification du mot « Birken », la leçon sur la forêt (un boqueteau tout au plus) de bouleaux était inutile avec moi, mais bon.

            Je ne suis pas plus faurissonien qu’autre chose. J’ai lu les écrits de divers révisionnistes francophones et anglophones. J’ai parlé du typhus en lien avec les chambres à gaz d’épouillage. Vu que de telles installations ne permettaient pas la lutte contre d’autres maladies, je ne vois pas pourquoi j’aurais évoqué ces autres maladies. Et êtes-vous au courant que le typhus causait des diarrhées (parfois sanglantes) comme sa petite cousine, la fièvre typhoïde?

            Qu’est ce qui vous a déplu dans la formulation « extermina-sioniste »? La déformation du mot « exterminationniste »? L’usage de ce mot (plus choyé par les Anglo-Saxons que par les francophones, il est vrai)? Ou bien êtes-vous en désaccord avec l’origine sioniste du mythe d’un holocauste de 6 millions de juifs censé justifier l’existence d’un foyer national juif en Palestine? Je ne vois pas en quoi cette petite fantaisie du langage fait de moi un cancre.

            Content de voir que vous admettez du bout des lèvres votre confusion au sujet des firmes Topf & fils et Testa (du groupe Degesch). C’est déjà ça…

            (Salle d’épouillage n’existe pas, sauf éventuellement en jargon militaire, il s’agit d’une pièce de désinsectisation, où la vermine est tuée. Aussi bien puces que poux, même si le pou est le plus célèbre. Voilà où conduit l’emploi de jeux de mots faciles, comme extermina sioniste, à se draper d’un savoir bidon. D’autre part, le Foyer national juif date de 1917, NDLR.)

            Commentaire par hermie — 19 juin 2014 @ 04:03 | Réponse

            • Comme d’habitude, tout sur la forme, rien sur le fond. Assez lourdingue en fait.

              Oui, j’ai traduit le « delousing gas chamber » anglo-saxon littéralement en « chambre à gaz d’épouillage », au lieu de la « pièce de désinsectisation » chère aux puristes linguistiques bornés. J’avoue. Mea culpa. Crime impardonnable! Lynchez-le! Pendez-le! Gazez-le!

              Savoir bidon… dit le cancre holocaustique qui croit que Topf livrait du Zyklon B et qui « n’en à rien à foutre » des « extrapolations d’un chimiste » comme Vincent Reynouard sur les abattoirs chimiques que furent les prétendues chambres à gaz homicides nazies. Si toutes ces basses considérations techniques vous passent au dessus du pot, il faudrait peut-être arrêter de l’ouvrir sur les chambres à gaz et vous borner à traduire le protocole de Wannsee en vieux françois…

              (Ferme ton pot. Je te soupçonnais d’être raienoirediste, tu l’avoues. L’enfer sera trop doux pour toi. Pour le parfait idiot Reynouard, Protocole de conférence dite de Wannsee est authentique, alors que Faurisson se contente de le supposer. L’élève dépasse le maître, NDLR.)

              Commentaire par hermie — 21 juin 2014 @ 01:09 | Réponse

              • Reynouardiste? Deux commentaires plus haut, j’étais faurissonien. Me voici à présent reynouardiste. Je serai quoi cette fois-ci ? Rudolfiste, porteriste ou irvinguien peut-être ? Un détail! Me voilà à présent lepeniste…

                Mais c’est vrai que les analyses de Vincent Reynouard sur les soi-disant chambres à gaz homicides nazies m’intéressent. C’est un domaine qui concerne la chimie. Il est donc logique d’écouter l’avis de chimistes à ce sujet. Si je trouve un parchemin en langue d’oïl dans mon grenier, c’est à vous que je m’adresserais. Mais pour une analyse d’abattoirs à l’acide cyanhydrique, je préfère l’avis d’un chimiste ou d’un ingénieur. Donc l’avis de Vincent Reynouard est beaucoup approprié pour le coup. Gueguerres puériles entre clans de révisionnistes mises à part.

                (Y’a pas besoin d’être chimiste pour piger, NDLR.)

                Commentaire par hermie — 6 septembre 2014 @ 15:03 | Réponse

                • « Y’a pas besoin d’être chimiste pour piger »

                  C’est vrai pour le fonctionnement général. Mais pour aller plus en profondeur dans les détails techniques, c’est mieux d’avoir l’avis de spécialistes de la chimie, de la ventilation, etc. D’ailleurs, dans leurs accusations hallucinantes, les Soviétiques soulignaient fort justement qu’une telle entreprise n’aurait pu être menée à bien sans la coopération de la science allemande. Je me souviens qu’ils évoquaient notamment les médecins, les « techniciens de la chaleur », les chimistes et une ribambelle d’autres scientifiques allemands qui auraient forcément dû être appelés à l’aide pour la conception et le fonctionnement de ces soi-disant chambres à gaz industrielles. On est loin de Hoess (peu éduqué) bricolant 2 fermettes, puis des morgues, tout seul dans son coin, pour les transformer en installations homicides sans précédents. Autrefois, on imputait aussi la conception des chambres à gaz à Hans Kammler, le militaire scientifique nazi qui chapeautait les programmes d’armement allemands (notamment les V1 et V2). Cette version semble avoir été abandonnée aujourd’hui. Elle était pourtant plus crédible que celle de ces chambres à gaz sortant quasiment du néant. Il y avait aussi l’interrogatoire du docteur Viktor Brack au cours duquel un procureur britannique a cherché à en savoir plus sur l’identité des concepteurs et des techniciens des soi-disant chambres à gaz de l’Aktion T4. Le pauvre avait visiblement accepté de collaborer avec les Alliés pour sauver sa peau ou celle de ses proches, mais il fut bien embarrassé quand on lui demanda ces détails. Le résultat fut un échange verbal totalement surréaliste entre un procureur soulignant à juste titre que de telles installations n’auraient pas pu être conçues et fabriquées par le concierge ou le menuisier des instituts en question et un accusé coopératif ne sachant pas à qui il était censé « faire porter le chapeau » pour ces pièces d’exécution qui n’existaient que dans le cerveau des propagandistes alliés et soviétiques.

                  Commentaire par hermie — 8 septembre 2014 @ 13:24 | Réponse

  2. Ton article comporte des lacunes :

    propagandes.info existe toujours mais sur facechèvre : https://www.facebook.com/pages/PROPAGANDESinfo/153181204838075#

    son remplaçant termitophobe, emmené par une toute autre équipe : http://www.boulevardhitler.com/bhitler/

    (Ordure Pfipfi, ton message est toléré pour information, tête noire adorant racontars de toute sorte. Édouard Lafeuille est mort-vivant, comme homme d’affaires Dieudonné, qui n’en a pas encore pris conscience. Tu nous chantes « Danse des squelettes », mais tu es plagiaire. Réécoute « Château de Barbe Bleue », excellent opéra de Béla Bartok, qui fut malheureusement enjuivé à fond la caisse à la fin de sa vie, NDLR.)

    Commentaire par M0HACS — 12 janvier 2014 @ 13:42 | Réponse

    • Je constate que tu me connais bien mieux que je ne te connais, Attila ! En effet, j’adore les potins, fussent-ils de Pfipfi.

      Je te cite : « Gens sont accros à Revision. Fofo vient de l’avouer, Dieudo’ l’est sans doute. Dans “Le mur”, il attaque Voltaire. »

      Dieudonné est peut-être accro à ton blog, mais sa voltairophobie, du reste toute récente, ne vient pas de ses lectures de Revision, mais des conférences de Marion Sigaut (sœur de Jacky, le bouffon de Dieudo), historienne du XVIIIe siècle, qui s’est acharnée à écorner l’image du don Quichotte des malheureux, documents à l’appui !

      (Tu cherches complications là où il n’y en a pas. De façon générale, j’aime bien Voltaire, bien qu’il fût mille fois dénigré. J’habite à côté de son quartier, ce qui n’est pas le cas du Catalo-Majorquois Valls, vraisemblablement d’origine marrane, qui tente actuellement putsch voué à l’échec. Mais il s’agit de trouver preuve de trotskitude de Valls, autres questions étant secondaires. Voyes un peu le tableau : Hollande serait eunuque, son ministre de l’Intérieur ancien trotskard. Ce serait scandaleux partout dans le monde, mais pas en France, nid de féministes et de pédés, NDLR.)

      Commentaire par mohacs — 12 janvier 2014 @ 17:14 | Réponse

  3. Fuhrer d’Issy propage intox : Propagandes.info s’écrit avec un s à « propagande ».

    (Coquille isolée et corrigée. C’est tout ce que tu racontes Lefort ? T’es pas fortiche, NDLR.).

    Commentaire par Lefort — 16 janvier 2014 @ 00:42 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :