Alain Guionnet – Journal Revision

6 janvier 2014

DIEUDO’ VEUVARD ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:05

Veuvards sont partout : Blanrue, Ramadan, Ratier. Dans notre désir de rattacher quenelle à excision, nous avons laissé de côté message de tentacule-chef nous signalant que frangins et juifs sont adeptes de quenelle.

Avant d’aller plus loin, notez que quenelle ressemble à querelle. On peut voir en quenelle de Dieudo’ allusion à querelle, en supposant qu’il soit l’inventeur du mot. Ce qui est possible, car transformer consonne gutturale en nasale est enfantin. Mais ce signe est apparemment maçonnique, voyez photo parue en Express :

quenellomaconnique-225x300-1

Tout y est : ananas et quenelle, confirmation que Dieudonné est fils de Veuve ? Non, c’est l’inverse. François Koch, journaliste assurant depuis longtemps promotion des sociétés secrètes dans l’Express, cite Roger Dachez le 3 janvier : « La tenue photographiée est au RÉR (Rite écossais rectifié) mais le geste ne correspond pas à un signe maçonnique. C’est probablement une plaisanterie de quatre frères, dont un muni d’un appareil photo. » Quel soulagement ! Mais couleurs sont bien choisies. Veste noire, couleur de mort, étant entendu que quenelle était signe tantôt de douleur tantôt funéraire en antique Égypte ; gants blancs, pour le contraste, mais aussi parce que veuvards d’Opéra sont fiers de la pâleur de leur peau.

5  janvier, Koch indique que cette photo fut prise le 27 octobre 2012 à Lyon, lors de la Convention nationale du RÉR de la GLTSO. Avant de chercher à disculper les plaisantins, qui n’eussent pas su à l’époque à quel point Dieudonné allait devenir infréquentable. Sauf que Rite écossais réformé est le plus répandu à la Grande loge traditionnelle et symbolique Opéra, qui se dit forte de 250 ateliers et de 4 500 membres. Plusieurs centaines de veuvards se trouvaient là, dans cette grande salle (on en voit une dizaine au fond). La photo ne fut pas prise subrepticement, mais au vu et au su de tout le monde. Elle fut certes ensuite diffusée sur sites anti-maçonniques, mais après sa publication sur blog maçonnique, le 8 mai 2013.

À cela s’ajoutent deux éléments. La tradition maçonnique antijuive resta longtemps forte à Lyon, tandis que rite écossais rectifié peut se comprendre rit français rectifié, vu que les 33 grades écossois furent création française. On pourrait ajouter que GLTSO a aigle sur son blason, mais culte de ce bel oiseau est tellement répandu qu’il retient à peine attention.

Désolé, Koch, cette mise en scène n’est pas canular de quatre frangins. Elle reflète l’existence d’un mouvement de résistance au Cahal ne touchant pas seulement banlieues.

Le point d’interrogation du titre du papier est sans doute superflu, voyez ce carton d’invitation du Grand orient :

dieudonnc3a9-fm

Tenue blanche fermée signifie interdite d’entrée au profane. « Vers un pouvoir métissé », quel programme ! quand le grand-maître n’était autre qu’Alain Bauer. Avantage pour le Cahal, après les femmes, faire pénétrer dans le temple membres des minorités visibles, de façon à diriger plus facilement l’aréopage. Eh oui, dans une foule bigarrée, le juif passe mieux inaperçu. Mais c’est pouvoir politique des minorités visibles que réclamait homme d’affaires Dieudonné, en premier lieu le sien.

Vient enfin revendication de quenelle par le juif. Elle est tellement tordue que nous la négligeons, le juif étant voleur de dieux, mais aussi de quenelle. À voir en commentaire, nous ne savons plus où et peut nous chaut.

14 commentaires »

  1. Je n’ai jamais dit que je croyais à la version juive de la quenelle. Je l’ai simplement mentionnée pour information. Et youtron toi-même !

    Concernant Dieudonné, j’ai retrouvé un carton d’invitation du Grand Orient de France à lui adressé et qui date de mai 2001. Il devait intervenir sur le thème du métissage politique, dans le cadre d’une — ne ris pas !  — Tenue Blanche Fermée !

    http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/11/11/dieudonne-ce-franc-macon/

    Ratier a relayé l’info dans son bimensuel Faits & Documents de juillet 2001.

    (Je ne t’ai pas traité de youtron, ordure, je t’ai plutôt complimenté, à tort. Et ne viens pas t’imaginer que tenure blanche fermée m’impressionne. Oui, Dieudo’ est veuvard, comme toi sans doute. Du coup, je me sens seul dans mon bain, avec une fille qui me nettoye. C’est la vie, j’y pense et puis j’oublie, NDLR.)

    Commentaire par hh88 — 6 janvier 2014 @ 21:22 | Réponse

    • Je ne suis pas veuf, Dieu merci ! Je t’ai apporté sur un plateau confirmation que Dieudo a eu sa période veuvarde (qui n’est peut-être pas finie). Et v’là comment tu me remercies, en me traitant de franc-mac, que je ne suis pas. Il s’ensuit que quenelle tient plus du signe maçonnique que du soutien symbolique à l’excision, d’autant que Dieudo a fait baptiser ses chiards ! C’est peut-être sa façon à lui de rappeler qu’il ne s’est jamais vraiment désolidarisé de ses frères du Grand Orient. Qui sait ?

      (Tenue fermée du GO ne signifie pas nécessairement qu’il était de Cadet en 2001, mais c’est vraisemblable. Il aurait frayé avec veuvards socialos caviar, ça colle. Mais ne pleure pas. Ou t’es SB, ou t’es veuvard, je n’imagine pas autre possibilité. Et puis, n’inverse pas cours d’histoire : Dieudo’ ne savait pas à l’époque que quenelle est signe d’excision, découverte de 2014, NDLR.)

      Commentaire par hh88 — 6 janvier 2014 @ 22:05 | Réponse

      • Et pour cause ! La quenelle n’était pas encore inventée en 2001. Elle ne le sera qu’en 2005 ! Et pourquoi ne pourrais-tu pas imaginer autre hypothèse me concernant ?

        (Premier problème, origine du mot quenelle. Dieudo’ semble l’avoir inventé en 2005, mais peut-être pas le signe, pratiqué en atelier. Autrement dit dans certaines loges d’ordres restant à déterminer. Le veuvard comprend que je parle d’ordre plutôt que d’obédience, car ordre rappelant son origine chevaleresque présumée, qui le pousse à jurer honneur et fidélité. La photo d’Express donne d’ailleurs l’impression que cette cérémonie s’inscrit dans cette tradition. On dirait serment d’allégeance au GADLU. Je chercherai ce numéro, date étant importante, ainsi que l’ensemble du papier. À noter que le compteur des étoiles est bloqué, signe que nous approchons du cœur de la bête, État étant structurellement plus maçonnique que juif. En 1991, à ma sortie de prison, je me suis précipité à Cadet et Puteaux pour essayer de mieux comprendre la situation. J’ai commencé à dévorer la littérature maçonnique sans chercher à me faire initier. Surtout que j’étais grillé et avais l’impression de saisir le mental du veuvard. Ce en quoi Jean Verdun m’a aidé, avec son ouvrage exotérique. J’ai du mal à imaginer autre hypothèse à ton sujet, car tu embrayes vite sur différentes questions. Tu peux être initié sans l’être, vu que de nombreux documents sont accessibles sur toile, tandis que Veuve cherche à conserver jalousement certains secrets. Comme la signification de « quenelle », qui reste à élucider, et sa date d’apparition. Sur le judaïsme aussi, tu as notions poussées. Même chose que pour la Veuve, pas besoin d’être juif pour les acquérir, puisque veuvard et juif font du prosélytisme. Je n’exclus donc pas que tu ne sois ni juif ni frangin. Auquel cas tu ferais figure d’exemple à suivre. Surtout que tu ne volais pas haut il n’y a pas longtemps. Propagandes.info et Stormfront étaient défouloirs, où chacun déversait ses insultes et bobards. À toi maintenant d’achever de te reformater, NDLR.)

        Commentaire par hh88 — 6 janvier 2014 @ 22:40 | Réponse

        • Je ne cracherai pas sur le site de Bob, parce qu’il fut mon tremplin vers Revision. Sans lui, je n’aurais jamais cherché à te connaitre davantage que ce qu’en disent la presse écrite et les rumeurs sur le net. Par ailleurs, tout ce que je sais du judaïsme et de la Veuve, je le tiens de mes recherches récentes, dont toi seul fixes la teneur ! Je n’y peux rien si ma curiosité est insatiable, mais cela ne fait pas de moi un juif ou franc-mac pour autant. Le pire, c’est que tu sais que je déteste par-dessus tout d’être traité de « décalotté permanent ». Ça me met hors de moi, même si je peux paraitre le prendre avec une certaine nonchalance. Tu as une trop haute opinion du juif et là est le problème ! Pour la énième fois, je ne suis ni crochu — quelle horreur ! —, ni initié, ni même sur le point de l’être. Je vomis le judéo-maçonnisme comme sans doute personne ici ! Il n’est pas jusqu’à notre ami Bob (et certains de ses contributeurs) qui me reprochait d’être excessif ! Quand on connait la haine de Bob envers cette racaille, y a de quoi laisser pantois ! Quant à Stormfront, c’est un site qui a son utilité et si sa section française est médiocre, il n’en demeure pas moins qu’on y trouve pas mal d’infos intéressantes.

          Pendant que nous y sommes, les M’Bala M’Bala, famille camerounaise de Dieudonné, sont régis par un système matriarcal, où l’oncle maternel — intermédiaire entre le monde des vivants et l’au-delà — tient une place centrale :

          http://matricien.org/geo-hist-matriarcat/afrique/mbala/

          Il s’ensuit que l’excision, ce n’est pas trop leur truc !

          (J’ai une trop haute opinion du juif, c’est nouveau. J’essaye d’observer ses forces et ses faiblesses, c’est tout. Idem en ce qui concerne révisos, veuvards ou dieudonnistes. De nombreux nègres raffolent de l’excision, c’est d’ailleurs là une des raisons du succès de l’islam en Afrique. Certaines tribus y sont cependant hostiles, très bien. Comme celle du père de Dieudo’, mieux encore. Je cherche à l’emmerder. Il devrait se diversifier, en dénonçant l’excision, pas seulement les bains spéciaux et la LICRA, NDLR.)

          Commentaire par hh88 — 7 janvier 2014 @ 10:30 | Réponse

          • Pour ce qui est de la dramatique chute du nombre de votes, elle s’explique tout simplement par le fait que je suis revenu ! Je ne plais pas à tout le monde ici !

            (Non, puisqu’à d’autres moments où tu étais là, ça marchait bien. Et puis, tu apportes tuyaux que je reorends. Je crois plutôt que montée de la tension est réelle. Visites sont en hausse, votes stagnent, ça ne colle pas. DCRI est beaucoup mieux renseignée que nous sur ce qui se passe. La manifestation antijuive d’Opéra n’est sans doute pas la seule. Si « La quenelle égyptienne » est bien œuvre de potaches du Louvre, c’est aussi un signe. Nous en prenons connaissance, bien, mais il y en a sans doute beaucoup d’autres que nous ignorons. En plus, sur l’antique Égypte le papier a vrai caractère historique, ce qui ne passe d’habitude pas inaperçu. Il devrait avoir déjà obtenu une quinzaine de votes. Mais tu as peut-être en partie raison, je parle sans doute trop de toi. Surtout que tu n’y vas parfois pas avec le dos de la cuiller. À tous les coups, Theil a été navré par ses « crises de sénilité ». J’ai laissé passer, car tu n’as pas tort. Mais le plus grave, c’est son narcissisme goy. Il souffre de diplômite. À cause de ses diplômes, il croit tout savoir et il assène ses vérités, qu’il a apprises une fois pour toutes. Toi, c’est l’inverse. Tu es guidé par ta curiosité. Tu ne te reposes pas sur ton savoir, tu fouines, et tu obtiens parfois de bons trucs, que je ne serais pas allé chercher. Par exemple, je me fiche pas mal de ce que racontent Blanrue, Dieudo’ ou Soral, jusqu’au moment où la tension monte, où est lancée chasse à l’homme. Elle en vise un au départ, puis deux, trois, etc. Il s’agit alors d’intervenir, après il sera trop tard. En critiquant les uns et les autres. En leur reconnaissant qualités et défauts. De telle sorte qu’ils passent pour humains, pouvant être aimés ou haïs, simple question d’opinion, tout en jasant de vraie histoire portant maintenant sur plus de cinq mille ans, NDLR.)

            Commentaire par hh88 — 7 janvier 2014 @ 10:32 | Réponse

            • En fait, la quenelle avec main droite sur le cœur, pouce levé, en équerre, et bras gauche tombant le long du corps est la première partie du signe d’ordre que doit effectuer le compagnon (2ème degré maçonnique) qui se présente dans la loge de Saint-Jean dépendante de la GLNF suivant le Rite écossais ancien et accepté. Il est dit « Signe de Salutation » :

              http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&ved=0CEYQFjAC&url=http%3A%2F%2Fwww.franckbailly.fr%2Fdeh%2Fwww%2FDocuments%2FRituels%2Freaa%2FREAA1802-2.DOC&ei=sTnMUuOZM4GI0AWQsoCADg&usg=AFQjCNFvlcm5N-cO-RXBxYQqQtc4bAawhw&sig2=QOJIp8gLnDSsw0-IZV_iqQ&bvm=bv.58187178,d.d2k

              Ouvre le fichier Word ! C’est à la page 32.

              On voit ci-dessous Dieudonné faire le geste connoté avec un soin particulier :

              Suit Soral, qui le fait un peu plus négligemment, mais toujours en prenant soin d’esquisser l’équerre à l’aide de son pouce :

              And last but not least, Le Pen himself :

              À noter que Gollnisch le fait sans apparemment se rendre compte de sa portée symbolique précise !

              (Soral aussi serait frangin ? ce n’est pas étonnant. Voyes à quel point je suis seul. Profane goy, ça la fout mal. Tu te dis mon frère, ce dont je doute. Mais même si c’était vrai, que pourrions-nous faire seuls contre tous ? J’aurai 60 piges le 22 avril, je songe à prendre ma retraite ce jour-là. Je me doutais que Soral était veuvard, mais n’en avais point preuve ; tu la donnes, bien. Et après, que va faire l’Issisois ou l’issicoq seul contre tous ? Il va se débiner, pardi ! — même si Attila ne partage pas mon avis —, NDLR.)

              Commentaire par hh88 — 7 janvier 2014 @ 19:01 | Réponse

              • Veuve contrôle la dissidence de pacotille (Soral, Dieudo, LLP…) et se sert de celle-ci comme d’un bélier lancé contre les murailles protégeant la citadelle du Cahal pour l’affaiblir en catimini et, ce faisant, trouver un moyen de chantage. C’est un fait ! Nous sommes embarqués dans la même galère, que tu le veuilles ou non. Alors, autant faire cause commune, d’autant qu’on se complète. Et pourquoi prendre ta retraire, alors que tu as beaucoup apporté et que tu as encore beaucoup à apporter ? Tu es l’un des piliers de la vraie dissidence, l’underground. En tout cas, le seul crédible à mes yeux, tout ultragaucho que tu sois — ce qui n’est pas forcément incompatible avec mon nationalisme ultra !

                (Arrête, tu sais bien qu’ultragauche est plus forte en France qu’ultradroite, ce qui n’est pas le cas en Hongrie, où question est compliquée. Veuve tient merdeux, c’est clair, mais Cahal est supérieur à Veuve. Même si Attila n’est pas d’accord avec moi, je monterai au feu jusqu’au 22 avril. Ensuite on verra. Je pourrais aller me promener en Magyarie, faire cheval en grand plaine, lever jupons magyars ; sans me soucier des conneries des goys français enjuivés, ces trouducs. Voyes, ils ne savent pas ce que veut dire Cahal, nom que Frère Dieudonné ne prononcera jamais, même quand il sera assassiné. Tu feras alors ce que tu voudras, mais tu devras sans doute t’avouer vaincu à un moment ou à un autre dans ton combat antijuif, car c’est trop gros morceau, au-dessus de tes forces. Avant ma retraite, j’aimerais bien cependant que tel ne fût pas le cas. Lis mail de Manuel de Palma, c’est un chic type, vraisemblablement veuvard, mais il faut de tout pour faire un monde. Continue de fournir éléments d’information au site, qui les exploitera jusqu’au 22 avril, objectif étant qu’autres gens soyent prêts à prendre relais. Je ferai le boulot d’ici là, sans dire que mon honneur s’appelle fidélité, car je me fiche de cette formule à la con, NDLR.)

                Commentaire par hh88 — 7 janvier 2014 @ 19:42 | Réponse

                • Si tu prends ta retraire, cela sera interprété comme une défaite. Ne commets pas cette erreur, que tu risques de regretter ! Les choses se précipitent et il serait dommage que tu ne fusses pas au premier plan, le jour où ça pètera. Par ailleurs, je ne prétends pas affronter, seul, le Cahal ! Ce dernier est supérieur à Veuve. C’est une évidence, d’autant que le premier a engendré la seconde. Cela dit, la FM en a marre de subir le diktat du juif. Elle veut pouvoir compter dans la gestion du pouvoir ; quitte à devoir s’émanciper de son joug. Enfin, peu importe le rapport de force entre les ultras antagonistes, tant que nous combattons un même ennemi !

                  (D’accord, tu sembles gentil, mais nous n’en avons rien à foutre de la FM. Elle adore se faire foutre, c’est son truc. Nous, antijuifs, n’avons pas à nous mêler de ce conflit imbécile, NDLR.)

                  Commentaire par hh88 — 7 janvier 2014 @ 20:49 | Réponse

                • Oui, j »ai lu le commentaire de Manuel de Palma. Il est pertinent et incisif ! Je te suggère de le recruter. Bombarde-le chef d’état-major de ta horde ! Il en a l’étoffe. Car comme disait Paille-au-nez, « c’est avec des hochets que l’on mène les hommes. »

                  (Tentacule, c’est moi qui décide, pas toi. Place du veuvard est avec toi, chez les auxis. Tu pourras alors galéjader avec Manu’, NDLR.)

                  Commentaire par hh88 — 7 janvier 2014 @ 21:06 | Réponse

                  • Ce n’est peut-être pas un hasard si ce sont des membres de la La Grande Loge traditionnelle et symbolique Opéra (GLTSO) et non d’une autre obédience qui ont fait le signe de la quenelle ! En effet, la GLTSO s’est séparée de la GNLF en 1958, parce qu’elle lui reprochait, entre autres, d’être contaminée par la maçonnerie engluche et souhaitait collaborer avec les loges françaises plus ou moins concurrentes ! En résumé, la GLTSO est une loge « gallicane », « patriotique » et d’inspiration chrétienne. Elle pratique essentiellement le Rite Écossais Rectifié, créé par Jean-Baptiste Willermoz, en 1778 ! Ces quenelles sont donc adressées à la GNLF qui incarne, selon eux, le Cahal « cosmopolite » !
                    Je sais bien que ce n’est qu’une hypothèse, mais ça me parait cohérent.

                    (Je ne l’ai pas dit en toutes lettres, mais sous-entendu : Opéra a voulu se faire réclame avec ce coup. Elle a réussi. En pianotant sur internet, tu en es arrivé à cette déduction, mais cette opération, c’est le mot, ne se comprend pas uniquement en termes de rivalité avec Pisan. Elle me rappelle en même temps que je vais un peu vite en parlant de Veuve régulière (Pisan) et irrégulière (Cadet, Puteaux) car je ne parle que des trois grands ordres. Je laisse de côté Droit humain, ce bordel, GLFF, GLTSO. À tort, manifestement, car GLTSO est régulière d’une certaine manière. Mais ce mot ne convient pas, Pisan étant régulière parce que reconnue par la Grande loge unie d’Angleterre. Heureusement, Opéra nous indique comment l’appeler : Veuve traditionnelle. En effet, ses fondateurs ont hésité sur son appellation. Grande loge, bien sûr, orient étant détestable, mais ensuite, symbolique et traditionnelle ou traditionnelle et symbolique ? D’aucuns furent sans doute partisans de placer symbolique en premier, mais traditionnel a prévalu. Si je jase de nouveau de cet ordre, j’évoquerai le plus souvent Opéra, mais glisserai parfois Veuve traditionnelle, même si la malheureuse risque d’être coupée en se transformant en Veuve tradi’, quand elle sera pas abrégée VT, pas de chance pour Vieille Taupe ! À moins que Vieille Taupe eût frayé dans le passé avec Opéra. Guillaume a toujours fait mine d’ignorer l’existence de la Veuve. Il était pourtant homme d’affaires sensibles, activité dans laquelle il est souhaitable de bénéficier d’appuis secrets. Bien qu’« ultragauchiste », ce Lorrain est toujours demeuré fidèle à la tradition de la partie francophone de Lorraine. Nul en boche et en rosbif, il restera toujours. Laconie, veuvard tradi’ présumé, se plaint du style de Revision, qui fait sauter articles à tours de bras, ce qui le destourbe. Il sous-entend qu’on doit finir par s’y habituer, tout en sachant l’origine de ce tic, ancien françois plus que moyen françois. Mode de flanquer articles partout fut imposée par Académie française et Veuve irrégulière, afin que locuteurs se préoccupassent plus de la forme que du fond. De telle sorte que plus on emploie articles, plus on parle pour ne rien dire. Nonobstant, en Veuve, transfuges sont incessants. Opéra gagne vraisemblablement en puissance, car situation s’y prête. Veuvards de Pisan, mais aussi de Puteaux, la rejoignent. Forcément, entre rit écossois ancien et accepté et rit écossois rectifié, peu de différence. À Puteaux, seule minorité de veuvards sont de RÉAA, mais ils forment gros morceau. Certains rejoignent Pisan à cause des dérives de Veuve irrégulière, en dépit de leur hostilité à la perfide Albion et à la politique de la loge régulière Propaganda massonica 2 en ritalie, mais d’autres, n’en doutons pas, rallient Opéra. Bon coup de réclame, donc, que celui de Lyon. Nous le soutenons. Nous conseillons cependant aux veuvards d’Opéra de jaser de rit et de tenure. C’est peut-être plus fort, selon nous, que faire geste de quenelle avec tête d’ananas, NDLR.)

                    Commentaire par hh88 — 8 janvier 2014 @ 10:51 | Réponse

  2. Son spectacle « Le Mur » enregistré en intégralité par un journaliste du journal Le Point :
    http://bcove.me/uy67993i

    Commentaire par Jules — 7 janvier 2014 @ 11:40 | Réponse

  3. DIEUDO’ VEUVARD ?
    … transformer consonne gutturale en nasale…
    … assurant depuis longtemps promotion des sociétés…
    etc.
    DIEUDO’ SACRIFICATEUR HUMAIN
    C’est reproduction coloriée…
    … tient victime bras gauche tendu…
    etc.

    Style télégraphique, économie clavier.

    (Style Revision, étrangère à presse d’argent, NDLR.)

    Commentaire par ... — 7 janvier 2014 @ 23:04 | Réponse

  4. Merci, Revision.

    Je m’enterveie (ancien français approximatif) sur l’absence de nombreux articles définis et indéfinis et finalement conclus après lecture de plusieurs de vos pages à une volonté de caricaturer ou d’évoquer notre vieille langue, moins prodigue en articles que le français moderne.
    Le ton est intéressant, original, mais le manque d’articles a gêné ma lecture. Je repasserai néanmoins. Bonne continuation, comme on ne dit plus.

    (Vous êtes cruel. Je suis sûr que vous commettez faute d’ancien françois, mais ne retrouve point mon dico. Cela dit, ancien n’est pas vieux. Veuve irrégulière n’a de cesse de parler du vieux français, quelle horreur ! Êtes-vous d’Opéra ? Si oui, complot antijuif prendrait forme, NDLR.)

    Commentaire par Laconie — 8 janvier 2014 @ 01:12 | Réponse

  5. Enterver (interrogare), va. : interroger ; chercher à savoir ; comprendre (« Petit Dictionnaire de l’ancien français » d’Hilaire van Daele).
    Imparfait de l’indicatif : j’enterveie, tu enterveies, il enterveiet, etc.

    Commentaire par Laconie — 9 janvier 2014 @ 22:33 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :