Alain Guionnet – Journal Revision

27 novembre 2013

BELLE CORBEILLE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:31

Corbeille est magnifique, elle nous permet d’exterminer les importuns, comme le prétendu juif Avraham Malthête et la tantouze supposée Luc Pfister ; maintenant un témoin réviso de la guerre, Theillette. Oh ! pour animateur de journal réviso, ce n’est pas évident d’exterminer réviso, mais voyez à quel point il est insolent ! Ah ! j’oubliais, vous ne pouvez plus le lire.

Après ce débarras, nous repartirons sur le troc de 10 000 camions contre un million de juifs hongrois, qui aurait été prévu en mai 1944. Affaire dont le con Faurisson ne jase pas. Faites le calcul, cent juifs pour un camion, ce n’est pas cher. À moins que personne ne voulût acheter du juif.

Pendant que Faurisson et ses séides font comptes d’apothicaire sur la mortalité juive en camps de concentration de façon biaisée, nous nous intéressons à ce marché. Vous avez peau de juif à votre lampadaire ? Mais il vous en faudra cent pour avoir un camion. Si possible, en les réssuscitant.

4 commentaires »

  1. Tu as bien fait de vaporiser ce cafard. En plus de sa lâcheté, incompatible avec l’idée que l’on doit se faire du chevalier aryen, il se montrait effectivement très insolent et imbu de sa mesquine personne !

    Pour en venir à la question juive, Eichmann aurait fait cette proposition, mais je trouve qu’il a sous-évalué le taux de change camion-crochu et que ce genre d’engins militaires vaut, à tout casser, 10 juifs, fussent-ils « hongrois ». Il a été bien généreux, sur le coup, notre cher SS-Obersturmbannführer ! Enfin, quand je dis « généreux », ça dépend du quel point de vue l’on se place.

    (Le procès a eu lieu hier. Dépêche d’AFP est intéressante. On la trouve dans l’Express. Elle commence par ces mots : « L’historien révisionniste Robert Faurisson », expression qu’il attendait depuis longtemps. Je compte en parler. D’autre part, arrête de voir juifs partout. Theillette est stupide goy. Il a cru que son témoignage allait bouleverser le cours l’histoire, car il est surdoué ! Je l’ai vaporisé une fois, mais il sera autorisé à dire ses sornettes s’il s’assagit, car il tente parfois de communiquer des documents, comme le pavé de la bande des trois, où il est question d’archives, pas seulement d’aveux et de témoignages. J’avais depuis longtemps entendu jaser de l’affaire des camions, longtemps floue dans mon esprit. À Jérusalem, Eichmann avoua tous les crimes possibles et inimaginables. Pourtant ce n’est pas lui qui décidait. Et puis, il est innocent du judéocide de Resö Kasztner. Si tentative de troc de 10 000 camions contre un million de juifs hongrois il y eut, cela cadre avec la politique du Führer, dont le but était d’évacuer, extirper, etc., les juifs de la partie d’Europe sous sa domination. Du coup, il se sentait gagnant-gagnant. Il proposait de bannir juifs, via Suisse, Suède, Espagne, mais pas en direction de Syrie, car il ne voulait pas se fâcher avec ses supporteurs musulmans, en échange de camions, au moment où il perdait tout espoir de s’approvisionner en pétrole de Roumanie. Ensuite de nombreux juifs hongrois furent libérés de Buchenwald en décembre 1944, janvier, février et mars 1945, quand la Hongrie cessa d’être sous domination du Reich. Truc cohérent dans l’esprit d’Hitler, moins dans celui d’Eichmann, qui a eu tort de se réfugier en Argentine, pays juif, comme son nom l’indique. Je vois côté comique dans ces anecdotes. C’est ça qui me pousse à écrire « Manifeste réviso ». Mais le public me déçoit, Bouteille, Pfipfi et les autres, alors que j’aimerais tant manger du gouillache ce soir, gouyache ou gouyash, pour le paresseux. À ne pas confondre avec goy-hache, NDLR.)

    Commentaire par mohacs — 29 novembre 2013 @ 09:17 | Réponse

    • Ce qui caractérise bien Guionnet et sœurette Mohacs, c’est la lâcheté. Le manque de courage. Le mot de « capon » leur sied à merveille. Je n’ai pas hésité à faire 2 x 600 km pour assister à l’audience de la XVIIème ce jeudi 28. Eux n’ont même pas eu la force de venir d’un coup de métro, pas même 20 minutes de trajet… la trouille, sûrement… On était une cinquantaine de supporters.
      Il y avait des têtes intéressantes, Blanrue en pleine forme, Dieudonné goguenard, Faurisson brillantissime devant la présidente (qui l’a bien écouté, à l’évidence)… Un joli nombre de supporters, fait remarquable, avec même des basanés et autres coloured people que j’ai cru dans un premier temps hostiles, mais qui m’ont surpris quand ils se sont rapprochés de RF en fin de plaidoirie pour l’encourager et le féliciter ! Et bien sûr Licra/Bêtar présents avec grands drapeaux d’Israël, contenus par les gendarmes cependant.

      Guionnet/Mohacs est vraiment pauvre et simple d’esprit (attention il ne le fut quand même pas il y a quelques lustres, mais aujourd’hui il a sombré), il appelle mon petit bouquin « témoignage » ce qui prouve sa nullité crasse. Il n’a pas saisi ce qui fait le fond du sous-titre « Comment on devient révisionniste ». Quant au fait que j’aie été « surdoué scolaire », disons de l’âge de 6 ans à 18 ans, c’est archi-connu comme cas… Le bac A-prime à moins de 16 ans en est une preuve. Et puis (lis des études de docteurs et professeurs sur le sujet !) ce côté surdoué disparait vers 18-20 ans (ah! et puis les nanas… toutes ravissantes à 18-20 ans comme je les aimais, elles cherchent pas vraiment les mecs trop finauds, mais savent vous retenir au pageot… pourquoi pas ?), et ensuite on vit avec les restes… Quelques fulgurances de temps à autre… et on se retrouve ayant enfin atterri sur le plancher des mecs lambda.

      Alors pourquoi Guionnet/Mohacs piètre lecteur, en évoquant sans doute le passage sur le « surdoué scolaire » que je fus, met-il au présent ce que j’ai mis au passé simple ? Ignorance délibérée ? Petit faussaire qui ne sait même pas citer ses sources ? Pourquoi a-t-il été surnommé « Sa Suffisance » (je suis sympa, je mets des majuscules…) par un révisionniste de fort calibre qu’il fréquentait assidûment dans les années 80 ? Poser la question, c’est y répondre.

      On va lui faire envoyer en service de presse le dernier pavé de Faurisson… Il apprendra des choses, en trépignant de rage, peut-être…

      Oh ! oh ! Pourquoi t’es-tu dégonflé et n’es-tu pas venu à l’audience du 28 nov. à la XVIIème ? pas de Sissi et donc pas de Mohacs… ! Qu’est-ce qui t’as fait si peur ? La même peur que celle qui t’avait fait approuver en fait la mise en taule de Vincent R. ?

      (Je ne suis pas venu car tu n’as pas indiqué la date. Je connais la salope Chemin comme si je l’avais faite, mieux que Fofo, avec qui je n’ai aucun rapport génétique, sinon ancien celtique. Tu fais mine de me confondre avec Mohacs, ma « sœurette », mais Mohacsounet n’est pas un de mes pseudos, il est sous-tentacule. Jasons de ton bac A’ à présent. Étudier ancien grec est bonne chose, mais que peut-on savoir sans posséder le magyar ? À preuve, tu ne sais toujours pas écrire ayants-droit, ni que j’ai cru hostiles, que j’ai corrigé, questions philologiques. Tu parles aussi des lustres, barbarisme selon Littré. Je veux bien croire que tu fusses surdoué à l’école d’Isaac et Lavisse, historiens reconnus, purs falsificateurs de l’histoire. 20 minutes en métro de Mairie d’Issy à Île-de-la-Cité, c’est possible, mais rare. En revanche, de l’un ou l’autre Massy, c’est impossible. J’en conclus provisoirement que tu auras confondu Issy et Massy, dont les habitants portent noms comparables : issisois et massisois. Information, vous étiez cinquantaine de fachos à chanter La Marseillaise de façon horriblement fausse, contre poignée de petits juifs, arabes pour la plupart, camps séparés par la gendarmerie. C’était à l’aise, Blaise, comme disait Pascal. Tu t’interroges sur Sa Suffisance, mais c’est ton gourou qui m’a appelé ainsi, Son Soleil est plus juste. Tu te vantes de la présence du mulâtre M’Bala M’Bala et de Blanrue à l’agape, mais M’Bala M’Bala a déguerpi avant fin d’audience, alors que blanbec réédite classiques antijudaïques amerloques, comme Henry Ford et Douglas Reed, à moins que ce soit œuvre du juif inconnu Soral, les deux étant cloportes. Ils sont primaires, comme Walter Sanning, que tu adores. Tu es silly goy, comme on dit en engluche, NDLR.)

      Commentaire par Dubreuil — 30 novembre 2013 @ 10:35 | Réponse

      • Comme de coutume, Israël Theillette verse dans l’inversion accusatoire assez grossière. Je lui ai proposé un défi et il s’est défilé, allant jusqu’à me demander pourquoi je souhaitais le rencontrer. Et maintenant, il fait mine de me reprocher de ne pas être venu en personne soutenir Faurisson, alors qu’il n’a donné aucune date et que, de toute façon, ce n’est pas une question de courage, vu que le lâche, c’est Theillette. Au demeurant, tu confirmes que tu es bien juif, à tout le moins, de par ton comportement de pleutre, pétri de mauvaise foi.
        Quant au contenu de ton « livre », il ne mérite point que l’on s’y attarde, tant il est insignifiant.
        Je réitère mon défi, puisque Guionnet a jugé utile de te « dévaporiser », le temps que je t’inflige une nouvelle humiliation ! Et ne te cache pas derrière la protection du très respectable Faurisson ! Sois un homme, pour un fois, à défaut d’être un bon révisionniste !

        Commentaire par mohacs — 2 décembre 2013 @ 19:53 | Réponse

    • Je suis désolé si je te donne l’impression de voir des juifs partout, mais le fait est que Theillette se comporte comme l’un d’eux. C’est signe qu’il en est un ou qu’il veut se faire passer pour tel. Feu Bob (le concept, pas l’individu) l’aurait qualifié de « néojuif » !

      Commentaire par mohacs — 2 décembre 2013 @ 20:42 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :