Alain Guionnet – Journal Revision

31 août 2013

PAN ! SUR LE BEC DE DANNY

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:27

Correspondants de Revision sont peu nombreux car ils craignent DCRI dirigée par Hollande. Ce qui n’empêche pas le site de les vilipender. Tantôt Mohacs, traité à tort de monarchiste, maintenant Danny, connaisseur des situationnistes, parlant assez bien argot de Revision. Mieux que Mohacs, lieutenant-chef de la horde.

Car nous ne sommes pas en loge, mais en atelier, où tout le monde est libre de rouspéter. Danny a cru au bobard de guerre imminente à la Syrie, contrairement au guide qui s’interrogeait. Il écrivait, peu de temps après midi « que ça plaise ou non, on va au carton, Kriegsspiel il y aura, pas la peine de chicaner et se voiler la face ». Comme le floridois Smith, Danny voit en Obama p’tit mulâtre, Smith dit petit nègre, aux cheveux de plus en plus blancs,. Or Obama s’est fait attendre ce soir, il fit son allocution avec plus d’une demie-heure de retard, pour dire que les frappes n’auront lieu qu’après accord du parlement qui se réunit le 9 septembre. Après sans doute rapport des experts de l’ONU, dans quinze jours, après étude des échantillons prélevés en laboratoire, qui les amènera à la conclusion que gaz toxiques furent utilisés sans savoir par qui. À noter qu’Obama a parlé des « sectes » qui s’opposent en Syrie.

Et flop ! Il s’avérera que Danny avait sans doute tort, comme les chaînes d’État qui annoncent l’intervention imminente. Le guide était sceptique depuis le début de l’opération de propagande. Avant Ryssen, qui a pris train en marche en soutenant que soldats français n’ont pas à guerroyer pour Israël, que c’est à l’État juif de le faire. Propos antisémitique enfantin.  Avant Reynouard, qu’on n’entend pas, pourtant connaisseur d’uranium appauvri, calé en chimie. Avant Blanrue, crêpe au sarrasin, qui botte en touche. Avant Faurisson, qui ne décolle pas d’Auschwitz. Pourtant gazage homicide serait là, ce devrait être pain béni pour lui.

Du coup, Guionnet est monté seul au feu. Bah ! il a l’habitude. Pour dire combien la situation en Syrie est compliquée et que laïcisme a avantages. Discours d’autre époque, d’un résistant au novlange, d’un voltairien pardonnant à Voltaire ses défauts.

Mais fieffé Cameron respectera décision de ses parlementaires, qui n’étaient pas tous travaillistes, certains conservateurs et libérals ayant voté contre la guerre. Modèle que suivra Obama, bien que députés juifs soyent très nombreux au Congrès. Seul Hollande passera outre l’avis de la chambre des députés en sa qualité de tyran.

Pourtant Assemblée nationale est acquise à sa cause, avec le soutien des chiens socialistes et écolos, et d’une partie de l’UMP, dont il bénéficiera, à commencer par son président, le roquet faussaire juif Copé.

58 % des Français ne font pas confiance à Hollande pour régler situation en Syrie. C’est énorme, jamais autorité d’un président de la République ne fut à ce point contestée. Pareil sondage signifie qu’Hollande serait traître, ennemi de France, en tout cas de la laïcité.

Mot sur John Kerry, ennemi d’Obama, à présent. Ce belliciste est juif hongrois, race très dangereuse. Ses ancêtres transformèrent leur nom Cöhn, Cohen, quand ils se convertirent au catholicisme romain en 1901. Son frère Cameron, curieux hasard, s’est récemment converti au judaïsme.

Plaise à nos amis amerloques de voir en Kerry juif hongrois, ce qui explique son arrogance.

2 commentaires »

  1. Concernant Kerry, c’est effectivement son grand-père qui décida de changer son patronyme en 1900, 1 an avant sa prétendue conversion au catholicisme. Fort soupçon de frankisme chez l’aïeul en question. Par ailleurs, la famille de sa mère, Forbes, a fait fortune dans le trafic d’opium chinois. Il est également important de faire mention de son appartenance à la Fraternité de la mort, coterie de Yale ! Enfin, il est marié à une juive lusitanienne ayant vécu au Mozambique. Comme tu peux le constater, il n’a pas complètement abandonné ses liens ancestraux avec le judaïsme.

    Commentaire par mohacs — 31 août 2013 @ 22:56 | Réponse

  2. Mea culpa. Imprudent j’ai été, bêtement oublieux des leçons d’Eric Blair que je connais pourtant bien. Notre petite fabrique d’écriture prend des risques incontestables, joue et perd… parfois. Heureusement pour nous, elle n’est pas usine à gaz, telle celle de Soralstein.

    Je vous dis à bientôt.

    (Bravo Danny ! tu t’es planté et tu le confesses. Quand je me suis lancé dans cette bataille je savais victoire ponctuelle et partielle possible, il n’y a plus maintenant qu’à appuyer sur accélérateur. Avec modération, comme je le fais en « Hauts d’Issy et Lion de Belfort », surtout que nous sommes désormais mencheviks. Note que Lion de Belfort emploie mêmes mots que Revision, tels guerre morale et preuves irréfutables, signe qu’être marié à une juive ne rend pas toujours idiot. Sur Kriegsspiel je se signale que le boche, comme le turc, sont langues faussement agglutinantes, contrairement au magyar, car Krieg est complément de nom de Spiel comme indiqué par s accolé à Krieg, alors qu’on dit guerrejeu en hongrois, autrement dit jeu guerre, comme bloc moteur en français. Dis bonjour à Eric de ma part, NDLR.)

    Commentaire par Danny — 1 septembre 2013 @ 09:28 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :