Alain Guionnet – Journal Revision

29 août 2013

COMMENT CARLIER A FAIT BASCULER HISTOIRE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:06

Juin 70 lycée Buffon, à Paris. Carlier sait son élève Alain Guionnet doué. Le prof’ de français tantouze ne compte pas le virer, contrairement à beaucoup d’autres à la suite des incidents sanglants de l’année, contre les CDR (Comités de défense de la République) en particulier.  Mais Carlier se ravise, car Guionnet a ri bêtement à bêtise de Pasquier. Il prévient Guionnet : il sera viré. Voilà comment cours de l’histoire a basculé.

En seconde, Guionnet était tantôt brillant, tantôt médiocre. Il était plus bête que méchant. Bref, c’est Carlier qui, après hésitations, a décidé cours de l’histoire. Guionnet allait se lancer dans étude de l’histoire, qu’il comprenait mal, puis brandir flambeau antijudaïque, qui lui a semblé aller de soi, judaïsme étant source d’innombrables impostures.

Au point que monde est maintenant interloqué : quelle utilité a guerre en Syrie ? Aucune, elle est néfaste, selon l’ancien lycéen. En ce temps d’hésitation, avis de Guionnet compte. Il ne s’avance pas sans biscuit, ses arguments sont recevables. Embraser Proche-Orient puis le monde ? Pour supposé gazage homicide ? Nous avons déjà donné et nous, goys ou païens, avons beaucoup souffert des prétendus gazages d’Auschwitz. C’est nous qui en sommes victimes, pas le juif.

Avocate Marine Le Pen est mièvre, elle manque de punch. En revanche Issy, prête à s’allier à Clamart et Meudon, sonne clairon. Unis, nous montrerons comment emboucher le juif dans intérêt de l’humanité. Sans l’embocher, quart de juif Hitler ayant été amateur, sinon nul, en matière antijudaïque.

Aux gars sérieux de jaser. Comme Voltaire, nous ne voulons pas brûler le juif, mais nous demandons réparation car le juif nous a beaucoup fait souffrir.

Voilà comment Carlier a fait basculer Guionnet, bête un peu génial(e), en cause antijuive, alors qu’il était plutôt branché sur le sexe.

Tête noire comprendra, enfin. Guionnet n’est pas né antijuif, il l’est devenu par concours de circonstances.

5 commentaires »

  1. Guionnet begins ! Voilà ce que dit Voltaire à l’article Juifs de son dictionnaire philosophique (1764) : « Vous ne trouverez en eux qu’un peuple ignorant et barbare, qui joint depuis longtemps la plus sordide avarice aux plus détestables superstition et haine pour tous les peuples qui les tolèrent et qui les enrichissent. Il ne faut pourtant pas les brûler. » Juifs veulent créer Grand Israël qui englobe notamment la Syrie, au sud de la vallée du Sajour qu’irrigue un affluent du Fırat. Les Juifs se fichent pas mal de la façon dont Lion réprime les rebelles islamistes. Ce n’est que prétexte pour déstabiliser le pays en le jetant en pâture aux jihadistes. Ainsi, l’État hébreu pourra, plus tard, prétendre être l’objet de menaces (y a pas mieux que l’épouvantail islamiste pour jouer le rôle du méchant barbare qui veut détruire la civilisation) afin d’occuper le pays, sans pour autant encourir la condamnation de la communauté internationale.

    (Faux, Arouet n’a pas dit que Guionnet commence ! En réalité, il essayait de finir boulot tant bien que mal. Hitler fut nul en extermination du juif, c’est nous qui devons maintenant faire le boulot. Garde pour toi ton interprétation de Voltaire. Il était plus intelligent que toi. Ton grade de capitaine s’envole, tu seras peut-être lieutenant, chef de compagnie. Aigle Noir a besoin d’officiers plus compétents que toi, NDLR.)

    Commentaire par mohacs — 29 août 2013 @ 18:52 | Réponse

    • Beau retournement de veste.Tu t’es servi de moi pour vaporiser Malthête et voilà ce que je récolte ! Je dis la vérité sur Voltaire que je n’ai fait que citer d’ailleurs ! Quant à l’expression Guionnet begins (claire allusion au film « Batman begins »), tu ne l’as manifestement pas comprise. Tu as raconté les circonstances dans lesquelles tu es devenu antijuif. C’est tout ce que cela voulait dire !

      (Que veux-tu ? J’ignore tout de Batman, je n’ai pas ton âge mental. Et puis je n’ai pas raconté les conditions dans lesquelles je suis devenu antijuif, c’est beaucoup plus long. Je sentais bien que mai 68 avait été « révolution juive », comme l’a titré Passages, même si l’événement avait côtés amusants. Très tôt, j’étais plus préoccupé par l’action de la coterie juive que par la Veuve, que j’ai longtemps négligée, en partie à tort. Peut-être comme toi actuellement. Elle est pourtant là. Je l’évoque dans le papier suivant, Grande-Bretagne étant foyer de la franc-maçonnerie spéculatrice, truc capital à garder présent à l’esprit. Petit renouvellement, même s’il s’agit d’une banalité, NDLR.)

      Commentaire par mohacs — 29 août 2013 @ 20:25 | Réponse

      • Je traduis : « Aigle Noir a besoin d’officiers plus obséquieux que toi, NDLR. » Je n’ai que faire de tes hochets vides de sens !

        Commentaire par mohacs — 29 août 2013 @ 20:50 | Réponse

      • Pour ton information, je n’ai jamais regardé un seul épisode de Batman. J’en ai simplement entendu parler, car il m’arrive de sortir de mon trou. Cela n’a rien à voir avec l’âge mental, d’autant que je déteste ce genre de super héros. Passons ! Bien sûr que je suis sensibilisé à l’influence néfaste quoique plus ou moins affichée qu’exerce la franc-maçonnerie spéculative, héritière dévoyée de l’opérative (elle-même issue des corporations de bâtisseurs médiévaux), sur la classe politique. J’ai lu l’ouvrage de Philippe Ploncard d’Assac sur la question. Je sais aussi que la franc-maçonnerie est née en 1714 avec la création de la Grande Loge de Londres et de Westminster (Angleterre) et non en 1717, comme beaucoup le pensent ! Enfin, je n’ignore pas que les enfants de la veuve ont enfanté Gueuse.

        (Attention aux dates que certains auteurs discutent pour se singulariser. Je m’en tiens pour ma part à l’historiographie de la Veuve dans ses grandes lignes. J’imagine que Gueuse signifie pour toi révolution, qui fut en France beaucoup plus maçonnique que juive. Je parle de ses acteurs, pas de ses inspirateurs, mosaïsme étant pire que judaïsme à maints égards. Enfin je laisse de côté Ploncard d’Assac, que je ne tiens pas pour historien, NDLR.)

        Commentaire par mohacs — 30 août 2013 @ 09:57 | Réponse

        • Je me suis contenté de reprendre une date communément admise et ne suis pas compétent pour la discuter. Ploncard n’est pas historien, c’est vrai, mais il n’est pas besoin de l’être pour restituer des faits qui sont à la portée de tous. Après tout, tu n’es pas historien au sens académique du terme et cela ne t’empêche pas d’être compétent en révisionnisme. Dans mon esprit, Gueuse faisait référence à la République honnie, mais comme elle est d’inspiration maçonnique (plus que juive ; je suis d’accord avec toi), cela revient au même.

          (J’ai hésité entre les deux mots, révolution et république. Je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis qu’il n’est pas besoin d’être historien pour restituer des faits, car l’historien lit toutes sortes de textes, pas Ploncard, et consulte archives. Selon moi ma maîtrise d’histoire fait de moi un historien, quelqu’un ayant étudié plusieurs époques, ne se limitant pas à lecture de la presse comme Ryssen. De surcroît lisant plusieurs langues, pas seulement le rosbif, ce qui est conseillé, même si je ne suis pas doué en langues étrangères. Je me suis convaincu qu’hongrois est argotique, ce qui m’a aidé à l’apprendre. Sur le révisionnisme de la dernière guerre, j’ai toujours été persuadé que c’est peu de chose. Il y a quantité de documents, ce n’est plus question ou problème. Sauf qu’estimation du nombre de juifs morts en liaison avec la politique antijuive du Reich et de ses alliés n’est pas claire. Theil me casse les couilles pour mon million, estimation que je partage avec Graf, car je rejette toute propagande, révisote, judéocidaire ou autre. Longtemps minoritaire, bolchevik en russe, je me trouve majoritaire sur le projet de guerre à la Syrie. Me voilà menchevik, je suis content. Je deviens comme le juif de Russie en 1917, qui était beaucoup plus souvent menchevik que bolchevik. De telle sorte que je dénonce maintenant le bolchevik Hollande, allié d’Erdogan. À mon avis sa guerre morale n’aura pas lieu. Surtout que le nègre Obama, qui descend du singe, ce sur quoi darwinistes et antidarwinistes sont d’accord, ne partage apparemment pas avis d’Erdogan et Hollande, NDLR.)

          Commentaire par mohacs — 30 août 2013 @ 18:12 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :