Alain Guionnet – Journal Revision

31 août 2013

PAN ! SUR LE BEC DE DANNY

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:27

Correspondants de Revision sont peu nombreux car ils craignent DCRI dirigée par Hollande. Ce qui n’empêche pas le site de les vilipender. Tantôt Mohacs, traité à tort de monarchiste, maintenant Danny, connaisseur des situationnistes, parlant assez bien argot de Revision. Mieux que Mohacs, lieutenant-chef de la horde.

Car nous ne sommes pas en loge, mais en atelier, où tout le monde est libre de rouspéter. Danny a cru au bobard de guerre imminente à la Syrie, contrairement au guide qui s’interrogeait. Il écrivait, peu de temps après midi « que ça plaise ou non, on va au carton, Kriegsspiel il y aura, pas la peine de chicaner et se voiler la face ». Comme le floridois Smith, Danny voit en Obama p’tit mulâtre, Smith dit petit nègre, aux cheveux de plus en plus blancs,. Or Obama s’est fait attendre ce soir, il fit son allocution avec plus d’une demie-heure de retard, pour dire que les frappes n’auront lieu qu’après accord du parlement qui se réunit le 9 septembre. Après sans doute rapport des experts de l’ONU, dans quinze jours, après étude des échantillons prélevés en laboratoire, qui les amènera à la conclusion que gaz toxiques furent utilisés sans savoir par qui. À noter qu’Obama a parlé des « sectes » qui s’opposent en Syrie.

Et flop ! Il s’avérera que Danny avait sans doute tort, comme les chaînes d’État qui annoncent l’intervention imminente. Le guide était sceptique depuis le début de l’opération de propagande. Avant Ryssen, qui a pris train en marche en soutenant que soldats français n’ont pas à guerroyer pour Israël, que c’est à l’État juif de le faire. Propos antisémitique enfantin.  Avant Reynouard, qu’on n’entend pas, pourtant connaisseur d’uranium appauvri, calé en chimie. Avant Blanrue, crêpe au sarrasin, qui botte en touche. Avant Faurisson, qui ne décolle pas d’Auschwitz. Pourtant gazage homicide serait là, ce devrait être pain béni pour lui.

Du coup, Guionnet est monté seul au feu. Bah ! il a l’habitude. Pour dire combien la situation en Syrie est compliquée et que laïcisme a avantages. Discours d’autre époque, d’un résistant au novlange, d’un voltairien pardonnant à Voltaire ses défauts.

Mais fieffé Cameron respectera décision de ses parlementaires, qui n’étaient pas tous travaillistes, certains conservateurs et libérals ayant voté contre la guerre. Modèle que suivra Obama, bien que députés juifs soyent très nombreux au Congrès. Seul Hollande passera outre l’avis de la chambre des députés en sa qualité de tyran.

Pourtant Assemblée nationale est acquise à sa cause, avec le soutien des chiens socialistes et écolos, et d’une partie de l’UMP, dont il bénéficiera, à commencer par son président, le roquet faussaire juif Copé.

58 % des Français ne font pas confiance à Hollande pour régler situation en Syrie. C’est énorme, jamais autorité d’un président de la République ne fut à ce point contestée. Pareil sondage signifie qu’Hollande serait traître, ennemi de France, en tout cas de la laïcité.

Mot sur John Kerry, ennemi d’Obama, à présent. Ce belliciste est juif hongrois, race très dangereuse. Ses ancêtres transformèrent leur nom Cöhn, Cohen, quand ils se convertirent au catholicisme romain en 1901. Son frère Cameron, curieux hasard, s’est récemment converti au judaïsme.

Plaise à nos amis amerloques de voir en Kerry juif hongrois, ce qui explique son arrogance.

30 août 2013

HOLLANDE JUIF ?

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:50

Rumeur court sur toile qu’Hollande serait juif. C’est possible, comme il l’a dit à cause de son patronyme et peut-être pour mieux réussir dans sa carrière, mais Hollande est d’éducation cathote. Il était poivrot autrefois, dit-on, moins que Borloo, comportement qui n’indique pas qu’il soit juif. Belliciste, Hollande dit vouloir que France guerroye en Syrie, mais après « preuves irréfutables » de gazage homicide, qui n’existent pas. En outre, inspecteurs d’ONU sont mandatés pour dire s’il y a eu gazage, sans déterminer qui l’a commis, et nous imaginons que rebelles ont pu gazer gens pour leur cause, comme arrestation d’islamistes en Turquie porteurs de gaz sarin le suggère.

Hier Cameron a dit au parlement « je crois », traduit par je soutiens sur chaîne d’État. Faussaires, plus qu’ailleurs, sont bien payés en France. Médias recrutent femmes, nègres et étrangers réputés serviles. France est paradis du faussaire, loque ou lumpenjournaliste, comme on dit en framboche. Bref, France, contrairement à Albion et bochie, voudrait faire guerre à Syrie au côté d’Erdogan, cette crapule. Dans l’intérêt de Yisraêl, comme presque toujours.

Hollande peut cependant ruser, car il subordonne intervention de France à preuves irréfutables qui n’existent pas. Aussi ne l’accusons pas de toute imposture. Il est coupable, criminel, mais peut-être moins que Fabius dont nous construisons le gibet à côté de celui de Strauss-Kahn.

Nous sortons de nos gonds comme chaque fois que notre sensibilité est heurtée. Nous sommes peut-être trop yins, mais nous doutons de la judaïté d’Hollande. C’est facile de voir en ce despote colonel de réserve juif, mais rien n’est moins sûr. Il fut éduqué à HÉC, il ignore tout de l’histoire, comme beaucoup d’hommes politiques. Il est à moitié crêpe, à moitié carpette, jusqu’à plus ample informé.

Russia today souligne l’originalité de la position de France. Après défection du Royaume-Uni, nous imaginions difficilement qu’Hollande s’entêtât, peut-être à tort.

RYSSEN ET JUIFKIPÉDIA

Deux interlocuteurs de niveau comparable, l’un antisémite, l’autre philosémite. Selon Riri les ancêtres d’Hollande furent expulsés d’Espagne en 1492 par Isabelle la Catholique en leur qualité de juifs sépharades. Comme tant d’autres ils seraient partis aux Pays-Bas, d’où le patronyme d’Hollande, où ils devinrent marranes, autrement dit porcs. Certains de ses auditeurs, qui lisent parfois Revision, sont impressionnés par le vaste savoir de Herr Historiker Ryssen, seul à dire que des ancêtres d’Hollande fuirent Espagne en 1492.

Juifkipédia soutient propagande opposée. Elle dit que les parents d’Hollande, né à Rouen en 1954, étaient cathos. Sa mère de gôche, tandis que son père médecin fut candidat en 1959 à élection municipale sur liste d’extrême-droite, mais qu’il se planta. Tiens, tiens, les juifs de France étaient en grande majorité partisans d’Algérie française en 1959, ce qui accrédite l’origine marrane de la famille.

Sauf que nous ne parlons plus de marrane au temps moderne, mais de frankiste, comme maints polytechnos qui jugent le frankiste très dangereux. Parents plus lointains d’Hollande vécurent effectivement aux Pays-Bas, où ils auraient été calvinistes. Normal, pour juif prétendument assimilé, confession réformée est idéale dans ce pays, comme catholicisme romain en France.

Par-delà, quand Hollande a dit dans la presse que son patronyme pouvait bien être juif, il avait raison, mais qui dit juif assimilé dit fréquents métissages avec goyes et baisse de la proportion de sang juif des rejetons pouvant s’accentuer avec le temps. Aussi Hollande est peut-être plus enjuivé que juif.

Exemple de thèse, antithèse, synthèse. D’abord l’extrémiste Ryssen, puis l’extrémiste Juifkipédia, enfin synthèse : Hollande est vraisemblablement de lointaine origine juive, mais ses ancêtres furent sans doute métissés au point qu’il se sent juif quelque part, au fond de lui-même, sans connaître arcanes du judaïsme. Hollande peut être au plus tenu pour frankiste, ses ancêtres ayant cessé d’être marranes depuis longtemps. En dépit de son apparente mièvrerie, il est autoritaire, comme quand il a appelé maison Poulaga à son secours à Issy lors d’un de ses métingues au collège Paul-Bert, pour arrêter l’archisupôt d’Aigle Noir qui le perturbait en distribuant feuilles dans la salle. L’archisupost se souvient du regard noir d’Hollande, qui le fusillait. Or voilà maintenant qu’Hollande veut fusiller laïcs, alévites, chrétiens, mais aussi partie des sunnites de Syrie, pays où chiites sont peu nombreux à notre connaissance. Sans parler des autres races de Syrie, comme les Kurdes, tantôt sunnites tantôt alévites, souvent assez laïques.

Si Hollande persiste dans sa politique, s’il embrase encore plus le Proche-Orient, notre synthèse marquera les esprits.

D’ores et déjà notons que majorité des Français ne font pas confiance à Hollande pour régler l’affaire prétendument syrienne, en réalité de beaucoup plus grande ampleur, ce qui devrait avoir sur lui effet d’un signal d’alarme. Gauche caviar est menacée.

CAMOUFLET POUR CAMERON

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 08:57

Jeudi 29 août, la proposition belliciste de David Cameron est rejetée par les députés britanniques (272 voix pour, 285 contre), notamment grâce à l’opposition du parti travailliste. Autrement dit frangins réguliers ont fait partie des opposants. À comparer avec la France où la gauche reste fidèle à sa tradition va-t-en guerre sur le modèle charkeuziste, droite parlementaire n’étant pas exempte de critiques, rançon de l’enjuivement de la classe politique, même si, dit-on, Lellouche ne serait pas chaud pour partir en guerre.

Résumons, États-Unis sont « amis » d’Israël. Royaume-Uni et France passent pour alliés indéfectibles des States. Au point que politique d’empire est modèle en France, surtout depuis le règne de Charkeuz. D’où abandon toujours plus accentué de l’idée de nation, renforcement du communautarisme, protection des djihadistes français qui combattent en Syrie, lesquels se réjouissent du bellicisme de Fabius.

À noter que Cameron voulait connaître les conclusions des inspecteurs de l’ONU avant d’intervenir, sans doute faute de preuve, contrairement à Hollande qui croyait qu’Assad avait utilisé gaz de combat, du sarin précise doctement le Démon. Truc journalistique, car c’est bien de donner un nom à l’arme du crime. Dernier ragot : écoutes téléphoniques suggéreraient que l’armée d’Assad aurait utilisé gaz toxique.

Ce qu’on ne saurait exclure, car certains officiers passent à l’ennemi pendant les guerres civiles. Or « ligne rouge » est depuis longtemps tracée par l’emploi d’armes « chimiques », ce qui ne veut rien dire, car les armes, depuis l’invention de la poudre, en excluant la métallurgie, sont fabriquées en recourant à la chimie, et Assad a pu être trahi par un de ses officiers ayant employé arme non conventionnelle. Il s’agirait d’une démonstration par l’absurde dans l’intérêt de la rebellion, qui a subi plusieurs défaites ces derniers mois.

L’imposture possible repose pour l’instant sur quelques films qui montrent gens intoxiqués par des produits chimiques, c’est tout. Ce qui arrive quand non seulement  maisons mais aussi usines sont bombardées. Dans ces conditions, simples produits ménagers se transforment en armes par destination. Cela nous semble aller de soi, mais pas pour une partie des dirigeants politiques, qui croient que…

Rançon de la démocratie, qui amène à élire n’importe qui. Entre Charkeuz et Hollande, il n’y avait pas de véritable choix, tandis que la coterie juive, toute-puissante en Amérique, a décidé de faire élire Obama en 2008 dans son désir de fusionner les peuples, à l’exception d’un seul, celui ayant été élu.

Bonne nouvelle que le camouflet pris par Cameron, par un parlement plus représentatif de l’opinion publique qu’en France. D’où nouvelle possibilité : intervention unilatérale des États-Unis, car on imagine mal qu’Hollande puisse persister dans sa croyance. Quant au renseignement français, il se tait, c’est sans doute ce qu’il a de mieux à faire, surtout quand on considère comment il s’est illustré à Kigali.

29 août 2013

COMMENT CARLIER A FAIT BASCULER HISTOIRE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:06

Juin 70 lycée Buffon, à Paris. Carlier sait son élève Alain Guionnet doué. Le prof’ de français tantouze ne compte pas le virer, contrairement à beaucoup d’autres à la suite des incidents sanglants de l’année, contre les CDR (Comités de défense de la République) en particulier.  Mais Carlier se ravise, car Guionnet a ri bêtement à bêtise de Pasquier. Il prévient Guionnet : il sera viré. Voilà comment cours de l’histoire a basculé.

En seconde, Guionnet était tantôt brillant, tantôt médiocre. Il était plus bête que méchant. Bref, c’est Carlier qui, après hésitations, a décidé cours de l’histoire. Guionnet allait se lancer dans étude de l’histoire, qu’il comprenait mal, puis brandir flambeau antijudaïque, qui lui a semblé aller de soi, judaïsme étant source d’innombrables impostures.

Au point que monde est maintenant interloqué : quelle utilité a guerre en Syrie ? Aucune, elle est néfaste, selon l’ancien lycéen. En ce temps d’hésitation, avis de Guionnet compte. Il ne s’avance pas sans biscuit, ses arguments sont recevables. Embraser Proche-Orient puis le monde ? Pour supposé gazage homicide ? Nous avons déjà donné et nous, goys ou païens, avons beaucoup souffert des prétendus gazages d’Auschwitz. C’est nous qui en sommes victimes, pas le juif.

Avocate Marine Le Pen est mièvre, elle manque de punch. En revanche Issy, prête à s’allier à Clamart et Meudon, sonne clairon. Unis, nous montrerons comment emboucher le juif dans intérêt de l’humanité. Sans l’embocher, quart de juif Hitler ayant été amateur, sinon nul, en matière antijudaïque.

Aux gars sérieux de jaser. Comme Voltaire, nous ne voulons pas brûler le juif, mais nous demandons réparation car le juif nous a beaucoup fait souffrir.

Voilà comment Carlier a fait basculer Guionnet, bête un peu génial(e), en cause antijuive, alors qu’il était plutôt branché sur le sexe.

Tête noire comprendra, enfin. Guionnet n’est pas né antijuif, il l’est devenu par concours de circonstances.

RETOUR EN ARRIÈRE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 12:57

Décompression après les trois papiers romanesques d’hier. Obama a assuré ne pas avoir pris de décision, très bien. 59 % des Français sont opposés à la guerre morale prévue, confirmation de notre impression. Sauf que la guerre de deux ou trois jours, qui aurait prétendument consisté en frappes chirurgicales, semblait très proche hier, et nous craignions d’être placés devant le fait accompli. France aurait décidé de tuer gens au nom de la morale. Pas des civils, seulement militaires et fonctionnaires. Comportement d’État voyou.

Répétition de guerre en Libye dont le résultat était prévisible : dislocation de l’État, formation de bandes armées rivales, entretenant conflits claniques, racials, religieux, et bien sûr d’argent. Situation que connaissent maintes régions de Syrie, où il y a multitude de bandes armées qui rackettent la population, où seul métier des armes rapporte argent. Peu importe dans quel camp ou dans quelle bande. Pour beaucoup de gens choix est simple : tuer, violer, voler, torturer, ou bien chômage, pauvreté, en courant le risque d’être tué ou blessé par balle perdue, roquette ou bombe. Il y a toutefois vrais combattants, comme soldats réguliers et volontaires étrangers dans les deux camps, tandis que Kurdes et djihadistes se tirent dessus et que la peau d’un alévite ou d’un chrétien ne vaut souvent pas cher. Et, comme toujours, il est plus facile de commencer guerre civile que de la terminer.

Ajoutez à cela déclarations bellicistes d’Erdogan, qui rêve d’en découdre, ou du lion Assad, qui prétend attendre de pied ferme les frappes amerloques, persuadé qu’il vaincra en définitive. Seul Hollande se distingue dans sa volonté de gronder et punir le mauvais élève de l’idéologie politiquement correcte Assad. Mais de quel droit ? France serait-elle gendarme du monde avec sa classe politique corrompue ?

De nombreuses gens comprennent mal pareille politique. Dans sa zone d’influence au Proche-Orient, France a longtemps soutenu laïcité, en Turquie, au Liban, en Syrie et en Irak. Ce n’était pas mauvais choix, mais pourquoi revient-elle maintenant sur cette politique ?

Incompréhension nullement feinte, même si Hollande espère ainsi limiter la hausse d’intérêt de la dette publique. Mais il y a beaucoup trop d’argent en circulation dans le monde à placer dans les meilleures conditions, tandis que la Fed ne change pas sa politique. Elle continue d’acheter des créances pourries d’établissements financiers. Elle fait ainsi marcher sa planche à billets, comme on disait autrefois, après avoir suivi exemple de Grande-Bretagne, toujours aussi perfide.

Guerre en Syrie, étape avant celle à l’Iran ? Tout le monde y pense. Surtout que la performance d’armes toujours plus sophistiquées doit être vérifiée sur le terrain. Mais les États-Unis sont au point dans ce domaine, ils n’ont pas besoin d’expérimenter petite partie de leurs armes pendant 48 heures.

Et puis expérimentation matérielle est une chose, son but en est une autre. Tous les gens un peu sensés parlent d’embrasement comme résultat prévisible, or on ne joue pas au pompier incendiaire.

Un peu de sagesse après sornettes d’hier, ce n’est pas du luxe. Nous avons craint qu’un document bidon du renseignement amerloque fût « déclassifié » et représenté pour justifier l’opération, mais tel n’a pas été le cas. C’est moindre mal.

28 août 2013

SUS !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:05

Je  ne sais pas comment on dit en langues latines,  mais sus à l’ennemi est très bien. J’ignore origine du mot, mais sus à Charkeuz et Hollande est merveilleux. Ils ont place en même charrette, nous les conduirons ensemble au poteau d’exécution. Nous leur offrirons cigarette avant leur mort. Ils tenteront de se défendre. Charkeuz dira : « Oh, ma tzigane, je t’ai toujours aimée », Hollande « Oh ! ma Ségo’, j’adore le Sénégal, ta nation ! » Tous deux seront condamnés à mort par le juge réviso, qui ne sait pas ce que pitié veut dire. Le monde sera ainsi délivré de deux sangsues.

29 août, 12h30, ce premier paragraphe romanesque est conservé, les autres supprimés, un peu de sérieux étant parfois conseillé.

SALUT TÊTES NOIRES

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:41

Courant est passé. Opposition à guerre en Syrie est majoritaire, moment de le faire savoir.

Hollande et son acolyte Charkeuz sont isolés, bien. Mais nous n’allons pas vous demander de souscrire aux valeurs de la commune d’Issy, incroyablement compliquées. Sachez seulement que nous enculons rabbin et imam à Issy, accessoirement prêtre, avec ou sans huile. Nous respectons prince Conty, tandis que nous apprécions balivernes de Voltaire. Hélas ! imposteurs voudraient que nous nous pliassions à volonté de l’Amérique, nenni.

Par manque de diplomatie dira-t-on. Ou par sincérité, truc inconnu en politique.

Mais les gars, réveillez-vous, il va falloir en mettre un coup ! Guerre à Syrie est de trop. Hollande a soutenu musulmans maliens, il veut maintenant renforcer extrémistes musulmans en Syrie dans l’intérêt de Yisraêl. Même plus idiots des engluches et amerloques ne sont pas dupes, François seraient-ils derniers des cons  ? C’est possible, mais il y aura sécession en ce cas, Issy rompra avec France, comme peut-être Clamart et Meudon.

Nous anticipons, mais Parisalem sans Clamart, Issy et Meudon, est à poil.

Quel poids a la revue ? Dérisoire ?  Déterminant ? Non. Elle défend genre humain, croit-elle, car on ne fait pas exploser bombes à uranium appauvri sur pays de façon sauvage. Surtout quand le pays en question est poudrière.

Appel à modération, écouté même si’il ne sera pas entendu. Car on ne met pas la charrue avant les bœufs, on n’accuse pas quelqu’un de gazage homicide sans preuve, tandis que mourir par gazage ou sous feu de l’ennemi revient finalement au même. On ne soutient pas non plus le djihad.

GUERRE MORALE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 16:54

Derniers papiers jugés excellents à majorité absolue, bien, il fallait ça pour que nous nous réveillassions. Opposition à guerre en Syrie est très répandue, nous allons l’alimenter. Il y a plus de dix ans Israël voulait détruire régimes prétendument laïques d’Irak et de Syrie. Irak est liquidé, mais pas Syrie, où Assad s’accroche à son pouvoir.

Plan que voudraient parachever États-Unis avant de bousiller Iran pour les beaux yeux de Yisraêl. Mais c’est gros, car il mène à impasse, à attentats de grande ampleur en ce qu’il reste d’Europe. États, Royaume-Uni et surtout France voudraient guerroyer en Syrie pour la morale, mais aucune guerre n’a jamais été morale. En réalité pour Yisraêl, opposé à toute morale, désireux que musulmans durs se massacrent entre eux.

Point de vue immédiatiste, comme politique du capital financier. Et moi, et moi, et moi ? comme disait Dutronc. Moi, issisois, n’ai rien à foutre dans cette galère. Lancer missiles sur poudrière avec bombes à uranium appauvri pour servir intérêts du Caïdat et autres groupes terroristes m’est étranger. Je m’y refuse. Mon point de vue, pour une fois, est vraisemblablement majoritaire.

Mais cela ne compte pas en démocraties, en réalité dictatures.

Hollande prétend « punir » Assad pour crimes imaginaires. Il prétend gronder et punir lion, mais Lion ne comprend pas.

Régime d’Assad réagit tardivement. Il a longtemps financé l’utradroitiste Chatillon pour sa propagande. Ch’ti quart bretok, Chatillon est bon cheval. Mais pourquoi Lion ne fait-il pas appel à Revision, revue franturke hostile à Erdogan ? Revision n’aime pas Assad, pas plus que feu Saddam Hussein, mais est opposée à Yisraêl et défend États laïques du Proche-Orient que furent Irak et Syrie, en leur faisant reproches.

Bah ! seul présent compte. Guerre à Syrie est ignoble, sans preuve de prétendu gazage homicide. Si elle a lieu de façon fallacieuse, vieil Guionnet* s’y opposera, quitte à se retrouver à poil chez les cognes en espérant ne pas se faire tuer comme Mesrine.

Esprit communard n’est pas mort. Vive la commune d’Issy !

*  Vieil Guionnet est expression passée de mode, mais argotiers ont tous droits langagiers. Ils sont maistres, mecs ou megs.

26 août 2013

NOUVELLE BASE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 21:33

Nous venons de liquider Avraham Malthête pour acte de forfaiture. Faurisson prétendait vouloir dialoguer avec le juif, nous l’avons fait, hélas ! en pure perte. Comme Danny l’indique, Revision n’a rien, sinon idées. Nous vous invitons à nous suivre sur cette voie.

Nous croyons savoir attaque militaire en Syrie imposture, car Assad n’a jamais ordonné à son armée d’employer armes chimiques pour venir à bout de la résistance d’un quartier de Damas est. En plus, tuer gens à coups de bombe ou d’arme chimique ne fait aucune différence. Mais il y aurait morale, du bourgeois parisien notamment, qui voudrait qu’on tue gens d’une façon plutôt que d’une autre. Soit, mais que vaut morale bourgeoise ?

Pour Revision, site ultragauchiste, pas grand chose. Mais ultragauche est très minoritaire, son avis ne compte pas. Aussi allons en quartiers riches de Paris, quelle est la mentalité des gens ? Seizième arrondissement fut longtemps antisémitique avant qu’invasion juive prît ampleur phénoménale. Antijuif, le bourgeois assurait mal sa position par peur du prolétariat. Pourtant prolétaire françois était antijuif, mais d’une autre façon que le bourgeois du 16. Et les cons de goys ont mal pris conscience de la dimension religieuse du conflit, car politique et religion sont indissociables.

Bref, les Français furent enjuivés à fond la caisse, et nous devrions en subir les conséquences ? Non, car esprit françois existe. On le trouve à Issy, qui gouverna France pendant quinze ans au dix-huitième siècle, à Montmartre et La Villette, à Montparnasse et ailleurs. Sans parler de l’influence bretoke, plus grosse minorité raciale en région parigote, ou panamoise, qui déteste le juif.

Voilà base. Nous n’avons rien à foutre des musulmans du Mali, nous n’avons pas à soutenir les djihadistes durs de Syrie, nous n’avons pas à accueillir les envahisseurs africains ou tziganes, notre but étant défendre savoir-vivre. Propos ultragauchiste soupçonné d’ultradroitisme, mais peu importe. Comme les cocos en 1944, nous défendons France immortelle, sauf que nous ne sommes pas hypocrites, contrairement à eux.

Marine Le Pen est unijambiste, sans le concours avec réciprocité de l’ultragauche elle n’arrivera à rien. Son père le sait, elle vraisemblablement pas, qui a cassé couilles d’Aigle Noir dans le passé.

25 août 2013

PROPAGANDE ANTISÉMITIQUE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:25

Propagande antisémitique s’améliore sur toile, mais nous nous demandons parfois si elle n’est pas juive, par hantise du complot. Sur Youtube films en rosbif avec sous-titres français sont apparemment corrects. Sauf que Europe est traduit par Europe de l’Est. Hongrie, pendant la dernière guerre mondiale, occupe place grandissante, en partie sous influence de Revision.

Étudiez le Zohar, car on ne peut plus dire lisez-le. Là se trouve clé pour comprendre mental de l’ennemi, qui ne cherche pas forcément à tuer le résistant. Comme le chinetoque, le juif est malin. Il est persuadé que point n’est besoin de tuer ennemi pour le vaincre. Bravo !

Idem chez l’antijuif qui ne veut pas tanner la peau du juif pour son abat-jour. En revanche il est tenté de le faire avec celle d’hommes politiques mariés à une juive, comme Valls, que nous citons par manque de diplomatie.

Il était bien le slogan des maos de Vive la révolution ! « Ce que nous voulons : tout ! » Peau de Valls, pour notre abat-jour, de Strauss-Kahn, pour notre descente de lit, de Fabius, pour notre anus généreux quand il défèque dans sa gueule.

Voilà exception française, du pays des doigts de l’homme. France peut rivaliser avec empire amerloque, insultes fondées y étant plus ou moins autorisées.

Danny conseille à Guionnet politique de Mesrine, mais Guionnet est lâche, il préfère combattre avec les mots. Il chie dans les gueules de Valls, Strauss-Kahn et Fabius, avec le soutien de la vox populi. C’était erreur de l’emmater en 1991, 1993 et 1994. Sa faiblesse est sa force.

Page suivante »