Alain Guionnet – Journal Revision

31 juillet 2013

ANTICELTECISME

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:02

Plutôt que verser dans l’antijudaïsme, faites dans l’anticeltisme, c’est gratuit. Tapez sur Bécassine, sur le conducteur du train, ivre de vitesse, galicien, qui a explosé du monde en pays espingouin. Tapez sur Faurisson et Le Pen, ils sont habitués.

Il ne reste pas grand chose de la la race bretoke en veille du mois d’août. Alain Guionnet, mulâtre bretok d’Issy ? Sa cause est désespérée, il est seulement capable d’allumer l’armingo. Bien sûr, le Turc juge l’allumage de l’armingo merveilleux, mais pas Guionnet. Il songe à Saint-Sulpice, à la mission de la France au dix-huitième siècle, qui gouvernait le monde.

28 juillet 2013

SULTAN-CALIFE

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 18:46

L’armingo d’Issy est seul ayant compris que l’aspiration d’Alain Guionnet est d’être sultan-calife, comme Erdogan. Hélas ! deux pannes du calcu’, que les Femen appellent quel cul. À cause de la DCRI, qui a volé le calcu’ de Revision l’année dernière en liaison avec les affaires Merah dont la revue risquait d’envisager qu’elles étaient montées par Charkeuz.

Et puis, il y a ingratitude. Essayez de sortir nouvelles pertinentes pour pas un rond, vous êtes doublement suspect. D’abord pour votre dédain d’argent, que vous êtes supposé vouloir gagner de tout cœur. C’est vrai, Revision a besoin d’argent pour entreprendre. Avec, on peut se répéter, se convaincre que son activité sert à quelque chose. Sinon ses supporteurs, ou souteneurs, sont toujours les mêmes : Danny, Avraham, John, Joaquim, petite clique composée de deux coupés. Ensuite pour la jalousie qui vous est prêtée. Revision dit pis que pendre de Faurisson et de Marine Le Pen, signes qu’elle n’aime pas les Celtes, scotuches ou bretoks.

D’où idée que la clique claque. Depuis plus d’un mois, les visites ont peu baissé, Revision reposant sur son capital, mais subsiste notre volonté de sortir nouvelles quand beaucoup de choses s’obscurcissent. Pour le renversement de Morsi en Égypte par l’armée, c’est clair. Frères Musulmans n’arrêtaient pas de proclamer qu’ils s’inspiraient de l’exemple turc, or Erdogan a liquidé les kémalistes dans l’armée pour les remplacer par d’infirmes barbus disciplinés. Voilà scénario prévu en Égypte. Seulement chefs militaires, avertis du complot d’État qui commençait à être exécuté, se sont révoltés. Ni à cause des dollars qu’ils touchent des États-Unis, ni à cause du peuple dont ils n’ont rien à foutre, mais pour leur statut social.

En France, Veuve irrégulière tend ses vieilles tentacules. Dans presque tous les pays d’Europe le crâneras ayant donné coup de poing mortel au visage de Méric aurait été libéré car en état de légitime défense, Méric l’ayant attaqué dans le dos, comme il appert en film d’une caméra RATP. Voilà ce qu’enseigne Sciences po’, école de Machiavel, maintenant yeshiva : attaquer les gens par-derrière, c’est facile. Donnez coup bas, attaquez dans le dos pour la bonne cause, celle du capital financier, vous aurez raison, vous deviendrez héros.

Nous en sommes là, que voulussiez-vous que nous fissions ? Que nous nous endormissions. Nous l’avons fait, mais ce n’est pas satisfesant*.

______________________

* Crac ! Revision se met à écrire comme le métis juif Marat, mais il a en partie raison, car nous écrivions je fesois en ancien françois.