Alain Guionnet – Journal Revision

30 avril 2013

LE GUEN SERRÉ !

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 22:36

Alerte dans les chaumières. Tout correspond : Le Guen, cinquantaine d’années, métis. Il s’agit peut-être de Yannick Le Guen, passé dessinateur de Revision, quart bretok, moitié rital, dernier quart lorrain. Il se serait encore fourré dans sale coup. Forcément, avec son passé de braqueur ayant bossé pour Libération, avec ses parents témoins de Jéhovah, tout est possible.

Mais non, c’est Gilles Le Guen qui vient d’être alpagué au Mali. De type sarrazin, barbu, contrairement à Yannick, qui ne se rase pas tous les jours à cause du prix élevé des lames de rasoir et de la mousse à raser, Gilles Le Guen, dont la photo se trouve en Parisien, est de race sarrazine, même s’il a ancêtre bretok. Il va être confié à la DCRI.

Pour Yannick, qui connaît bien les flics, ça va, il tient le coup pendant quelques heures. Pour Gilles, en revanche, c’est moins sûr : 6 jours de garde à vue, sans torture officielle, mais avec troubles du sommeil, brutalités ne laissant pas de trace, harcèlement, c’est dur. Surtout pour un coupé. Gilles Le Guen serait partisan d’AQMI, cette nébuleuse, aussi les flics goberont ses aveux, car ils ne savent pas ce qu’ils doivent chercher.

En plus, c’est connu, dans la garnison boche du Havre en 1944, nombreux soldats avaient plus de 50 balais. À cet âge ils ne valent rien au combat.

Aussi Gilles Le Guen se mettra à table. Il dira n’importe quoi, les flics politiques consigneront. Mais l’époque a changé. Avant le große juge antiterroriste était Bruguière, partisan du terrorisme, maintenant c’est Trévidik. Il doutera des aveux de Le Guen, mais, institution oblige, il ne remettra pas en question les rapports de la DCRI.

Le cas Gilles Le Guen est réglé, il ne sortira pas de taule avant l’âge de 70 ans, quand il ne pensera plus qu’à ajuster ses dentiers. Celui de Yannick Le Guen nous préoccupe en revanche, car nous n’abandonnons pas copain en difficulté. Yannick est artiste, modérément antijuif, il est moins dur que Guionnet. Il s’imagine que la victoire de la « France » aux Champs Catalauniques contre Attila fut grande et belle. Ne le contrarions pas.

Premier mai, 11h30, notre prévision serait fausse. Illuminé, le djihadiste autoproclamé de 58 ans devrait être remis dans un premier temps aux autorités maliennes, qui l’emprisonneront avant de l’expulser en France. Le malheureux. Il regrettera sans doute de n’avoir pas été confié à la DCRI tant les taules maliennes ont mauvaise réputation. Surtout avec leurs matons racistes nègres qui détestent Touaregs et sarrazins. Si Le Guen meurt de mort « naturelle » dans les prochaines semaines, il ne faudra pas s’étonner.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :