Alain Guionnet – Journal Revision

14 avril 2013

KIGALI MERAH

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 20:42

Nous commençons à savoir le déroulement des trois « génocides » du vingtième siècle. De l’Ottoman chrétien arménien, du juif, du Toutsi. Il y eut à chaque fois moins d’un million de morts, sauf en ce qui concerne le juif, souvent originaire du Yiddischland, qui eut peut-être plus d’un million de morts en liaison avec les persécutions antijuives du régime hitlérien.

Par chance, le dernier génocide est 100 % français. C’est François Mitterrand, dit La Francisque, qui l’a supervisé. C’est lui qui a donné ordre à des militaires, avec deux missiles Mistral, tirés du camp militaire houtou de Kanombe, d’abattre l’avion présidentiel en avril 1994 afin de lancer la tentative de toutsicide. C’est Mitterrand qui a ordonné de tuer deux gendarmes français, accessoirement une femme, susceptibles d’avoir capté communications radiophoniques.

Tout cela est maintenant connu. Grâce au catalan Manuel Valls, grand ami de Dominique Strauss-Kahn ? Peut-être, mais Revision savait depuis longtemps que le grand malade Mitterrand a voulu se payer un génocide avant de crever.

Le pire est que tout le monde y a participé. La gendarmerie nationale, capitaine Paul Barril en tête, le juge antiterroriste Bruguière, avant d’être candidat UMP, le pisse-copie de cour Pierre Péan. Pour Barril, ce n’est pas un problème, ce militaire étant formé pour obéir aux ordres, de la cellule élyséenne qui plus est ! Pour Bruguière gênant de voir qu’un juge au pouvoir extraordinaire, chargé de combattre le terrorisme, le cautionne.

Unknown

Juge Bruguière, terroriste professionnel

France avoue maintenant sa tentative de toutsicide, voyez qu’alternance a du bon. Aussi je ne regrette pas d’avoir appelé à voter pour la crapule Hollande au second tour de la présidentielle, car Charkeuz, avec les affaires Merah notamment, était très dangereux.

Interpellés depuis des mois, complices présumés de Mohamed Merah sont libérés les uns après les autres, à l’exception de son frère Abdelkader, contre qui il y aurait charges tangibles. Mais cela ne satisfait ni le Cahal ni Revision. Merah était « salafiste » comme on dit vulgairement. Il était branché en milieu djihadiste dur, comme le révèle Nouvel observateur. Ce caïd faisait commerce de drogue, de cocaïne dit-on. Il pratiquait des go-fast au volant d’une BMW série 3. À la limite du grand bantditisme, il vola armes de guerre chez homme parti voir sa femme hospitalisée, ce qu’il fallait savoir. Il portait gilet pare-balle de la police.

Merah monta un jour à La Courneuve pour se procurer faux passeport afin d’aller en Afghanistan, qu’il obtint auprès d’un faussaire de Porte de la Chapelle. Puis il ne partit pas seul, mais accompagné par Saïd, un Algérien de l’Oise. Toujours selon Nouvel Observateur, magazine soudain capable d’investigation, dont deux journalistes eurent accès à des notes du juge antiterroriste Teissier, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Méfiance donc, car il se pourrait que la DCRI distille quelques-unes de ses informations dans la presse. Avec ce truc maçonnique qui consiste à se prétendre incapable ; dire « je ne sais ni lire ni écrire » étant première étape initiatique. Ainsi police politique aurait confondu numéros du colt 45 volé à Alain Hulot le 29 juin 2011 (numéros de série et du modèle), ou tout au moins un de ses subordonnés. Étonnant quand on sait pareille erreur rare chez la flicaille, certains volatiles étant passionnés par les flingues.

Maintenant, si l’espingouin Valls nous garantit que la DCRI ne cambriolera plus le domicile d’Alain Guionnet, comme c’était le cas sous Charkeuz, très bien. S’il entreprend d’éclairer les affaires Merah et la façon dont Charkeuz a voulu les exploiter, mieux encore. Même si Hollande poursuit la politique de Charkeuz qui consiste à financer et armer le djihadiste dur. Ainsi que le communautarisme et la discrimination positive, ces plaies.

Cela dit l’identité de Mohacs dit Mohacsounet est maintenant connue. Il se dit natio’, espèce qui n’existe plus que dans l’armée. Il fait parfois mine de se foutre des couleurs politiques, car ce n’est pas son boulot. C’est un branleur.

Dernière minute : Georges Theil nous signale en commentaire du dernier papier que Vallstringue a femme originaire de Moldavie, autrement dit du Yiddischland. Il travaillerait par alliance pour le Cahal. Ce qui expliquerait en partie sa volonté d’éclaircir les affaires Merah et de faire éclater la bulle du toutsicide, car il n’en a rien à foutre de la France et de sa prétendue raison d’État. Mais gageons que Valls est en partie dépassé, avec son ancienne chemise rose bonbon qui la fout mal pour un ministre de l’Intérieur, qui doit toujours être sombre, jamais clair.

14 commentaires »

  1. Branleur, oui, car j’adore voir branler les seins des femmes sans soutif. En fait je crois que j’adore tout chez les femmes, mais les pieds ont dû être la première partie du corps sur laquelle j’ai fantasmé : je devais avoir une dizaine d’années, donc autour de 1980, mes parents et moi étions en vacances d’été en Hongrie chez des amis qui possédaient une grande maison à plusieurs étages. Une grande pièce sous les combles avait été aménagée en salle de jeux pour les enfants. Avec une petite copine nous jouions aux jeux des enfants en ce temps-là, c’est-à-dire aux Power Rangers etc, elle faisait Mia et moi Kevin etc., sauf qu’elle était pieds nus et vêtue d’une simple robe. Ces adorables petits pieds m’excitaient énormément et j’avais une érection tenace, sans bien sûr avoir la moindre idée de la connotation érotique de mon état ! Bref, au cours de cette après-midi où nous n’étions que tous les deux, je suis arrivé à me faire faire quelques schoolgirl pins (et elle était tout à fait ravie de gagner un garçon !) puis à me faire mettre ses pieds sur la figure, et enfin à les lui faire glisser dans les jambes de mon short où ses orteils sont fugitivement rentrés en contact avec mon minuscule pénis érigé !

    Il n’a guère crû en taille depuis mais peu importe, quand j’y repense je me dis qu’il est sidérantesque à quel point cet amusement était en définitive innocent, dans son essence, car aucun d’entre nous n’a bien entendu pu éprouver le moindre émoi sexuel. Mais je crois pouvoir dire que ce fut la première fois de ma vie que je me fis humilier par une fille ! Car il y en eut bien d’autres et je devins bien vite grand amateur de facesitting. La seule chose, je demande que la dame soit propre (de même que je le suis scrupuleusement avant chaque visite) mais sans pour autant tomber dans l’excès hygiéniste : en termes crus, j’aime qu’une chatte sente la chatte, et pas le savon ! D’autant plus que certaines, et croyant sûrement bien faire, se mettent tellement de produits astringents que ça brûle la langue quand on les lèche !

    Comme j’aime être dominé soft je demande à mes copines, si le téléphone sonne, de me faire un facesitting pendant la conversation : je trouve ça délicieusement humiliant, surtout si c’est une de ses collègues que nous connaissons tous deux et qu’elle lui révèle ma position ! Mais je ne suis pas détraqué, n’allez pas croire ça, je ne fais pas que ça dans la vie, oh non, je milite aussi ardemment pour le renouveau spirituel de ma patrie d’origine comme le prouve mon blog, pas comme le tien qui part dans tous les sens sans arriver nulle part, tel un Silène perdu dans les vignes du seigneur Yahvé !

    Commentaire par M0HACS — 14 avril 2013 @ 21:39 | Réponse

    • Je passe sur le fait que tu aies supprimé mon commentaire à cette bouse asgardienne. Le fait est qu’il n’est même pas certain de mon âge. Il multiplie les précautions du genre  » autour de « ,  » une dizaine d’années « . Il m’étonne qu’un agent de la DCRI soit aussi mal renseigné sur ceux qu’il est chargé de surveiller. Pour ta gouverne, je n’ai jamais foulé le sol magyar, même en rêve !

      (Ça ne m’étonne pas. Si je te dis igen ou nem, tu ne piges pas, c’est aussi pourquoi je t’appelle Mohacsounet, car ton mohacsisme est bidon. Freya te vieillit sans doute, provoc’ pour te faire parler, truc de DCRI connu du catho’ romain, qui prêche le faux pour savoir le vrai. Mais tu es étrangement tendre avec cette ordure. Tu cherches à te justifier, médiocre contre-attaque, NDLR.)

      Commentaire par mohacs — 15 avril 2013 @ 13:05 | Réponse

      • Moi tendre avec lui ? Tu plaisantes? Personne n’est plus virulent que moi à son propos. Je t’ai même reproché récemment de perdre ton temps avec lui. Pour ce qui est de mon « hongrophilie », elle est purement théorique. Je n’ai en effet aucun lien charnel avec ce pays et je n’ai jamais prétendu le contraire. Le choix de mon pseudo tient plus du symbole de la revanche chrétienne sur les troupes ottomanes qu’à un attachement à ce pays. La bataille aurait eu lieu ailleurs que j’aurais choisi un pseudo en rapport. C’est donc pure coïncidence ! Toutefois, à force de recherches, je me suis pris d’affection pour cette culture. Et ça, ce n’est pas feint !

        (C’est bien, la culture magyare vaut plus qu’un clou, ou que cinq clous, comme on dit en région parisoise. Tu feras peut-être bientôt partie de la horde, NDLR.)

        Commentaire par mohacs — 15 avril 2013 @ 14:10 | Réponse

  2. Amen ! Je serais un branleur. Ça me va, dès lors que tu ne me traites pas de gôchiste. Comment pourrais-je ne pas tenir compte de la couleur politique, alors que j’ai suffisamment montré mon dégoût de la gauche ? Décidément, tu ne digères pas ma saillie sur ta fainéantise.

    Le génocide arménien a été perpétré par les Jeunes-Turcs, mouvement créé 1 siècle jour pour jour après la prise de la Bastille (ce n’est pas un hasard) et s’inspirant du carbonarisme maçon.

    (Tu n’y es pas, branleur. Lors de la montée en puissance des Jeunes-Turcs au début du vingtième siècle, ils avaient pour matrice le Grand Orient de France. Et puis, mets des guillemets à génocide quand tu causes de politique d’extermination, de bannissement, voire d’évacuation de l’Ottoman chrétien tenu pour ennemi de la Sublime Porte. En réalité, il n’y eut qu’une seule vraie tentative de génocide au vingtième siècle, du Toutsi, commanditée par la France, les deux autres étant discutables, aucun ordre de massacrer systématiquement Arménien ou juif n’ayant existé. En revanche, radio des Mille Collines était claire sur le but des toutsicideurs, NDLR.)

    Commentaire par Mohacs — 14 avril 2013 @ 22:36 | Réponse

    • C’est bien ce que je disais. C’est un mouvement maçon, plus particulièrement inspiré par les carbonari. Je sais bien que ce n’est pas un vrai génocide et l’oubli des guillemets est sans aucune arrière-pensée, Sissi. Ce sont, en fin de compte, des massacres isolés, sans la moindre trace de plannification à l’échelle de tout un peuple. Tu ne m’apprends rien à ce sujet ! Tiens, tu ne m’appelles plus Mohacsounet ? Je trouvais ce surnom laid, de toute façon. On s’est inquiété de ta disparition sur Propa !

      (Erste Lektion: on ne parle pas mouvement maçon, mais maçonnique. Je ne t’ai pas corrigé, car cela colle avec ton esprit d’officier du rang. Et puis, c’est bien d’avoir deux ou trois notions de rital : un carbonaro, des carbonari. Là-dessus je t’ai remis au pas. Je suis parfois tenté de parler de charbonnier, mais ce mot passe mal, sauf quand on évoque le charbonnier Napoléon III victime de la maladie du charbon. Tu trouvais laid Mohacsounet, mais je ne t’ai pas appelé ainsi pour te faire plaisir. Je voyais en toi grand enfant disant grossièretés susceptibles d’être pardonnées. Je tiens en réserve dans ma boîte odieux courrier de Freya qui se fait passer pour toi. Si tu veux, je le diffuse, à toi de décider, NDLR.)

      Commentaire par mohacs — 15 avril 2013 @ 10:23 | Réponse

  3. Charbonari est la version française de carbonari. J’ai voulu, par là, sous entendre que le mouvement des Jeunes-Turcs s’inspirait de la branche française des Carbonari. Ressaisis-toi ! Je me doutais bien que ce n’était pas pour me faire plaisir. Le contraire m’aurait inquiété. Que dit le Juif Freya ? Je suis prêt être confronté à ses délires.

    (Jeunes-Turcs avec trait d’union ! Il s’agit d’écrire Jeune-Turc comme en turc. Si tu veux évoquer la Veuve militaire, parle plutôt de celle de Napoléon Ier que les carbonari tentèrent d’imiter. Ensuite tu l’auras voulu. Tu réclames du Freya ? Je te sors ses excréments, NDLR.)

    Commentaire par mohacs — 15 avril 2013 @ 10:55 | Réponse

  4. Bouteille a raison. Anne Gravoin, violoniste et femme de Vallstein, est de confession juive. La famille de cette dernière aurait fui la Moldavie ! Il s’agit de secondes noces pour lui. Épousailles uniquement civiles (ce qui en dit long sur le fait que Valls n’est même pas catholique, fût-ce sociologique) à Évry, dont il fut maire, début juillet 2010 ! À seulement 38km du fief du Frangyar.

    Pour ce qui est de Merah, il a envisagé d’intégrer la Légion étrangère en juillet 2010 en se présentant dans un centre d’information, mais il s’est éclipsé avant de passer les tests. La même année, il entreprend un long périple à travers le Moyen-Orient qui le mènera jusqu’en Afghanistan, via le Tadjikistan. Il est à Kaboul le 13 novembre. Il est interpellé à Kandahar, tenue par les Talibans, le 22 du même mois et les Americains le renvoient à Kaboul. La DPSD (service de renseignements de l’armée) le signale à la DCRI et c’est à partir de ce moment-là (5 décembre 2010, date de son retour en France) qu’il fait l’objet d’une surveillance !

    (Ce n’est pas Bouteille qui a raison, mais le Cahal, dont Bouteille est porte-parole. Je n’ai jamais parlé de la fable selon laquelle Merah aurait voulu s’engager dans la Légion étrangère car je la jugeais douteuse, mais tu as sans doute raison, Merah aurait envisagé d’entrer à la légion. Alors tout colle avec ce que je crois savoir du quidam. Tes derniers messages sont partis illico presto à la corbeille, mais chapeau pour celui-ci. Bravo pour Taliban avec Cap’, ce mot étant barbarisme. Je laisse passer service de renseignements au pluriel, écriture désuète, mais les agents de la DPSD sont attardés du bocal. Tu vois que tu peux trouver tuyaux. Tu n’avais pas besoin de passer brosse à reluire au Frangyar pour qu’il reproduisît ton message, surtout qu’Évry, dieu merci, est loin d’Issy. Bouteille a apporté sa pierre, toi aussi à présent, nous sommes loin d’avoir fini de construire notre muraille, moger comme dit le bretok, mais nous sommes en bonne voie, NDLR.)

    Commentaire par mohacs — 16 avril 2013 @ 20:33 | Réponse

    • Le fait que Squarcini, le patron de Freya, connaissait Merah depuis 2007 en dit long sur les rapports plus que douteux entre la DCRI et le djihadiste toulousain. Le « Squale » de Sarkö a été remercié par Moullande le 30 mai 2012. Il a, par ailleurs, quitté la police début mars 2013 pour se lancer dans le renseignement… économique, à son propre compte ! Il s’était créé une certaine familiarité entre Squarcini et Merah. Le frère aîné de celui-ci, Abdelkader, accusé d’avoir embrigadé son cadet, a participé au vol du fameux scooter dont s’est servi Mohamed. Il y avait avec eux un troisième complice, mais son nom n’est pas connu (agent de la DCRI ?). Ça sent le false flag à plein nez. Faut savoir également que les deux frères étaient restés longtemps brouillés entre eux avant de se réconcilier quelques semaines avant les événements, à l’occasion d’un mariage (!!!).

      (Tu vois que tu peux bosser. Squarcini dit Le Squale, ça ne s’invente pas. Tu soupçonnes DCRI d’avoir participé à certains coups de Merah, c’est dans le style de la maison. Curieusement tu ne fais plus de coquille, sauf celle à événement que j’ai corrigée. Tu écris façon Nouvel obs’, mais cela ne t’innocente pas. Tu es peut-être vraiment natio’, espèce en voie de disparition. Tu es trop vieux pour avoir été gudard de Frédéric Chatillon, mais j’imagine que tu appartiens à cette race. Tu es partisan de l’alliance ultragauchote ultradroitote, tu as raison, car c’est seule façon de vaincre le juif hongrois, NDLR.)

      Commentaire par mohacs — 16 avril 2013 @ 22:52 | Réponse

      • Innocenter de quoi ? Crois-tu vraiment que je dénoncerais mes prétendus collègues si j’en étais ? Bien sûr que je peux bosser, quand les conditions s’y prêtent. Et encore, là je suis à 50% de mes capacités ! Je traîne une fièvre… Je ne suis pas le seul, ni d’ailleurs le premier, à accuser la DCRI d’avoir manipulé les Merah. Une forte présomption pèse sur le Squale. Moullande doit en savoir plus que le remerciement de Squarci peut le laisser penser… Il ne l’a pas dégagé uniquement à cause de son amitié pour le fils du Pal. Pour info, je n’ai jamais fait partie du GUD ni n’ai jamais feuilleté le torchon dont tu as cité le nom.

        (Mes principes sont pataphysiques, au cas où tu n’aurais pas saisi. Pour moi il n’y a pas d’innocent et tu es coupable d’écrire évènement, judéité, essaie, etc. En revanche je t’autorise à évoquer le Squale, alors que je préfère écrire Le Squale, l’article défini étant inséparable du nom, comme dans Le Pen et Le Dantec. Truc bretok, mais aussi du nord de la France, où l’article est souvent agglutiné, comme dans Lenormant. D’où je déduis que tu vis au sud des pays de Loire. Tu saisis maintenant la façon dont j’arrache tes aveux sans te torturer ? J’écris aussi Pál, mais il faut le savoir, ce prénom n’étant quasiment jamais transcrit ainsi dans la presse juive hexagonale. En revanche, tu sais que Pál a fait mine de vouloir entrer dans la légion étrangère comme Merah, mais il était rusé, car son but était de venir vivre en France avec l’assentiment de son pays d’accueil. Avant de dire adieu à la légion dès que ses papiers furent en règle. Le Squale est leurre en revanche, certes de premier choix, mais lampiste. Qui a créé la DCRI ? Qui a fusionné DST et RG pour en faire un service de défense placé sous l’autorité du président de la République, chef des armées ? Un ancien ministre de l’Intérieur aux dents longues, d’origine zimmie par sa mère. Mais tu butes peut-être sur le mot zimmi, bien connu du Cahal et de Revision. Aussi regarde Balladurian, pur zimmi. Sur l’alliance ultragauchote-ultradroitote, je ne plaisante qu’à moitié, car le Cahal la sait possible. La religiosité des uns et des autres laisse à désirer. Leur aversion pour la haute finance n’est pas identique, mais convergente. Leurs études divergent souvent. L’ultragaucho est attiré par histoire et langues vivantes, l’ultradroito traditionnellement par le droit, mais pas exclusivement, parfois par la physique. De telle sorte que l’ultradroito est plus matérialiste que l’ultragaucho, versé en surréalisme, en pataphysique, science qui terrorise le physicien d’ultradroite, en magie, blanche et noire faut-il préciser. Deux courants pouvant s’avérer complémentaires, comme positif et négatif en électricité, la masse étant appelée tête noire. Bref, DCRI a agi sur ordre de Charkeuz dans les affaires Merah. Je tiens au pluriel d’affaires car il y en eut plusieurs, tandis que Le Squale est fusible. Jugement d’un magyarisant qui comprend mieux que d’autres ce qui se passe dans la tête de Charkeuz, qui connaît le climat semi-continental de Hongrie, qui jette sur Charkeuz regard d’Europe centrale, tout en ayant étudié histoire de Salonique la juive et de l’Alliance israélite universelle. Enfin, tu as tort de te vanter de ne pas lire Nouvel observateur. Dans la secte, l’apprenti commence par fermer sa gueule et à tout se farcir, car il y a du bon dans le mauvais. Ce torchon, par exemple, est un des rares à écrire correctement djihad. Bien sûr, au sortir du temple d’Aigle Noir, tu es autorisé à te branler, mais pas pendant la cérémonie, NDLR.)

        Commentaire par mohacs — 17 avril 2013 @ 07:54 | Réponse

        • Je connais l’orthographe du nom Pál. J’ai volontairement fait un jeu de mots avec le supplice du pal ! Oui je viens du sud de la Loire, mais beaucoup de nordistes omettent les articles définis. Il s’ensuit qu’il n’y a point aveu de ma part, puisque je n’ai rien à cacher ! L’ultragaucho serait attiré par l’histoire et l’ultradroito par le droit ? C’est un peut réducteur. Et quid de l’histoire du droit ? Je suis un passionné d’histoire bien qu’étant de droite dure, tout en ayant aversion pour études de droit. Il est vrai toutefois que j’ai suivi un cursus scientifique, donc ça cadre quelque peu avec ton schéma, mais pas complètement. On est d’accord sur le fait que Le Squale est fusible. Il est à noter qu’il a été nommé à ce poste (patron de la DCRI) le lendemain de sa création par la fusion de la DST et de la DCRG.

          (DCRG est abus de langage semant confusion. Et puis tu joues perso’ avec ton histoire de pal à la con. Je t’ai fait cracher le morceau sans te travailler, sans pal ni gégène, grâce à la magie des mots. Ensuite, si tu veux déclencher guerre de sécession en France, entre nordistes et sudistes, tu dates un peu, et tu oublies que c’est presque toujours les nordistes qui triomphent. Tu as vu comment nous avons torché langue d’oc et provençal ? Tout en empruntant expressions locales comme peuchère ! pute vierge ! ou pastaga. Et regarde le Squarcini dit Le Squale, il est sans doute plus méridional que toi et n’en mène pas large. Il a dû sa nomination à sa culture clanique, avantage incontestable en matière de magouille et de renseignement. Mais il est fusible, comme tu l’avoues. Nous sommes d’accord là-dessus. Par-delà, il s’agit de tourner son regard en direction d’Europe centrale et d’ancien empire Ottoman. Ce qu’a du mal à faire le corsicaud qui ne voit pas plus loin que Gênes, et je te soupçonne d’appartenir à cette race. Aussi n’est-il pas exclu que tu sois plus méridional que le Squarcini. Pour te mettre à l’aise, je t’assure que je vois haricot dans le corsicaud, tandis que je tiens pointu pour compliment, NDLR.)

          Commentaire par mohacs — 17 avril 2013 @ 18:01 | Réponse

          • Non ! Le Squale est bien plus méridional que moi. Géographiquement plus proche de toi que de lui ! Je n’essaie pas de monter nordistes contre sudistes et s’il est vrai que les premiers ont souvent vaincu les seconds, ça n’a pas toujours été le cas. Droit latin a fini par supplanter loi salique. Une victoire de taille !

            (J’espère que tu n’es pas auverpif comme Bouteille. Plus proche d’Issy que de Gênes, tu peux être gone, ou vendésois, voire berrichois, haut lieu de sorcellerie. Surtout que s’appeler Mohacs est un peu diabolique. Aussi aurais-tu été attiré par Revision à cause de sa magie blanche et noire, mais comme François Mitterrand et le nègre tu serais fasciné par la magie noire. Encore que ton attirance pour le droit romain [droit latin ne se dit pas] nous éloigne du Berry. Hypothèse lyonnoise ou viennoise, villes ennemies jadis, est plus vraisemblable. Le public s’impatiente. Étant avide de novlangue et prétentieux, je t’imagine gone mais ne sais pas. D’où ton antijudaïsme, car tu aurais confondu goy et gone. Quand Aboda Zara dit en Talmud : « Le meilleur des goys, tue-le ! » tu comprendrais le meilleur des gones, tue-le ! Aussi ta rage et ta prétention d’appartenir à « droite dure » s’entendent, même si cette dernière existe à peine, NDLR.

            Commentaire par mohacs — 17 avril 2013 @ 19:12 | Réponse

            • C.Q.F.D.

              (Je te remercie du compliment. Pas besoin de pal ou de gégène, mots suffisent. Changement de registre, je vais causer de Jacques Halbronn, collaborateur juif de Revision. C’est lui qui m’a indiqué l’affaire du foyer national juif en Roumanie prévu par les puissances occidentales dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle, c’est secondairement lui mon expert en hébreu. Il extrapole un peu à mon avis sur le but qu’il prête au décret Crémieux de 1870, mais c’est sujet de dispute. C’est Halbronn qui m’a conseillé de visiter la bibliothèque de l’Alliance israélite universelle en 2008. Il avait raison, car elle contient trésors. C’est Halbronn qui me branche sur autres bibliothèques juives de Paris, après que j’eus été exclu de l’AIU, il a sans doute raison. J’ai été paresseux, je l’avoue, comme le Magyar. Mais tout peut changer. Alain Guionnet dit Attila Lemage va se remettre au boulot en critiquant les observations d’Halbronn sur Crémieux, en donnant large place à l’AIU, NDLR.)

              Commentaire par mohacs — 17 avril 2013 @ 19:57 | Réponse

              • Quel compliment ? Le C.Q.F.D. étant ironique. Est-ce le même Jacques Halbronn, astrologue, né en décembre 1947 dont tu parles ? La constitution d’un foyer d’émigration juif en Roumanie (dont l’indépendance – conditionnée par la reconnaissance de sa minorité juive – venait d’être reconnue, quoique cédant la Bessarabie à la Russie, tout en se partageant la Dobroudja avec la Bulgarie selon un découpage ethnique) a été évoquée lors du congrès de Berlin, en 1878. Halbronn pense que ce projet avorté aboutira à la déclaration Balfour de 1917 et à la création d’un foyer juif en Palestine (conférence du 6 août 2009 à Jérusalem). Tu en parles dans ton article intitulé  » SOLJENYTSINE ET LES JUIFS  » en date du mardi 11 août 2009.

                (Au moment où je finissais de lire ton message, coup de fil d’Halbronn. Je lui lis ton commentaire, il corrige : non, il ne prétend pas que le projet roumain a abouti à la déclaration Balfour. Il y eut d’abord 1897, les plans de Tivadar Herzl d’installation en Argentine et ses tentatives de négociation avec le sultan, Nordau et Herzl ayant abandonné le plan roumain. Voilà ce qui arrive quand on veut résumer la pensée d’autrui. Surtout celle d’un astrologue ayant tête dans les étoiles. Mince ! se dit-il, j’ai oublié le décret Crémieux [je ne lui en avais pas parlé tant il est évident]. Halbronn l’a un instant qualifié de sioniste avant d’hésiter. Libre à lui d’employer ce mot, mais avec des pincettes. Je vais sortir papier sur notre conversation, NDLR.)

                Commentaire par mohacs — 17 avril 2013 @ 23:36 | Réponse

                • Je sais bien que c’est un raccourci, mais n’ayant pas assisté à sa conférence, et ne le connaissant pas, je n’ai fait que reprendre ce qu’on en dit, à droite à gauche. Heureusement qu’il ne dit pas ça car c’eût été erreur. Je suis allé jusqu’à remonter à l’un de tes anciens articles !

                  (Tu avoues tes lacunes en astrologie, je te comprends. Halbronn en connaît un rayon sur Nostradamus. Méfie-toi des ouï-dire. Malthête déteste Halbronn. Il voit en lui dönme, ce qui le chagrine, car lui-même est dönme, mais dans l’autre sens. Je ne cherche pas à résumer la pensée d’Halbronn, c’est beaucoup trop risqué. En revanche j’ai l’impression que selon lui le juif a vocation d’errer. Il est fortiche en hébreu, sarrazin et engluche, plus qu’en français. Et je ne jase pas d’ancien et moyen françois, matières où il est presque nul. Je lui ai fait remarquer tout à l’heure que le lecteur se précipite sur les nouveaux papiers, il se fiche généralement des anciens. Non, a-t-il rétorqué, ils restent accessibles sur Google. Halbronn a raison. Il croit participer à l’écriture de l’histoire comme s’il était messie. Pourquoi pas ? À chacun ses lubies, NDLR.)

                  Commentaire par mohacs — 18 avril 2013 @ 11:51 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :