Alain Guionnet – Journal Revision

18 mars 2013

ALERTE BOBO

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 15:49

Bobo semble crétin antijuif. Plagiaire, il dirige Propagandes.info, blog où on trouve de tout, à boire et à manger. Maintenant professionnel de presse antijuive, qu’Hervé Ryssen dit à tort antisémite, car on dit antisémitique, Bobo divertit tête noire. Lié à René-Louis Berclaz, helvète en qui Revision voit éleveur de chèvres, Bobo a vu son blog suspendu hui.

Ce qu’il dit en marge de son account en novlangue engluche, idiome que Revision ne comprend pas. Il annonce qu’il vient d’être suspendu (voyez son communiqué en commentaire d’« Hitler et Rassinier »). Heureusement que premier amendement de la constitution amerloque demeure en vigueur et qu’Icelande soit pays libre.

Cette suspension est due à Hollande, comme nous nous en doutions, à cette crapule peut-être pire que Charkeuz, qui veut faire la guerre à la Russie en armant les fous de dieu de Syrie. Avis que ne partage pas Hervé Morin, ancien ministre de la Défense, qui, avec son nom, sait le danger que représente le sarrazin musulman pour la France. Mais passons.

Plagiaire, Bobo a récemment accueilli Theil dit Bouteille, réviso bochiste passant pour faurissonien, ce qu’il est de moins en moins. Bobo a avoué en outre être lié à Revision par protocole secret. Menace pour le cahaliste, dont le licrasseux n’est qu’un des agents ; protocole, mot d’origine française, ayant été judaïsé par le Cahal, pour qui il signifie ensemble de dispositions à appliquer pour accomplir plan.

Nom devenu célèbre grâce au Protocole des sages de Sion, ouvrage antigoy de qualité remarquable, ayant été écrit en 1899, éventuellement en 1900, et au Protocole de conférence, presque aussi fameux, de janvier 1942. Au point que le sage du Cahal voit en protocole mot qui lui appartient. Et l’idée que certains de ses ennemis, comme Bobo et Guionnet, soyent liés par protocole secret, lui fait peur.

La suspension de son blog hébergé en Roumanie, dit Bobo, vient de France, comme on s’y attendait. De cette dictature qui se prétend démocratie.

Bobo est plagiaire. Nul en écriture (il jase d’un fonctionnaire juif qui fonctionne comme ça, alors qu’il était beaucoup plus simple de parler d’un scribe juif qui dit bêtises), Bobo s’inspire de Revision. Il jase du licrasseux, mot de Léon Degrelle que Guionnet à repris derechef, contrairement au métis boche Olivier Mathieu, qui s’est dégonflé. Bobo emploie expressions de la revue, comme « ça vaut son pesant de cacahuètes ». Oh ! Guionnet ne l’a pas inventée, mais cette locution est celle d’un gorille plus que d’une Sissi.

Bref, tête noire devra attendre avant de découvrir derniers plagiats de Bobo. Elle se rabattra en petite partie sur Revision, site élitiste et intello’ à ses yeux. Mais c’est comme ça, l’antisémite est bête, comme Riri et Bobo, l’antijuif un peu moins.

Nous disons, en résumé, si vous jouez perdants, suivez l’antisémitisme de Faurisson, si vous voulez gagner, ralliez-vous à l’antijudaïsme de Revision.

19, mars, 21 heures, Propagandes.infos est rétabli depuis plusieurs heures. Fausse alerte, nous avons fait trop de bruit pour rien. Bobo nous a seulement informés au passage que Berclaz ouvre boutique, qui s’ajoute à la sienne et à celle de Ryssen, voire à celle de Soral. D’où leur préoccupation à tous : leurs fonds de commerce respectifs. Aussi ne risquent-ils pas de faire de vagues, ni Ryssen, qui appuie son antisémitisme sur coupures de presse anglaise et française exclusivement, ni Bobo, qui diffuse papiers et vidéos presque tous en français, mais qui ratisse large, ni Soral qui, sur un ton hautain, se transforme en sous-Garaudy. Quant à Blanrue, avec ses Vénitiens et ses zététiciens, son style un peu pédant soi-disant éclairé, il ennuie un peu tout le monde avec son faurissonisme, mais c’est bien que quelqu’un se tape ce boulot. Blanrue a pris la place de Guillaume, que Faurisson a usé et dont il a accéléré le vieillissement.

Mettez tous ces personnages dans un bocal, agitez-le et jetez son contenu comme des dés. Vous pouvez même y ajoutez Reynouard, qui ne sait plus à quel saint, ni à quel sein se vouer. Vous voyez alors pieds nicklés plus nombreux que ceux de la bande dessinée.

3 commentaires »

  1. Propagandes.Info vient de rouvrir.

    Commentaire par Mohacs — 19 mars 2013 @ 19:58 | Réponse

  2. Que voici une analyse qui cause vrai. Nous pensons que ce dönme n’est là que pour cibler les nationalistes, du genre du sot râleur.

    (J’ai corrigé dönme, retourné, car c’est ainsi qu’on écrit et prononce ce mot en turc. Peut-être que l’auteur de l’ouvrage d’où vous avez tiré « donmeh » a ajouté h pour signifier que la e se prononce, mais e muet n’existe qu’en français. Et puis, comme dans plusieurs langues, ö se prononce eu. On dit charkeuzi par exemple, jamais sarkozi, NDLR.)

    Commentaire par Docteur Lapurge — 24 mars 2013 @ 18:31 | Réponse

    • Merci. On reconnaît là les talents du linguiste. Merci donc pour avoir saisi le fond du sujet et offert ce judicieux propos. Nous on t’aime pas vraiment. Il est toutefois fort plaisant d’avoir à lire les propos d’un homme de l’art. Nous qui ne sommes que pauvres incultes du fait de notre misérable condition d’akum.
      Nous allons te faire plaisir en causant du sôt râleur qui dans sa dernière livraison mé(r)diatique, pour ne pas dire autre chose, cause dans le post de Léon Bloy. Bien avant le Père François, qui va nous en faire un coup lui aussi en discutaillant quelque temps après à des journalopes et dans sa première homélie.
      L’homme qui aime l’argent des gogos serait-il aussi inspiré que le basque Paco Rabanne ? Sans doute est-il son voisin et dans une confidence lui a-t-il offert ce tuyau.
      On cite le propos que l’on trouvera sur Catholicapedia.net.
      « Lors de son premier sermon à la chapelle Sixtine, le 14 mars 2013, le « pape » conciliaire n’a fait référence qu’à une seule personne : N-S ? la tsvm ? un évangéliste ? un saint ? un pape ?
      Non : à Léon Bloy. De même en recevant les journalistes le lendemain il fait de nouveau référence à Léon Bloy.
      Pour ceux qui veulent pas donner une tune, comme d’hab : faudra aller chez the savoisien, car là tout est gratuit. On pourra y déposer obole, au cas où cela ne crève pas trop les budgets. Mais nous conseillons d’offrir pièces sonnantes dans l’achat de Revision, revue adaptée à ceux atteints du haut mal.

      (Histoire de boutiques, crois-je comprendre. Je ne reproche rien au Savoisien, hormis son manque de rigueur. Je te conseille de jaser clairement ; je ne comprends point « tsvm », NDLR.)

      Commentaire par Grose Louloutte — 25 mars 2013 @ 00:29 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :