Alain Guionnet – Journal Revision

12 mars 2013

DANGER DE REVISION

Filed under: Uncategorized — guionnet @ 19:15

Danger de la revue est certain, mais personne ne sait quand il explosera. Revision a énorme avantage : sa cohérence. Elle ne trahit pas, est fidèle à sa cause qu’elle dit françoise. Elle ouvre large éventail. Quiconque pense n’importe quoi, bienvenue au cercle !

Que vous soyiez nazebroque, natio’, ultragaucho, tout le monde s’en fout. Seule nous intéresse votre volonté de rallier la horde. Ensuite nous verrons. Bien sûr nous sommes partisans de liquider djihadiste dur, mais notre cible n’est pas là, nous voulons la peau du sage de Sion pour notre lampadaire.

Avis aux amateurs.

« Opération Djihad des sages de Sion » pourrait avoir énorme impact, comme les premiers chiffres semblent l’indiquer. Dans ce papier il n’est pas question de nationalisme, mais d’histoire intéressant tout le monde. Nous ne parlons pas du Protocole des sages de Sion, mais des conditions de son application. Nous disons comment les sages ont créé le djihadiste dur et à quelle fin. De façon comique, car le djihadiste dur ne sait pas qu’en réalité il se bat dans l’intérêt de Yisraêl. Mais c’est compliqué pour l’homme abruti par le soleil. Pour le sarrazin, mais aussi pour le nègre, ce sous-homme, pour le juif comme pour le musulman, pour qui « bon nègre est nègre mort ».

Nous n’inventons rien, nous écrivons l’histoire.

280 visites mardi 12 mars, dont 133 pour la page d’accueil, 83 pour « Opération Djihad des sages de Sion ». Les chiffres parlent comme on dit vulgairement. La tête noire veut sortir du bain spécial d’Auschwitz, elle est préoccupée par la menace que représente à court terme le djihadiste dur, ce sous-juif. Mais qu’elle lise ou relise Le dernier homme en Europe de notre ami George Orwell, connu sous le titre 1984, qui révèle que ce prétendu ennemi de la civilisation est à la fois vrai et illusoire.

18 commentaires »

  1. Quand, foutrebœuf, vas-tu cesser de jouer au Pangloss à roulettes ? Il n’y a qu’une personne pire que toi sur tout le net francoloque, c’est dire !

    (Tu te fais plaisir, Assassin, mais il n’y a personne plus antijuif réviso sur toile que Revision à ma connaissance. Et puis tu manques d’imagination, francloaque eût été préférable à francoloque, NDLR.)

    Commentaire par Lao Killer — 12 mars 2013 @ 20:01 | Réponse

  2. Non, mais il y a à la fois plus abscons et plus hyypocondriaque : http://www.juanasensio.com/

    Et ils est plus jeune que toi, et enragé par le procès qu’il a à l’anus, il va croître comme un dragon du nouvel an chinois pendant que toi toi te dégonfler comme une vieille montgolfière gambettale avant de choir dans la ruelle de ton lit !

    (J’ai jeté coup d’œil sur ton blog et n’ai rien trouvé. Peut-être fais-tu allusion au singe, plus abscons et plus hypocondriaque que moi. Mais attention, Freya, tu es menacé d’extermination. L’océan Glacial est magnifique, c’est vrai, mais mieux vaudrait pour toi ne pas passer le restant de ta vie à le regarder, NDLR.)

    Commentaire par Lao Killer — 12 mars 2013 @ 22:46 | Réponse

  3. Le débat sur l’humanité change constamment d’arguments, de verbes, de champs de bataille, d’armes, de protagonistes et de perspectives, et donc de méthodes et de moyens d’observer, même d’exprimer le passé, tous nécessairement subjectifs. Ce qui différencie cette réécriture du passé de celle critiquée dans 1984 est que cette dernière est policière. Elle détruit et interdit celles qui l’ont précédée, ce qu’Orwell dénonce fort justement comme excès de mensonge, comme un anéantissement de l’histoire ; alors que la réécriture de l’histoire passée, qui est nécessaire au révisionniste qui fait et écrit l’histoire, est confrontation constante de toutes les contradictions.

    Lao Killer n’est que vil truqueur, donc flic.

    (J’ai corrigé verbes, que tu avais écrit au singulier, peut-être collectif, mais les autres noms étant au pluriel j’y ai vu coquille. Je te sais pointilleux, Danny. Versé dans l’ultragauchisme, tu pèses tes mots, raison pour laquelle je ne corrige quasiment jamais tes commentaires et y réponds plus rarement qu’à ceux d’autres quidams. D’où la force de ton accusation de Freya von Asgard. Dans le passé Revision a accusé Freya de bosser tantôt pour le Mossad, tantôt pour Moscou, mais pas pour la DCRI, contrairement à toi, flic de la police politique signifiant agent de la DCRI. Était-ce ruse de Revision ? « Secret défense », suggère de répondre Jacques Moulin. Mais tout le monde se doute que le fonctionnaire moustachu méridional Freya est suspecté par Revision de bosser pour la DCRI, et l’accusation d’être agent du Mossad ou de Moscou en partie leurre destiné à encourager le malfrat dans sa tentative d’infiltration-manipulation. Freya attaque d’ailleurs Tammkoat, confirmation possible qu’il bosse pour Levallois-Perret. Mauvaise Tête ne répondra sans doute pas à son insulte grossière, car il voit en Freya un de ses collègues. Forcément, Guionnet a lu les notes blanches des Renseignements généraux d’il y a un peu plus d’un siècle sur les mouvements antisémitiques. Il sait la capacité de la police politique à infiltrer les milieux mal-pensants. Mais, modernisme oblige, l’institution ne cherche plus seulement à les espionner, mais à les manipuler, avec devoirs de réserve imposés à la fonction publique. Ainsi Mauvaise Tête et Freya sont modérément insultants vis-à-vis du site, avec qui ils font parfois mine d’être copains. Au point que Mauvaise Tête emploie jargon d’Aigle Noir. Il parle maintenant du boche et de l’alévite. Il écrit toutefois Alévite avec majuscule, comme Alaouite, tic de fonctionnaire. J’apprécie sincèrement tes connaissances orwelliennes, situationnistes et littéraires, Danny, sans exclure que tu bosses pour la DCRI. C’est Jacquot qui me suggère cette précision. Tout est simple selon lui, il ne voit pas le juif partout, mais la DCRI partout. Forcément, il vient des Moulineaux, c’est-à-dire de la Ferme — comme on dit souvent, même si les Moulineaux ne se limitent pas à la Ferme. Ta définition du révisionnisme comme étant « confrontation constante de toutes les contradictions » est séduisante, même si elle ne devrait pas être celle du révisionnisme, mais de l’histoire, qui repose sur le doute dialectique. J’aime bien aussi quand tu dis que le réviso « fait et écrit l’histoire », car telle est prétention d’Aigle Noir. Ce qui m’encourage. J’ai demandé à mon pote alsaco de faire recherches sur l’évacuation du juif par le régime hitlérien, mais il n’est pas tout jeune et adore babiller. Aussi je vois en ton courrier encouragement. Je vais faire recherche sur Jude Evakuierung. À coup sûr je trouverai des trucs. Et dire que Faurisson a loupé la politique hitlérienne d’évacuation du juif d’une partie des pays d’Argos, à tort dit Europe ! Comme il est écrit en Protocole, l’immensité de la tâche à accomplir découragera le goy génial ; à nous de montrer qu’impossible n’est pas françois, NDLR.)

    Commentaire par Le petit importun — 13 mars 2013 @ 12:05 | Réponse

  4. Tiens ! Aucun mot sur Tête noire ? À noter que selon beaucoup de musulmans, Saoud, l’ancêtre éponyme de la dynastie est le petit-fils d’un juif d’Irak, un certain Mordakhaï Bin Ibrahim Bin… Moshé ! Certains autres les soupçonnent d’avoir adopté le frankisme, messianisme zoharien d’origine juive ayant infiltré le christianisme pour le détruire de l’intérieur. Jacob Frank prônait le salut par la transgression.

    (Voilà que tu causes comme le polytecno’, Mohacs-Dupond, cet animal redoutant le frankisme plus que tout. Tu transcris toujours en engluche les mots sarrazins. En réaction, je risque de me mettre à jaser du Khaïda, même si Caïdat est de loin préférable. T’as même entendu causer de La splendeur, comme on dit en françois, où on réduit Livre de la splendeur à La splendeur ; comme Protocole des sages de Sion à Protocole. T’as un peu de bagage, mine de rien. Avoue que tu es collègue de Mauvaise Tête, bosser pour la DCRI étant boulot comme un autre. Bien payé, surtout que tu ne cours aucun risque en attaquant Revision. T’es planqué. Tu ne t’es pas avancé à visage découvert pour appâter le site. Tu t’es appelé Mohacs, Revision est tombée dans le piège. Et voilà que tu la ramènes avec la cabale ! Mais nous t’attendons au tournant. Parler de « messianisme zoharien » ne colle pas, mieux vaut dire messianisme zohariste, ou zoharisme tout court, zoharisme étant poupée gonflable du zozo juif. Ou encore splendeurisme, si on tient à françoiser le nom, ou à le françoiselliser, verbe poëtique ne venant à l’esprit d’aucun fonctionnaire. Quant aux légendes sur les frankistes et les dönmes, retournés en turc, elles fascinent certains polytecnos, mais pas Revision. Tu as tapé à la mauvaise porte, Mohacsounet, Revision étant beaucoup moins superstitieuse que le polytecno’. Prends un peu de recul, voyes combien il est facile de te démasquer. Tu écris Tête noire avec majuscule, comme un fonctionnaire. Mais peut-être que tel est le but de ton opération. Tu voudrais signifier que la DCRI s’oppose pour l’instant à la vaporisation de Guionnet, idiot pouvant s’avérer utile. Surtout que, comme dit Danny, il fait et écrit l’histoire. Cela me rappelle ma jeunesse en grands lycées parisiens (Buffon et Jean-Baptiste Say), où j’étais jugé doué mais bête. Je ne dis pas ça par narcissisme mais pour que les choses soyent claires : Guionnet déteste la DCRI, mais la police politique le protègerait indirectement pour l’instant, NDLR.)

    Commentaire par Mohacs — 13 mars 2013 @ 14:57 | Réponse

    • Quoi ? Je serais du Chi, maintenant ? Redouter le frankisme, non, car il est censé avoir disparu depuis belle lurette. Censé seulement ! Parait que Peillon en est. On dit aussi que Zbigniew Brzeziński est un descendant direct du Cinglé d’Offenbach, ville où il passa les dernières années de sa vie. Au cours d’un séjour à Frankfurt, Yaakov s’est lié d’amitié avec le juif Adam Weishaupt, qu’il est inutile de présenter, et Mayer Amschel… Rothschild, le fondateur de la célèbre et néfaste dynastie ! Non, je ne suis pas collègue de Mauvaise Tête ni même agent de la DCRI. Comment sais-tu que c’est boulot bien payé ? Je ne le savais pas, vois-tu ? « Zohariste » est barbarisme, alors autant faire à ma sauce. L’essentiel est que tu m’as compris. Pourquoi « messianisme zoharien » ne collerait pas ? Ce n’est pas un oxymore et il existe plusieurs niveaux d’interprétation de cet ezoterikus könyv. Ce ne sont pas des légendes. Pour peu que tu t’y intéresses, c’est très instructif et ça explique bien des choses. Ce n’est pas parce que je dénonce ces faux messies que je suis superstitieux. Tu n’as rien démasqué du tout, pour la simple et bonne raison qu’il n’y a rien derrière ! Si j’écris Tête noire avec majuscule, c’est parce qu’il est passé en nom propre, puisque c’est ainsi que tu m’appelles. Si la DCRI te protège, tant mieux pour toi. En quoi cela me concerne ?

      (Je ne comprends pas « Chi », nom codé apparemment. Tu sais bien que le frankisme n’a pas disparu, ce mot étant leurre. Le néologue juif hongrois, voilà ennemi redoutable, frankisme étant diversion. Tu causes boche maintenant ? Tu écris Frankfurt, signe que tu es prêt à toutes les trahisons de la langue françoise. Quand tu dis « Non, je ne suis pas collègue de Mauvaise Tête ni même agent de la DCRI », tu avoues implicitement que tu es veuvard. Quand tu prétends que zohariste est barbarisme, tu brouilles les cartes, car je préconise de dire zohariste plutôt que « messianiste zoharien ». Tu causes d’oxymore, pas d’oxymoron, signe de ta prétendue modernité. Tu emploies mots hongrois à présent, langue que tu ne parles pas, mais attention, cet idiome est compliqué parce que peu aryanisé. Comme l’est ezoterikus, mais pas könyv, mot difficilement prononçable pour le francloaque. « Tu n’as rien démasqué du tout » signifie tu as tout compris. Tu es plein de remords parce que grillé à Revision, car tu as fauté. Mais cela arrive parfois, c’est risque de ton métier, NDLR.)

      Commentaire par Mohacs — 13 mars 2013 @ 17:14 | Réponse

      • Je te prends à ton propre jeu, en usant d’un langage sibyllin. Chi c’est X. Je sais que le frankisme existe toujours. D’où le doute que j’ai émis juste après ! Si j’émaille mes commentaires de quelques bochismes, c’est pour dissiper toute déduction hâtive de ta part quant à mon origine. Je ratisse large. Anglicisme, bochisme, francisme, barbarisme et même guionnisme ! N’étant pas totalement au fait du vocabulaire guionnais, j’ignore la signification du mot « veuvard ». Non, je n’invente rien. « Zohariste » est barbarisme. Je me demande encore quelle faute aurais-je commis pour en éprouver du remords ? Si mes connaissances factuelles me discréditent auprès de Sa Grandeur, j’en conclus que tu évolues dans un monde chimérique où le fait n’a sa place que s’il est préalablement assujetti à ta convenance.

        (Diagnostic social à présent. Il se pourrait que tu soyes prolétaire. On sait, depuis deux siècles, que le prol’ françois sait lire, ce qui inquiète le bourgeois. Tu commets maladresses. On ne dit pas, par exemple, « Je me demande encore quelle faute aurais-je commis », mais quelle faute j’aurais commise, question étant indiquée par comment, tandis que ta faute d’accord du participe passé est criminelle, bien que de plus en plus fréquente. Tu aurais pu jaser du vocabulaire guionniais, tant qu’à faire. Tu as hésité. Le mieux serait peut-être de dire guionnetin, car je vois en Guillotin membre de ma famille, ardent réviso, la coupe étant base de tout, comme dit le pataphysicien. Tu as raison de jacter de Ma Grandeur, Ma Majesté ou Ma Magnificence font aussi l’affaire. Mais tu prétends ne pas comprendre veuvard, qui signifie fils de la Veuve, c’est-à-dire de la franc-maçonnerie. Es-tu bête à ce point ? C’est possible. Comme c’est possible que tu joues au con et que tu bosses pour la DCRI, ennemie jurée de Jacques Moulin. Mais pourquoi fais-tu tant d’efforts, pourquoi vas-tu jusqu’à chercher ezoterikus könyv, alors qu’on peut dire ezoterik könyve, qui signifie la même chose, locution qu’emploient Magyar et frangyar, les deux étant feignants. Fais attention toutefois, fainéantise du Magyar et du frangyar est en partie feinte. Il ne faut surtout pas réveiller le « monstre » Attila qui dort en eux, NDLR.)

        Commentaire par Mohacs — 13 mars 2013 @ 19:22 | Réponse

        • Je sais qu’on ne dit pas. Forme indirecte. J’avais la flemme d’appliquer la règle. Puis je suis un rebelle à ma façon ! Ma faute d’accord est criminelle. Deux lignes consacrées à vétille ! La sénilité guette. Oui, je suis bête car infichu de comprendre les subtilités du sabir GUIONNAIS ! Je n’ose intercaler un « i » entre les deux lettres que tu sais. Grandeur était ironique. Tu es tombé dans le panneau, pourtant grand comme ton égo déplacé. Tu me reproches la défectuosité de ma syntaxe tout en trouvant curieux mon souci d’épater Attila. Enfin, je suis de moins en moins convaincu de ta supposée cosse. Je pense plutôt que tu as de grosses lacunes que tu essaies pataudament de dissimuler sous un jargon estranh. Tête noire n’est pas conne. Tête noire peut tenir tête à Aigle déchu !

          (Que d’insolences ! Tu es mort-vivant dorénavant.)

          Commentaire par Mohacs — 13 mars 2013 @ 20:59 | Réponse

          • Guionnais n’accepte plus la contradiction. Il censure systématiquement les posts qui n’ont pas l’heur de lui plaire, sans même prendre la peine d’argumenter sa décision. Il est fini. RIP Aigle noir. Tu me manqueras. Vive Guionniais !

            (Seulement le vocabulaire du guide évolue. Avant, il exterminait les malotrus, maintenant il les évacue, NDLR.)

            Commentaire par Mohacs — 14 mars 2013 @ 19:25 | Réponse

            • Alors, je préfère être exterminé qu’évacué.

              (Le résultat sera même, tu seras liquidé par Revision, NDLR.)

              Commentaire par Mohacs — 14 mars 2013 @ 23:32 | Réponse

              • Autrement dit, tu vieillis. À près de 59 ans, tu peux être considéré comme « rouillé ».

                (Rouillé, l’homme qui découvre la politique d’évacuation du juif par le régime hitlérien ? Qui ne prend pas parti, contrairement à la France, pour les sunnites contre les alévites ? Surtout que je ne m’appelle pas Rouillan et que j’ai toujours été opposé à son gauchisme, tête de nœud ! Je te signale que ton message suivant a été évacué, NDLR.)

                Commentaire par Mohacs — 15 mars 2013 @ 09:13 | Réponse

                • J’ai l’habitude d’être censuré par feu Aigle noir. Je ne m’en formalise plus. J’ai dit que tu es rouillé, ce qui ne veut pas forcément dire que tu l’as toujours été.

                  (Minable provocateur. Tu me défies. Je vais te montrer que je ne suis pas rouillé. Je vais sortir « Hitler et Rassinier » sur les conditions d’application de la politique d’évacuation du juif, car j’ai toujours vu en Rassinier mon pote, en dépit de ses petits défauts, NDLR.)

                  Commentaire par Mohacs — 15 mars 2013 @ 12:14 | Réponse

                  • Tant mieux ! Je trouve que tu as tendance à t’endormir sur tes antiques lauriers. Allez, secoue-toi un peu ! Je note que tu n’as même pas relevé la faute d’accord du verbe avoir à la 2ème personne du singulier, toi qui es d’habitude si vétilleux ! Quant aux insultes, elles ne me touchent point.

                    (Je sais que mes insultes te touchent à peine. C’est pour ça que je tolère tes conneries, même si je les extermine ou évacue de temps en temps. Quant aux coquilles, j’en laisse parfois passer en dépit de ma noblesse. J’essaye ensuite de les corriger, mais à impossible nul n’est tenu. Je te quitte, car l’affreux Bouteille s’est déporté sur Propagandes.info pour dénigrer Sissi Guionnette. Il a suivi chemin inverse du tien. Je vais le casser avant de jaser d’Hitler et Rassinier, NDLR.)

                    Commentaire par Mohacs — 15 mars 2013 @ 12:38 | Réponse

                    • Mais bien sûr ! Mes conneries ? Tu me reconnais une certaine culture historico-religieuse et tu prétends que je serais un moulin à conneries ? C’est blessant. Là, tu m’as touché en plein cœur. Passe encore que tu me traites de minable, mais surtout pas d’inculte.

                      Commentaire par Mohacs — 15 mars 2013 @ 13:55

      • L’utilisation du hongrois, langue qu’effectivement je ne parle pas, est un clin d’œil à tes attaches magyares. Pour la petite histoire, savais-tu que « hongrer » est synonyme de « châtrer » !

        (Ça va, prol’. Arrête de faire semblant de découvrir évidences. Tu risques d’être bientôt exterminé, NDLR.)

        Commentaire par Mohacs — 13 mars 2013 @ 19:30 | Réponse

        • Boouh ! Tu surestimes mon intelligence. Je suis lent d’esprit. Mais par chance, je n’ai pas les grandes oreilles de François Ier !

          Commentaire par Mohacs — 13 mars 2013 @ 20:38 | Réponse

        • Tu surestimes mon intelligence. Je suis lent d’esprit. Que veux-tu dire par « exterminer » ? je t’avais déjà posé la question, mais tu as éludé !

          (Prends le dico, quand je t’extermine, cela signifie que je te jette au-delà du terminus.)

          Commentaire par Mohacs — 13 mars 2013 @ 20:40 | Réponse

  5. Propagandes.info offre à Guionnet la traduction en français de l’interview de Graf aux Iraniens (mi-février 2013), traduction entièrement pompée sur Bocage mais très bonne « tout de même » ! On va se régaler à lire le commentaire de Guionnet là-dessus, soulagé de ne plus avoir à traduire Graf…

    (T’es plus dans le coup, papa. La version de Berclaz du papier est reproduite depuis belle lurette sur le site. Je n’ai pas à le traduire, car beaucoup de gens s’imaginent comprendre le rosbif, idiome beaucoup plus tordu qu’il paraît, tandis que l’entretien de Graf est bassement politique, sans intérêt historique. Tu sembles avoir oublié : je ne suis pas à la botte de Fofo, mais au-dessus de sa bottine, NDLR.)

    Commentaire par Theil — 13 mars 2013 @ 16:43 | Réponse

    • Toujours en retard, Guionnet, et incapable de répondre sur le fond ! Il appelle « version de Berclaz » l’exact texte de la traduction fournie par Bocage ! Que se passe-t-il, Guionnet ? Tu sembles donc bien avoir fait dans ton froc, après avoir évoqué la position symbiotique « Guionnet-Graf » ? Et, comme d’hab, quand il se voit coincé, notre mec annonce que son interlocuteur « n’est pas dans le coup ».
      D’autant que les positions de Graf dans son interview ne sont pas vraiment « faurissoniennes », mais sans doute Guionnet n’a même pas dû bien lire le texte en français « de Berclaz » (sic)…
      Guionnet se prétend millionnaire (vérifié par sondage, s’il vous plaît) ; en réalité c’est un planteur (auteur de plantages à répétition).

      (Hé ! toto, j’en ai rien à foutre des versions approximatives de la prose de Graf. Il s’adresse à un média de tierce zone. Il prétend que les chambres à gaz et le judéocide n’ont pas existé, c’est tout. Qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Je ne suis pas chiitique, ni sunnitique, ni même alévitique. En un mot, j’emmerde le musulman. L’helvète Berclaz devrait monter dans ses pâturages faire brouter ses chèvres, sans se préoccuper des billeverées de la vielle salope Schleiter, qui ne bouge jamais son cul. La mort du baveux scotuche canadoque Douglas Christie est plus importante, mais la salope de Bocage n’en parle pas, aussi tu l’ignores, idiot feignant. À ce compte là tu risques d’être bientôt exterminé, toi aussi, NDLR.)

      Commentaire par Theil — 13 mars 2013 @ 23:03 | Réponse


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :